AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ilya A. Markov ▬ The man in the high castle
Ilya A. Markov
Ilya A. Markov
ft. Jared Harris
Prénom(s): Ilya Anton Nom: Yorickovitch Markov surnom: Медведь (Miédviéd), l'Ours âge: 57 ans Naissance: Omsk, 1967 Nationalité: Russe Profession: Parrain de la Mafia Russe, Ancien médecin Groupe: Fuck the Law
Comme n'importe quel membre de la mafia russe, il a un bon nombre de tatouages sur le corps. Parmi eux une vierge et son enfant, pour sa vie criminelle menée depuis l'enfance; des étoiles à huit branches sur les genoux, pour montrer qu'il ne s'agenouillera jamais devant l'autorité, etc... Gros fumeur, il sort une cigarette dès que la frustration le gagne. C'est soit ça, soit la colère. Il a été diagnostiqué avec un BPCO il y a peu de temps, mais refuse d'arrêter de fumer. Il a beau se convaincre du contraire, il n'est physiquement attiré que par les hommes. Si vous le chercher, vous aurez toutes les chances de le trouver chez le barbier, tôt le matin. Se faire traiter de fils de pute le fait rire; mais il est généralement le seul à rire. On sait jamais ce qu'il pourrait faire. Son aîné lui manque, mais il préférerait mourir que de l'avouer. Même si ça vient de ses saloperies de nippons, Ilya adore les sushis.
Mon caractère
Le trait de caractère le plus utile à un Parrain de mafia est très certainement sa fourberie. Et sur ce point-là, Ilya n’est pas en reste. Rusé comme un renard, il combine son sens de l’observation avec sa curiosité pour manipuler et éviter de l’être en retour. Ainsi, son esprit calculateur tente toujours d’avoir une longueur d’avance sur son adversaire.

Logique et rationnel, il n’a pas toujours eu le sérieux qu’on lui connait aujourd’hui. Car si, de nos jours, il est capable de garder son sang-froid et d’apparaitre aussi posé, c’est uniquement grâce à l’éducation de Yorick, son père adoptif. Il était une époque où la fougue de la jeunesse avait facilement raison de son meilleur jugement. Que ce soit par colère ou par choix irréfléchi. Néanmoins, se prendre divers roustes et punitions extrêmes finissent par faire de n’importe quelle tête brulée calme. Ilya n’oubliera sans doute jamais ce funeste jour où il a tenté de ramener un chiot errant mal en point chez lui. Son père lui ayant interdit d’avoir un chien, l’animal termina sa vie prématurément. Enterré dans le jardin pour lui rappeler tous les jours que les interdits étaient là pour une raison. C’était une leçon importante.

Il apparait donc désormais comme froid et ferme. Le digne fils de son père. Autoritaire et exigeant, il a infligé à sa progéniture une enfance rigide. Son but : leur permettre de se défendre seuls s’il venait à ne plus être là. Et, accessoirement, faire du premier un digne héritier comme il avait fini par devenir lui-même. Heureusement pour ses enfants, leur mère contrastait fortement avec le profil dur et conformiste de leur père.

Pour autant, si Yorick a réussi à casser son fils pour le faire entrer dans son moule, la frustration ne l’a pas quitté pour autant. Il tente néanmoins de la canaliser entre une bonne dose de nicotine et un sacré cynisme. Sans oublier, évidemment, les sports de combats. Un parrain doit se maintenir en forme après tout, même malade.

Combatif, au sens propre comme figuré, Ilya est du genre à ne pas déverrouiller sa mâchoire une fois qu’il a mordu. Intrépide et persévérant, dès lors qu’il a une idée en tête, on ne peut pas lui reprocher de manquer d’ambition. Ou d’influence, d’ailleurs. Son charisme de leader a toujours réussi à entrainer des gens dans ses idées. Bonnes comme mauvaises.

Néanmoins, s’il fait partie des hors-la-loi, il tache d’être un exemple de Justice. C’est un homme de principes ; qu’il respecte scrupuleusement. Car s’autoriser une exception, même minime, c’est la porte ouverte à des excuses pour des décisions plus importante. Il pousse le vice si loin que lorsque que Wassia était petit, il rentrait pour 21H chez eux pour lui lire une histoire. Qu’importe ce qu’il était en train de faire. C’était ainsi.

Fidèle à ses principes comme à ses proches, Ilya est d’une loyauté ineffable. Sa famille est ce qui compte le plus pour lui. Aussi, ne tenter pas de toucher ni à ses gosses ni à sa femme. Car si l’homme a appris à être plus tranquille, dès que sa limite est passée, c’est une rage aveuglante qui le dévore. Et il n’a pas peur de se salir les mains. Question de principes.

Elégant et cultivé, Ilya n’est pourtant pas sans tares socialement parlant. Un brin raciste – bien qu’il ait autant à critiquer sur toutes les ethnies, y compris la sienne – et clairement homophobe, du fait de son passé, il a au moins l’avantage de ne pas être sexiste. Pour lui, les femmes peuvent clairement être plus efficaces que des hommes. Surtout sur certaines tâches. Pas pour rien que ses deux appuis les plus important dans ses affaires soient deux femmes : sa femme et sa première lieutenant (Nadia).

Dernier élément à noter sur lui, Ilya n’a jamais souhaité devenir parrain. Enfant de la rue, il a parfois un dégout profond pour son rang et les obligations qu’il engendre. La vie était tellement plus simple avant. Il tache donc d’enfouir ceci comme bien d’autre choses. C’est plus tolérable ainsi.

Pseudo: Otto Âge: 27 ans Ton arrivée ici: J'ai vu de la lumière ton avis: Non u.u DC: Eileen Waterford inventé/scénario/PV: PV modifié crédit: Internet & moi
par Moses. sur Bazzart
Ilya A. Markov
Ilya A. Markov
FUCK THE LAW
Messages : 107
Date d'inscription : 02/08/2019
Localisation : Londres
Profession : Parrain de la Bratva
Etat Civil : Marié
2nd Août 2019, 13:26
Revenir en haut Aller en bas
Ilya A. Markov
Mon histoire
VOIX 1: Voici Ilya Yorickovitch Markov.

VOIX 2: Bratva rouge?

VOIX 1: Yep. Héritier de Yorick Markov jusqu’à ce qu’il soit assassiné. Depuis, c’est la guerre entre ses partisans et ceux de Kasparov pour la succession.

VOIX 2: Qu’est-ce qu’on sait sur lui ?

VOIX 1: Yorick l'a adopté en 78. Les rumeurs sur ses origines vont dans tous les sens mais paraîtrait qu'après que le gamin a réussi à lui faire les poches, le vieux a vu un certain potentiel en lui; alors les plus probables sont celle du rat des rues ou du gamin de bordel.

VOIX 3:
Eh beh, l'en a fait du chemin.

VOIX 2: Pas étonnant qu'on discute sa succession, par contre.

VOIX 4: Un vrai fils de pute.

VOIX: *rires*

L'équipe se gausse mais elle n'est pas si loin de la vérité. Un fils de pute, il l'est. Au sens propre, comme au figuré. Ilya a passé les premières années de sa vie dans un bordel dirigé par Grigori Markov. Sa mère morte sous les coups d'un client légèrement violent, les filles ont taché de l'élever en secret; l'envoyant dans la rue détrousser des passants quand elles avaient des clients. C'est ainsi que son chemin a croisé celui de Yorick. Mais il ne lui a pas fait les poches comme le veut la légende, non. Non. Il lui a tenu tête. Il a tenté de se battre. Même si, du haut de ses neuf ans, il n'avait pas grandes chances, il s'est lancé à corps perdu contre deux des hommes du Parrain en devenir. Et il s'est pris une branlée. Cependant, ce n'est pas la chute qui importe, mais bien de se relever. Et il s'est relevé. Le feu dans les yeux et la rage dans le ventre. Prêt à en découdre encore une fois. Ça a été suffisant pour intriguer Yorick, qui l'a pris sous son aile.

VOIX 1: Humpf... donc. Yorick a ensuite formé le gamin pour qu’il devienne son héritier. Culture générale, business class, cours de langues, de tir, d'interrogatoires féroces, ... Il a plutôt été doué dans tout. L'en a même fait un médecin.

VOIX 3: Pratique pour se faire recoudre à la maison!

VOIX 1: Et apparemment pour les tortures aussi. On l'a rapidement surnommé Медведь (Miédviéd), l'ours. Pour les non-russophiles, ça vient d’un conte pour enfants. Avec un ours qui chante en allant trucider des gens. Je vous laisse deviner comment il a eu ce surnom.

VOIX 4: En dévorant Boucles d’or ?

VOIX 1: Pas si loin. Il adore interroger les gens en musique. Et il a pas peur de se salir les mains lui-même. En tous cas, il a pas eu peur à Moscou. D’ailleurs, on n'a plus eu de nouvelles du gars suspecté de s'être débarrassé du Père. Ni de ses hommes d'ailleurs. Mais pendant que Papa Markov était en vendetta, il nous a envoyé sa femme et ses gosses. Voici Ielena Mikhaïlovicth Markov. Elle aussi c'est la fille d'un parrain de la Bratva, Mikhaïl Bajanov, pour ceux qu'auraient pas capté. Avec leur mariage, ça a mis fin à des années de guerre intestines entre les deux familles. Et ça a créé un empire tentaculaire qui fait frémir le moindre moscovites à qui vous en parleriez. Ne la sous-estimez pas, derrière ses airs de demoiselle en détresse se cache une redoutable baronne du crime.

Ielena a été le match parfait pour Ilya. Après tout, ils ont réussi à être amis depuis l’adolescence, malgré les conflits familiaux. D’une apparence douce et délicate, elle est en fait aussi rusée que son mari quand il s’agit des affaires. Cependant, outre l’appui tactique qu’elle offre, elle a toujours été d’un soutien infaillible sur tous les plans. Même sur ceux les plus compliqués. Et une mère bien plus affectueuse qu’il ne se permettait de l’être ; permettant aux enfants d’avoir une base familiale un peu plus stable et aimante qu’avec Ilya. En bref, elle est l’eau à son feu. Et il faut toujours se méfier de l’eau qui dort.

VOIX 1: Et une maman ourse. Elle lui a donné 3 enfants. Le premier, Wassily Lev Ilyanovitch Markov, héritier prévu pour Ilya, a disparu de la circulation depuis quelques années. Paraîtrait qu'il a voulu quitter la Famille et se serait exilé en Europe. Si c'est ici qu'il a atterri, il va être ravi de voir Papa débarquer...

Surtout quand on sait que Lev – comme il se fait appeler maintenant – s'est barré avec un bon pactole. À son père, évidemment. Heureusement pour lui, Ilya place sa Famille comme son bien le plus précieux. Sinon, il n'aurait pas fallu douter qu'il serait parti après ce petit ingrat. Et qu'il l'aurait trucidé. Pour autant, comment lui en vouloir quand on a été élevé pour devenir l'héritier d'un parrain de la Mafia Russe. Ilya a toujours mis distance et pression ses frêles épaules pour qu'il puisse survivre à son Destin, mais c'est moyen pour éduquer un gosse qui ne rêvait que de liberté. Et à bien y réfléchir, son père est presque fier de sa fuite. Lui non plus n'a jamais voulu devenir parrain mais Lev, au moins, a eu le cran de se barrer. Avec la thune qui plus est! La nuance est dans le presque.

VOIX 1: Ensuite, Anton Vladimir Ilyanovitch Markov. Lui c'est le nouvel héritier. Lui aussi un sale gosse. On lui lâchait la laisse jusqu'ici mais voilà qu'il se retrouve maintenant propulsé sur le devant de la scène par le collier. Pour le moment Ilya semble lui avoir laissé les rennes du Propaganda, une de leurs boites de nuit où ils peuvent écouler drogues, filles et allez savoir quoi. Avec le Brexit, les affaires marchent encore plus fort dans tous leurs clubs. Tout ce qui est illégal est bien plus amusant, apparemment. Surtout quand il peut s’agir d’une simple bouteille d’alcool. Le gamin a l'air de s'en tirer pas trop mal. Mais difficile de remplir les chaussures de son frère.

Malheureusement pour lui, Anton a la pire place dans la fratrie. Pas suffisamment haut placé pour être le chouchou, mais pas assez bas pour être le petit roi. Bref, une place de merde. Pour autant, aussi casse-cou soit-il, c’est bien lui qui tente de satisfaire les attentes de son père maintenant que le plus grand s’est barré. La question est de savoir si ça va suffire un jour à faire plaisir au grand manitou.

VOIX 1: Et la dernière, Anja Ilyanovna Markov. La petite princesse. Ilya lui accorde tout ce qu'elle veut. Comme elle il y a peu de chance qu'elle hérite de l'Empire, elle est un peu libre de faire comme bon lui semble.

Anja apparaît souvent comme l’électron laissé libre par son père. Peut-être parce qu’elle est une fille. Ou peut-être parce qu’elle est la petite dernière. Nulle ne sait. Ce qu’on est pas sans ignorer, par contre, pour autant qu’on soit dans les rangs resserrés, c’est qu’Anja a décidé de s’occuper des filles. Pas tant en tant que maquerelle que d’améliorer leurs conditions de vie, dans le même sens que son père. Néanmoins, comme sa mère, il vaut mieux éviter de la sous-estimer. C’est une Markov après tout. Ilya n’aura pas manqué de lui apprendre à se défendre.


VOIX 1: Ils lui ont tous gardé la place au chaud à Londres, en tentant de développer l'ascendant sur leur territoire anglais. Et maintenant qu'Ilya est de retour et enfin seul aux commandes, il a mis de nouvelles règles à ses hommes. Surtout au niveau des filles qu'ils ont ici. Elles n'ont plus le droit d'être kidnappées mais, au contraire doivent savoir dans quoi elles s'embarquent. Les pauvres sont pour la plupart tellement désespérer par les chances qu'elles ont chez elles qu'elles acceptent... Ils les font ensuite venir jusqu'ici clandestinement pour "travailler". D'après nos sources, leurs commissions sont plus élevées qu'avec les Triades par exemple. Et il paraîtrait que Markov voudrait les sortir des trottoirs pour des services plus... luxueux. Et donc lucratif. Allez pas croire qu'il fasse ça uniquement de bon cœur. Des nanas testées et dans un lit pas trop pourri, ça attire des gars avec plus d'argent. Et plus d'infos.

VOIX 1: Pour autant, Ilya est présenté par pas mal de gens comme le défenseur des libertés.

VOIX 2: Sérieusement?

VOIX 1: Oui. Il est adepte de la philosophie des choix et conséquences. Il estime que chacun doit être libre de faire ses choix mais qu'il doit en assumer les conséquences.

VOIX 4: Donc une nana qui se barre, elle doit accepter les conséquences. C'est ça la liberté? Crever?

VOIX 1: À vrai dire, on a une gamine qu'a décidé de tenter l'aventure solo, en faussant compagnie à son mac. Ilya se serait contenté d'un remboursement de dette – conséquentes quand même, faut pas déconner – pour les frais mais le lieutenant en question a décidé d'en faire qu'à sa tête et l'a butée. Si Ilya lui avait pas interdit personnellement, peut être que ce serait passé mais là on a retrouvé le corps du gars dans la tamise quelques jours plus tard.

VOIX 2: Pietrovitch?

VOIX 1: Précisément. Cela dit, faut se rappeler que c'était un des lieutenants de son père, pas un des siens. Lui a tendance à les prendre dans la rue. Ça fait de lui un héros pour pas mal de gens dans les bas-fonds russe, et on évite de mordre la main qui nourrit. Ce qui donne des hommes pas mal féroces et obéissants. La plupart du temps. Cela dit, même si j'apprécie pas ce connard, il a l'air de les tenir en laisse plutôt serrée. Mieux vaut ça que des saloperies lâchées dans la nature, parfois.

Car après tout, les héros viennent sous toutes les formes. Et quand la situation devient désespérée, une main tendue – même par le dernier des salopards – reste une bénédiction qu’on saura remercier. D’autant plus quand elle défend une certaine liberté.

VOIX 3: Et c'est quoi cette cicatrice à son cou? C'est exploitable?

VOIX 1: Apparemment, il aime à raconter qu'il l'a eu en combat singulier avec un ours. Des rumeurs disent que c'est Bajanov,, son beau-père, qui lui aurait fait ce cadeau quand il a commencé à courtiser Ielena. On sait pas si c'est vrai. Pour autant qu'on sache, ça pourrait être n'importe qui de suffisamment puissant pour s'approcher de lui à l'époque.

Et il ne croyait pas si bien dire. Pourtant, ce n'était pas dans les rangs ennemis qu'il fallait chercher mais sous son propre toit. Cette cicatrice, c'était Yorick qui lui a fait. Le genre de punition qui forgera son système éducatif. La raison d’un tel châtiment ? Les inclinaisons vers lesquels son fils commençait à tendre. Voyez-vous, pour un Parrain de la Mafia Russe, voir son héritier se laisser attirer par les hommes, ce n’est simplement pas tolérable. Ilya peut d’ailleurs s’estimer chanceux de n’avoir été que battu et pendu quelques minutes avec un câble en acier. Heureusement pour lui, cette thérapie de conversion a été radicale. Plus jamais il n’a osé toucher d’homme. Seule sa femme est au courant de ses inclinaisons, mais lui-même se voile la face.

VOIX 1: Un truc qu’on peut exploiter par contre c’est les meurtres de trois de leurs filles. D’après le mode opératoire, on les a relier au même homme, surnommé Jack... Vous parlez d’une vanne fumeuse. Bref, il va surement pas rester sans rien faire. On pourra peut-être faire d’une pierre deux coups. […] Voilà tout ce qu'on a sur lui pour le moment. Vous pouvez disposer.
copyright Moses. sur Bazzart
Ilya A. Markov
Ilya A. Markov
FUCK THE LAW
Messages : 107
Date d'inscription : 02/08/2019
Localisation : Londres
Profession : Parrain de la Bratva
Etat Civil : Marié
2nd Août 2019, 13:27
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Lemoine
Encore un qui va pas nous rendre la vie facile. russe

Welcome back! ü




On est notre seul famille,
si on se lâche,
on n’est plus rien.
Jean-Baptiste Lemoine
Jean-Baptiste Lemoine
PROTECT&SERVE
Messages : 1592
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : Londres
Profession : Inspecteur Chef / Leader de la Strike Team
Etat Civil : Célibataire endurci
2nd Août 2019, 13:39
Revenir en haut Aller en bas
Ilya A. Markov
Exactement russe
(Merci Ü)
Ilya A. Markov
Ilya A. Markov
FUCK THE LAW
Messages : 107
Date d'inscription : 02/08/2019
Localisation : Londres
Profession : Parrain de la Bratva
Etat Civil : Marié
2nd Août 2019, 13:45
Revenir en haut Aller en bas
Timothy Cooper
Bonjour boss...
*petit clin d’œil et disparaît bosser*




❝ Mr, Mme ❞ J'voudrais m'écrire un monde, Une planète rien qu'à moi, Une planète sur laquelle, Je me sentirais moi, Un renouveau sans chaînes, Dépourvu de haine, Une planète sur laquelle, Tu me donnerais des ailes ▬ Loïc Nottet
Timothy Cooper
Timothy Cooper
LONDON PEOPLE
Messages : 1094
Date d'inscription : 02/05/2019
Localisation : Partout dans Londres
Profession : Coursier à vélo, serveur & autres petits boulots
Etat Civil : Ronronne
2nd Août 2019, 13:56
Revenir en haut Aller en bas
Ilya A. Markov
Ouais, vas bosser u.u (:puppyeyes:)
Ilya A. Markov
Ilya A. Markov
FUCK THE LAW
Messages : 107
Date d'inscription : 02/08/2019
Localisation : Londres
Profession : Parrain de la Bratva
Etat Civil : Marié
2nd Août 2019, 15:43
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Keenan
Sieur... Il va falloir qu'on parle de vos méthodes !!
Bon bienvenue à Londres.
Bon courageee Very Happy


Tu es validé !

Amuse-toi bien sur le forum !

Bravo! Le plus dur étant passé, tu vas enfin pouvoir jouer.

Mais... pour une expérience optimale voici quelques petites choses à faire:

Il est important de remplir son profil.
N'oublie pas d'aller remplir les différents bottins.
Une fiche de lien est toujours la bienvenue pour bien commencer, sans craindre d'aller chercher des liens chez les autres joueurs.
Si tu recherches un rp, n'hésite pas à passer le coin..
N'oublie pas de lister les tiens ici
Tenir à jour l'évolution de son personnage, permet à n'importe quel autre joueur de tout savoir sur ton personnage en quelques mots.
Si une envie de PV te prend, c'est par et le système de PNJs c'est par ici.
Pour finir, la zone flood, ainsi que la ChatBox sont toujours de bons endroits pour une intégration tout en douceur.

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter l'équipe du staff : Jean-Baptiste Lemoine, Jessica Keenan ou Eileen Waterford.

Bon jeu!





Ilya A. Markov ▬ The man in the high castle Blmars14

" Justice ? Yes. But for you ? "
Jessica Keenan
Jessica Keenan
OBJECTION!
Messages : 1258
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : London
Profession : Avocate
Etat Civil : Célibataire
2nd Août 2019, 16:45
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: