AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
-22%
Le deal à ne pas rater :
Siège Gaming Steelplay SG01 (noir et vert)
179.99 € 229.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[CLOS] You are the prey (Louisa)
Jessica Keenan
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Musique d'ambiance

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You are the prey . Feat Louisa —


La porte du building se ferma sur le coup de talon de l’Américaine. Elle finit d’enfiler la pair de gang en velour tout en remontant la rue. Jessica marche vite pour ne pas perdre de temps et réchauffer ses muscles. La semaine a été dense et son corps fatigue. Un speed aurait donné le boost nécessaire. Mais, avec le rendez-vous qui l’attend, elle ne peut pas prendre le risque. Elle sait très bien faire illusion. C’est un art consommé.

La nuque bien droite, sa pupille va en périphérie, pour chercher ce qui perturbe ses sens. Rien à voir avec ces jeux de la nuit qu’elle pratique dans les clubs. C’est encore une fois une sensation désagréable dans le creux du cou. Celle d’être suivie. Cela fait quelques semaines que ça dure. Ce n’est jamais aux mêmes heures, ni aux mêmes endroits. Impossible de vérifier s’il s’agit d’un jeu de son imagination ou de la réalité. Mais cela commence à user ses nerfs.

Keenan n’est pas arrivée à sa place sans avoir de pots cassés. Il y a dans son passif des ombres qui gardent du pouvoir sur elle. Même si personne ne le sait. Depuis que l’un de ses plus terrible harceleur a été libéré de prison, Jess se sent fragilisée. Pour autant céder à la peur, à la panique ne résoudrait rien. Alors, elle attrape son sac pour attraper la bombe au poivre et la glisser dans sa poche.

Elle traverse pour aller en direction du boulevard et du monde. En même temps, elle rédige un SMS pour sa secrétaire. Quelque-chose de formel pour que quelqu’un sache où elle doit se trouver. Au loin, elle repère un angle de rue. Il y a un feu pas loin de là. Les gens circulent beaucoup. C’est un bon endroit pour tenter un piège. La main serré sur son arme de défense la rouquine avance. Elle esquive un passant en ondulant, notant au passage son regard gourmand. Bien sûre elle en joue. Mais son esprit est tout autre chose.

Une fois passé l’angle, elle s’arrête, attend et fonce sur la silhouette qu’elle pense avoir repéré. Elle enclenche le gaze à propulsion vers la tête. Elle recule de deux pas pour être hors de portée des bras.

_ « Qui vous envoi ? Markov ? ! » De tous les mécontents le jeune Russe est celui qui l’a le plus intimidé. Il n’est pas comme son père. Aucune de ses tactiques n’a eu d’effet sur ce moine blanc. « Parlez ! » La peur de l’avocate rend sa voix aiguë. Elle épie son ennemi avec attention. Une telle corpulence correspond plutôt aux agents du Dragon. Si la mafia chinoise en a après elle… sa situation est encore plus mauvaise que ce qu’elle pensait.








[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Justice ? Yes. But for you ? "
Jessica Keenan
Jessica Keenan
OBJECTION!
Messages : 1258
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : London
Profession : Avocate
Etat Civil : Célibataire
Sam 9 Nov - 16:53
Revenir en haut Aller en bas
Louisa Lorca
Louisa marchait,les mains dans les poches et une capuche qui cachait son visage. Elle avait sa guitare sur le dos et avançait tranquillement. La jeune femme n'était pas totalement tombée sur l'avocate par hasard. Louisa la cherchait depuis quelques temps... L'adolescente avait besoin de savoir. Louisa avait découvert depuis peu qu'elle avait un protecteur et il était intervenu pour la protéger de l'avocate. Mais qui était-il ? Pourquoi la protéger ? La jeune femme s'était toujours débrouillée par elle-même. Et elle se sentait seule, abandonnée de tous. En particulier depuis la disparition d'Emily, sa meilleur amie. Louisa avait grandit sans parent, sans famille, sans figure de protection. C'était toujours à elle de se débrouiller, de trouver un moyen de s'en sortir. C'était un combat constant... Et Louisa était parfois épuisée. Mais il existait bien quelqu'un qui souhaitait la protéger, Louisa en avait eut la preuve. Elle avait besoin de savoir qui était cette personne.

Louisa suivait donc l'avocate, Jessica Keenan. Cette femme était dangereuse. L'adolescente ne savait pas comment l'aborder. En toute logique, Jessica allait lui dire d'aller voir ailleurs... Louisa avait tout de même conscience que c'était de sa faute si leur première rencontre c'était aussi mal passé. D'ailleurs la jeune femme gardait toujours un beau bleu sur la cuisse suite au choc avec une voiture.

Alors que Jessica venait de tourner dans une ruelle, Louisa accéléra le pas. L’adolescente était perdu dans ses pensées, observant finalement assez peu son environnement. Il y a beaucoup de monde et Louisa se concentrait juste assez pour ne pas perdre Jessica de vue.

Au tournant, quelque chose lui fonça dessus. Louisa n'avait pas le temps de comprendre, mais l'avocate venait de lui projeter de la bombe au poivre sur le visage. La réaction de la jeune femme fut immédiate, Louisa recula d'un pas. Ses yeux la brûlaient, sa peau aussi, elle se mit à tousser, partant dans une violente quinte de toux. Louisa finit par tomber à genoux, toussant et crachant. Elle s'essuya les yeux avec la manche de sa veste, puis finit par relever les yeux sur l'avocate. En plus de lui balancer une bombe au poivre dans la gueule, l'avocate se permettait de lui hurler dessus.

A genoux, Louisa commença à l'insulter : "Espèce de salope dégénérée !". L'adolescente cracha par terre, essayant de mieux respirer. Ses yeux la brulaient. "Conasse". Puis la jeune femme commença à se relever; Louisa passa de nouveau la main devant ses yeux, essayant de faire quelque chose pour la sensation de brûlure "Salle folle hystérique !". L’adolescente fut de nouveau prise de violente quinte de toux et finit par réussir à dire "Putain...".

Louisa avait juste envie de lui sauter dessus pour l'étrangler.
Louisa Lorca
Louisa Lorca
LONDON PEOPLE
Messages : 365
Date d'inscription : 17/10/2019
Localisation : Londres
Profession : sans revenu
Etat Civil : C'est compliquée
Lun 11 Nov - 16:38
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Keenan

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Musique d'ambiance

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You are the prey . Feat Louisa —


La voix qui hurle interpelle le bon sens de l’avocate. C’est un timbre qu’elle a déjà entendu quelque part. Son regard se fait plus aiguisé tandis qu’elle cherche à qui appartient cette voix. Une gerbe de cheveux décolorés lui fait l’effet d’une bombe visuelle. Le nom de la voleuse lui revient tout de suite. Ce n’est pas la mafia. Ce n’est pas un psychopathe. Elle s’est mise dans cet état à cause d’une gamine.

La frayeur disparaît en même temps que naît une colère.

_ « TOI ! » Siffle Jess accusatrice. Elle sent son coeur reprendre un rythme ordinaire. Elle reprend contenance pendant que l’autre geint sur le sol. Aucun sentiment d’empathie ne lui vient pour l’adolescente. Elle a beau savoir l’effet de ces produits sur la peau… Parfois, le Karma existe.

_ « Tu n’as que ce que tu mérites. On ne suit pas les gens à la trace comme ça. Je pourrais obtenir une amande pour ce que tu viens de faire. » Oui, avoir été mise en état de faiblesse rend cette femme d’autant plus retord. Elle ne supporte pas d’être déstabilisée de la sorte. Une chance que Eirik l’ait prise en pupille sinon elle n’en aurait fait qu’une bouchée.

Jessica fait le pied de grue. Elle attend en réfrénant son impatience que la fille se redresse. Jugeant que ce n’est pas assez rapide elle attrape son bras pour la tirer vers le haut. Elle tire sur son pull humide. Le style grung dénote à ses yeux un côté puéril.

_ « Maintenant dis-moi pourquoi tu me suis, ou bien j’appelle ton foyer. » La menace ne peut pas totalement aboutir sans conséquence. Mais cela Louisa ne peut pas le savoir. Jessica est une joueuse de poker dans l'âme. Elle a envie de calmer les ardeurs de la demoiselle.

Les quelques semaines entre ces deux rencontres hasardeuses ont été mise à profit par l’Américaine. Elle connaît le dossier Lorca. Elle sait par où est passée l’adolescente. Ce n’est pas la première fille de tueur qu’elle croise. Ce qui dénote c’est le manque flagrant de chance. Le Réseau d’Eirik aurait pu l’aider plus tôt. Mais l’information a échappé au système jusque là.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Justice ? Yes. But for you ? "
Jessica Keenan
Jessica Keenan
OBJECTION!
Messages : 1258
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : London
Profession : Avocate
Etat Civil : Célibataire
Mar 12 Nov - 23:07
Revenir en haut Aller en bas
Louisa Lorca
A départ, Louisa avait vraiment voulu être sympas. Elle savait que c'était elle qui avait mal démarré les choses. C'était elle qui avait eut un comportement inapproprié envers l'avocate... Mais là, toute notion de sympathie avait disparue. Le jeune femme avait les yeux qui brûlaient, la gorge en feu. Ses yeux perlaient des larmes sans qu'il puisse les maitriser. Elle avait mal.

Louisa n'avait pas suivi Jessica pour lui faire peur. Elle l'avait juste fait car elle ne savait pas comment l'aborder de nouveau... Louisa attendait juste le bon moment. Le fait que l'avocate puisse appeler le foyer la fit paniquer. C'était déjà assez compliqué comme ça. La jeune femme risquait déjà de se retrouver à la rue, alors si Jessica s'en mêlait... Le responsable du foyer était quelqu'un qui pouvait être assez terrifiant par moment. Depuis la disparition d'Emily, il n'était vraiment pas sympas. Et cela se dégradait avec le temps.

Louisa ne méritait clairement pas de recevoir une projection de bombe au poivre sur le visage. Elle avait essayé d'être sympas. C'était juste de la maladresse, mais une volonté de nuire ! Jessica était décidement quelqu'un de difficile à approcher. Elle ne devait pas avoir beaucoup d'amis dans la vie pour avoir de telle réaction. Ou justement avoir beaucoup d'ennemi. La ville était rempli de personnes dangereuses... Et Jessica n'était pas le plus gros requin. Par chance, Louisa faisait parti de ceux qui étaient trop petit, trop inintéressant pour se faire inquiéter. Etre insignifiant avait parfois un avantage.

Louisa leva les mains en signe d'apaisement. Ce n'était pas ce qu'elle avait envie de faire, mais il était évident qu'il fallait calmer le jeux. "Je voulais pas vous faire flipper, c'était pas mon intention !". La jeune femme passa de nouveau la main sur ses yeux, cherchant à diminuer l'effet de la bombe au poivre. Pour une rare fois où il fallait qu'il pleuve, ce n'était pas le cas dans ce fichu pays. "Et n'appelez pas mon foyer, c'est pas la peine... Je voulais juste venir parler avec vous."

Louisa continua, donnant enfin une explication "Je veux savoir pourquoi vous m'avez aidé la dernière fois... Ou qui vous a poussé à le faire.". La jeune femme avait dit ça d'un ton plus bas, consciente qu'elles étaient dans la rue et que certaines personnes se délectaient de la scène. Louisa avait besoin de savoir qui était son protecteur et pourquoi il faisait ça.
Louisa Lorca
Louisa Lorca
LONDON PEOPLE
Messages : 365
Date d'inscription : 17/10/2019
Localisation : Londres
Profession : sans revenu
Etat Civil : C'est compliquée
Dim 24 Nov - 15:17
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Keenan
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Musique d'ambiance

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You are the prey . Feat Louisa —

Les passants dévient de leur trajectoire tout en lançant des regards curieux et mal placés sur les deux femmes. Keenan est sur le quivive. Une photo, une vidéo de l’altercation, peut lui faire une mauvaise publicité. Aujourd’hui c’est quelque-chose qui peut détruire une carrière. Dans le cas d’une avocate de l’ombre ça peut être pire encore. Aussi, Jessica serre les dents pour retenir son venin. La curiosité de Lorca est légitime. Si l’adolescente est assez déterminée pour faire une filature c’est qu’il vaut mieux donner des réponses.

_ « Pas ici. » C’est une conversation qui doit se faire dans un endroit sécurisé. Jessica fixe Louisa tout en cherchant où l'emmener. Elle lance un regard à sa montre poignet. Elle calcule vite. Le plus simple est d’aller dans l’un des repères du Réseau. Par chance, Londres est une ville fournie. D’abord, elle sort un mouchoir en tissu de son sac et le lui tend. Le tissu est délicat. Les lettres entrelacées de “JK” y sont incrustées en fils d’or. La broderie est de qualité. « Pour tes yeux. Viens. »

Le restaurant en question est à une bonne dizaine de minutes de marche de leur rencontre. L’avocate entame une marche rapide. Elle sort son téléphone pour avertir son assistante d’un imprévu dans le planning. Miss Reno répond au tac-au-tac que tout est bon. Jessy se détend un minimum. Mais, ensuite, elle entreprend de prévenir son homologue du réseau.

Le repère n’a rien d’extraordinaire vue de l’extérieur. La chaleur du lieu a couvert les fenêtres de buée. La rouquine ouvre la porte d’entrée et fait passer la vagabonde devant elle. Elle referme. L’endroit est éclairé par des lumières jaunes. Les tapisseries rouges suspendues aux murs isolent la pièce. Le mobilier est principalement en bois, un peu vieillot.

_ « Salut Martin. Je te prend la salle du fond. » Déclame Keenan en passant devant un vieux monsieur au bouc blanc taillé. Il la scrute à travers ses verres en demie lune. Puis il acquiesce et sourit à Louisa avec bienveillance. Il connaît la Tigresse qui vient d’entrée. « A mon avis elle n’a rien dans le ventre. Prépare lui un petit truc s’il te plait. »

Jess attrape le bras de la jeune fille et l’attirer en fond de salle. Elle ouvre la porte sur un salon privé. C’est petit, mais il y a des canapés fleuris, de quoi se poser, et une table avec du matériel de premier secours. D’ailleurs, l’Américaine pose ses affaires au passage et s’occupe de chercher de quoi soigner la blessure. Elle imbibe une lingette d’un gel apaisant et vient lui tendre. Elle tire ensuite un tabouret devant le canapé et se pose face à la blondinette.

_ « Tout ce que je vais te dire est confidentiel. Tu ne dois pas en parler. Personne ne doit jamais savoir que j’ai été ton informatrice. C’est compris ? » Oui, Jess se protège et elle a ses raisons. « Dans le monde des criminels il existe un Réseau. Tes parents en ont fait partis pendant un temps. Ils ont donc signés un accord. Cet accord, stipule, entre autre, que les enfants des membres, ceux qui deviennent orphelins sont sous la protection du Réseau. » Louisa sera bientôt majeure. Mais Eliott Eirik a tenu à avoir son dossier en main. Le Directeur est l’unique décideur qui a le droit d’exiger les exceptions. « L’autre jour, j’ai retrouvé ton nom dans la base du Réseau. Je ne sais pas comment tu as pu échapper au système. Tu n’aurais jamais dû être prise en charge par l'Institution. »

L’avocate se frotte les mains pour évacuer le froid qui flotte dans la pièce.

_ « Mais ce n’est pas à moi de t’expliquer tout ça normalement. Je ne suis qu’un intermédiaire. » La jeune femme se lève pour marcher dans la pièce. Elle va vérifier le radiateur et augmente la température. Elle resserre ensuite les bras autour d’elle. « Tu aurais dû te contenter du chèque et attendre. » L'accusa-t-elle agacée de se retrouver à agir en dehors de ses prérogatives.






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Justice ? Yes. But for you ? "
Jessica Keenan
Jessica Keenan
OBJECTION!
Messages : 1258
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : London
Profession : Avocate
Etat Civil : Célibataire
Lun 25 Nov - 15:49
Revenir en haut Aller en bas
Louisa Lorca
Louisa avait parlé à voix basse et avait peur de la réponse. Elle ne savait pas trop comment allait réagir Jessica. Elle avait l'air totalement instable et capable de réagir violemment. Mais l'avocate semblait ne voulait pas répondre maintenant. Ce qui semblait normal. Elles étaient tout de même dans la rue ! Toujours sur la défensive, la jeune femme fut surprise lorsque Jassica lui donna un mouchoir. Louisa l'utilisa sans hésiter, essayant de calmer ses yeux brûlants et larmoyant.

Louisa suivit Jessica sans poser des questions et en silence. L'avocate était au téléphone et essayait de régler divers affaires. La jeune femme ne savait pas si c'était une bonne idée de la suivre, hésitant à plusieurs instants. Mais si l'avocate avait été obligé de l'aider avant, elle devait toujours devoir le faire maintenant. Du moins, c'était ce qu'elle espérait. Louisa ne savait pas où elle mettait les pieds et cela l'inquiétait.

Louisa entra tout de même dans le bâtiment. Etait-ce une planque ? Un coin secret ? Alors que Jessica la prenait par le bras, Louisa sentit son coeur s'emballer. Elle hésita à résister. Elle entrait dans un endroit qu'elle ne connaissait pas et dont elle ne connaissait pas les moyens pour sortir. Heureusement, Jessica ne montrait pas de signes d'agressivité. L'homme présent auparavant non plus.

Louisa hésita à s'asseoir et à poser sa guitare. Mais lorsque l'avocate lui tendit de quoi nettoyer ses yeux, Louisa décida enfin de se poser. Elle restait toujours très attentive à son environnement, prête à s'enfuir. Le gel apaisant fit effet et même si les yeux de Louisa restaient larmoyant, c'était moins douloureux.

Devant les paroles de l'avocate, Louisa resta silencieuse. Elle ne savait pas quoi dire, pas comment réagir. Est-ce que cela signifiait que toute sa vie aurait pu être différente ? Cela voulait dire que ses parents avaient envisagés cette éventualité et qu'ils avaient voulu faire quelque chose ? Ses yeux rougit posés sur l'avocate, Louisa la regarda tourner dans la pièce pour tenter de se réchauffer. L'adolescente avait les deux pieds posés au sol. Elle ouvrit la bouche, voulu dire quelque chose, mais resta silencieuse. Louisa était déstabilisée. Elle finit par répondre "Je ne suis pas orpheline. Mes parents ne sont pas morts, ils ne sont justes pas ici...". L'adolescente ne les avait pas revu depuis des années, depuis leur arrestation en réalité. Mal à l'aise, Louisa n'avait pas envie de penser à tout ça.

Elle demanda "J'aurai du attendre qui alors ?". Qui était à la tête de se réseau ? Louisa avait l'impression d'avoir mis la mains sur quelque chose de beaucoup trop grand pour elle. Tout ce qu'elle voulait, c'était vivre tranquillement et non se retrouver mêler à des affaires illégales. Louisa avait connu le centre fermé et n'avait vraiment pas envie de connaître la prison. Totalement perdu, Louisa demanda "Qu'est-ce que je dois faire maintenant ?".

Louisa Lorca
Louisa Lorca
LONDON PEOPLE
Messages : 365
Date d'inscription : 17/10/2019
Localisation : Londres
Profession : sans revenu
Etat Civil : C'est compliquée
Dim 1 Déc - 19:01
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Keenan
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Musique d'ambiance

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You are the prey . Feat Louisa —


Le transistor du radiateur fait un bruit sourd. On dirait un bourdon coincé dans un bocal. Un modèle qui doit dater des années d’entre deux guerres. La perte d’énergie est considérable. Londres est peuplé de ces engins dans les vieux quartiers. On dirait qu’elle est accroché à son passé. Comme beaucoup des puissants.

Keenan est figée par les paroles de la voleuse. Elle darde un regard inquisiteur sur elle. Elle épie ses pupilles meurtries. Il n’y a pas de mensonge. Les Lorca ne sont pas décédés. Pourquoi les informations dans ce dossier sont-elles si floues ? C’est inhabituel de la part du Réseau. Il doit y avoir quelque-chose là dessous. Jess pince les lèvres pour ne pas soupirer. Elle doit réfléchir.

Bien entendu la gamine a des questions. N’importe qui en aurait dans sa position. L’avocate peut le comprendre. Mais, elle n’a aucune envie de se retrouver encore plus impliquée. Louisa lui porte la poisse. D’abord le vol et maintenant ça.

_ « Quelqu’un du Réseau. Un agent de Eirik. » Répond-t-elle en prenant de nouveau son téléphone.

Quelqu’un toc sur la porte. Jess traverse la pièce pour aller ouvrir. Un des serveurs est planté sur le seuil avec la commande qu’elle a passé. La rouquine se décale pour le laisser déposer le tout sur la table basse. Elle le suit des yeux et le surveille. Quand il revient vers la sortie elle lui offre un sourire séducteur. Il vaut mieux qu’il se souvienne de ça plutôt que du visage de la petite fugueuse. Dès qu’il disparaît le visage de l’Américaine redevient sérieux. Elle referme la porte.

_ « Je ne sais pas. » Ce qui lui arrache la bouche de le reconnaître. Mais c’est un cas particulier et dangereux. « On ne devrait même pas être là. Tout ça va finir par me retomber dessus… Encore. » Jess attrape la boisson chaude et se pose enfin dans un des miteux fauteuil. Un ressort lui tire une grimace. C’est loin de ses standards.

_ « Je ne vois qu’une chose à faire. On va aller à l'Hôtel du Réseau. Le Norvégien saura ce qu’il faut faire. » De toute façon Jessica refuse de plus intervenir avant d’avoir eu connaissance des ordres. Elle ne peut pas mettre en péril sa position. Sans parler de sa réputation auprès de ses vrais clients. Les mafieux pourraient voir son parti pris comme une trahison. Elle pose son regard de Tigresse sur la demoiselle. « Moi, je ne peux plus rien pour toi. » A moins que Louisa achète officiellement ses services leur petite “collaboration” ne peut pas aller plus loin.

_ « Mange. On ira après. » Keenan pose la tasse bu au tiers. Elle reprend son téléphone pour essayer d’avoir son assistante. Elles ont intérêt à ce que le Rosewood soit prévenu de leur arrivée.






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Justice ? Yes. But for you ? "
Jessica Keenan
Jessica Keenan
OBJECTION!
Messages : 1258
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : London
Profession : Avocate
Etat Civil : Célibataire
Lun 2 Déc - 13:12
Revenir en haut Aller en bas
Louisa Lorca
Louisa écoutait, essayant de faire le lien entre différentes informations. Elle essayait de retenir un maximum de chose, consciente que cela pourrait être décisif à l'avenir. Le Réseau, Erik, que de nom, d'éléments qu'elle ne connait pas. Louisa était inquiète. Il lui manquait trop d'informations... Elle ne savait pas non plus ce qu'ils attendaient vraiment d'elle. Louisa n'avait rien à donner. Elle ne savait pas si cette histoire d'accord était réel. Le fait que l'avocate ne sache pas exactement quoi faire la mettait aussi mal à l'aise. Louisa avait l'impression qu'elle allait mettre les pieds dans quelque chose de particulièrement mauvaise. Surtout que si c'était des personnes de la même trempe que ses parents, alors ils étaient dangereux. Ils avaient tués de nombreuses personnes...

Louisa regarda l'avocate faire un grand sourire au serveur. Cette femme était vraiment une manipulatrice. Quand elle disait ne pas savoir quoi faire, est-ce que c'était sincère ? La jeune femme avait suivi l'avocate sans poser de question, mais tout semblait trop facile. Louisa ne connaissait pas cet endroit et il fallait encore se déplacer dans un endroit inconnu. Emily avait disparu sans que personne ne s'en rende compte, Louisa risquait de faire la même chose. L'adolescente se sentait en danger sur canapé. Etait-elle en train de psychoter ?

Ne touchant pas à son repas, Louisa expliqua "Moi non plus, je ne veux pas d'ennui.". Très mal à l'aise, elle continua "Je ne suis pas comme mes parents, je ne veux pas me retrouver à faire des trucs illégaux.". Louisa se leva, faisant face à l'avocate. Cette femme avait l'air toute puissante, mais d'être surtout enfermée dans un rôle. L'adolescente rendit le mouchoir à son interlocutrice, puis s'excusa platement "Je suis désolée de vous avoir volé votre porte-monnaie la dernière fois... J'avais juste pas le choix." Elle attrapa ses affaires et expliqua "Je n'irai pas dans un endroit que je ne connais pas. Encore moins dans un hôtel qui fait partie d'un "réseau" pour rencontrer votre "Norvégien". Louisa n'était pas rassurée. Il y avait trop d'histoire de personne qui disparaissaient, surtout des jeunes filles. Le trafic d'être humain n'était pas une légende et elle ne voulait pas tomber la dans. Louisa n'était pas une prostituée et elle voulait que ça continue dans ce sens.

Louisa se dirigea vers la porte, prête à partir. Elle se retourna vers l'avocate. "J'ai réussi à me débrouiller et je vais continuer à le faire.".
Louisa Lorca
Louisa Lorca
LONDON PEOPLE
Messages : 365
Date d'inscription : 17/10/2019
Localisation : Londres
Profession : sans revenu
Etat Civil : C'est compliquée
Dim 15 Déc - 18:04
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Keenan
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Musique d'ambiance

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You are the prey . Feat Louisa —


Jessica n’objecte rien. Elle n’a pas d’avis personnel sur les choix d’une personne. Elle se moque de ce que va devenir cette fille. Tout ce qu’elle veut c’est se libérer d’une responsabilité qu’elle n’a pas voulu. Si Lorca décide après ça de devenir la digne fille de ses parents grand bien lui en face. Cela fera un contrat en plus pour l’Américaine. Pour l’instant elle a surtout l’impression de faire du bénévolat. Ce n’est pas ce qui lui plait.

Le mouchoir dans sa main l’avocate lorgne l’adolescente. Les paroles toutes faites lui tire un sourire narquois. Elle lui a déjà dit son avis sur la fatalité. Ça n’existe pas. Un individu a un choix à chacun de ses actions. Louisa a décidé de voler plutôt que de chercher de l’aide. Le caractère moral de cette décision n’importe pas. C’est plus le fait que ça l’ait impacté elle.

_ « Haha. » Le rire lui a échappé. Il est vif et beau. Il ressemble à un chant narquois. Jess tourne les talons pour suivre la demoiselle des yeux. Elle est amusée maintenant. « Fais ce que tu veux. » Pour sa part l’avocate a fait ce qu’elle est forcée d’accomplir. Elle croise les bras contre sa poitrine. L’œil pétille de malice. Elle sait mieux qu'elle comment tout cela va finir. « De toutes les façons maintenant que le Réseau t’a repéré ce n’est qu’une question de temps. » La peur n’évite pas le danger. Elle est juste le moteur d’une maladie pernicieuse. Mais la petite n’est pas réceptive pour un cours de philosophie. De plus Jess n’a rien d’une pédagogue.

_ « C’est ça oui. » La réponse est moqueuse. La rouquine connaît bien le milieu. Personne ne survit seul dans Londres. Cette fille reviendra tôt ou tard droit dans les bras du Norvégien. Elle va finir par en avoir besoin. « Salut la vagabonde. » La porte grince déjà sur ses gonds. La silhouette disparaît. Keenan secoue doucement la tête face à tant de naïveté. Voilà qui est réglé. La belle se dirige tranquillement vers le canapé pour profiter du repas auquel la gamine n’a pas voulu toucher. Elle profite de la pause pour envoyer un message à un contact du Réseau. Qu’ils sache que leur nouvelle cible vient de s’envoler.






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Justice ? Yes. But for you ? "
Jessica Keenan
Jessica Keenan
OBJECTION!
Messages : 1258
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : London
Profession : Avocate
Etat Civil : Célibataire
Sam 21 Déc - 22:56
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: