AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Sélection de bandes dessinées à ...
Voir le deal
3 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[CLOS] Quoi d'neuf doc? [Liam]
Invité


Liam&LevQuoi d'neuf doc?


Lev n'était franchement pas connu pour être un type qui savait garder des relations sur le long terme. Et pourtant, pourtant, ça lui arrivait d'en avoir. Jamais longtemps certes, mais qui pouvait durer un peu plus que d'habitude. Tout dépendait des gens en fait. Là pour le coup, c'était le doc qu'il appréciait de voir, surtout parce qu'il aimait le choc de leur caractère. Fallait dire qu'entre un calme comme Liam et une tornade comme Lev, il y avait de quoi avoir le tournis. Il aimait bien venir le déranger dans son petit train-train quotidien. Ça exaspérait souvent le plus vieux, mais il savait se faire pardonner.

Et puisqu'il était en congé... le russe avait décidé de venir secouer le vieux. Terme qu'il adorait lui lancer à la tronche, mais plus par taquinerie, comme une preuve qu'il l'aimait bien finalement. Habitué de la maison, il entrait directement par la porte du cabinet, se doutant que l'homme serait sans doute le nez dans un dossier, s'il n'avait pas des clients, mais un samedi... est-ce que vraiment ça bossait un médecin? A part dans les hôpitaux? Insolant? Oui, il pouvait l'être.

Comme prévu, l'hôte de la maison se trouvait à son bureau, notre ami se posait alors un instant dans le cadre de la porte, un petit sourire en coin, frappant d'un doigt contre le bois du cadre.

- Quoi d'neuf doc? Avec un sourire en coin, avant de s'approcher sans attendre qu'on l'y invite, posant une bouteille d'un bon alcool sur la table, pour directement se faire pardonner de ne pas s'être annoncé plus tôt. Je passais dans les parages, je me suis dit que t'avais besoin qu'on te secoue un peu. T'as une tête de déterré.

Pas de doute que le pauvre Hawkins risquait de voir la tornade Bajanov tourner dans son bureau et surtout, mener à bien ses envies. Cela ne lui ferait quand même pas de mal de bouger un peu, non?

- Je te dérange pas... j'espère. Avec un nouveau sourire en coin.

Le pompier n'était pas stupide, il savait que ça pouvait parfaitement être le cas, surtout quand il passait comme ça à l'improviste, sans rien dire, bousculant ses plans, s'il en avait. Mais qu'importe, c'était ça aussi le plaisir d'avoir un type comme notre ami dans sa vie.

artemis | www



Invité
avatar
Invité
23rd Octobre 2019, 18:15
Revenir en haut Aller en bas
Liam Hawkins
Quoi d'neuf doc ?
Lev & Liam

« Anything worth doing good takes a little chaos. » ― Flea
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Samedi, fin d’après midi. J’ai passé la matinée avec des patients et j’ai fermé le cabinet vers midi pour pouvoir me rendre au chevet qu’une patiente un peu particulière que je gère avec Lydia depuis quelques jours. Ce n’est pas tous les jours que je mets les pieds à l’hôtel Rosewood et ce que j’y ai vu ne m’émeut plus trop même si j’ai de la compassion envers elle. Ce meurtrier en série est clairement une plaie pour notre pays mais hélas ce n’est pas la première fois que je vois la folie des hommes se dessiner sur le corps d’une femme et plus rien ne me surprend. Je suis revenu en milieu d’après midi et me suis posé à mon bureau peu de temps avant que tu n’arrives. Tu as tes entrées ici, tu connais les codes pour entrer dans la maison quand tu désires y passer du temps donc il n’y a que la lumière de l’interphone qui m’indique que quelqu’un vient de rentrer sans que je sache forcément que c’est toi même si peu de gens s’invitent dans ma demeure sans prévenir. Soyons clair il n’y a même que toi qui ne respecte pas les règles que j’impose généralement aussi un petit sourire nait sur mon visage en même temps qu’un soupire car je sais déjà que ce moment sera tout sauf calme.

Je lève les yeux doucement de mon dossier quand tu frappes le chambranle de porte et me redresse avant de m’appuyer confortablement au fond de mon fauteuil. Mes lunettes quittent mon nez comme je m’en sers essentiellement pour lire et écrire mais je les garde en main, posant mon index en travers de mes lèvres. Manie de vieux comme tu dirais… « Tu t’es vraiment dit ça ? » Ou plutôt tu avais juste envie de venir mettre le chaos dans ma petite vie bien rangée parce que tu as décidé y’a environs six secondes que c’était une bonne idée. Toi et moi c’est le jour et la nuit, le chaos et la loi et beaucoup d’opposés que je pourrais trouver encore mais je ne peux nier que j’apprécie de te voir apparaître dans ma petite existence que tu trouves chiante à mourir. Tu me fatigues autant que tu m’amuses donc c’est toujours avec un mélange étrange de plaisir et de soupirs blasés que je te vois passer le pas de ma porte. Je regarde la bouteille que tu viens de poser sur la table, appréciateur que tu amènes une offrande et me penche pour aller chercher deux verres dans le bas de mon bureau pour que tu nous serves.

« Si. Mais est ce que ça t’importe vraiment ? » Tu crois quand même pas que je ne vais pas répondre à ce petit jeu, je te connais trop pour cela et franchement je sais que tu serais déçu. « Mais je vais bien, ma tête de déterré est certainement du à mes heures supp’ et l’âge qui se fait sentir. Que veux-tu… » Un petit sourire s’est dessiné pour mes lèvres, je sais bien qu’on va y venir sous peu à mon âge, c’est un sujet de taquinerie entre nous et il me dérange pas. J’assume totalement l’âge que j’ai, mes habitudes et mes préférences. Après tout si je ne le faisais pas alors que je m’approche de la soixantaine, ma vie sera fichtrement chiante. « Et toi comment vas-tu ? » Je récupère mon verre qui est plein désormais et repousse les dossiers qui sont ouverts sur mon bureau comme je me fais aucune illusion, mon travail s’est terminé à partir du moment où tu as eu l’idée de venir ici. Cela ne va pas m’empêcher de râler et de lever les yeux certainement au ciel mais j’aime te voir devant moi. Enfin quand j’ai eu le temps de ranger mes dossiers car je déteste le désordre et je sais que tu vas en mettre…
(c) DΛNDELION
Liam Hawkins
Liam Hawkins
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 277
Date d'inscription : 14/07/2019
Localisation : Partout
Profession : Médecin
Etat Civil : "Sage"
11th Novembre 2019, 21:31
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Liam&LevQuoi d'neuf doc?


Pas besoin de voir directement le regard du docteur, pour savoir qu'il devait déjà les yeux au ciel, en découvrant qui était ce visiteur impromptue qui passait le pas de sa porte, sans respecter aucune règle de civilité de base. Autant dire, s'annoncer avant de passer, ou au moins, prendre la peine de sonner à la porte pour se faire entendre. Lev ne prenait pas cette peine, pas avec cet homme en particulier, qu'il appréciait de sortir de sa routine de toutes les façons possibles. Et cela commençait par le fait de venir le déranger ainsi en plein travail. Il le trouvait mignon avec cet air renfrogné. Comme s'il le dérangeait vraiment finalement. La petite remarque que lui lançait son vis-à-vis tirait un peu plus son sourire, déjà bien amusé.

- Je le confesse... s'approchant du bureau. Totalement, je connais tes petites routines ennuyeuses.

Ouais, il était taquin et plutôt honnête comme gars. Il savait aussi que Liam le connaissait un peu et que ce jeu faisait partie de son caractère. Tout comme le fait que le médecin commençait à comprendre comment marchait le pompier. Ce dernier n'avait aucune honte à venir faire la tornade dans une partie de sa journée, arriver ainsi sans crier gare et repartir aussi rapidement ensuite. Il savait qu'il lui laissait des souvenirs impérissables. Sinon, ils ne se verraient plus. Comment ça, présomptueux? Si peu!

- Honnêtement, pas vraiment. Je sais qu'au fond, je te dérange moins que tu ne le prétends, sinon tu m'aurais déjà viré de ton bureau.

Il était arrivé que cela se passe quelque fois, quand Hawkins n'avait vraiment pas la tête à cela et quoi qu'on en dise, Lev n'était pas non plus du genre à insister sans jamais lâcher. Il savait faire la part des choses et comprenait parfaitement les urgences et les moments d'impossibilité de décrocher. Lui aussi avait ces périodes. Il respectait cela, mais pour le coup, vu la posture de son interlocuteur, il savait qu'il pouvait s'imposer dans son emploi du temps, sans trop craindre de le mettre dans l'embarras. D'ailleurs, voir Liam se pencher pour attraper des verres, confirmait un peu plus sa logique. Il avait bien fait de venir l'embêter.

- Mais j’fais pas long si tu préfères.

Oui, notre russe était bon joueur, il laissait à cet homme charmant une porte de sortie, s'il le trouvait déjà trop saoulant. Oui, c'était ça être un gentleman? Quoi? Roh si on pouvait plus déconner sérieux.

- Mmmm.... Faut te ménager, en effet, vu ton grand âge. C'est mauvais pour ce que t'as. Taquin toujours. L'âge était en effet un petit sujet à taquinerie, mais il ne le faisait jamais de façon méchante et appuyant, non plus. Il ne souhaitait pas finir par lui mettre un complexe sur ce point. Manquerait plus que cela.

Bajanov ouvrait alors la bouteille avec facilité et remplissait les deux verres, sans se faire prier. La fin de la journée s'annonçait pour son interlocuteur, car il ne risquait pas de quitter cette baraque tant que cette bouteille ne serait pas vide. A moins d'une urgence, pour l'un ou pour l'autre.

- Plutôt bien, c'est mon petit weekend de relâche. Je suis libre comme l'air!

Ce qui voulait tout dire et Liam qui devait connaître aussi un peu les habitudes de cet amant occasionnel, se douterait donc que notre ami risquait d'aller faire la noce tant que sa liberté durera. Oui, il brûlait parfois aussi la vie par les deux bouts. Pas de la même façon qu'une certaine avocate rousse, mais ils étaient fait d'un bois assez similaire, malgré des parcours bien différents.

Venant alors du côté du bureau où se trouvait son vis-à-vis, posant ses fesses sur le coin du dit bureau, se moquant un peu des dossiers, même s'il n'allait pas non plus se poser dessus exprès et tendait son verre dans sa direction, toujours ce sourire charmeur au coin des lèvres.

- Zdorov'ye! Buvant alors cul-sec son verre, pour s'en servir un nouveau. T’avais des plans?

Oui, la fin de l'après-midi risquait bien de ne clairement pas se passer comme l'avait pensé Liam.

artemis | www
Invité
avatar
Invité
25th Décembre 2019, 01:55
Revenir en haut Aller en bas
Liam Hawkins
Quoi d'neuf doc ?
Lev & Liam

« Anything worth doing good takes a little chaos. » ― Flea
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]« Travailler tu veux dire ? » Comme petites routines ennuyeuses. Petit private joke entre médecin généraliste et pompier. Ceux qui sont dans leur bureau toute la journée à faire de la bobologie comme disent souvent les gens et ceux qui courent toute la journée pour les urgences. Deux métiers totalement différents, une façon très opposée de gérer les choses et donc souvent un sujet de petites railleries entre les différents corps médicaux. A la fin il faut de tout pour faire un monde, surtout pour que les anglais aillent bien et soient bien soignés. Et réellement les différents corps de métier se respectent bien souvent mais entre eux c’est toujours des petits pics pour savoir lesquels travaillent et lesquels s’amusent et jouent avec leur stéthoscope derrière leur bureau. Tu sais très bien que tu me déranges, tu finis par connaitre ma façon de vivre, c’est bien pour ça d’ailleurs que tu arrives ainsi comme une tornade. Tu sais que tu me fais changer tous mes plans, que je vais râler mais apprécier. Un jeu établi depuis quelques temps. « Ou alors je suis grand seigneur » De ne pas te virer de mon bureau aujourd’hui mais à vrai dire cela me fait du bien de prendre une pause même si je ne le dirais pas clairement.

Je vais chercher les verres pour que tu nous serves, repoussant mes dossiers voir les refermant comme je suis sur celui de la jeune prostituée de l’hôtel Rosewood. Tu n’as pas besoin de voir cela, tout est affaire de secret médical. Je sais que tu ne chercheras pas à mettre ton nez dedans, tu respectes mon travail comme je respecte le tien malgré les petits pics mais c’est une habitude. « Fatigué ? » Toi tu ne fais pas long ? Ah bon… Un petit sourire sur les lèvres t’indique que je ne parle pas du tout du sujet de base car je ne compte pas te jeter dehors. Tu es là, tu viens avec une bonne bouteille d’alcool et je viens de refermer mes dossiers alors faut il vraiment que tu aies besoin de plus de preuves que ta présence ne me dérange pas même si je ne l’ai pas dit clairement ? « Je sais je sais. » Et ce n’est pas si faux que ça. J’ai eu quelques alertes ces derniers temps qui me font dire qu’il est temps que je calme un petit peu le jeu quand même. Mon cœur ne semble plus suivre aussi bien qu’avant et je suis en train de passer quelques examens. Bien entendu je n’en ai parlé à personne, j’espère que ce n’est que de la fatigue. N’ayant pas mes enfants à demeure je ne compte pas mes heures et j’ai beau faire attention à moi, j’ai beaucoup tiré sur mon physique pendant mes années à travers le monde. Peut être bien que mon corps commence à me le faire payer un peu.

« Weekend fête alors. » Quand tu es libre comme l’air tu profites toujours de la vie à deux cent pourcent. Comme une jeune femme de ma connaissance que tu connais certainement. Vu votre façon de vivre je serais surpris que vous ne vous soyez pas croisés en soirée. En tout cas si ce n’est pas le cas c’est dommage car vous vous entendriez certainement particulièrement bien. Je prends mon verre et le lève aussi, le buvant bien plus tranquillement que toi. Je tiens bien l’alcool mais j’aime le savourer aussi. « Comme toujours : répondre aux mails de mes enfants. Surtout avec l’organisation des fêtes de fin d’années comme ils viennent me rejoindre. » Je n’ai pas de honte à dire que je suis père et que mon fils a ton âge. C’est comme ça. Chacun ses petites faiblesses. « Et je comptais bien continuer de travailler comme je n’avais normalement pas d’invités » Ce qui semble compromis du coup comme tu viens de poser tes fesses sur mon bureau. Je t’observe un court instant, posant une de mes mains sur ton genou. « T’as faim ? » Parce qu’en fin d’après midi j’aime bien aussi me prendre une petite collation. Les habitudes… Toujours les habitudes…
(c) DΛNDELION
Liam Hawkins
Liam Hawkins
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 277
Date d'inscription : 14/07/2019
Localisation : Partout
Profession : Médecin
Etat Civil : "Sage"
30th Décembre 2019, 01:33
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Liam&LevQuoi d'neuf doc?


Un fin sourire se dessinait sur les lèvres du Russe. En effet, la routine du travail était bien ancrée chez cet homme, mais ce n'était pas tant le boulot qui pouvait être ennuyeux, ils vivaient chacun d'un boulot qui les empêchait quelque peu de trouver ça routinier, enfin moins que d'autres en tous les cas.

- Et en général, surtout. Taquin, toujours.

Lev savait que Liam avait une procédure bien à lui concernant ses journées. Qu'il dérivait rarement de ce qu'il faisait, qu'il avait ses habitudes et c'était pour cela qu'il aimait arriver à l'improviste, lui faisant ainsi foirer ses plans, si connu à force des années passées. Il ne se permettait pas non plus de le faire tous les jours. Il lui laissait cette tranquillité, mais une fois de temps en temps. Juste pour bousculer un peu cette fameuse routine, qu'il ait un peu de piment dans sa vie.

Soyons clair, si Lev trouvait Liam réellement ennuyeux, jamais il ne prendrait le temps d'en passer avec lui. Non, il aimait juste bien le taquiner à ce sujet et voir sa tête d'homme ennuyé l'amusait, vraiment.

- Oh voilà, direct. Faut que je m'agenouille aussi devant sa seigneurie pour le remercier?

Sous-entendu ou pas, il laissait le soin au doc' de se faire sa propre idée. La bouteille était donc ouverte, les verres se servaient, non pas d'eux-mêmes mais grâce à la dextérité du pompier qui riait légèrement à la question de son interlocuteur. Ils se taquinaient tous les deux, c'était de bonne guère que Liam lui renvoie parfois dans les dents les choses, il appréciait cela.

- J'ai surtout peur de te fatiguer, c'est toi le p'tit vieux.

Ce n'était que par affection qu'il se permettait d'être ainsi avec lui. Il pouvait aussi s'inquiéter un peu. Trop de boulot, trop peu de temps pour soi, c'était mauvais, réellement. Après, il ne pouvait pas non plus se permettre de lui faire la morale, chacun vivait sa vie comme il l'entendait. Mais vivre un peu pour soi et oublier le boulot et les autres, lui semblait être quelque chose d'assez primordial parfois. Sans doute était-ce dû à cette enfance un peu spéciale qu'il avait vécu, sous la houlette d'un père qui lui en demandait beaucoup trop.

- Exactement! Tout sourire. J’vais pas me gêner!

Fête et dormir, les deux principales activités de ce genre de weekend libre. Parce que mine de rien, le job lui demandait beaucoup et ce n'était pas dormir en caserne qui permettait de réellement se reposer. Mais il faisait avec. Il profitait de sa jeunesse, il savait qu'arriver un moment, il ne pourrait plus vivre autant à 100 à l'heure, alors autant le faire, tant que son corps suivait. Le deuxième verre était vidé presque aussi rapidement que le premier.

- Ah cool ça, tu vas me les présenter? Taquin encore, il ne tenait pas vraiment à rencontrer qui que ce soit des familles des gens avec qui il avait des aventures, mais cela n'empêchait pas d'en rire. Surtout que Hawkins lui en parlait parfois. Il connaissait le lien qu'il avait avec ces derniers. Tout en n'était nullement gêné d'avoir le même âge que son fils, était-ce vraiment ce qu'il y avait d'important? En tout cas, tu passeras pas les fêtes seul, c'est bien.

Lui n'aurait pas pu lui faire la surprise de passer à l'improviste, il était de piquet. Comme tous les ans presque. N'ayant pas plus de proches avec qui passer les fêtes, il préférait les faire avec ses collègues, à s'occuper de ceux qui en avaient besoin.

- Ha ha! Évidement. Remarquant son regard. Quoi? Tout sourire, se servant un nouveau verre, encore. Oh bonne idée tiens! Allons prendre des forces! Se redressant alors, allant lui voler un baiser, avant de commencer à bouger, Lev connaissant un peu la maison, n'avait pas besoin d'attendre le maître des lieux pour rejoindre la cuisine. T'as de quoi grignoter? La bouteille avait été embarquée dans le mouvement et déjà posée sur le comptoir.

Oui, il y avait des habitudes de cet homme, qui convenait au plus jeune, autant en profiter.

artemis | www
Invité
avatar
Invité
31st Décembre 2019, 12:13
Revenir en haut Aller en bas
Liam Hawkins
Quoi d'neuf doc ?
Lev & Liam

« Anything worth doing good takes a little chaos. » ― Flea
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Et si je ne supportais pas d’être dérangé de ma routine par toi je t’aurais déjà collé dehors mais tu es un petit vent de chaos que j’apprécie. Je râle, je soupire mais finalement je finis toujours par apprécier ces moments. Cette capacité à débarquer sans rien dire et à s’imposer m’avait hérissé le poil au début mais finalement ce sont les gens comme toi que j’apprécie certainement le plus car vous êtes incapables de changer ma routine. Un élément qu’on ne peut jamais prendre en compte. Ça fait râler, ça bouscule tout mais ça fait aussi du bien à une vie parfois trop réglée. A vrai dire tu me fais penser à quelqu’un qui a beaucoup compté pour moi à une époque et c’est aussi certainement pour ça que je te laisse faire. Un petit rappel agréable même si tout ça est fort loin désormais. Un sourire nait quand tu me taquines. Je suis le premier à jouer sur les mots, c’est un trait d’esprit que j’apprécie. « Buvons notre verre en premier » Car tu sais bien que ça ne me dérange pas un instant que tu t’agenouilles devant moi.

« La vieillesse apporte aussi l’expérience » Clairement pas l’endurance, nous sommes d’accord. Je sais bien que tu n’as pas de soucis avec mon âge, cela se voit que ça ne me vexe pas. Si tu avais vraiment un soucis avec cela tu ne serais certainement pas assis sur mon bureau à discuter et à me servir un verre d’alcool. Je sais que mon rythme de vie donne l’impression que je prends rarement du temps pour moi et je ne vais pas le nier, c’est vrai. Mes enfants sont loin, mes amis des bourreaux de travail comme moi alors je prends rarement de pause. Mon métier est une passion et cela a toujours été toute ma vie. Que je courre sur zones sinistrées ou dans les rues de Londres je n’ai jamais arrêté. Mon corps commence à me faire comprendre qu’il va falloir. Je ne suis pas assez bête pour ne pas l’écouter, il ne faut pas croire. Dans cette routine il n’y a pas de syndrome de dépression ou de destruction, juste l’envie d’aider et d’agir pour les autres. Si je dois m’arrêter, je le ferais. C’est bien que mes enfants viennent longtemps pour Noel d’ailleurs, je pourrais ainsi prendre du temps. De toute façon ils ne me laisseront pas le choix. « Quand tu veux » Ca ne me pose pas du tout de soucis de te les présenter mais je sais très bien que tu ne diras pas oui alors c’est plutôt par jeu que je te réponds ça. « Oh je suis jamais seul à Noel. J’ai ma fille de cœur qui est à Londres, je suis avec elle si mes enfants ne sont pas là » La famille de Lydia m’a toujours accueilli, je suis très ami avec sa mère donc je ne risque pas de me retrouver seul pour ce genre de festivités. « Mon fils vient me présenter sa compagne en plus. Manque plus que je sois grand père » Je m’en amuse. My Lord, mon fils a déjà 35 ans…

« Si on peut même plus regarder les gens » Je lève les yeux très théâtralement sans répondre réellement à ta question bien entendu. A vrai dire j’ai plutôt quelques idées derrière la tête et ce n’est pas ton baiser, auquel je réponds, qui m’en donne moins. Je te laisse partir vers la cuisine en éclaireur comme tu connais la maison et me redresse tranquillement, laissant mes lunettes sur mon bureau. Je mets aussi le téléphone sur répondeur car cela sonne tout le temps sinon. « Comme si cela pouvait m’arriver de manquer. » Je suis une bouche sucrée, il y a toujours de quoi grignoter à la maison. Dans mon frigo il y a du salé mais je vais à mes placards pour en sortir gâteaux et chocolat. Je rajoute des biscuits salés pour que tu prennes ce que tu désires. Je me pose contre la table de la cuisine, posant son verre et t’attirant quelques instants contre mes lèvres pour t’embrasser plus longuement, une main sur tes reins. Je ne te demande pas ce que tu fais sur Noel je sais que la famille est un sujet dont on ne parle pas quand il s’agit de toi. « Puis-je savoir au moins combien de temps tu restes ? » Certainement pas mais bon j’essaie parfois de reprendre la main sur mon planning chamboulé. Généralement c’est assez vain.
(c) DΛNDELION
Liam Hawkins
Liam Hawkins
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 277
Date d'inscription : 14/07/2019
Localisation : Partout
Profession : Médecin
Etat Civil : "Sage"
13th Janvier 2020, 21:35
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Liam&LevQuoi d'neuf doc?


Lev observait Liam avant de rire quelques secondes à sa réponse.

- Coquin.

Bah quoi? C'était le cas non. Il avait bien vu dans son regard que son interlocuteur avait parfaitement capté un sous-entendu, mais ne le relevait qu'à moitié. Ce qui amusait notre russe, qui appréciait souvent les échanges avec cet homme. Que ce soit sur le plan intellectuel ou physique. Il buvait donc son verre, gardant son sourire amusé.

- Ah oui? Quel genre d'expérience? La sagesse?

Ce qui n'était pas si faux finalement, il savait que c'était quelque chose que l'on acquiert avec le temps, même s'il se demandait parfois si un jour, il serait aussi posé que cet homme. Il savait qu'il héritait de son père, un caractère plutôt sanguin, actif, quoi qu'on en dise. Les gênes ne faisaient pas tout, mais on ne pouvait pas échapper totalement à sa nature. Il se voyait mal assis à un bureau, lunette sur le nez, quand il aurait l'âge du doc, mais les choses pouvaient aussi changées.

- Je serai curieux de voir comment tu feras les présentations... avec un petit regard pétillant.

Le moment gênant pour les enfants, il le voyait d'ici. Ce qui ne manquait pas de le faire rire à nouveau. Non pour éviter ce genre de situation, il resterait loin de la famille proche de ce dernier. Mieux valait juste profiter de leurs moments à deux, simple et sans prise de tête. Ce qui était le plus important. Mais il avait été honnête en disant qu'il trouvait bien qu'il ne reste pas seul pour les fêtes. Ce dernier lui fit comprendre qu'il ne l'était jamais vraiment, le plus jeune hocha de la tête.

- C'est cool. Marquant un temps. Au moins, je ne mentirai plus quand je te traite de grand-père.

Oui, il aimait vraiment le taquiner. C'était un passe-temps fort appréciable. Puisqu'en plus, sa pauvre victime n'avait guère l'air de s'en plaindre.

- Si tu veux te rincer l'oeil, tu peux aussi acheter notre calendrier, paraît que la photo est pas mal.

Bon vendeur, non? Il lui faisait un petit clin d'oeil et filait donc, il attrapait le salé que posait son amant sur la table, pour grignoter, reprenant un bon verre. Pourquoi se priver? Il était en congé. Que Liam l'attrape pour l'attirer contre lui ne manqua pas de lui plaire et il répondait au baiser sans se faire prier, son verre posé à côté du sien, pour lui caresser quelques secondes la barbe, avant de se reculer quelque peu, et d'attraper à nouveau des trucs à manger.

- Mmmm.... faisant mine de réfléchir, en plissant légèrement les yeux, tout en le fixant toujours. Non. Son grand sourire revenant à ses lèvres, le rendant plus lumineux encore. Peut-être une heure, peut-être jusqu'à demain matin. Revenant vers lui, venant poser une main sur son torse. J'espère que t'avais rien de prévu. Avec cet air de petit diable, ravi de tout chambouler sans lui laisser la possibilité de retomber sur ses pieds.

Lev venait reprendre un baiser bien mérité. Non?

artemis | www
Invité
avatar
Invité
29th Janvier 2020, 18:51
Revenir en haut Aller en bas
Liam Hawkins
Quoi d'neuf doc ?
Lev & Liam

« Anything worth doing good takes a little chaos. » ― Flea
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Mon sourire s’agrandit légèrement quand tu me traites de coquin. On aime jouer sur les mots tous les deux et j’assume totalement mes préférences. D’âge comme de sexe ou de plaisir. C’est quelque chose avec lequel je n’ai aucun souci et encore moins de tabous. Je ne vois pas pourquoi il faudrait se cacher dans la vie. Je connais une demoiselle qui monterait encore sur ses grands cheveux pour m’expliquer ô combien je peux me le permettre car ma vision du monde est bien trop utopiste mais le regard des autres m’importe peu. J’ai toujours fait les choses comme je le désirais et ce n’est pas à mon âge que je vais changer. Ce serait dommage n’est ce pas ? « Entre autre oui » La sagesse bien entendu et pas seulement mais je me contente de répondre à demi mots comme toujours. L’âge n’apporte pas que des bonnes choses mais elle apporte son lot de plaisir et de passion aussi. Quand on a plus de vie derrière soi que devant soi on se rend vraiment compte de ce qui est important pour soi.

« Et moi de voir ta tête. » Si nous en arrivions à ce que je te présente officiellement à ma famille. Cela voudrait dire qu’on en serait à un stade de sentiments entre nous que nous ne sommes absolument pas prêts à avoir ni l’un ni l’autre. Cette « relation » nous convient. Nous nous voyons essentiellement quand on le désire pour quelques heures ou une nuit entière et ensuite nous reprenons notre petite vie. On sait finalement pas mal de choses l’un sur l’autre sans qu’on ne se le soit forcément dit car cela fait quelque temps que ça fonctionne ainsi et on n’a pas besoin d’en savoir plus. On est juste bien ensemble quand on se voit. Cela me convient parfaitement comme relation simple. Quant au fait que je sois grand père ce n’est pas que tu me le dises qui me fait étrange mais plutôt que je réalise que mon fils a bien grandi. Et j’en serais heureux, j’ai juste du mal à me dire que cela fait déjà trente ans que j’ai trouvé Caleb sur le corps sans vie de sa mère. Trente ans et pourtant parfois j’ai l’impression que c’était hier.

Je te suis à la cuisine, sortant divers mets sucrés et salés pour que tu puisses manger. Moi je suis gourmand, ce n’est pas un secret aussi mes penchants vont vers le sucré automatiquement. « Bonne idée » Je l’achète tous les ans alors je ne vais pas manquer de le faire cette année. Toujours un plaisir pour les yeux et si tu y es en plus… Je t’embrasse longuement appréciant le mélange sucré salé qui se mêle à cet échange avant de te rendre ta liberté. Vais-je savoir combien de temps tu reste où… Je lève les yeux au ciel à ta réponse comme toujours. « J’aurais du m’en douter » Et ce n’est pas pour rien que je pose la question, façon détournée d’espérer un jour avoir une réponse qui devient un jeu aussi. « Petit diable… » A aimer chambouler ainsi mon emploi du temps. Mais clairement cela ne sonne pas comme un surnom désagréable dans ma bouche, ça se voit que je m’en amuse.

Tu es le chaos dans mon univers parfaitement rangée. Ca a un quelque chose de dérangeant et excitant en même temps. Je vais pour répondre mais tu poses ta main sur mon torse et viens chercher un baiser de nouveau aussi j’y réponds longuement, te serrant un peu plus contre moi pour te faire sentir que c’est vraiment très loin de me déranger. Ou alors je peux râler juste pour la forme, histoire de garder mon rôle de vieil homme. Je recule donc juste mes lèvres quelques instants pour murmurer « Je te mettrais dehors quand j’aurais quelque chose à faire » Et j’en souris avant de revenir t’embrasser, passant une de mes mains sous ton haut pour venir chercher ta peau.
(c) DΛNDELION
Liam Hawkins
Liam Hawkins
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 277
Date d'inscription : 14/07/2019
Localisation : Partout
Profession : Médecin
Etat Civil : "Sage"
10th Février 2020, 22:18
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Liam&LevQuoi d'neuf doc?


Ahh la sagesse, c'était sans aucun doute quelque chose qui manquait à Lev. Il était plus tête brûlée que team réflexion. Pourtant, dans son métier, il savait faire preuve d'un peu de retenue. Quand un feu était déclaré, la concentration était primordiale et pour le coup, il savait mettre son impulsivité au pas, pour ne pas mettre en danger ses collègues ou de potentielles victimes. Mais tout ceci disparaissait lorsque le danger, le vrai, n'était plus présent. Il préférait ne pas se prendre la tête, vivre comme bon lui semblait, au jour le jour. Alors la vieillesse, le calme, la sagesse.... ce n'était pas pour lui, si cela pouvait bien aller à Liam, ce ne serait sans doute jamais son cas.

- Tu pourrais être étonné tu sais, moi je le vis plutôt bien, qu'importe la façon dont tu me présentes.

Autant dire que vu le sourire que le russe tendait à son interlocuteur, il semblait tout à fait sérieux. Que Liam le présente comme ami, amant, voir dans des termes plus crus, ne le dérangerait pas le moins du monde. Parce qu'il s'en moquait, puisque finalement, s'était vrai. Si les autres étaient choqués, ce n'était guère son problème. Chacun vivait avec sa conscience, n'est-ce pas?

- Je n'ai que cela, de bonnes idées. En levant les sourcils d'un air malin.

Fallait dire que son imagination pouvait être fertile concernant certains sujets. Et Liam en était l'un des témoins privilégiés. Même si là, pour le coup, il déconnait. Et puis, acheter le calendrier, ça permettait de faire une bonne action et filer un peu de fric aux pompiers pour les aider à tenir leurs matos, pour les associations qu'ils soutenaient, etc... une contrepartie peu imposante en comparaison de ce que faisait ces soldats du feu, pour maintenir au mieux tous ces civils en sécurité. On n'avait pas idée à quel point le feu pouvait être sournois et dangereux.

- Héhé, et oui. Restant collé à son amant, pas gêné pour un sous d'être ainsi proche de lui et de lui pourrir ses plans pour la fin de journée. C'était sa façon de lui montrer son affection. Le doc' ne semblait pas être contre, c'était même tout le contraire, vu comment il répondait à ses baisers. Lev était venu en connaissance de cause, il savait que même si cet homme pouvait râler, c'était surtout par principe, car finalement tant qu'il n'avait rien d'urgent, il n'était jamais contre un peu de chamboulement dans sa vie. Très bien, j'attends de voir ça. D'un air de défi, avant d'être happé à nouveau par le baiser, déjà les mains baladeuses du plus vieux faisait rire à nouveau le russe.

Autant dire que le ton était donné, la collation risquait d'attendre qu'ils se soient un peu plus dépensés. Lev faisait alors reculer son amant pour le plaquer contre l'un des murs de la cuisine. Pas besoin d'empressement, mais être plus clair dans ses intentions, ses mains glissaient, elles aussi, sous les tissus pour caresser la peau.

Ne jamais empêché une envie, tel était sa devise.

artemis | www
Invité
avatar
Invité
25th Février 2020, 22:40
Revenir en haut Aller en bas
Liam Hawkins
Quoi d'neuf doc ?
Lev & Liam

« Anything worth doing good takes a little chaos. » ― Flea
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]« Moi aussi » Je le vis bien d’avoir des amants et amantes plus jeunes que moi. Mes enfants savent que ma vie personnelle est ainsi. Je ne dis pas que cela ne leur fera pas étrange si un jour ils se retrouvent face toi ou une autre personne en venant me voir car il y a toujours une différence entre savoir une chose et l’avoir vraiment devant soi mais j’ai toujours assumé aimer les jeunes gens. Je pense que beaucoup me jugeraient étrange car désormais mes enfants ont l’âge de mes amants mais je ne cherche pas un quelconque transfert ou autre. Voila pourquoi je n’ai jamais voulu être psy d’ailleurs, ça me fatigue tellement cette façon d’analyser toute action. Ne peut-on pas tout simplement vivre sans devoir justifier tout ce qu’on fait ? A mon âge je profite juste des personnes que je croise et je ne vois pas pourquoi je devrais passer à côté de toi parce que tu es de vingt ans mon cadet. Je serais juste fou et ça je suis très loin de l’être. Et j’assume surtout. C’est ça qui fait toute ma tranquillité d’esprit, tout comme toi.

Et ce calendrier sera absolument parfait chez moi. Je le prends chaque année de toute façon, j’ai beaucoup de respect pour les pompiers. Pas juste parce que j’en ai un dans mon lit assez souvent mais parce que vous êtes indispensables à notre vie. Comme beaucoup d’autres métiers. Etant un homme seul qui a toujours bien gagné sa vie et dont les enfants n’ont pas du tout besoin de lui je donne de toute façon à pas mal de causes. A quoi sert de l’argent qui dort sous un matelas de toute façon ? Je préfère qu’il vous serve. Après tout c’est une façon de t’aider comme une autre même si ça ne te revient pas directement. Je n’ai pas envie de te récupérer en tant que patient un jour, je préfère largement que tu partages mon lit même si je râle que tu changes mes plans pour la journée. Ralage qui se perd un peu quand je suis contre tes lèvres. On verra plus tard pour te mettre dehors hein… Comme la collation d’ailleurs… Mon dos rencontre le mur doucement, me faisant comprendre que tout cela peut attendre et je suis totalement d’accord, te serrant un peu plus contre moi, mes mains caressants déjà ta peau sans quitter tes lèvres.

Le sucré et le salé restent sur la table alors que la pièce a été abandonnée au profit de ma chambre, nos affaires ayant été oubliées au fil de nos baisers. Moi qui suis terriblement maniaque c’est bien le seul moment où j’en oublie mes vieilles manies. Nous en revenons à la même chose à chaque fois que tu es chez moi : le chaos envahit même ma propre façon d’agir et j’oublie quelques instants tout ce qui fait de moi un homme très rangé. Et ça me fait du bien, même si je ne le dis jamais vraiment. Le souffle court mais apaisé, nos deux peaux chaudes l’une contre l’autre je caresse avec douceur ta peau, installé à moitié allongé, le dos contre ma tête de lit, calme et apaisé. Je me doute bien que ce moment de calme ne durera pas te connaissant mais j’aime toujours profiter de ce genre de moments. « Tu as faim ? » Parce que, mine de rien, les plats laissés sur la table de la cuisine m’appellent…
(c) DΛNDELION
Liam Hawkins
Liam Hawkins
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 277
Date d'inscription : 14/07/2019
Localisation : Partout
Profession : Médecin
Etat Civil : "Sage"
6th Mars 2020, 20:52
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Liam&LevQuoi d'neuf doc?


Heureusement, finalement, que Liam acceptait cette tornade qu'était Lev, de toutes les façons, il fallait bien l'accepter ou le virer. Mais le plus vieux avait tout à gagner à le garder. Comment ça présomptueux? Mais non, juste réaliste, bref, le but était de s'amuser, de se changer les idées. De se faire plaisir à deux. De quoi passer un après-midi agréable, sans plus penser à rien d'autre qu'à eux.

Ce que le plus jeune s'appliquait à faire avec une vraie bonne volonté. Il voyait bien que cela avait finalement plu à son amant. Ce dernier était un râleur né, mais il le faisait surtout par habitude. Le petit sourire qui flottait sur leurs lèvres démontrait bien que tout était pardonné. Lev s'était tranquillement étiré avant de sauter en bas du lit à la question.

- Ouais ça commence. Tu ne bouges pas d'ici.

Ouais, ça sonnait comme un ordre, mais c'était bien pour lui faire comprendre qu'il s'occupait de tout, après tout, il l'avait accepté dans son antre pour le temps que le russe resterait, alors ce dernier pouvait bien lui amener la bouffe au lit. Même si cela risquait de ne pas plaire à ce maniaque qui ne supporterait sans doute pas d'avoir des miettes dans ses draps, mais qu'importe! Il ne lui laissait guère la possibilité d'aller à l'encontre de son ordre.

Se dirigeant alors vers la cuisine, sans rien sur le dos, à quoi bon? Il faisait un petit plateau pour eux deux, afin qu'ils aillent suffisamment de victuailles pour ne pas revenir à la cuisine avant un moment. Deux bons verres d'eau en prime et autre joyeuseté à boire, il revenait donc dans la chambre, fier de ses trouvailles.

- Et hop!

Lui posant le tout, tranquille, à ses côtés, revenant s'installer sur le matelas.

- Bon app! L'embrassant sur la joue, avant d'attraper une orange qu'il pela avec une certaine habitude. Je crois que je vais rester encore un peu. Avec un sourire charmeur et charmant.

Dans l'idée du pompier, il risquait bien de ne pas quitter cette pièce avant le lendemain. Liam risquait donc de ne plus pouvoir travailler jusque-là. Mais était-ce vraiment un problème?

artemis | www
Invité
avatar
Invité
22nd Mars 2020, 10:50
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: