Le Deal du moment : -32%
-80€ sur l’aspirateur balai sans fil Xiaomi ...
Voir le deal
169.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Merry Christmas #2 ] Tout feu tout flamme !
Dice Master

▷ Merry Christmas ~ Tout feu tout flamme ! ( Scénario #2)

Desmond Haughton, Noa de Santis & Marlon Lynch



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Situation

Le service culturelle a mis les bouchées-doubles! Londres se retrouve parée telle une reine de Sabbat. Partout sur les districts, ce n’est plus que sapins, guirlandes et illuminations. Les hauts-parleurs résonnent aux chants de Noël, promos, émissions caritatives. Une colonie de barbus aux bonnets rouges envahit les centres commerciaux. Y en a un qui te lance un "Oh oh oh" Marlon au passage ! Allez, c'est Noël !!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans les stations de métros pullulent des vendeurs à la sauvettes… Des chorales ! Tiens, justement ! Un boys-band fait concert dans le hall de la gare. Les musiciens sont en plein show ! Les passants écoutent et certains poussent même la chansonnette ! C’est ce qui vous a fait ralentir le pas devant le sapin XXL. Enfin, Noa c'est surtout parce qu'un petit lutin te propose d'acheter une carte de Noël.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une charmante dame passe dans la foule pour une petite quête gracieuse. Desmond elle semble t'avoir repéré ! Vous sentez-vous l’âme charitable ? Alors que l’ambiance est bonne et que les curieux rient une étrange odeur vous arrive aux narines. Vous mettez un petit moment à comprendre que… ça sent le roussit ! Mince, voilà qu’une fumée âcre monte du sol. Mais que se passe-t-il ?


Rappel des règles
- Si vous vous inscrivez vous vous engagez à être présent pour le scénario et à signaler aux MJs et à vos camarades si vous devez vous absenter.
- Le MJ interviendra à chaque tour, une fois par semaine ou dès que les trois joueurs auront fait le tour (si c'est plus rapide).
- Merci de faire entre 300 et 500 mots, le but est que ça tourne, pas besoin de faire très long (à part le premier de description si vous le désirez).
- L'utilisation des dés sera obligatoire.
- Sujet Flood [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Know the rules:
 
Dice Master
Dice Master
MJ
Messages : 292
Date d'inscription : 20/11/2011
Profession : Lanceur de dés
10th Décembre 2019, 11:34
Revenir en haut Aller en bas
Desmond Haughton
Un Noël flamboyant

Ah Noël ! Quelle fête merveilleuse. Du point de vue de Desmond, elle fait ressentir le bon côté des gens. Les londoniens sont plus détendus, d'humour joyeuses. Etait-ce à cause des décorations dont la ville toute entière se parait ? Du froid glacial que seul un bon chocolat chaud venait vous réchauffer au cœur ? De cette ferveur religieuse qui s'emparent de la foule, les faisant chanter à toutes occasions ? Desmond ne cherchait pas de réponses à ses petites questions qu'il se posait. Noël était le seul moment de l'année où il voulait bien se laisser emporter par la magie ambiante. Lui qui était cartésien, logique, qui aimait le tangible, les actions et les conséquences, quand vint le mois de décembre, ce natif de Cambridge osait s'imprégner de la folie générale. Et puis, lui aussi aimait tout ce qui brillait. Les décorations lui donnaient des étoiles pleins les yeux, tandis qu'il remettait sa main ganté dans sa poche. Son long manteau bleu marine lui couvrait l'arrière-train et il était heureux d'avoir suivi les conseils du vendeur ce jour-là. Une écharpe rayé orange et noir maintenait son cou au chaud. Son pantalon de ville n'était pas encore taché et ses chaussures marrons clairs de gentilhomme ne trempaient pas encore ses chaussettes grises claires. Le Docteur était bien.

Bien que... marcher dans la foule n'était pas son forte, comme dirait les italiens. Il se sentait étouffé, bousculé (ce qui était le cas) et ballotté dans tous les sens. Il avait du mal à se frayer un chemin mais y parvint quand soudain, une clairière se fit dans cette masse humaine. Ses oreilles bourdonnaient de chants de Noël que ce soit la musique émise depuis les hauts-parleurs de la station, ou bien un groupe de musiciens qui s'en donnaient à cœur joie, ou tout simplement les passants qui y mettaient du leur ; et pas forcément en harmonie. Desmond avait le sourire aux lèvres. Malgré sa petite angoisse et le stress, il était londonien. Naviguer dans le métro de la ville faisait partie de ses compétences.
Soudain, sa bonne bouille de jeune premier attira le regard d'une dame. Elle se plaça alors juste devant lui, l'arrêtant sur son chemin. "Bonjour mon bon monsieur !" le salua-t-elle. Desmond sursauta de surprise mais lui répondit, avenant : "Bonjour." Elle reprit : "Est-ce que vous auriez quelques instants à me consacrer ? Je fais une quête pour le Foundling Hospital." Elle fit sonner son gobelet en plastique qui contenait déjà une petite récolte. "Nous aurions besoin de votre soutien pour entreprendre des améliorations sur l'aile parental, renouveler l'équipement d'accueil des parents afin qu'ils puissent rester le plus longtemps possible auprès de leurs petits." Elle débitait son discours bien rôdé. Desmond était particulièrement sensible. "Bien évidemment." Il fouillait déjà dans ses poches à la recherche de sa monnaie. Il savait que chaque livre sterling comptait. Alors que le Docteur déposait 5 livres sterling dans le gobelet et que la Dame le remerciait bien poliment de son geste charitable, une odeur particulière leur chatouilla les narines.

Rien avoir avec le Smog qui vous irritait les poumons constamment, c'était une odeur plus saisissante. Piquante. Desmond n'était pas le seul à l'avoir remarqué. Un rapide coup d'oeil autour de lui le renseigna. Les gens cherchaient également la cause de ce désagrément. Et puis, il trouva. De la fumée âcre s'élevait du sol. "Oh non." ne put retenir le médecin urgentiste. Ce n'était pas le Smog, ce n'était pas une cigarette mal éteinte... Mais c'était bel et bien un départ de feu.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Desmond Haughton
Desmond Haughton
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 74
Date d'inscription : 04/12/2019
Localisation : St Thomas Hospital
Profession : Médecin Urgentiste
Etat Civil : Célibataire
10th Décembre 2019, 12:37
Revenir en haut Aller en bas
Marlon Lynch
Pour une fois, Marlon n'était pas en retard dans ses achats de Noël. Tout du moins pas encore. Il avait déjà eu un contretemps en croisant la route de la jeune Louisa deux jours plus tôt, mais il ne voulait pas reporter indéfiniment et se faire avoir pour un rush juste la veille de Noël. Tiens, il pourrait aussi trouver un petit cadeau pour sa nouvelle protégée puisqu'il avait décidé de l'aider, et donc de rester en contact...

Bref, il fallait absolument qu'il dégote une flopée de cadeaux cette année. C'était pas trop son truc au départ, mais avec les jumeaux qui grandissaient, il y avait pris goût au final. Evidemment pas pour les achats, et la foule qui allait immanquablement avec, mais pour le plaisir d'offrir et de faire plaisir à ceux qu'on aime. C'est que l'ours mal léché qu'il était autrefois s'attendrissait avec les années...

C'est donc tout naturellement qu'il se retrouvait dans la cohue, car comme de bien entendu toute la ville ou presque semblait de sortie pour les mêmes raisons que lui. Enfin, cette année, il était quand même pas mal plus motivé, puisque toute sa petite famille serait réunie, et cerise sur le gâteau sa femme serait même présente pour toute la durée des fêtes. Une chose qui n'était pas arrivée depuis que les jumeaux étaient nés, même bien avant réfléchissait-il lorsqu'un tonitruant "Oh! Oh! Oh!" pèrenoellesque le fit sursauter.

Comme la bonne humeur était de mise alentour, il ne s'en offusqua nullement et étouffa même un léger rire face à un père Noël assez ridicule. Le type était bien trop jeune, et bien trop mince pour avoir la moindre crédibilité auprès des enfants, ou de quiconque d'ailleurs.
Le colosse passa son chemin en se disant qu'il n'avait jamais fait cette blague aux jumeaux et que c'était sans doute aussi bien ainsi. De toute façon, ils étaient un peu trop âgés à présent, ils le reconnaitraient tout de suite.

Marlon stoppa sur le stand d'un chaland qui faisait des boules artisanales d'une finesse inouïe. Une myriades de globes transparents renfermaient divers scènettes ou paysages de Noël. Le travail était vraiment minutieux et de bon goût. Des LED étaient même incorporées dans certaines leur donnant un côté féérique. Comme il n'arrivait pas à se décider, il profita de la promotion en cours et en prit trois. Il choisirait plus tard à qui les offrir. Le vendeur lui proposa de les emballer, une fois qu'il les eut payées.

Comme il attendait, tout naturellement il se retourna vers la foule pour observer. C'était dans sa nature ça. Limite, il n'en était pas conscient. Cela faisait une poignée de secondes que son regard parcourait l'assemblée quand il nota un changement. C'était léger, diffus au début, puis quelques instants plus tard, plus marqué. Aussitôt, tous les sens du flic en cherchèrent la cause. D'où il était, il ne voyait pas l'origine, mais les regards et les postures des gens convergeaient vers la même direction. Il y avait un vrai soucis!
- Prenez votre temps. Fit-il à l'artisan. Je reviens!

Il partit alors d'un pas rapide vers le centre du problème. Quand on est flic, on l'est 24h/24 et 365 jours par an!


Marlon Lynch
Marlon Lynch
PROTECT&SERVE
Messages : 514
Date d'inscription : 14/07/2019
Localisation : Entre Watford et le Yard en général
Profession : Poulet crâmé
Etat Civil : Marié, sans enfant.
10th Décembre 2019, 18:39
Revenir en haut Aller en bas
Noa De Santis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tout feu tout flamme !


Si Noa était plutôt bien entourée niveau personnel, elle estimait pourtant qu'elle était capable d'utiliser ses deux jambes et de pouvoir faire la plupart des choses pour elle-même. Malgré son temps plutôt bien occupé, il lui fallait pourtant trouver le moyen d'aller faire les cadeaux de Noël, comme tout bon citoyen. Pour ses neveux et nièces, voir même frère et soeur. Autant profiter des retrouvailles de toute la famille. Toujours suivie comme son ombre par Gabrielle, qui l'aidait ainsi à porter les sacs de cadeaux, elle déambulait dans les rues, les centres, et autres galeries qui lui permettait de trouver ce que voulaient les siens, ainsi que deux trois babioles qui pourraient les surprendre un peu.

Puisqu'on ne s'attendait guère à voir la Dona faire ses propres courses, elle était sans doute un peu plus en sécurité, surtout qu'elle tentait de passer plutôt inaperçue. Elle pouvait même se déplacer en métro, simplement pour se mêler aux gens. Ce qui rendait les déplacements plus fluides rapides, même si cela demandait à sa garde du corps d'être beaucoup plus au taquet. Elle avait fini par prendre l'habitude et gérer l'itinéraire un minimum. Quelques hommes en plus pouvaient être posés aux endroits stratégiques, ceux qui pouvaient potentiellement poser un peu plus problème, mais elles jouaient toutes les deux sur le fait que justement, personne ne l'attendrait dans un magasin de jouets, par exemple.

Les lumières, les décorations, la musique pouvaient finir par rendre un peu fou, les gens qui travaillaient dans le coin. La sicilienne avait presque un peu de peine pour eux et se félicitait de ne jamais avoir besoin de se retrouver derrière un stand. Elle jetait un regard furtif à l'énorme sapin, avant de ralentir son pas puisqu'on l'alpaguait. Elle n'était pas friande de ce genre de chose, mais elle pouvait bien écouter ce qu'on avait à lui dire. On mettra cela sur le compte des fêtes de Noël, l'esprit de Noël appelait à être plus... tolérant pour les choses en général. Alors qu'elle écoutait donc son interlocuteur, elle sentit comme tout le monde cet odeur âcre, qui n'était clairement pas la meilleure des nouvelles.

Son regard se porta sur Gabrielle, qui semblait être aussi aux aguets qu'elle. S'il y avait un feu, il serait peut-être temps de partir le plus rapidement possible. De Santis manqua de se faire bousculer par une armoire à glace qui passa proche d'elle pour tenter de trouver l'origine de l'odeur. Elle fût presque surprise de reconnaître un des hommes de Lemoine, bien qu'elle ne risquait pas de l’interpeller aussi aisément à la volée ainsi, elle fit signe à Gabrielle de le suivre, quitte à lui donner un coup de main si besoin était.

- Peut-être faudrait-il s'inquiéter, non? Alors qu'elle attrapait les sacs de sa garde du corps. Tandis qu'elle s'adressait à un jeune homme proche (Desmond).

© ZUGZANG




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We've chosen to work in a masculine, paramilitary, patriarchal culture.
Let's not let it beat us.
Noa De Santis
Noa De Santis
FUCK THE LAW
Messages : 167
Date d'inscription : 21/04/2019
Localisation : London
Profession : Dona / Femme d'affaire
Etat Civil : Célibataire
23rd Décembre 2019, 17:30
Revenir en haut Aller en bas
Dice Master

▷ Merry Christmas ~ Tout feu tout flamme ! ( Scénario #2)

Desmond Haughton, Noa de Santis & Marlon Lynch



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Situation

Eh si Desmond ! On a bien le départ d'un feu sous les yeux... L'odeur est devenue si imposante que le groupe de musique vient d'arrêter son morceau. Ce n'est pas pour autant que le reste s'arrête autour. Le batteur descend de son siège et se met à la recherche de la source de l'odeur avec vous. Il fait le tour de l'arbre. Soudain, il se fige sur place. Son visage devient blanc comme la mort. Il fixe quelque-chose qui a l'air de le tétaniser. Il se tourne d'un air paniquer vers la foule mais aucun son ne sort de sa bouche. Marlon, je crois que le type à besoin d'aide là...

La foule ne comprend pas ce qui se passe... Certains réclament la reprise du morceau. Un brouhaha encore plus insistant monte dans le hall. Une fumée sombre monte des pieds du grand sapin de noël. Elle est noir et épaisse. Les personnes les plus proches sont irritées. Les gens ont les yeux qui piquent. Ils toussent. La panique se repend comme une traînée de poudre. Le chaos est là en quelques secondes. Noa, tu sais ce que ça donne les mouvement de foule de ce genre. Ah ... eh bien oui, la flamme est maintenant assez grosse pour être visible par les passants. Sauf qui peu ?


Rappel des règles
- Si vous vous inscrivez vous vous engagez à être présent pour le scénario et à signaler aux MJs et à vos camarades si vous devez vous absenter.
- Le MJ interviendra à chaque tour, une fois par semaine ou dès que les trois joueurs auront fait le tour (si c'est plus rapide).
- Merci de faire entre 300 et 500 mots, le but est que ça tourne, pas besoin de faire très long (à part le premier de description si vous le désirez).
- L'utilisation des dés sera obligatoire à ce tout : DE DIX POUR SAVOIR SI VOUS ETES BOUSCULE PAR LE MOUVEMENT DE FOULE.
- Sujet Flood [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Know the rules:
 
Dice Master
Dice Master
MJ
Messages : 292
Date d'inscription : 20/11/2011
Profession : Lanceur de dés
24th Décembre 2019, 10:57
Revenir en haut Aller en bas
Marlon Lynch
Il ne fallut pas longtemps au flic pour se rendre compte de ce qui chagrinait la foule. Il ne voyait pas le point de départ d'où il était, caché par la foule devant lui, mais plus de doute qu'il y avait un début d'incendie à voir ce panache de fumée monter, et déjà s'étaler au plafond.
- Putain, ça remet ça!

Il n'arriverait décidément pas à faire ses courses de noël cette année.

La fumée ne l'incommodait pas encore, mais la toux de certains témoins lui fit sortir un mouchoir qu'il mit devant sa bouche par précaution à mesure qu'il approchait du sapin semblant être l'épicentre de l'action.

Passer la montée d'adrénaline qui lui disait clairement de ficher le camp à son tour, il continua d'avancer pour trouver le point d'origine, aidant quelques personnes à garder leur équilibre au passage ou faisant en sorte de lui-même ne pas être bousculé. Il héasita bien à crier quelques consignes de sécurité, mais vu l'effervescence, il se doutait que c'était peine perdue.

Marlon fit alors un tour d'horizon du regard pour voir s'il ne voyait pas un extincteur dans le coin ou de quoi déclencher une alarme. De toutes les façons, il n'y aurait pas plus de panique que ce qui commençait déjà à se tramer sous ses yeux. C'est vraiment flippant, une foule qui a peur. Ce n'était pas la première fois qu'il se retrouvait face à ce genre de situation, mais il n'arriverait surement jamais à s'y habituer. Et l'arrêt soudain de la musique avait même jeté comme un froid.

Arrivé près du sapin, le colosse se trouva face à un homme visiblement en état de choc. Ca, c'était franchement pas le moment! Il le secoua un peu par l'avant bras pour essayer de le faire réagir.
- Qu'est-ce qui se passe? Demande-t-il même s'il est quasi certain de ne pas avoir de réponse.

Il n'en resta évidemment pas là, et s'écarta pour le contourner et tacher de voir ce qui avait bien pu le mettre dans cet état.

Marlon Lynch
Marlon Lynch
PROTECT&SERVE
Messages : 514
Date d'inscription : 14/07/2019
Localisation : Entre Watford et le Yard en général
Profession : Poulet crâmé
Etat Civil : Marié, sans enfant.
10th Janvier 2020, 22:52
Revenir en haut Aller en bas
Desmond Haughton
Un Noël flamboyant

Un départ de feu. Rien de tel pour vous injecter de l'adrénaline en grandes quantités dans les veines. Desmond n'était pourtant pas un grand amateur de ce phénomène. Il était quelqu'un de rationnel. Il aimait l'ordre et la logique. Et la logique des choses, face au feu, était d'agir. Il avait eu des cours d'équipiers d'intervention sur les feux, savoir quels extincteurs utilisés pour tels ou tels comburants. Mais ce n'était pas resté sur le devant de sa mémoire. Desmond Haughton était Médecin, pas pompier. Cependant, il était humain. Lorsqu'une dame à ses côtés s'exprima, il lui répondit : "Il le faudrait. C'est bien normal. Je vous enjoins à appeler les pompiers." fut son premier réflexe. Puis le batteur du groupe de musique passa près du docteur et instinctivement, il le suivit.

Difficile de voir ses pieds quand on navigue dans une foule opaque. Et avec sa maladresse légendaire, il arriva ce qui devait arriver. Desmond se prit les pieds dans un câble et s'étala de tout son long sur le carrelage froid et pas forcément propre de la station de métro. Le hic dans une chute surprise était que le corps se réceptionnait comme il le pouvait. Et le Doc n'échappait pas à la règle. L'avant-bras droit en avant pour amortir sa chute, son poignet fut mécontent de la réception. Au sol, Desmond ressentit une vive douleur à son articulation. Et évidemment quelques autres sensations désagréables dues au choc. Son visage se crispa. Heureusement, les londoniens s'écartaient un peu pour le laisser se redresser. Un bras costaud en vint même à relever le frêle scientifique sur ses deux pieds patauds. "Ca va ?" lui demanda-t-on. Son bras plaqué contre son torse, sa main gauche sur son poignet droit. Desmond siffla en réponse : "Oui oui, ca va aller." L'auto-diagnostic était à proscrire mais il ne sentait rien de casser. Mais boudiou que ça faisait mal.
L'adrénaline aidant, sa douleur commença à rejoindre le second-plan de ses pensées et il retrouva le batteur un peu plus loin.
Ils s'approchaient de la source de la fumée : le pied du grand sapin. Alors qu'ils l'inspectaient ensemble, l'autre homme se figea de peur, et pâlit fortement. Le temps que Desmond s'en rende compte, un homme se tenait déjà auprès du musicien. Il le secouait un peu mais sans résultat. Le docteur fit aller sa mémoire des visages, et physionomiste qu'il était, il ne mit que trois secondes pour trouver sa réponse. Marlon Lynch, de la Strike Team du Yard. Il y avait déjà un policier sur les lieux. Desmond eut un bref soupir de soulagement. Temporaire. Voyant l'état de l'autre homme, Desmond se porta à son secours, ignorant son propre état. Quelque chose lui avait faire peur et il fallait l'éloigner de ceci. Fermement, il détourna la tête de son patient de la direction dans laquelle elle était figée. Desmond, du coin de l'oeil, vit le policier se diriger droit dessus. Il pouvait donc s'occuper du musicien. "Regardez-moi. Ca va aller. Respirez calmement. Inspirez, expirez. Vous pouvez marcher ?" lui demanda-t-il en tenant d'une main, les mains tremblantes de l'homme en face de lui.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Desmond Haughton
Desmond Haughton
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 74
Date d'inscription : 04/12/2019
Localisation : St Thomas Hospital
Profession : Médecin Urgentiste
Etat Civil : Célibataire
14th Janvier 2020, 13:56
Revenir en haut Aller en bas
Dice Master
Le membre 'Desmond Haughton' a effectué l'action suivante : Lance ton dé bordel!


'D10' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Résultat : 7

Conséquences: Desmond qui suit le batteur se prend les pieds dans un câble. Il tombe sur le sol en avant. Il glisse sur son avant bras droit et se foule le poignet. Aie.
Dice Master
Dice Master
MJ
Messages : 292
Date d'inscription : 20/11/2011
Profession : Lanceur de dés
14th Janvier 2020, 13:56
Revenir en haut Aller en bas
Noa De Santis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tout feu tout flamme !


L'homme à ses côtés l'invitait à appeler les pompiers, ce qui n'était clairement pas stupide, sans doute que d'autres avaient eu cette idée, mais Noa attrapa son portable pour appeler les services du feu. Mieux valait plusieurs appels qu'aucun, on lui signala alors que l'information leur était déjà parvenue et que des camions étaient en route. Parfait, car l'air devenait assez vicié. Difficile de respirer avec cette fumée noire, autant dire que l'angoisse commençait à prendre la foule, pas besoin d'être Einstein pour savoir que les choses allaient mal tournées si tout continuait sur ce chemin.

Une foule qui a peur, c'est une foule dangereuse, la mafieuse ne le savait que trop bien. Elle avait déjà été prise dans ce genre de mouvement de panique. L'important primordial si cela arrivait, était de ne surtout pas tomber. Car c'était là qu'on risquait de se faire écraser par la masse qui partait dans le sens inverse du feu, elle vit rapidement que l'homme à qui elle s'était adressée avait déjà filé, sans doute voulait-il se rendre utile ou fuir. Elle cherchait sa garde du corps du regard, cette dernière devait avoir rejoint le membre de la Strike Team, elles sauraient se retrouver, mieux valait donc quitter le danger. Car oui, De Santis n'était pas une héroïne et ne tenait pas à se faire brûler pour un stupide besoin de se rendre utile.

Sur le chemin, elle croisa une petite fille en pleurs, sans doute avait-elle perdu l'un de ses parents, s'accroupissant à sa hauteur, elle lui tendit une main pour qu'elle la prenne, avec un sourire patient et tranquille. Mieux valait que l'enfant soit mise en sécurité. Et ce n'était pas parce qu’elle ne se sentait pas la fibre maternelle qu'elle ne savait pas faire avec les petits. Après tout, elle avait des neveux et nièces qui pouvaient confirmés qu’étonnamment, elle savait s'entendre avec les enfants.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], quant à elle, avait bel et bien rejoint Marlon, se retrouvant à sa hauteur, elle remarqua l'air paniqué de celui dont il secouait le bras. Haussant un sourcil, son regard se porta alors sur le sapin qui était en train de flamber. La chaleur était presque étouffante. Elle posa une main sur l'épaule de l'homme pour attirer son attention et pointa du doigt les flammes.

- Peut-être que c'est ça le problème. Mieux vaut tenter de le faire marcher et partir. J'imagine qu'un extincteur à ce stade d'un feu, est sans doute trop tard... mais on peut tenter de le freiner au moins un peu? Son regard balayait le coin, à la recherche des extincteurs, justement. Ils ne seraient pas trop de deux à tenter de contraindre les flammes dans une seule partie du magasin.

En espérant que les pompiers se bougent.

© ZUGZANG




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We've chosen to work in a masculine, paramilitary, patriarchal culture.
Let's not let it beat us.
Noa De Santis
Noa De Santis
FUCK THE LAW
Messages : 167
Date d'inscription : 21/04/2019
Localisation : London
Profession : Dona / Femme d'affaire
Etat Civil : Célibataire
29th Janvier 2020, 16:09
Revenir en haut Aller en bas
Dice Master

▷ Merry Christmas ~ Tout feu tout flamme ! ( Scénario #2)

Desmond Haughton, Noa de Santis & Marlon Lynch



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Situation

La sécurité du bâtiment arrive. Ils sont trois agents. Deux d’entre eux vont décrocher des extincteurs des emplacements dédiés. Ils se postent de chaque côté du sapin en feu et allume le tout. Dans un premier temps la flamme principale se rétracte sur elle-même.
Puis, c’est un retour de flamme digne d’un effet spécial de cinéma. La flamme grossie, monte, ce qui fait trembler les branches du beau sapin. C’est sûre dans peu de temps l’arbre va tomber.

Pendant que le dernier comparse cherche à faire circuler la foule vers l’issue de secours la plus proche.

- S’IL VOUS PLAÎT ! QUE TOUT LE MONDE SE DÉPLACE DANS LE CALME VERS LA SORTIE DE SECOURS LA PLUS PROCHE.

Iiiiiii, Hiiiii Iiiiiii, Hiiiii Iiiiiii, Hiiiii Iiiiiii, Hiiiii Iiiiiii, HiiiiiIiiiiii,
HiiiiiIiiiiii, HiiiiiIiiiiii, HiiiiiIiiiiii, Hiiiii


Ca c’est l’alarme incendie de la station. Le chaos gagne par delà le hall. Les gens se précipitent vers les escaliers les plus proches. Le système de sécurité est enclenché. La station est coupée du réseau.
Les générateurs électriques se mettent en mode sécurité. Là les lumières s’éteignent une à une dans la station toute entière. Il n’y a plus que les guirlandes autonomes qui brillent. C’est presque joli…

Iiiiiii, Hiiiii Iiiiiii, Hiiiii Iiiiiii, Hiiiii Iiiiiii, Hiiiii Iiiiiii,
HiiiiiIiiiiii, HiiiiiIiiiiii, HiiiiiIiiiiii, HiiiiiIiiiiii, Hiiiii


- S’IL VOUS PLAÎT ! NE PANIQUEZ PAS! TOUT VA BIEN! QUE TOUT LE MONDE SE DÉPLACE DANS LE CALME VERS LA SORTIE DE SECOURS LA PLUS PROCHE.

Iiiiiii, Hiiiii Iiiiiii, Hiiiii Iiiiiii,
Hiiiii Iiiiiii, Hiiiii Iiiiiii, HiiiiiIiiiiii, HiiiiiIiiiiii, HiiiiiIiiiiii, HiiiiiIiiiiii, Hiiiii


Ici impossible d’entendre la musique des gyrophares. Une équipe de pompier est en route. Mais en attendant, le mieux c’est de sortir de là, parce que dans peu de temps, ça va devenir une vraie fournaise! Welcome in Hell.

Rappel des règles
- Si vous vous inscrivez vous vous engagez à être présent pour le scénario et à signaler aux MJs et à vos camarades si vous devez vous absenter.
- Le MJ interviendra à chaque tour, une fois par semaine ou dès que les trois joueurs auront fait le tour (si c'est plus rapide).
- Merci de faire entre 300 et 500 mots, le but est que ça tourne, pas besoin de faire très long (à part le premier de description si vous le désirez).
- L'utilisation des dés sera obligatoire à ce tout : DE DIX POUR SAVOIR SI VOUS PARVENEZ A VOUS RAPPROCHER DE LA SORTIE DE SECOURS.
- Sujet Flood [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Know the rules:
 
Dice Master
Dice Master
MJ
Messages : 292
Date d'inscription : 20/11/2011
Profession : Lanceur de dés
30th Janvier 2020, 18:53
Revenir en haut Aller en bas
Marlon Lynch
Arrivé plus proche du sapin, Marlon voyait bien à présent qu'il lui serait impossible de contenir le brasier. Les flammes étaient bien visibles, et le feu avait de quoi être alimenté. D'ailleurs, la chaleur n'invitait pas à avancer plus. Ce n'était assurément plus un feu de paille. Le flic commençait à être plutôt incommodé par les fumées aussi. Et d'expériences, il était bien conscient que c'était ce dont il devait se méfier le plus.

Une femme qu'il avait déjà vu, mais qu'il ne remettait pas à cet instant, arriva à son niveau et attira son attention. Il l'écouta avant de lui répondre.
- J'ai regardé, et rien vu qui pourrait nous aider. Faut sortir.

L'alarme ne mit pas plus longtemps à se déclencher. Même si cela allait faire redoubler la panique, c'était tout de même une bonne chose selon lui. Au moins maintenant, il savait que les secours étaient en chemin, et que assurément, seuls des professionnels équipés pourraient peut-être tenter de limiter les dégâts côté feu, mais assurément pas eux à mains nues.

Il restait maintenant à se sortir de là, et aider au passage à évacuer si possible.

L'homme se retourna donc et fit un tour d'horizon du regard pour identifier les sorties possibles. C'était vraiment l'effervescence de partout. Malgré le bruit ambiant doublé de l'alarme, Marlon avait entendu à côté de lui les indications d'un homme qui en aidait un autre. Naturellement son attention se focalisa sur le duo tout proche. Il ne loupa rien de la chute d'un des deux qu'il reconnut juste à ce moment là, pour l'avoir croisé plusieurs fois sur le terrain.

Un rictus de compassion barra le visage du colosse quand le secouriste chuta lourdement sur son bras. Même si ce n'était pas cassé, la force et la vitesse avaient forcément fait quelques dégâts. Marlon se précipita vers lui.
- Hey, Doc, ça va? Tout en se baissant vers lui pour l'aider à se relever, le flic surveillait le deuxième homme qui semblait vraiment hébété. Dans la foulée, il vit arriver aussi le début de la cavalerie munit d'extincteurs. Enfin un bon point, même s'il faudrait surement plus que ça pour venir à bout de cet incendie.

Comme ils étaient encore très près de l'épicentre, le terrain était plutôt dégagé autour d'eux, mais il allait falloir bouger fissa, assurément.
- Faut pas rester là! Cria le policier pour essayer de faire réagir tout le monde.

Sans plus attendre, Marlon attrapa le médecin du côté opposé à sa chute, et le releva sans grand ménagement. Ses poumons commençaient clairement à se rebeller de respirer cet air chargé. Le colosse ne put contenir une quinte de toux. L'adrénaline décuplait peut-être ses forces, mais pour autant l'oxygène commençait sérieusement à manquer.

Marlon Lynch
Marlon Lynch
PROTECT&SERVE
Messages : 514
Date d'inscription : 14/07/2019
Localisation : Entre Watford et le Yard en général
Profession : Poulet crâmé
Etat Civil : Marié, sans enfant.
30th Janvier 2020, 21:07
Revenir en haut Aller en bas
Desmond Haughton
Un Noël flamboyant

Le feu prenait de l'ampleur. La chaleur les enveloppait tous et toutes. Son patient était paralysé sur place et Desmond commençait à se dire que la méthode douce avait atteint ses limites. Tout comme le temps qui leur restait en zone de sécurité. Marlon, à côté d'eux, lui assurait une présence bienfaisante et apaisante dans ce chaos ambiant. Lorsque les sirènes d'alarmes se mirent à retentir dans un son strident et puissant, la foule évidemment s'agita de plus belle. Une voix ordonnait de rejoindre les issues de secours dans le calme. C'était la procédure. Malheureusement, dans les faits, le calme était rarement respecté. Ils furent donc secoués. Le docteur garda précieusement son poignet blessé tout contre lui et tentait de le protéger, tandis que l'agent de la Strike se tenait sur son flan droit et agissait presque comme un garde du corps. Le batteur réagit enfin quand le policier cria "Faut pas rester là!" par-dessus le son de l'alarme. Il détala le plus rapidement possible, s'agrippant aux gens, les bousculant. L'instinct de survie dans sa plus vive expression.

Etant du métier, Desmond savait que si les premières mesures avaient été prises et mises en place, cela signifiait également que les secours étaient en route. Les pompiers, SAMU et policiers seront bientôt sur les lieux. Cependant, dans son état, le doc entrait dans la catégorie des victimes. Il se laissa donc à demi-porter par Marlon Lynch dans le courant de la foule.

Le britannique se serait cru au milieu de l'océan, dans un raz-de-marée. Une mer déchaînée qui les ballotait de plus en plus violemment. Desmond faisait ce qu'il pouvait pour ne pas de nouveau trébucher et entraîner son soutien dans sa chute. Mais malgré leurs efforts de rester dans la masse et d'avancer, petit à petit, le duo se faisait éjecter. Finalement, après deux longues minutes, Desmond et Marlon se retrouvait sur le banc de touche tandis que la foule compacte s'engluait sur les issues de sortie.

"Ca va être de plus en plus compliqué..." souffla le docteur, qui ne se sentait définitivement pas l'âme d'un rugbyman.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Desmond Haughton
Desmond Haughton
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 74
Date d'inscription : 04/12/2019
Localisation : St Thomas Hospital
Profession : Médecin Urgentiste
Etat Civil : Célibataire
16th Février 2020, 13:19
Revenir en haut Aller en bas
Noa De Santis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tout feu tout flamme !




Noa semblait faire s'écarter les gens quand elle se déplaçait, tenant fermement la main de la petite dans sa main, qui avait fini par accepter l'aide de l'adulte, elle se dirigeait donc vers la sortie, d'un pas soutenu, mais pas pressé. Ce n'était pas le moment de céder à la panique. Ce n'était pas réellement son caractère non plus, d'ailleurs. Mieux valait garder son calme, pour garder l'esprit affuté. Elle l'avait appris depuis longtemps et le mettait en action depuis longtemps. Et c'était encore plus important, quand un enfant était présent.

Elles marchaient donc en direction de la sortie, en espérant pouvoir passer, mais la sirène annonçait un danger plus grand, ce qui allait, bien entendu, rendre la foule plus nerveuse encore. Le but était donc de rester debout, de faire attention, de ne surtout pas suivre le mouvement en allant plus vite. D'une main, elle défaisait le foulard qui était autour de son cou, pour le mettre autour du nez de la petite, mieux valait éviter que la fumée ne commencer à l'incommoder. Ce n'était pas encore totalement le cas, mais ça allait finir par arriver.

Gabrielle quant à elle, voyait bien qu'il commençait à être trop tard pour attaquer le feu. Même si surprise d'apprendre que le flic n'avait vu aucun extincteur, c'était plutôt surprenant. Est-ce que la sécurité laissait ainsi à désirer dans cet endroit? Il y aurait de quoi se plaindre. Plus tard bien entendu. Elle hochait de la tête et faisait marche à arrière, en suivant Marlon, mieux valait se tirer, jouer les héros n'apporterait rien d'autre que de graves blessures.

Bon bien entendu, le flic avait quand même besoin d'aider, ils se virent un instant séparés à cause de la foule qui commençait à devenir incontrôlable. Heureusement qu'elle n'était pas claustrophobe, ce genre de mouvement de foule pouvait devenir assez oppressant. La chaleur se faisait sentir dans leur dos. Ils allaient finir par avoir le droit de s'inquiéter à force.

© ZUGZANG




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We've chosen to work in a masculine, paramilitary, patriarchal culture.
Let's not let it beat us.
Noa De Santis
Noa De Santis
FUCK THE LAW
Messages : 167
Date d'inscription : 21/04/2019
Localisation : London
Profession : Dona / Femme d'affaire
Etat Civil : Célibataire
19th Février 2020, 17:20
Revenir en haut Aller en bas
Marlon Lynch
L'air était de plus en plus irrespirable. Aussi par réflex, Marlon se déplaçait au maximum courbé à la recherche de l'air plus frais. Mais tout devenait relatif évidemment dans cet environnement.

A marcher comme ça, il ne vit pas un type arriver dans son dos et le bousculer méchamment.
- Hey, doucement! Beugla-t-il, mais dans le brouhaha général, par sûr que quiconque ait entendu d'ailleurs.

Cela le déséquilibra. Il manqua de tomber sous le choc, et dans son déséquilibre, il eut juste le réflex de lâcher le doc pour ne pas l'entrainer avec lui. Il s'était presque rattrapé quand il butta dans un objet abandonné au sol.

Comme ils étaient prêts des parois du couloir qui les menait vers la sortie au départ, il se mangea le mur. En temps normal, il se serait rattrapé sans trop de souci, mais là sans être K.O. il était quand même un peu sonné quelques secondes. Ca lui rappelait la dernière fois que Rylee l'avait cogné un peu violemment sans le vouloir lors de le dernier entrainement de boxe il y a trois jours.

Le Tank secoua la tête pour se remettre. Une nouvelle poussée d'adrénaline lui faisant retrouver ses esprits. Il chercha Desmond dans la foule, et l'alpagua à nouveau par le bras pour rejoindre pour de bon la sortie qui n'était plus bien loin à présent. Cela se confirmait par un courant d'air plus frais qui lui fit un bien fou d'un coup. Le duo pressa le pas alors qu'ils arrivaient à un endroit où les attendaient les premiers secours.
Marlon Lynch
Marlon Lynch
PROTECT&SERVE
Messages : 514
Date d'inscription : 14/07/2019
Localisation : Entre Watford et le Yard en général
Profession : Poulet crâmé
Etat Civil : Marié, sans enfant.
23rd Février 2020, 21:59
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: