AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
-8%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur réversible mobile BEKO BX112H (3400 watts – 12000 BTU)
599.99 € 649.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[CLOS} Permission accordée ! + Lydia McRory
Aller à la page : Précédent  1, 2
Lydia McRory
Permission accordée !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





« _ Il ne va pas te manger. S’il fait de l’humour c’est qu’il t’aime bien.   » T'as un pauvre sourire pas sûre de toi du tout... Tu te tiens légèrement en arrière. Tu ne te sens pas du tout à l'aise. Au moment où il presse la sonnette, tu aimerais te retrouver sur le terrain. Les soins, les balles, le bruit, le désert, tu gères. La belle famille... Pas du tout. Tu sais qu'ils sont gentils. Mais toi t'as jamais été à l'aise avec les civilités et les ronds de jambes. T'es trop franche.

Tu souris à Tessa. TU sais qu'elle est gentille et accueillante. T'as les joues un peu rosie par l'air froid du soir, bien que « les amoureux » ça doit aidé aussi. «  Bonsoir.  » Ethan est très différent de Sean. Un peu comme s'il était la face pile de sa pièce. Tu lui fais la bise avec le sourire. Tu les sens très chaleureux tous les deux. Et tu te retrouves alpaguée par Tessa. Elle t'attire dans le salon où tu t'installes sagement. Tu regardes les deux frères se faire l'accolade et rire. Ca te met le sourire aux lèvres. Tu revois les tiens de frères. Tu prends la bière sans faire de chichi. T'as l'habitude de cette boisson, ça te rassure.

Tu reportes ton attention sur Tessa après avoir sourit à Sean. «  Je suis médecin sur le terrain. Ca m'arrive oui de leur parler. Disons que je suis moins impressionnante qu'un gros soldat bourré du muscle. Et puis... Elles se laissent beaucoup plus approcher et ausculter par une femme. C'est plus difficile avec les afghans. Une femme médecin, ils n'ont pas l'habitude et ne me prennent pas forcément au sérieux. C'est là que les gars de l'unité sont utiles.  »

Vous parlez pendant quelques longues minutes de la condition des femmes dans l'armée, sur le terrain. Tu ne lui caches pas le gros côté machiste que tu as affronté au début mais maintenant que tu as fait tes preuves et soigné leurs bobos, ils te regardent comme un soldat et pas une femme fragile. Puis les frangins reviennent. Tu souris. «  Je ne vous cache pas qu'au début c'était très très dur. Une vraie tête de mule qui refusait de se soigner. J'ai du lui courir après dans tout le camp. Mais une fois qu'il a accepté de se faire soigner, la Doc avait gagné et les hommes ont suivi... Mais il reste une belle tête de mule quand même... Un des pires patients que j'ai jamais eu.  » Tu lui souris à ta tête de mule. Parce que c'est aussi pour cela que tu es tombée amoureuse.


Eden Memories


Lydia McRory
Lydia McRory
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 178
Date d'inscription : 01/11/2019
Localisation : Morgue de Saint Thomas
Profession : Médecin Légiste
Etat Civil : Célibataire
18th Mars 2020, 12:14
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
Permission accordée !
Lydia Mcrory & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Minuit est passé depuis peu, au moment où Tessa perçoit mes premiers signes de fatigue. Ce n’est pas avec une nuit dans le lit de ma chambre, que j’ai pu rattraper les trois derniers mois d’opération sur le terrain. Lydia c’est la même chose. Je sais qu’elle a tenue, en faisant des efforts et parce qu’elle est polie et aussi pour moi. On se dit au revoir, encore plus chaleureux et tactile que tout à l’heure l’alcool aidant. Je suis éméché, loin d’être torché, détendu par cette jolie soirée.

Je lance un sourire à Lydia. Je lui tend une main pour qu’elle la prenne. Je l’attire contre moi dès qu’elle approche. Elle sent bon encore, le propre, c’est toujours aussi étrange. Il ne fait pas spécialement froid. Mais je la tiens contre moi. Je ne veux pas la lâcher.


J’ai mis la cravate pour faire honneur à Ethan. C’est vraiment pour lui. Parce que punaise qu’est-ce que c’est inconfortable ce truc. Je suis content de ne pas avoir à en mettre tous les jours. Je ne sais pas comment ils font. Pareil pour la veste… Je me sens engoncé comme je ne sais pas quoi. Pourtant je ne suis pas un budybulder. Je lance un regard vers Lily. Franchement, qu’elle me le dise ! J’ai l’air d’un bûcheron qui veut faire le beau gosse là…

Je retiens un gros soupir. La voix de ma mère attire mon ouïe. Les parents sont là. Ils ont aussi fait les chics. Ils ont l’air heureux avec des grands sourires. Ce n’est pas une vision que j’ai eu souvent. Je trouve qu’ils sont beaux aujourd’hui. J’attire Lydia avec moi pour qu’on aille les saluer. Je lui presse la main pour l’encourager. Les plus nerveux du jour ce ne sont pas nous mais les futurs mariés !

_ Salut! La voix du Pasteur se fait entendre du haut du perron. Ah. Bon bah… Ce sera pour plus tard. On invite les invités à se regrouper pour entrer. A tout à l’heure !

La masse veut entrer. Je nous pousse sur le côté pour que les vieux aient la priorité. De toute façon, je sais qu’on a deux places réservées au premier rang. Une fois que c’est calmé, j’entre avec elle.

_ Souriez la mariée. Je marmonne dans le creux de son oreille pour plaisanter. En relevant les yeux je croise le regard d’Ethan. Je lui souris avec confiance. Il est prêt pour le grand saut lui. J’adresse un baiser volant à Tessa. On passe sur la gauche pour aller à côté des parents. Je laisse Lydia s’asseoir prés de ma mère et je me met en bout. C’est mieux ainsi. Je veux qu’elle se sente entourée et comme chez elle.

L’homme d’église va lentement à sa place. La salle se lève pour son accueil. On a parlé du déroulé de la cérémonie pendant le petit-déjeuner. C’est un peu longuet. Mais c’est la tradition. Ca fait plaisir à beaucoup de monde. Alors on s’y colle. J’adresse un sourire en coin à Lydia. Je lui souffle bon courage. La messe commence dans un calme respectueux. Je contiens mes sourires pour prendre le visage attentif. Je me demande, si un jour, Lydia serait à la place de Tessa et moi…

Eden Memories
Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 287
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
21st Mars 2020, 11:49
Revenir en haut Aller en bas
Lydia McRory
Permission accordée !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Tu fatigues. Non pas que la compagnie de ce soir soit désagréable. Loin de là. Mais tu avais encore la fatigue de ses mois dans le sable. Du coup, quand Sean donne le signal du départ, tu lui souris et t'empresses de le suivre. Tu as un peu bu, pas assez pour être ivre, mais la fatigue n'aidait pas à marcher droit. Alors quand il te tend la main, tu la prends. Tu te sers contre lui. Profitant de sa chaleur. Tu t'es habituée à la chaleur du désert. Une fois arrivés, vous vous êtes vite écroulés sur le lit.

Le lendemain, quand tu regardes Sean dans ses habits de pingouin, tu étouffes un rire. Oh pas bien méchant. Tu n'es pas habituée à le voir ainsi. «  Mais dites moi, joli monsieur... N'auriez vous pas pris des épaules... Attends je vais te faire respirer un peu.  » Une petite astuce que tu as appris de tes frères. Tu lui enlèves le premier bouton sous la cravate. «  Voilà comme cela tu vas pouvoir respirer un peu. » Tu l'embrasses en te hissant sur la pointe des pieds.

En même temps, tu n'en mènes pas large non plus dans ta robe d'un vert printanier et tes hauts talons... Mais bon, un mariage cela n'arrive pas si souvent. Tu restes près de lui, souris quand ses parents vous parlent. Mais la cérémonie commence à point nommé. Tu restes sur le côté avec lui pour laisser passer les autres et tu t'assoies au premier rang. Il te taquine et tu lui mets un léger coup de coude.

Te voilà près de la mère... Ca t'angoisse. Alors tu prends la main de Sean et tu la serres. T'es croyante. Même si tu ne pratiques plus. La guerre ça vous laisse sur votre faim en matière de religion. Mais ça reste long. A la fin de la cérémonie qui est restée très émouvante, tu ne vas pas chercher après le bouquet. Pourquoi faire ? Tu sais que ni toi ni Sean n'êtes assez mûrs pour ce genre d'engagement. Pas tout de suite en tout cas.

A la sortie, il y a immanquablement les photos sur le perron, avec la famille. Tu y figures. Puis les photos en couple où Sean et toi avez du mal à garder votre sérieux. Mais vous prenez quand même une ou deux photos correctes. Et puis vient l'heure du grand repas. Tu suis Sean parce que tu n'as aucune idée de où tu dois aller.

Eden Memories


Lydia McRory
Lydia McRory
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 178
Date d'inscription : 01/11/2019
Localisation : Morgue de Saint Thomas
Profession : Médecin Légiste
Etat Civil : Célibataire
6th Avril 2020, 22:39
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
Permission accordée !
Lydia Mcrory & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Je prend la main de Lydia pour qu’on s’éloigne de la zone du photographe. Il nous a mitraillé. On a fait l’effort. Je sais que c’est important autant pour maman que pour Tess d’avoir ce genre de souvenir. Même si je n’aime pas les trucs posés… Je comprends l’idée de l’album de photos. Le repas va commencer. Une chance qu’on mange dehors parce que pour l’instant le beau temps est au rendez-vous.

_ Prête pour un marathon bouffe, danse et politesses ? Ethan voulait un placement libre pour le déjeuner. Mais, quand on s’approche des premières tables, je vois avec un sourire qu’il a perdu cette bataille. Si c’est comme ça on est sûrement vers la table centrale. Je tire doucement ma belle rousse derrière moi. Bingo. A côté du frère de Tessa. J’adresse un petit sourire à Lily. On est avec Pablo. C’est un musicos ! Je tire la chaise qui lui est dédiée en arrière. Si madame veut bien se donner la peine ? Oui, jouer les grands pontes est quand même plus amusant que d’essayer de se donner des airs qu’on a pas. On vient d’une famille de cutérieuts et ça ne me gêne pas. Sur le terrain, là-bas, j’ai déjà prouvé dix fois la valeur du sang qui coule dans mes veines.

Je fais tomber la veste ce coup-ci. Ce qui est déjà mieux. J’ai envie d’ouvrir un peu plus la chemise. Mais je me retiens. Je sais que papa ne va pas apprécier ce genre de “liberté”. Je tire sur les jambes du pantalon avant de poser mes fesses sur la chaise. Une chaise qui branle. Je retiens un rire et je me lève pour trouver le pied beau. J’attrape une serviette que je plie en quatre et je place pour recréer l’équilibre parfait.

_ Tu veux de l’eau ? Je me penche pour prendre la carafe la plus proche de nous et nous servir deux verres d’eau pleins. On ne perd pas les bonnes habitudes quand il y en a. Je lui souris. J’essaye de ne pas trop la reluquer depuis le matin. Mais bon sang qu’est ce qu’elle est sexy. Je lui repousse ses cheveux en arrière sur ses épaules. Je deviens un peu possessif à force. Je sais. Mais ce n’est pas parce que c’est une chose. C’est juste que… j’aime exister dans son monde. T’es belle. Je lui fais un clin d’oeil alors que la table se remplit de nouvelles têtes autour de nous. Je ne reconnais pas tout le monde. Mais je m’en fiche un peu.

_ Bon t’es sûre que le discours ça va ? Garçon d’honneur doublé d’un témoin, en plus d’être le seul frère du marié. On ne m’a pas vraiment demandé. C’est acquis pour tout le monde que je suis le gars de la situation. Je bosse sur ce discours depuis trois semaines. Il n’y a que pour les textes des chansons que je m’en sors à peu près. Mais pour le reste je n’ai pas le style, je n’ai pas les mots. Je ne suis pas un écrivain. J’ai envie d’écrire des petits mots à Lydia de temps en temps. Je m'abstiens. Je ne sais pas écrire. Ah bon. C’est à moi. C’est parti. … Tu me souhaite bonne chance ma puce ?
Je me lève, repoussant la chaise au passage. Je plante mes pieds dans le sol. Je tire sur les manches de chemise pour les remonter aux coudes. Je sens sur moi le regard des parents. Je devine Ethan et Tessa qui se sont tournés pour mieux voir. Punaise ce que je suis nerveux. Pourtant j’en ai fais des discours et des discours devant les gars.

_ Ethan… Je cherche le regard de mon frère. On a un sourire commun. Tess. Je la vois, radieuse, qui lui tient le bras. Ils sont beaux. Je redresse mes épaules. L’amour c’est quelque-chose qu’on espère tous trouver un jour. [...] Je lis les lignes qui défilent. Pendant tout ce temps je me dis qu’en fait je l’ai écris pour Ethan mais aussi pour Lydia.

Eden Memories

Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 287
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
8th Avril 2020, 19:36
Revenir en haut Aller en bas
Lydia McRory
Permission accordée !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




«  Prête ? Je ne sais pas … Mais bon pas le choix hein... Y a peu de chance qu'on puisse s'éclipser pour aller batifoler dans l'herbe...  » T 'as murmuré cela à son attention. Tu le suis jusqu'aux tables. Il te parle d'un musicien... Okay d'accord. Tu verras bien si ça apporte une bonne discussion ou pas.

Tu as un petit rire quand il te tire la chaise. Tu fais donc coucou de la main au dit Paolo. Tu poses ton gilet sur le dossier de ta chaise, montrant des épaules mises à nu par la robe bustier. Tu ris discrètement en entendant le branlement de la chaise. Ca te fait sourire largement. «  Oui Merci je veux bien de quoi boire. Il fait chaud...  » L'air est pas forcément très chaud, mais toi tu as chaud comme en plein désert.

Tu lui souris avec l'envie de l'embrasser quand il passe tes cheveux derrière ton épaule. T 'as un frisson qui remonte toute ta nuque. «  T'es pas mal non plus Miller... » Tu lui souris encore plus. Tu lui tiens la main sous la table. «  Oui ton discours est très bien chéri. Et ça va aller, tu vas voir.  » Tu te penches pour l'embrasser et lui donner du courage. Et tu le soutiens de ton mieux. Tu l'écoutes, le regardes, lui souris.

Il est beau. Il est doué. Tu l'aimes. Le discours est touchant. Tu l'as entendu cent fois. Tu n'as jamais pensé qu'il parlait de toi, de vous. Mais là tout de suite, tu te dis que peut être, y a un peu de vous dedans. Tu applaudis quand il finit le discours, fière de lui. Tu lui tends un verre d'eau parce que tu te doutes que ça à du le désécher. Lui qui est plus doué pour les discours guerriers que pour ceux souhaitant bonheur et longévité.

Les autres hommages s’enchaînent et tu écoutes tout ce beau monde. A vrai dire tu n'as qu'une hâte c'est de commencer à manger pour après aller faire un tour dehors. Il commence à y avoir trop de monde, trop de bruit, trop de chaleur.

Eden Memories


Lydia McRory
Lydia McRory
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 178
Date d'inscription : 01/11/2019
Localisation : Morgue de Saint Thomas
Profession : Médecin Légiste
Etat Civil : Célibataire
10th Avril 2020, 00:19
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
Permission accordée !
Lydia Mcrory & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Mon discours semble plaire au frérot à ses yeux mouillés. Je regarde du côté des parents. Maman a sorti le mouchoir en papier. Pour qu’un Mulligan sorte les mouchoirs faut qu’il y ait de quoi pleurer. C’est pas souvent. Je relâche la feuille. Je repose mes fesses sur la chaise. Je suis soulagé que ce soit fait. C’est un gros poids en moins. Je remercie Lily d’un sourire et je vide le verre sans reprendre mon souffle. C’est que le stress ça assèche tout.

Ca reprend avec un discours de la témoin de Tessa. Une fille qu’elle connaît depuis les études. Je la connais de loin. Une fille sympa. Je crois qu’elle vit sur Bristol. Enfin bon je ne sais pas toute la généalogie. C’est pas possible. Les Missions me coupe du monde civil. J’ai pris l’habitude de rattraper les trous. Je prend une personne de la famille et je lui demande un bon petit résumé des dernières aventures de la famille.

Je vois bien que Lydia finit par saturer du trop plein. Je profite qu’Ethan annonce le lancement du repas pour lui presser l’épaule. Je lui fais signe de se lever. Je préviens Paolo d’un mot. Je prend la main de ma rouquine chérie pour aller à l’extérieur. Il fait bon dehors. L’été est bien là.

Je sors une cigarette du paquet. Il a pris cher pendant la voiture d’hier. Je compte le nombre qui me reste. Je pense que je peux tenir un moment avec ça. C’est juste le contre coup. L’adrénaline qui retombe. Je prend une taffe. Je fais jouer mes épaules pour dénouer la petite tension. Mes yeux cherchent alors ceux de ma Doc.

_ Ça va ? Je veux en être sûre. On sait tous les deux que ce genre d’événement de société on en est loin. On ne peut pas nier que la vie militaire c’est différent. On peut faire tous les efforts qu’on veut, on est des soldats. Perso, dés que mon esprits vagabonde le premier endroit où il va… c’est sur le sable oriental.

Eden Memories


Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 287
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
13th Avril 2020, 18:47
Revenir en haut Aller en bas
Lydia McRory
Permission accordée !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





 
Tu souffles une fois dehors. Tu remercies Sean d'un sourire de t'avoir tendu la main et de t'avoir fait sortir. Tu n'es pas très rassemblement de plus de 6 personnes. Vous avez beau être nombreux dans la famille avec tes trois frères et ta mère, ton père est plutôt aux abonnés absents, membre fantôme d'une famille qui ignore que tu sais qu'il existe. Tu te dis que te ne pourras avoir ce genre de mariage toi. Pas avec autant de monde, un père qui te mène à l'autel, pas beaucoup d'amis autour. Quand tu regardes un petit bilan, ta famille c'est surtout ton groupe sur le terrain. Ils te connaissent mieux que tes frères et tes parents qui s'ignorent.

Tu soupires sans t'en rendre compte. Tu lèves le nez pour regarder le ciel. T'as toujours aimé ça, te poser et regarder le ciel. Tu aimais bien le faire avec lui. Tu le regardes quand il te parle et tu souris. Même si tu retrousses un peu ton nez sous l'odeur de la cigarette. "Ça va et toi? Moins stressé? Il était très bien ton discours.  " Tu t'approches pour lui déposer un léger baiser sur ses lèvres où tu passes un doigt pour enlever l'excès de rouge à lèvres.

Puis tu vas t'asseoir sur la balancelle qui se trouve juste devant la salle dans un petit parc. Tu te balances un peu du bout des pieds. "Tu penses qu'ils nous en voudraient si on s'éclipsait? Genre... Une petite heure? Tu sais... Pour qu'on s'accorde un peu de temps? " Tu lui souris en te balançant un peu. Trop de monde, trop de bruit, trop de lumière. Et peut être trop à manger aussi. Cela faisait longtemps que tu n'avais pas fait un gueuleton pareil.

Eden Memories


Lydia McRory
Lydia McRory
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 178
Date d'inscription : 01/11/2019
Localisation : Morgue de Saint Thomas
Profession : Médecin Légiste
Etat Civil : Célibataire
28th Avril 2020, 00:26
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
Permission accordée !
Lydia Mcrory & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Je sens que Lydia n’est pas si loin d’une saturation générale. J’ai un peu plus de résistance parce que c’est la journée d’Ethan. Ceci dit, je vois ce qu’il en est.

_ Non… Je la retrouve sur le banc. Je donne des à coups du pied en même temps qu’elle. Je me retiens de la coller. Je sais que quand elle est dans cet état ça peut lui faire trop. J’embrasse son épaule. Je lui souris. Ils savent. Tout le monde ici sait d’où on arrive. Ils savent qu’on a que quatre jours avant d’y retourner. Les héros de la nation, jeunes, beaux, amoureux… je sais ce qu’ils disent de nous. Les plus anciens n’aiment pas que je risque ma vie au service de sa Majesté. Ils ont l’Irlande dans le coeur. Ils ont l’indépendance dans les veines. Mais, quand même, ils savent que c’est courageux d’aller au devant du grand Ennemi contemporain. Tessa m’avait déjà dit qu’ils comprendraient si on disparaissait. “Mrs Mulligan” nouvellement nommée est d’une grande finesse humaine. Sans doute même plus que mon propre frère !

_ Tu veux qu’on aille se poser à la Chambre ? Je ne sais pas ce qu’elle préfère. Un moment dans ce petit cocon, au-dessus de la brasserie ? Ou bien alors carrément une balade en voiture dans les alentours. C’est la campagne anglaise. Il n’y a rien dans ce coin. Des bourgades par ci par là. Ce sera toujours plus paisible qu’à la maison…. Je vole un doux baiser sur sa tempe. J’en profite pour aller sentir ses cheveux. Ils sont lumineux, doux, propres. Bon sang ce qu’elle est jolie. Merci… pour l’effort Lily. Je m’en fiche de me répéter. Je veux qu’elle sache bien la beauté de ce geste qu’elle a fait envers les miens. J’attrape la corde de gauche en me relevant d’un coup. Papa est sous ton charme... Maman aussi a remarqué ça. Je l’ai vue dans ses sourires pendant le repas. Je le savais. Mais je suis heureux qu’ils aient vue la beauté de ma Fée.

Je préviens Tessa d’un SMS. Je ne donne pas d’horaire de retour comme ça personne n’est bloqué. Au pire il y a le Brunch familial demain. Ce sera plus calme. Il n’y aura que les mariés et les parents. Je pense que ce sera mieux pour Lydia aussi.

Nous, on est libérés ! Je lui propose qu’on passe par la location pour prendre la glacière avec quelques bières... irlandaises bien entendu! Au cas où on aurait un creux plus tard dans la journée, je pioche des melons et du raisin blanc. On n’a pas besoin de grand chose de plus de toute façon. Ce sera toujours meilleur que les conserves.

En trois-quart d’heure, nous voilà comme la veille. On est sur une départementale paisible. Le soleil est là pour nous accompagner. Je pose mon bras sur le dossier du siège passager. Mes doigts se posent sur l’épaule de ma Fée. Je caresse la bretelle de sa robe. On est aussi bien là, que là-bas. Je tourne ma gueule vers elle.

_ On roule jusqu’à ce qu’on trouve un truc qui nous plaît ? Ca nous fait un aperçu du road-trip ! Je met la voiture en mode ronron. On est à un petit cinquante à l’heure. Je peux relâcher un minimum la vigilance sur la route. Je viens embrasser son crâne. On est bien. Qu’est-ce qu’on est bien. Je t’aime. C’est dit. Le courage d’Ethan et Tessa tout à l’heure m’inspire! Permission accordée d’ouvrir mon cœur à cette fille formidable.

Eden Memories
Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 287
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
28th Avril 2020, 14:49
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: