AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -24%
SUPER MARIO 3D WORLD+BOWSER FURY – en ...
Voir le deal
45.49 €
-17%
Le deal à ne pas rater :
Game & Watch Super Mario Bros System en Précommande
49.99 € 59.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Eva Castelli - Trafic d'Art - Fuck the Law
Eva Castelli
Eva Castelli
ft. Kate Winselt
Prénom(s): Eva Marie Dominique Nom: CASTELLI surnom: La Castelli / Bella âge: 43 ans date et lieux de naissance: 1977 - Italie Nationalité: Italo-Américaine Profession: Marchande d'Art de jour. Trafiquante de nuit. Groupe: Fuck the law
Médaillée en natation féminine à sa sortie de la faculté. Féministe à tendance misandre. Elle ne cache pas son soutient politique pour des parties féministes progressifs. C'est une excellante polyglotte. Un amour inconsidéré pour les belles carrosseries lui fait dépenser énormément dans l'automobile. Eva a survécu à un cancers du sein.
Mon caractère

(001),Eva est une femme qui écoute ses envies, ses désirs, et fait en sorte de les combler. Qu’elles soient bonnes ou mauvaises. C’est une caractéristique très forte chez elle et qui a été le bouton poussoir pour son élévation sociale. Issue d’un milieu modeste elle a conquis sa place, avec la même vigueure qu’un soldat, se battant pour imposer le respect à ses paires, et en particulier les hommes. Ce qui n’a pas été sans casse surtout dans ses relations personnelles. (002),Elle sait comment protéger ses intérêts et sa vie privée. On sait très peu de choses sur elle. Elle n’est pas mariée, n’a pas d’enfant. On ne lui connaît aucune relation particulière. Ses accointances et ses goûts ne regardent personne. Cependant, elle n’a jamais contredit les rumeurs sur sa bisexualité. Tout comme elle ne se cache pas de préférer la femme à l’homme. (003), C'est une femme qui est très au point sur les nouvelles technologies. Elle aime être au courant pour ne pas se faire surprendre et garder le contrôle et la main sur ce qui circule à son sujet. Elle l’emploi beaucoup dans son travail, alliant ainsi l’ancien et le nouveau. C'est aussi le cas pour ses voitures qu'elle aime performantes, sportives et belles. (004), De part son métier, Eva évolue dans un monde “riche”. Elle n’a cependant aucune visée capitaliste. L’argent qu’elle gagne lui assure un train de vie confortable. Elle ne manque de rien. Elle a investi dans l'immobilier et d'offrir une sécurité pécuniaire à son vieux père. L’appât du grain ne fonctionnant pas, la clientèle ne peut pas l’acheter. Il vaut encore mieux la séduire. Ou lui proposer un objet rare, très rare, pour sa collection privée. (005), Castelli a connu une descente aux enfers aux débuts de sa carrière. L’accès à l’alcool et la drogue a été si rapide et si aisé, qu’elle a bien failli se faire consumer. Elle garde une propension à consommer des produits dangereux, en particulier en période de stress, ou de contrariété. Elle met néanmoins de grosses limites pour ne pas perdre complètement le contrôle. A moins d’être dans un endroit sécurisé et en confiance. Mais il faut pour cela des conditions particulière. (006), Ses choix de vie l’ont rendu assez solitaire. Elle a même même de forte tendances à la misandrie, car évoluant dans un monde majoritairement masculin, elle voit leurs défauts. Elle bataille pour instaurer un terrain d’égalité. Elle n’hésite pas à ce servir des faiblesses masculines pour faire avancer ses objectifs, manipulation, chantage, sont ses armes de prédilection. Quand on la cherche trop cela peut aller jusqu’au coup de genou à l’entrejambe. Elle favorise donc ouvertement l’embauche féminine et soutient des groupes activistes de ses dons. (007), Eva trouve un défouloir dans le sport et le sexe. La natation surtout, pendant la pause déjeuner. Elle a même passé un diplôme en plongée sous-marine. Le sexe n’importe quand, pour vue qu’il y ait un endroit adéquate, et quelqu'un de consentant. Les deux activités qui lui permettent d’évacuer les soucis de la journée. Sa façon de traiter l’une et l’autre lui a valu l’animosité de certains. (008), Bien qu’elle manque de temps pour ça Eva aime la culture, voyager, découvrir de nouvelles choses. Elle s’octroie une semaine de vacances par an pour partir à l’autre bout du monde. Le plus souvent pour ne rien faire, profiter de la plage du soleil et des talents des uns et des autres. Alors elle n’est plus que paresse et délassement. Tout comme quand elle se prépare un bain en fin de semaine. (009),Eva met, au bas mot une heure et demie, pour se préparer chaque matin. En public Castelli aime être élégante et bien paraître. L'apparence à son importance et surtout dans son milieu. En privée, elle aime au contraire être elle-même sans artifices… à moins que ce soit pour le jeu. Elle a pour cela une armoire attitrée. (010), Elle a une petite tendance à la claustrophobie, à la suite d’un incident de jeunesse. Eva supporte mal d’être enfermée dans un espace clôt qu’elle ne connaît pas. Elle préférera toujours aller dans ses repères personnels, y amenant souvent ses cibles publiques et privées.
Pseudo: AnSo Âge: 30 ans Ton arrivée ici: Je me suis dit, j'ai envie ! ton avis: ü DC : Oui ! Jessica et Zac inventé/scénario/PV: Inventé again =) crédit: I am
par Moses. sur Bazzart

Eva Castelli
Eva Castelli
FUCK THE LAW
Messages : 390
Date d'inscription : 01/12/2011
Localisation : Centre ville
Profession : Trafiquante d'art
Etat Civil : Célibataire
17th Mars 2019, 16:37
Revenir en haut Aller en bas
Eva Castelli
Mon histoire


Il n’y a rien de la vie d’Eva qu’elle vous laisserait savoir. Il faudra donc se contenter de ce que racontent les documents officiels. Soit qu’aucun événements marquant ne marque la première partie de sa vie. Si l’on exclut le divorce de ses parents, une mère alcoolique, et un père handicapé après un accident de travail sur un chantier. Un lourd bagage qui l’a très rapidement encouragée à ne dépendre de personne, à se débrouiller seule. Son père, Léo Castelli était avant cela un grand architecte. Il gardera toujours des connexions avec le milieu d'autant qu'il forme la nouvelle génération d'étudiants. C'est ainsi qu'Eva croisera la route de futurs talents comme le jeune Valeska.
Ils avaient un niveau de vie des plus corrects. C’est d’ailleurs ce qui a ouvert Eva à la culture du beau. Elle a donc pris deux petits boulots, une colocation à New-York, pour suivre une formation en histoire et étude de l’Art. Elle a investi toute son énergie dans son avenir. C’est aussi dans cette mégalopole qu’elle a pu s’émanciper. C’est comme ça qu’elle a découvert le théâtre et sa bisexualité. Par son déterministe et un talent très clair pour écraser la concurrence, Eva obtient les “stages qu’il faut”. Non sans laisser son premier patron, avec la corde au cou, après avoir mis fin à une “liaison” en menaçant de prévenir femme et enfants, s’il ne lui obtenait pas une place de choix, dans une galerie d’art. Cela vous le trouverez sur un disque dur où elle conserve les mails passionnés de l’homme marié. La tactique a fonctionné. La visée d’Eva va plus loin qu’un cabinet de la Pomme. Elle veut être son propre commanditaire et avoir les bons clients. A force de manœuvre, de charme, de séduction, elle endort la méfiance d’un ancien du milieu et s’accapare progressivement son carnet d’adresses. Elle se forme seule, chez elle, avec la fois en sa future réussite. Elle accumule les noms. Sa qualité de travail construit sa réputation. Son nom s'associe à l’art de tous les côtés.
Cette fulgurante ascension est brusquement freinée. Castelli connaît une passe difficile au début des années 2000 à cause d’un début de cancer. Heureusement, repéré tôt et non maligne, il sera traité en quelques mois. Cette expérience va néanmoins renforcer ses tendances naturelles à “profiter de la vie”. Elle s’ouvre aux plaisirs les plus instinctifs et sans demie mesure. Avec, la même passion qu’elle a pour les statues et les parchemins, Eva va adorer le corps et l’esprit des femmes qu’elle croise. La crise financière mondiale de 2008 la mettra en difficulté financière cette fois. Elle va devoir entreprendre des marchés plus risqués pour combler les créances. Elle entre ainsi dans le monde plus sombre encore des mafias et des trafiquants d’un autre genre. C’est ainsi que Castelli fait la connaissance de celle qui se fait surnommer la Médicis. Noah de Santis est comme elle une femme de poigne et de liberté. Une attirance physique et un respect mutuel les mènent à consommer ensemble les plaisirs de la vie. Elles deviennent des amantes régulières.
Par le biais de cette rencontre, et ce milieu Eva parvient à retrouver une stabilité financière. Mais sa tendance à se jouer des hommes lui créera des ennemis autrement plus dangereux. Courageuse, mais pas téméraire, Castelli tente alors de faire profil bas. Elle emploi plus de monde, cherchant les perles rares, débauchant parfois, des professionnels de Londres, pour les commandes les plus spéciales, autour de Londres. Ou encore faisant appelle à des chasseuses de trésors comme Aida la petite voleuse. En parallèle le monde connaît une crise sans précédant, une apocalypse financière au moment où l'Angleterre entre bel et bien dans le "No Deal". Commercer et d'autant plus des produits illicites, devient beaucoup plus complexe. La Castelli doit alors trouver une façon de rassurer ses partenaires et de maintenir ses échanges malgré tout.
Pour s’assurer la bonne reprise des affaires, Castelli se déplacera davantage pour être en contact direct avec les clients. Elle accepte un échange dans un contexte plus qu’incertain.
Un soir, l'un de ces entretiens vire à la catastrophe, prenant la forme d’une prise d’otages. Cela attira l’attention des autorités. Castelli sera sauvée, puis mise en garde à vue et finalement relâchée grâce à l’intervention d’une avocate alliée. L’Agent Byrd qui mena l’arrestation, ainsi qu'une partie l’interrogatoire, demeurera le bon souvenir de cette mauvaise surprise. Les deux femmes resteront en contact par la suite, partageant verres et ironie.
Eva, à présent fichée par la police de Madrid se voit forcée de réduire pendant quelques temps ses sombres activités. D'autant qu'avec les mafias sont dans la balance le danger est plus grand encore. Le pire c'est qu'elle sent qu'avec l'augmentation des tensions politiques mondiales et la montée de la haine ça ne va pas aller en s'arrangeant.

copyright Moses. sur Bazzart
Eva Castelli
Eva Castelli
FUCK THE LAW
Messages : 390
Date d'inscription : 01/12/2011
Localisation : Centre ville
Profession : Trafiquante d'art
Etat Civil : Célibataire
17th Mars 2019, 17:28
Revenir en haut Aller en bas
CENTRAL
Et on est prêt à tout acheter avec une tête pareille. russe


Tu es validé !

Amuse-toi bien sur le forum !

Bravo! Le plus dur étant passé, tu vas enfin pouvoir jouer.

Mais... pour une expérience optimale voici quelques petites choses à faire:

Il est important de remplir son profil.
N'oublie pas d'aller remplir les différents bottins.
Une fiche de lien est toujours la bienvenue pour bien commencer, sans craindre d'aller chercher des liens chez les autres joueurs.
Si tu recherches un rp, n'hésite pas à passer le coin..
Tenir à jour l'évolution de son personnage, permet à n'importe quel autre joueur de tout savoir sur ton personnage en quelques mots.
Si une envie de PV te prend, c'est par et le système de PNJs c'est par ici.
Pour finir, la zone flood, ainsi que la ChatBox sont toujours de bons endroits pour une intégration tout en douceur.

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter l'équipe du staff : Jean-Baptiste Lemoine, Jessica Keenan ou Eileen Waterford.

Bon jeu!





Eva Castelli - Trafic d'Art - Fuck the Law  Tenor
Know the rules:
 
CENTRAL
CENTRAL
Messages : 377
Date d'inscription : 06/11/2011
Profession : Mejeu
https://blacklondonshield.forumactif.com
17th Mars 2019, 18:08
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: