AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -49%
Table de cuisson induction – ROSIERES RPI2S0 ...
Voir le deal
204 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sean Miller - Ambulancier
Sean Miller
Sean Angus Miller
ft. Jake Gyllenhaal
Prénom(s): Sean Angus Nom: Miller (né Milligan) surnom: Geek / BoyScoot / Le nouveau âge: 34 ans Naissance (date&lieu): Novembre 1992 Nationalité: Irlandais Profession: Ambulancier Groupe: Call Ambulance !
Il a un très bon esprit sportif. Il est amateur dans plusieurs disciplines. Depuis ses troubles de la mémoire il a pris l'habitude de tout consigner dans son téléphone en notes. Il est manuel. Il aime toucher à tout et réparer les objets cassés. Gamer, rôliste, geek, il a tous ces traits. Il aime jouer sur console, en ligne, faire des campagnes. Il côtoie le dark net, de loin, mais quand même et il suit des flux d’infos undergrund. Sans être complotiste c’est un grand sceptique. Il est sous traitement depuis un grave accident. Il est addicte au médicament prescrit. Il a fait un don de sperme à la banque internationale avant de partir en mission avec l’armée.
Mon caractère

RAF Menwith, Centre conjoint anglo-américain de Renseignement & Communication (Hill Yorkshire du Nord)

Débriefing de mission April 2014
Rapport du Major WOODS


"L'équipe devait nous attendre à Sirte. On devait évacuer les civils. Sauf qu'on ne sait pas comment les rebelles ont eu notre position avant qu'on arrive. Ils nous ont canardé direct. On a peine eu le temps de riposter que j'avais déjà un quart du bataillon à terre. Sean, je veux dire le lieutenant Miller, il a maintenu sa position. Ca a permis à deux gars de s'en tirer. C'est un héro le gars."

Extrait test de la personnalité July 2018
CR de Mrs WLIDE


"Monsieur Miller démontre tout de suite un malaise face aux interactions sociales. Ce dernier se traduit entre autre par la fuite de moments de socialisation, ainsi que le refus de nouer des relations de quelque sorte que ce soit, ou encore d'entretenir les anciennes, comme par exemple avec sa famille avec laquelle les contacts sont très sporadiques. Mr Miller a ainsi une tendance à écourter les communications voir à les ignorer. Il est très replié sur lui-même. Il se définit lui même comme quelqu'un de casanier et de pudique. Un passé dans le milieu militaire a sans doute accentué une tendance pour le secret et la rétention d'informations personnelles.

De même Mr Miller est facilement nerveux, voir angoissé face à l'imprévu. Cela peut provoquer des réactions exagérées. Il a une tendance à surréagir face à une situation d'injustice sociale. Il reconnaît lui-même pouvoir faire acte de violence face à une situation qu'il juge « intolérable ». Il ne nie pas non plus être intolérant avec les personnes qu'il juge “stupides” ce qui l'amène souvent à être en situation de conflit. Il demeure néanmoins confiance que la réponse physique n'est pas la bonne réponse. Les traumatismes liés à ses diverses expériences de la vie militaires sont encore très présents. Mr Miller a cependant trouver une façon de « cohabiter » avec eux (selon ses propres termes. L'insomnie, dont il souffre depuis sept ans, lui a permis d’amplifier et de mettre en avant des compétences.

De fait, Mr Miller est très impliqué dans son travail. Il démontre un vrai sens du devoir et de l'engagement, habité par un désir de justice. Il se pourrait qu'il souffre d'un syndrome du « survivant » assez commun quand un soldat a perdu ses hommes au combat. Une étude plus approfondie permettrait de confirmer ce diagnostic. Celui-ci explique sans doute sa propension à jouer aux jeux vidéo dont le motif narratif est de « sauver le monde ». Son affection particulière pour la fiction tient également à cette fuite constante de la réalité. Cette espace de divertissement est une échappatoire qui ne pourra néanmoins éternellement se prolonger sous peine de rendre son retour au réel de plus en plus difficile."

Extrait test de la personnalité Junary 2023
CR de Mrs Kent


“A la lecture du compte-rendu de mon confrère, je note une franche évolution depuis le dernier bilan. Il semble que l’intégration d’une nouvelle équipe de secours ait enfin de compte permis à Mr Miller de trouver une façon de se “réparer”. Les crises de paranoïa se sont distancées, tout comme les cauchemars. Il dit lui même rechercher des interactions avec les autres et même des contacts physiques. Concernant son trouble de la mémoire, il y a quelques progrés. Il arrive maintenant à refaire la chaîne des événements de lui-même. Il a de lui-même demandé à faire partie du prochain programme de recherche active sur les troubles mémoriels. Je suis optimiste concernant ce travail. La volonté de Mr Miller est un excellent outil de réussite. ”

Pseudo:AnSo ge: 31 ans Ton arrivée ici:Jocker ton avis: Love +1000 DC: Oui. red inventé/scénario/PV: (Ré)inventé crédit: Moi.
par Moses. sur Bazzart

Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 227
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
23rd Octobre 2019, 19:25
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
Mon histoire


Sean est né dans un village Irlandais, rapidement sa famille s’installe sur la capitale. Son père est ouvrier dans une usine et sa mère secrétaire d’un cabinet médical. Il a un grand frère. Ils vivent une vie très ordinaire. Il faut faire attention les fins de mois. L’intégration n’est pas toujours évidente pour un fils d’immigré irlandais. Il ne lui arrive rien de remarquable. Lui même ne se fait pas remarquer non plus. Son père insiste pour qu'il fasse une activité. Il choisit de faire de l’escalade, qui restera un hobbie pendant une bonne partie de sa vie. Il a quelques amis avec qui il passe beaucoup de temps à jouer à des jeux vidéos et à faire du jeux de rôle. Au début des années 2000 les Miller s’installent dans la banlieue éloignée de Londres. Sean est plutôt calme et laconique ce qui le rend insignifiant au lycée. En terminal, il entre dans un groupe de musique étudiant en tant que batteur. Cela l’ouvre un peu plus aux gens.

Au moment où il sort de l'adolescence, il voit une partie de ses oncles et tantes arriver dans le quartier. C’est l’exode économique à la suite de la crise financière qui frappe le pays. Quelques-uns de ses meilleurs copains d’enfance se radicalisent peu à peu. Il y en a qui rejoignent l’IRA. La Cause devient une obsession pour certains. Le conflit l'interpelle et lui fait se poser des questions. Il commence à faire des recherches et finit par trouver un groupe d’activistes londonien. Curieux, il décide d’aller voir... Il en reviendra très vite. Plutôt que de mal tourner, Sean se motive à passer les examens d'entrée, à l'école de l'armée de terre, sans en parler à ses parents. Sa candidature est validée. Il suit une formation, avec une spécialisation en communication et ressort diplômé et prêt au combat. Si tant est qu'un homme soit prêt à cela.

Sa première mission a lieu sur la zone de l’Asie centrale, en Afghanistan. La moitié de son bataillon meurt dans une attaque à la bombe 4 mois après son arrivée. Il est alors rapatrié à Londres, le temps de récupérer. Il reste un peu plus d'un an, dans un centre militaire anglais, pour approfondir sa formation en télécommunication. Il a moins de contact avec ses anciens potes. Leur monde sont devenus différents. Il y fait la connaissance de Lisbeth qui deviendra pour lui le substitut d'une grande sœur, avec qui il entretiendra une relation continu malgré la distance. Elle sera présente dans les moments compliqués.

Après deux ans sur une mission en Afrique, au Darfour, Sean est blessé une première fois. Il est rapidement transféré dans un camp de réfugiés, où il se retrouve alité pendant près d'un mois. Cette courte période passée auprès des tchadiens le fait beaucoup réfléchir. Charmé par Mako, une jeune veuve de guerre, il commence à douter de son engagement dans cette guerre civile. Il organise illégalement les papiers d'identité de la jeune femme, pour lui permettre de quitter la zone de guerre. Malheureusement, quelques jours avant la date du départ, un escadron soudanais la fusille. Sean, alors jeune lieutenant, décide d'envoyer ses trente hommes dans une opération clandestine, sans accord du commandement, dans le but de liquider les responsables du massacre des civils. Le bataillon en réchappe de peu. Sean est évacué pour passer en jugement devant une commission militaire.

Au regard de son parcours et de ses faits de guerre (deux médailles, un comportement jusqu'ici exemplaire) l'armée décide de le relaxer et de lui redonner une chance. On l'envoie superviser une équipe, au sud du continent africain, en terre libyenne. Cette nouvelle mission accentue le malaise qu'il ressent au fond de lui depuis la mort de la jeune femme. Moins apte à diriger son bataillon, il le met souvent dans des situations périlleuses. Au bout de 8 mois la situation devient invivable, avec les armées rebelles grandissent les surpassent en nombre. Sean connaît quelques problèmes avec son matériel à cause d'ondes magnétiques dont il ne trouve pas les origines. Pendant une évacuation de civils, vers les montagnes, l'équipe se fait débordée. Sean manque de se faire descendre ce jour-là. Il échappe miraculeusement à la mort grâce à son équipe. Néanmoins, il est blessé gravement. Une commotion sèvre oblige les médecins à le mettre en coma artificiel le temps que son corps se remette. Au réveil, ils constatent une amnésie. Il est impossible de dire si celle-ci sera ou non permanente. Le lieutenant Miller est remercié. Il doit arrêter là sa carrière militaire.

Tout en entreprenant des soins intensifs pour récupérer un maximum d'autonomie. Sean se bat contre son nouvel état avec la férocité du désespoir. Il retrouve les fonctions du langage en quelques mois. Il retrouve des forces. Il est déterminé à avancer. Le service de réinsertion l'encourage à se reconvertir au monde civil le plus tôt possible. Sur les conseils des potes de l'armée, il tente le concours pour entrer en école de police. Son état fait qu'il n'est pas accepté à la formation de terrain. Il est recalé. Mais, grâce à un autre dispositif des anciens combattants, il peut suivre une formation externe, pour devenir conducteur d’ambulance. Il entre dans une petite unité de banlieue anglaise en 2017. Mais, il n’a plus de contact avec les anciens membres de son équipe avec une exception pour Lydia la soignante de l’équipe et sa compagne avant les faits. Il souffre toujours ne pas retrouver son passé. Pendant cette période le gouvernement valide le Brexit. C’est le début d’une nouvelle ère.

Depuis son retour du terrain, comme beaucoup de ses camarades, tels que Tannit ou encore Brown, Sean souffre de stress post-traumatique, qu'une thérapie peine à contenir. Toute interaction avec le monde lui demande énormément d'effort. Il se réfugie dans son travail et entame des travaux supplémentaires de son côté en télécommunication. Il est très bon pour établir des contacts avec le réseau cybernétique, notamment avec des personnalités Taylor Oxman. Cela fait de lui un excellent technicien du renseignement. En parallèle, il continue à chercher ce que son esprit a oublié depuis l’accident. Il suit de prêt les lois passées post le Brexit. Quand la loi sur l’alcool tombe il trouve que ce pays part définitivement en vrille. Il envisage de rentrer en Irlande. Cependant, un élément nouveau est intervenu dans sa vie personnelle. Lydia et lui se sont rapprochés. Sean sent au fond de lui qu’il y a quelque-chose d’irésolu entre eux. Elle a fait partie de l’équipe de la mission “Red Fogg”.[Djebel Nefoussa Libye 2013-2014 - Archivée. Contact Commandant Jefferson Clark.] Elle pourrait peut-être l’aider à comprendre ce qu’il lui manque de son passé.

En mars dernier, au moment de la tentative de braquage de la banque nationale anglaise Sean s’est porté volontaire pour être des premiers secours à être sur place. Il semble que malgré ses traumatisme, une par de lui recherche l’action que l’on a sur le champ de guerre.

copyright Moses. sur Bazzart


Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 227
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
23rd Octobre 2019, 19:33
Revenir en haut Aller en bas
Megara M. Sanders
Coucou mon petit chou love love love

j'ai hâte de les réunir à nouveau !!
Megara M. Sanders
Megara M. Sanders
PROTECT&SERVE
Messages : 276
Date d'inscription : 17/03/2019
Localisation : Commissariat
Profession : Secrétaire du Grand Patron-(Ex) Sco19
Etat Civil : Mariée mais Séparée
23rd Octobre 2019, 19:34
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Lemoine
Ahh le voilà! rage
Je crois que t'étais attendu.
Et un vert en plus!
Tu connais la maison et c'est tout bon, alors...


Tu es validé !

Amuse-toi bien sur le forum !

Bravo! Le plus dur étant passé, tu vas enfin pouvoir jouer.

Mais... pour une expérience optimale voici quelques petites choses à faire:

Il est important de remplir son profil.
N'oublie pas d'aller remplir les différents bottins.
Une fiche de lien est toujours la bienvenue pour bien commencer, sans craindre d'aller chercher des liens chez les autres joueurs.
Si tu recherches un rp, n'hésite pas à passer le coin..
N'oublie pas de lister les tiens ici
Tenir à jour l'évolution de son personnage, permet à n'importe quel autre joueur de tout savoir sur ton personnage en quelques mots.
Si une envie de PV te prend, c'est par et le système de PNJs c'est par ici.
Pour finir, la zone flood, ainsi que la ChatBox sont toujours de bons endroits pour une intégration tout en douceur.

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter l'équipe du staff : Jean-Baptiste Lemoine, Jessica Keenan ou Eileen Waterford.

Bon jeu!





On est notre seul famille,
si on se lâche,
on n’est plus rien.
Jean-Baptiste Lemoine
Jean-Baptiste Lemoine
PROTECT&SERVE
Messages : 1238
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : Londres
Profession : Inspecteur Chef / Leader de la Strike Team
Etat Civil : Célibataire endurci
23rd Octobre 2019, 22:58
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
Merci !!
On va voir ce que ça va donner ! héhé Very Happy
Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 227
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
24th Octobre 2019, 10:14
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: