AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Clé de licence Windows 10 PRO (version ...
Voir le deal
6.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Helen Richards
Helen Richards
Helen Richards
ft. Kristin Scott Thomas
Prénom(s): Helen, Mary, Elisabeth Nom: Richards Surnom: La Baronne âge: 54 Naissance (date&lieu): 22 Avril 1970 Nationalité: Anglaise Profession: Procureur Groupe: Objection!
Mariée, sans enfant par choix. A Londres, habite à Queensdale Place. Parle chien couramment, et Français également. Fait beaucoup de choses avec excès. Joggeuse invétérée. Connait Elton John personnellement Roule en Volvo exclusivement.
Mon caractère
Je n’aime pas parler de moi ! Et pour cause, mon métier consiste à décortiquer la vie des autres, de tout analyser et d’en faire ressortir la vérité.
Donc si je comprends bien vous voulez savoir MA vérité ? Soit. Je vais vous distiller quelques éléments, à vous ensuite de découvrir le reste. Je ne vais tout de même pas faire votre sale boulot !

Alors…
Naturelle. Oui, ça c’est un de mes traits principaux. Sérieusement ! Je peux paraître sophistiquée en publique, c’est vrai. Déjà, parce que ma fonction m’impose une certaine tenue, et pas que dans le sens vestimentaire. Ensuite, cela vient grandement de mon éducation. Pensez-donc, quand on fait partie de la haute aristocratie, qui plus est britannique, on a forcément un sacré back-ground a porté. Bref, qu’on le veuille ou non, ça vous forge quand ça vous marque pas carrément au fer. Mais un jeans, des bottes et un Barbour pour faire un tour dans la campagne, et je suis aux anges !

Rationnelle. Oui, comme ça vous vous demandez. Mais imaginez un peu. Matériellement, je n’ai jamais eu à me plaindre, c’est un fait, et pourtant j’ai toujours ressentie comme un affront l’injustice, surtout celle qui touche les autres. Parlez d’atavisme familial, peut-être effectivement, mais en attendant à chaque fois qu’un comportement me semblait déplacé, ça m’a toujours hérissé le poil, et je n’ai eu de cesse que de corriger la chose, pour la rendre plus juste. Et jamais je ne pourrai changer ça, je le sais au plus profond de moi.

Emotionnelle. En apparence, je passe pour quelqu’un de plutôt froid, et de fait je porte très bien le masque. Du moins, j’ai appris à l’endosser. Et oui, sans compter que ça fait partie du métier. Mais je peux vous garantir qu’intérieurement, souvent ça bouillonne ! Là encore, rien ne me fait plus monter dans les tours que l’injustice. Le paroxysme étant souvent atteint quand cela touche des innocents, les enfants et les animaux en tête.

Allez, fini les rimes en -elle, on passe aux -ante.

Militante ! Donnez-moi une cause juste, je la défendrai jusqu’à la mort ! Ca c’est sans doute mon côté aristo patenté qui ressort ! Le preux chevalier au service de la veuve et de l’orphelin. Atavisme familiale remontant aux calanques gr… romaines plutôt, c’est César qui est remonté jusqu’à nous ! Plus sérieusement, il y a des idées et des valeurs pour lesquelles je ne fais, et je ne ferai aucune concession. Je me rends compte en vieillissant que mon éducation catho-aristo-noblio-droitisante met la barre à gauche de façon presque inquiétante ! Me voilà écolo-socialo-fraternisante ! Grand dieu, certains aïeux doivent se retourner dans leur tombe ! Mais j’assume totalement...

Indépendante. Ok, je suis née avec une cuillère en… or, ouais, je sais, mais c’est de ce niveau là. Au moins ! Oui, donc, je suis née avec une cuillère en or dans la bouche. Certes, mais on ne choisit pas. C’est comme ça. Du coup, je n’ai jamais manqué de rien, mais je ne pense pas non plus en avoir abusé. Alors, oui, mes jouets c’étaient des chevaux. Plutôt sympa quand on est gamine, et qui plus est amoureuse de la nature. Mais pour autant, je n’ai jamais rien exigé, et franchement j’ai été bien élevée, avec ce que j’estime des valeurs justes et saines. Après, je ne dis pas , j’ai été favorisée, pour les études aussi par exemple. Je les ai choisies, et j’ai pu étudier tout ce que je voulais, autant que je l’ai voulu. Et j’ai toujours été une sacrée bosseuse ! Du coup, évidemment aujourd’hui, c’est plutôt facile pour moi de m’assumer, vue ma situation. Après, pour reprendre une métaphore équestre, certes, on m’a mis le pied à l’étrier, certes c’était un sacré canasson sévèrement burnés, mais encore fallait-il savoir rester en selle ! Je crois que j’ai su développer une sacrée équitation, toute en finesse, pleine de doigté et sacrément efficiente!

Gagnante. Déja, au loto de la naissance, rien à redire, j’ai touché direct le gros lot. Bim, ça, c’est fait. Du coup, faut rester à la hauteur, et par le fait, je n’aime pas perdre. Je ne dis pas que tout s’est fait sans heurts, mais le fait est qu’en plus je suis plutôt chanceuse. J’ai, à nouveau, visé juste avec mon cher et tendre. En même temps, en ayant autant de passions communes, il était assez difficile de se manquer une fois que le destin ait fait en sorte que nos chemins se soient croisés. A côté de ça, on vient de milieux si différents… Ouais, j’ai la Win !

Démente ! Je suis complètement esclaves de mes trois crapauds ! Mais si, ne me dîtes pas que vous ne les avez jamais remarqué. Mes rase-mottes ! Mes trois Jack. Jack Russel, faîtes pas les ignares. Ca ne vous va pas du tout. Ils me suivent strictement partout. A la campagne, j’ai sept chevaux, tous retraités ou presque, sortis d’enfers divers et variés, cinq chats abandonnés ou sauvés d’un destin guère plus enviables, quelques poules absolument indisciplinées, deux chèvres totalement délurées et cascadeuses… mais mes trois crevettes d’amour, c’est encore un cran au dessus. Oh, vous apprendrez vite à les connaître.

Intelligente. N’allez pas extrapoler ça dans le mauvais sens. Il se trouve juste que j’ai quelques dispositions intellectuelles, et que j’aime les utiliser, voir les développer. J’ai un peu moins le temps aujourd’hui, mais j’ai énormément lu dans mes jeunes années. Ca me manque parfois. Oh, je lis toujours, mais c’est souvent plus… factuel, et bien moins romancé! Mais, pour autant, et histoire de garder un semblant de vie mondaine, j’essaye au maximum de sortir, que ce soit au théâtre, des concerts, pour voir des expositions ou tout ce qui peut un temps soit peu égayer mon quotidien londonien.

Débutante. A mon âge, évidemment avec l’expérience et le temps, on ne l’est plus guère. Pourtant j’aime découvrir. Les nouvelles rencontres m’enchantent, faire de nouvelles expériences aussi.

Exigeante. La vie en générale l’est. Dans mon métier, c’est une évidence. Rien ne doit être laissé au hasard. Je dois tout prévoir, du coup je demande aussi beaucoup à mes collaborateurs. Chacun a son rôle, mais ce n’est pas un jeu. Le but ultime est d’être juste, de rendre justice. Et ce n’est sûrement pas une mince affaire.

Aimante. Mon sens de la compassion et de l’empathie m’ont de suite amené à développer des qualités que je qualifierai d’humaines, dans le sens le plus noble du terme. A ce titre, j’ai un amour infini des animaux pour la quintessence de l’innocence qu’ils m’inspirent. Mon profond respect de la vie et de la justice font qu’ils sont pour moi essentiels. Je peux passer des heures à les observer vivre. L’abeille passant de fleurs en fleurs. La poule grattant le sol à la recherche d’un vermisseau. Le chien qui rêve bruyamment au coin du feu. Ou le cheval galopant librement un matin au printemps… J’ai assez peu d’amis, mais j’aime à penser qu’ils savent mon amitié sincère et désintéressée. Bien sûr, ma famille n’est pas en reste.

Mais allez donc troubler un de ces tableaux, et là vous allez goûter mon courroux ! Attention, en plus, j’ai la rancune tenace ! Après, deux poids, deux mesures, hein ! Je sais aussi faire la part des choses. Mais, prenez garde tout de même, c’est plus prudent...

Alors, je sais ce que vous allez dire si je conclue là dessus. Bon sang, c’est presque que des qualités. Et bien c’est tout simplement parce que je ne veux garder que le meilleur, le positif. Au diable, le mauvais et la négativité.
C’est le sens que j’ai donné à ma vie.
Pseudo: K-Roll Âge: 11 ans ? Ton arrivée ici: Je fais partie du nid de crabes ! ton avis: Classé Défense DC: Not yet ! inventé/scénario/PV: PV retravaillé crédit: débit?
par Moses. sur Bazzart



Helen Richards
Helen Richards
Messages : 514
Date d'inscription : 19/03/2019
Localisation : London
Profession : Proc'
Etat Civil : Mariée, sans enfant.
http://www.seashepherd.fr/index.php/Soutenez-Nous/dons-ponctuels
21st Mars 2019, 22:45
Revenir en haut Aller en bas
Helen Richards
L'histoire derrière la femme...


Qui la connaît le sait, mais à première vue pour le commun des mortels, il est impossible de soupçonner que Helen fasse partie de la plus haute aristocratie. Car oui, elle a même ses quatre quartiers de noblesse. Excusez du peu. Depuis toujours, elle croise régulièrement tout ce que compte l'aristocratie britannique, les membres de la famille royale, et a une grande tendresse pour feue la reine Elisabeth.

En effet, son père n’est autre que Lord Thomas Stonor, 7ème Baron Camoys dont les origines au sein des pairs d’Angleterre remontent au XIIème siècle. La famille possède un immense domaine à une vingtaine de miles de Windsor. Famille qui a parfaitement su faire fructifier leurs affaires et est à la tête d’une fortune plus que confortable, même s'ils ont accusé un peu le choc qu'à entrainé le Brexit financièrement. Mais même si bien sûr , Helen est à l’abri du besoin, c’est très loin d’être sa priorité. Elle ne fait pas grand cas du matériel.

Elle voit le jour un printemps au tout début des 70’s. Sa mère décidera l’année suivante en essayant de donner naissance à une petite sœur. Son père n’a jamais digéré la chose et n’a pas refait sa vie. Il s’est dévoué corps et âme à son travail en élevant quand même bien sûr sa fille comme il se doit et de son mieux. Bien entendu, c’est un événement qui a grandement bouleversé la famille, et qui a eu de nombreuse conséquences.

Curieuse de tout depuis toujours, Helen a grandi entre la campagne, berceau de sa famille, et Londres, où son père a siégé de longues années à la Chambre de Lords. Il fut d’ailleurs l’un des instigateurs de la toute jeune Cour Suprême.

La petite fille a grandi au milieu des animaux, et encore aujourd’hui c’est la passion de sa vie. Très jeune, elle se passionne pour les chevaux. Elle est du reste une excellente cavalière. Tous les animaux en détresse trouvent refuge chez elle.
Depuis toujours, elle aime à aider nombre d’associations de défense des animaux et environnementales. C’est d’ailleurs dans l’une d’entre elles dénonçant la chasse à cour qu’elle va rencontrer l’homme qui deviendra son mari.

Mais si la passion fait mûrir, la raison a conduit la jeune fille à suivre les pas de son paternel. Étudiante aussi attentionnée que brillante, elle se spécialise dans le droit à Oxford. D’abord associée dans un grand cabinet londonien, elle officie au barreau en même temps qu’elle dispense son savoir aux universitaires après quelques années de pratique. Le travail ne lui a jamais fait peur.

Pour autant, la jeune femme a toujours su prendre la vie du bon côté, et cela n’a jamais été la dernière quand il s’agissait de se détendre et de faire la fête, parfois dans l’excès, il faut bien le dire.
Bien sûr, ceci était plutôt vrai avant le Brexit. Malgré ses origines, Helen, comme son mari, a toujours été une fervente défenderesse de l'Europe, et a accusé le coup en son temps. Pour le couple, cela n'a pas trop changé le côté matériel de leur vie, mais ils regrettent, comme beaucoup, grandement les temps anciens où beaucoup de choses étaient plus simples et bien plus faciles.

Aujourd’hui, Helen peut tout de même s’enorgueillir d’avoir bouclé la boucle, puisqu’elle siège depuis presque trois ans à la Cour Suprême en tant que procureur. En si peu de temps, elle a su imposer son style, et elle est déjà souvent crainte. La rigueur de son travail, et l'attention qu'elle porte à chaque dossier en font une vraie professionnelle qui n'a pas peur de grand monde. Le chemin a été long, mais elle s’y sent à sa place, défendant la justice, bec et ongles.

A ses heures perdues, qui sont d’ailleurs assez rares, elle aime à se ressourcer dans le domaine familial et plus précisément dans la roseraie, une des plus belles d’Angleterre dit-on. C’est son mari architecte paysagiste de renom qui lui a enseigné l’art de cultiver les roses, et ensemble ils agrandissent leur collection avec passion.

A Londres, le couple vit à Queensdale Place dans Holland Park, quartier plutôt chic, entre Notting Hill et Shepherd’s Bush à l’Ouest de l’hyper centre Londonien, où elle travaille. Ils y vivent la semaine. La maison de ville est un triplex de taille fort raisonnable, avec une jolie terrasse en top floor donnant directement sur le jardinet de son voisin, qui n’est autre qu’Elton John, excusez du peu. Pas de jardin pour elle mais juste une courette paysagée qui donne sur un garage, un luxe dans ce quartier résidentiel. Mais il fallait bien ça pour y garer son coupé Volvo hybride.
Le week-end en règle général, ils retournent à Stonor Park, la demeure familiale ancestrale où réside toujours son père. Le domaine s’étend sur plusieurs dizaines d’hectares de jardins, de bois et de prairies à une cinquantaine de kilomètres à l’Ouest de Londres, un peu avant la ville d’Oxford.

Si ses chevaux et ses chats restent à la campagne, ses trois chiens la suivent en permanence, et si elles pouvaient les emmener jusqu’à la salle d'Audience, elle le ferait bien volontiers. Ceci dit, ils l'attendent bien sagement dans son bureau au sein même du Guildhall.
copyright Moses. sur Bazzart
Helen Richards
Helen Richards
Messages : 514
Date d'inscription : 19/03/2019
Localisation : London
Profession : Proc'
Etat Civil : Mariée, sans enfant.
http://www.seashepherd.fr/index.php/Soutenez-Nous/dons-ponctuels
24th Mars 2019, 21:38
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Lemoine
Ahhhh je peux enfin te souhaiter la bienvenue!yay
Et redire combien ça me fait plaisir de te voir tenter. :ui:




On est notre seul famille,
si on se lâche,
on n’est plus rien.
Jean-Baptiste Lemoine
Jean-Baptiste Lemoine
PROTECT&SERVE
Messages : 1423
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : Londres
Profession : Inspecteur Chef / Leader de la Strike Team
Etat Civil : Célibataire endurci
24th Mars 2019, 21:41
Revenir en haut Aller en bas
Helen Richards
lovu
Helen Richards
Helen Richards
Messages : 514
Date d'inscription : 19/03/2019
Localisation : London
Profession : Proc'
Etat Civil : Mariée, sans enfant.
http://www.seashepherd.fr/index.php/Soutenez-Nous/dons-ponctuels
24th Mars 2019, 21:54
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Lemoine
Je sens qu'on va pas rigoler avec cette nana... russe

Très bien cette fiche, rien à redire. J'aime ce que t'as fait de ce pv!
Amuse-toi! Wink


Tu es validé !

Amuse-toi bien sur le forum !

Bravo! Le plus dur étant passé, tu vas enfin pouvoir jouer.

Mais... pour une expérience optimale voici quelques petites choses à faire:

Il est important de remplir son profil.
N'oublie pas d'aller remplir les différents bottins.
Une fiche de lien est toujours la bienvenue pour bien commencer, sans craindre d'aller chercher des liens chez les autres joueurs.
Si tu recherches un rp, n'hésite pas à passer le coin..
N'oublie pas de lister les tiens ici
Tenir à jour l'évolution de son personnage, permet à n'importe quel autre joueur de tout savoir sur ton personnage en quelques mots.
Si une envie de PV te prend, c'est par et le système de PNJs c'est par ici.
Pour finir, la zone flood, ainsi que la ChatBox sont toujours de bons endroits pour une intégration tout en douceur.

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter l'équipe du staff : Jean-Baptiste Lemoine, Jessica Keenan ou Eileen Waterford.

Bon jeu!





On est notre seul famille,
si on se lâche,
on n’est plus rien.
Jean-Baptiste Lemoine
Jean-Baptiste Lemoine
PROTECT&SERVE
Messages : 1423
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : Londres
Profession : Inspecteur Chef / Leader de la Strike Team
Etat Civil : Célibataire endurci
24th Mars 2019, 22:39
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Keenan
Ahhh !
ENFIN je te vois jouer avec KST ! ^^
C'est chouette !

J'espère que tu vas te plaire ici !
Un RP ! Very Happy




Helen Richards Blmars14

" Justice ? Yes. But for you ? "
Jessica Keenan
Jessica Keenan
OBJECTION!
Messages : 1083
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : London
Profession : Avocate
Etat Civil : Célibataire
24th Mars 2019, 22:45
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: