AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -49%
Table de cuisson induction – ROSIERES RPI2S0 ...
Voir le deal
204 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
jonna + la mort a hurlé à sa belle de filer.
Jonna Konstantin
Jonna Konstantin
ft. jennifer lawrence
Prénom(s): Jonna Nom: Konstantin surnom: la russe, madame Poutine, mais surtout Jon. âge: 27ans  Naissance (date&lieu): 28 février 1997 à Moscou. Nationalité: russe. elle a des faux papiers anglais en attendant les vrais. Profession: violoncelliste en orchestre Groupe: london people
L'Angleterre > elle a encore du mal avec la langue anglaise, son accent est très fort et elle fait encore quelques fautes de prononciations. elle fait tout de même de son mieux pour apprendre. Le Permis > Elle roule mal, bien trop impatiente et brute. Elle fait l'effort lorsqu'elle a un passager, et encore, il lui arrive de griller des feux rouges et faire de l'excès de vitesse. On ne sait pas vraiment comment elle fait pour garder son permis et ses points. Méthode Russe > elle a toujours un couteau sur elle et une arme à feu dans son appartement. Sa tolérance à la douleur est très grande. La Gourmandise > depuis son arrivée en Angleterre, Jonna a découvert la bonne nourriture et le gras. Son plat préféré est la pizza et le Chak-Chak, une spécialité russe à base de pâtes et de miel. C'est une grosse bouffe, elle manque pour quatre. Elle a pris quelques formes depuis son arrivée ici. Cependant, elle déteste le citron, c'est trop acide et inutile. La Nouvelle Vie > Jon aime aussi découvrir, apprendre, évoluer. Ouverte d'esprit, elle goûte et touche à tout, à condition qu'il n'y a pas de citron. Jon aime aussi le luxe: grand hôtel, boisson chère, grandes marques. Maintenant qu'elle a les moyens, elle se fait plaisir. Le Sommeil > Elle dort avec une peluche de chien jaune venu d'un dessin-animé. Il s'appelle Jake, mais elle n'y connait rien et l'appelle Jack. Cette peluche lui viens d'un enfant qui était à côté d'elle dans l'avion venant de Russie. Maintenant qu'elle a un toit au chaud et un vrai lit, Jonna découvre le plaisir de bien dormir et ne se fait pas prier. Ses nuits peuvent aller jusqu'à 12h d'affilées si elle n'a rien à faire. Cependant, elle n'aime pas dormir seule. Avant, elle avait sa mère, désormais, elle a sa peluche, et parfois, une femme.  Espionne > C'était dur, c'était une torture. Jonna y a tout donné: sa dignité, ses larmes, son sang, son corps. Frappée, manipulée, touchée, mais elle tenait, pour sa mère. Elle a également appris à manipuler, utiliser les ordinateurs et user de pleins de petites ruses de ce genre qu'elle garde en poche aujourd'hui. Mais ce travail l'a aussi rendue moins sensible face à la mort et elle a aussi horreur des chiens, l'école des espionnes ayant été gardée par des immenses chiens de garde effrayants et dressés pour rattraper et immobiliser les fugueurs, peu importe par quel moyen... La Fuite > Jon n'a aucun réseau social, elle porte un loup ou reste très en arrière lorsqu'elle joue dans l'orchestre, et elle se fait le plus discret possible lors des événements écossais. C'est un fantôme. Elle utilise une fausse identité pour ses papiers administratifs et son travail sous le nom de Olympia Yarmola. Les Femmes > Jonna est lesbienne, elle l'assume. Depuis toujours, elle se savait attirée par les femmes, elle a même été punie elle et une autre espionne pour avoir eu une relation d'un soir. Elle a couché avec des hommes, pour le travail, jamais vraiment consenti, alors aujourd'hui la gente masculine la dégoutte et elle n'y voit que du travail, de la douleur, brutalité et son passé en Russie. Jonna a des histoires d'un soir avec des femmes, elle prend soin d'elles, elle montre également une certaine sensibilité auprès d'elle, une femme douce et romantique. Jonna, elle rêve de l'amour. Car même si elle a du sang sur les mains, c'est un petit bout de femme qui ne mérite que douceur et bonheur. Et c'est connu, la vie est parfaite lorsqu'il y a l'amour. Elle n'y a jamais vraiment goûté, elle n'a jamais vraiment su ce que c'était. Mais malgré tout, Jonna est romantique, Jonna est rêveuse. Et peut-être, un jour, ses nuits ne seront plus aussi désagréables, peut-être qu'elle aura quelqu'un à ses côtés, pour toujours. Elle l'espère, elle a l'espoir. Qu'un jour, son coeur se soigne, et se mette à briller. que sa vie passé ne devienne que poussière, et que le bonheur lui ouvre enfin ses portes.
Mon caractère
FROIDE, elle a vu et subi bien trop d'horreurs dans sa vie, son manque de sensibilité à certains sujets est parfois surprenant. x RANCUNIÈRE, elle est Russe après tout. Si quelque chose ne passe pas, elle l'aura en travers de la gorge pendant très longtemps. De plus, elle a l'esprit très vengeur. x TROP MÉFIANTE, elle ne parle pas à n'importe qui et il lui arrive même d'envoyer balader des inconnus qui tentent la conversation avec elle. Ce n'est qu'une mauvaise habitude de la Russie, qu'elle tente de calmer. x IMPULSIVE, elle n'a pas peur de montrer les crocs. Susceptible, en plus d'être rancunière, il ne vaut mieux pas l'avoir en tant qu'ennemi, car elle saura vous faire regretter le mal que vous lui avez fait. x TRASH, c'est normal en Russie, encore une fois. Ses paroles sont parfois surprenantes, car elle n'a pas peur de dire ce qu'elle pense. Tout comme ses actions, qui parfois sont retenues par ses amis qui savent qu'elle peut le faire sans soucis. Menacer de briser la nuque du chien du voisin qui aboie trop, donner un coup dans les macaronis de l'homme qui l'aura insulté en douce, dire à un enfant qu'il a le prénom d'une prostituée. Oui, parfois, elle surprend.

RÊVEUSE, Jon est une femme pleine de rêve et d'ambitions. Redécouvrir le monde et la sérénité lui fait tellement de bien, elle revit. Elle espère connaitre l'amour, avoir ses premiers potins à raconter, avoir une copine avec qui faire du shopping. Des rêveries si bêtes pour une personne qui est née dans ce monde si calme, mais qui signifient beaucoup pour elle. x FIDÈLE, c'est une vraie amie. Lorsqu'elle a quelque chose à dire, ce qui va bien avec son impulsivité, elle le dira, elle n'ira pas casser du sucre sur le dos. De plus, si vous avez besoin d'elle, envoyez-lui un message et elle viendra aussitôt. x DOUCE, elle est peut-être trash et une peu brute, mais Jonna, c'est également une femme sensible qui a été torturée. Alors, elle aime la douceur, elle est parfois un peu tactile mais ne fera jamais de mal gratuitement. Avec les femmes qui partagent ses nuits, elle caresse, elle embrasse, pas forcément par amour, mais parce que ça fait partie de ses plaisirs. x RUSÉE, parce que la vie lui a appris qu'il fallait observer, manipuler, et penser, pour vivre. Elle sait qu'il faut parfois user de ses charmes pour amadouer un homme, toucher la corde sensible de quelqu'un pour l'affaiblir ou l'énerver, ou attendre une heure particulière pour que son amante la barmaid soit loin de son petit-ami. Jon, malgré son air pas très malin avec son apprentissage de la langue, elle réfléchi bien plus qu'on ne pourrait l'imaginer. x FORTE, à la fois forte et fragile. Jonna, c'est aussi la force de vivre, le courage, ne pas avoir peur de montrer les crocs pour se faire respecter. Elle s'est tellement battue, elle a frôlée la mort plusieurs fois, alors elle sait se relever face aux malheurs.
Pseudo: sandankhr Âge: 22 ans Ton arrivée ici: conseillée par Em. ton avis: écrire ici DC: nope inventé/scénario/PV: inventé crédit: poésies cendrées pour l'avatar.  
par Moses. sur Bazzart
Jonna Konstantin
Jonna Konstantin
LONDON PEOPLE
Messages : 17
Date d'inscription : 12/12/2019
Profession : violoncelliste en orchestre
Etat Civil : le coeur qui chavire pour une belle sicilienne.
12th Décembre 2019, 13:21
Revenir en haut Aller en bas
Jonna Konstantin
Mon histoire
28 FÉVRIER 1997 + Jonna est née à Moscou. Aux côtés de ses parents, un père dans l'immobilier, une mère babysitter. Jonna a eu une enfance plutôt paisible, tant que ses deux parents étaient là.

2007, 10ANS
+ Son père est arrêté et incarcéré, car ce dernier cachait de la marchandise illégal dans les maisons inhabitées qu'il vendait. Le travail de sa mère est du coup tombé à l'eau, car personne ne veut faire garder son enfant par une femme de criminel. Le confort de la petite famille prend un coup, elles doivent déménager dans un petit appartement miteux à Saint-Petersbourg, car toute la fortune d'argent sale du père a été confisquée. C'est à partir de là que la misère a commencé pour les deux femmes.

2009, 12ANS + Passionnée par la musique, rêvant de jouer d'un instrument, la mère de Jonna, Agneta, réussi à faire des sacrifices en vendant des babioles de la maison, des bijoux et faisant des heures supplémentaires pour payer à sa fille un violoncelle. A partir de là, Jonna n'a plus quitté les cordes et l'archet. L’instrument lui correspondait à merveille, et elle a vite su en faire un don. A côté de ça, elle apprend à se priver et commence à survivre. Manger des conserves, un petit peu de pain. Dormir dans cette petite pièce dans le même lit que sa mère, tout faire à pied car la voiture a dû être vendue. Les rues dangereuses, le soir, risquer sa peau pour chercher des raviolis en conserve pour le repas du soir. Jonna a également découvert la noirceur de ce monde à douze ans, par le vendeur de la supérette lui-même, qui lui a conseillé de ne pas venir chez lui une fois la nuit tombée, qu'elle était bien trop jolie et gentille pour ce monde et qu’elle risquait d’en perdre bien plus que des plumes. A cette gamine de douze ans, bien trop maigre, mais aussi, bien trop innocente.

2012, 15ANS + Jonna arrête l'école. Elle était pourtant une bonne élève, studieuse et discrète. Mais sa mère avait bien trop besoin d'elle à la maison. Trop absente à cause du travail, fatiguée lorsqu'elle rentrait, c'était Jonna qui s'occupait du ménage, des courses et des papiers.

2015, 18ANS + Elle est désormais majeure, alors, elle était adulte, et il était temps de participer aux revenus de la famille. Elle ne savait pas travailler, alors, elle qui aimait tant son violoncelle, elle a commencé à en jouer dehors. Toujours le jour, là où sa mère lui disait de s'installer, là où c'était le moins dangereux pour elle. Elle gagnait un peu, c'était beau ce qu'elle jouait. Parfois, elle attirait le regard des passants qui s'arrêtaient pour l'écouter, cette jolie petite brune et son violoncelle bien plus épais qu'elle. C'était impressionnant, c'était beau ce qu'elle faisait. Sa musique, et son geste. Tout ça pour avoir un peu d'argent pour elle et sa mère. Alors, elle rentrait avec un bon petit porte-monnaie rempli à chaque fois. C'était assez pour une semaine de conserves à chaque fois, ça leur permettait d'acheter une bouteille de cola parfois pour le plaisir, leur champagne à elles. Ca leur suffisait à avoir le sourire, ce plaisir de partager un petit peu de cette boisson sucrée, dans cet appartement bien trop petit et délabré, mais qui leur suffisaient, parce que temps qu'elles étaient ensemble, ça allait.

2017, 20ANS + Jonna a tout de même essayée d'avoir une vie. Après ses après-midi de musique, elle restait parfois avec de nouvelles connaissances qu'elle a pu se faire. Le jeune sans-abri, la fille du boulanger d'à côté, le punk toxico. Ils étaient bons amis, même si sa mère lui disait encore et encore de se méfier des personnes de cette ville. Jonna ne l'écoutait pas, leur accordait sa confiance, et restait de plus en plus avec eux. Jusqu'à ce que les mises en gardes de sa mère eut raison. Le plus jeune, le sans-abri, était tombé amoureux de Jonna, mais cette dernière regardait surtout la petite boulangère. Ca l'a rendu dingue, son égo a pris un coup, et ce genre d'orientation sexuelle étant loin d'être très bien acceptée en Russie, il s'est permis de réagir dans les extrêmes. Coups, attouchements, tentative de viol, heureusement, le punk est arrivé à temps. C'est à partir de là, que la naïveté de Jonna s'est envolée. Que cette ville si dure et dangereuse a commencé à lui faire du mal, et que ce petit oiseau tombé de son nid, a dû apprendre à acérer ses serres. Se méfier, montrer les crocs, se battre, pour sa peau. Car elle était devenue une belle femme, car elle était seule, pauvre, sans avoir réellement de quoi se défendre, à part ses paroles et ses petits muscles. Elle a appris à user de sa ruse aussi, pour échapper aux pires prédateurs. Pour vivre ici, en tant que jeune femme pauvre, il fallait être fort, et ça, c'était sans en avoir le choix. Jonna n'a jamais pu avoir une vie normale de femme normale. Sans arrêt sur le qui-vive, rester le plus proche possible des agents de sécurité ou des bons hommes si rares qui pourrait la protéger, toujours à devoir se défendre, mais elle s'y ai faite. C'était la façon de vivre d'ici.

2021, 24ANS + Ce combat-là, était loin d'être comme les autres. Elle n'était pas prête, elle n'en était pas non plus des plus fortes. Cette année, était la pire. La plus dure, la plus intense. Agneta, a déclaré un cancer. Un cancer du sein, très avancé, car elle avait senti cette grosseur depuis bien longtemps, mais l'avait laissé, car elle avait bien plus important à s'inquiéter. Jonna l'a forcée à prendre soin d'elle, c'est elle qui a pris le relais, qui s'est occupé de tout. Sa mère malade, son travail de femme de ménage, ainsi que la musique dans la rue. C'était bien plus dur, encore plus sombre, car elle rentrait tard le soir, et Saint-Pétersbourg était encore plus dangereux une fois le soleil couché. Elle s'est armée, rentrait parfois avec des bleus au visage. Elle a découvert le chef de sa mère, à découvert que sa mère n'avait parfois pas d'autre choix que de lui offrir des "services" pour recevoir son chèque de fin de mois. Il a tenté avec elle, mais il a vite arrêté lorsqu'il s'est rendu compte qu'elle était bien plus féroce, surtout lorsqu'elle a posé sa lame sur sa gorge. Tout ça pour recevoir sa paye.
C'était insupportable, mais chercher un autre travail était pire. Toujours à être traitée comme une moins que rien ou alors il fallait oublier sa vie et travailler des jours et des nuits entières, laissant sa mère seule à agoniser dans un lit ou un canapé. Et puis un jour, il est arrivé. Cet homme si gentil, doux, attentionné. Il est venu la voir alors qu'elle jouait de son violoncelle, lui a offert un café. Il était bien trop doux, et elle y a bêtement cru, car il a su où la manipuler, et ce, malgré tout ce que la jeune femme a su éviter. Mais ce n'était pas ça le plus important, le plus dingue, c'est qu'il lui offrait un travail. Un vrai travail. Ce n'était pas nettoyer la crasse des gens, servir des porcs dans un bar, distribuer des tractes dans le froid ou livrer des cochonneries à domicile et rentrer courbaturée et fatiguée d'avoir pédalé sur ce vélo rouillé toute la journée et soirée. Non, lui, il offrait un vrai travail, dans une vraie école, avec de vrais employés. Faire partie de l'armée, un service secret nommé le FSB, et donc, être payé par l'Etat lui-même. Il a su la mettre en valeur, lui dire les bons mots, pour que finalement, elle signe le papier. Et ce papier, était en réalité un pacte avec le Diable. Car cet homme en vérité, était haut-gradé dans le FSB, un grand espion qui l'avait espionné elle-même avant de la recruter. Normalement, aucun civil n'est engagé, mais Jonna, a fait partie de cette exception. Parce qu'il l'a pisté, il a fait ses recherches, il l'a observé. Ce petit bout de femme si maline, forte, avec une situation difficile était parfaite pour la faire chanter et tenir un travail si dur. Jonna n'était qu'un pion, sans le savoir.
Elle ne pensait pas que ça allait être si… Inhumain. Elle savait qu’elle serait une espionne, qu’elle devra user de ses charmes pour réussir ses missions. Mais… Pas à ce point. Et puis, il y avait l’école en même temps, où on lui apprenait à se perdre, s’oublier, ne devenir qu’un objet. Ne pas pleurer, ne pas crier, subir et c’est tout, sans en oublier sa mission. C’était ça, être une espionne de l’armée russe. Jonna a vu des femmes tomber et ne plus jamais se relever, elle a également vu des femmes fières de leur travail, mais ça, c’étaient les plus rares et surtout, à ses yeux, les plus folles. Elle supportait malgré tout, pour sa mère. C’était l’Enfer, bien pire que la rue et le ménage, et tous ces métiers qu’elle ne voulait pas faire. Mais c’était trop tard, le contrat était signé. Cassée par diverses tortures, violée pour apprendre à se donner, se soumettre et ne plus mordre, frappée pour apprendre à frapper plus fort. Elle avait tout de même des cours qu’elle préférait. Elle apprenait à crocheter les serrures, fouiller les ordinateurs, user de sa malice et de sa matière grise. C’était reposant pour elle, mais également intéressant. Elle n’était pas la plus douée en armes à feu, elle préférait apprendre à les ouvrir et les nettoyer, plutôt que de tirer. La particularité de Jonna, c’était surtout la ruse, et son lâché prise. Elle faisait ça pour la paye, pour soigner sa mère, alors elle avait une réelle motivation à faire cet atroce travail. Alors elle était celle qui criait le moins, celle qui était la plus courageuse pour se lancer dans des missions, celle qui serrait les dents et se taisait lorsqu'on la torturait des pires manières. Même si au fond, elle pleurait si fort, mais jamais en y montrant une larme. Sauf au début, et lorsqu’elle a vu un agent tuer devant elle l'une de ses proies. Mais ce n'était que le premier, sur un bon nombre.
le 18 décembre 2021 elle est médaillée pour une mission particulièrement importante qu'elle a réussi avec brio.

JUIN 2022, 26ANS + Cette date, elle s’en souvient très bien. C’est la date qui a bouleversé sa vie. Le 2, sa mère poussait son dernier souffle à l’hôpital, succombant à la maladie. On a accordé à Jonna un petit peu de congé pour l’enterrement et le deuil, mais cela à aussi permis à la jeune russe de préparer son départ. Sa fuite. Car plus rien ne la retenait de partir, elle n’avait plus besoin de subir tout cela, car sa mère était désormais libérée. Et elle aussi. Mais il n’y avait que deux solutions pour quitter ce travail : mourir, ou fuir. Elle a choisi la seconde option, et le 22 juin, Jonna a quitté les terres russes pour atterrir en Angleterre. Elle est aujourd’hui recherchée, mais qui la rechercherait aussi loin ? Elle a fait en sorte qu’on la pense partie en Amérique, alors qu’elle se trouve dans ce petit pays fermé et loin. Loin de toute cette souffrance, ce danger. Désormais, elle était en sécurité, et pouvait enfin souffler.

SEPTEMBRE 2022 + Elle a appris la langue anglaise, parle parfois en anglais pour se faire comprendre vu ses fautes de prononciation et son accent à couper au couteau. Mais elle s'en sort, et s'améliore doucement. De plus, elle s'est détendu, s'est d'abord trouvé un petit studio perdu dans Londres histoire de se faire discrète. Elle s'est fait cette teinture blonde, et a commencé à sortir. Découvrir l'Angleterre, un pays calme et tellement plus sûr que la Russie. Ca lui faisait affreusement bizarre, de pouvoir marcher dans la rue le soir sans avoir à tenir son couteau dans sa poche, sans avoir à regarder sans arrêt derrière elle. Ca faisait bizarre de discuter avec des personnes si respectueuses, polies, et souriantes. Ca lui faisait même étrange d'entendre les rues si silencieuses la nuit. C'était si agréable, si bon. Elle découvrait également la nourriture, même si elle n'avait pas un rond, pas encore de travail, ses voisins étaient si adorables, lui donnant parfois des petits plats british, ou alors, elle allait aux aides pour les pauvres.
Elle pensait retrouver son tout premier travail, elle qui avait réussi à prendre son vieux violoncelle avec elle. Un soir, elle s'est installée dans une rue et a joué. Beaucoup plus de monde s'est arrêté pour l'écouter, beaucoup plus lui donnait un peu de monnaie, et ils étaient si gentils, et respectueux. Jusqu'à la fin. Jusqu'à ce que cet homme vienne la voir. D'abord, instinctivement, elle a été très méfiante, car c'était la deuxième fois qu'un homme bien trop gentil venait la voir après qu'elle ait joué de son instrument dehors en lui... Proposant un travail. Mais là, c'était un tout autre travail. Loin des armes, des coups, de la honte. Non, cet homme faisait partie de d'un grand orchestre anglais, lui disait qu'il leur manquait un violoncelliste, qu'elle serait parfaite. Merde, elle allait pouvoir travailler dans sa passion? bien sûr qu'elle a accepté. Quitte à tomber dans un piège, quitte à devoir fuir à nouveau dans un autre pays. Qui sait, elle ira en Alaksa cette fois-ci. Mais non, le contrat était bien plus clair, les collègues bien plus gentils, non, ce travail était bel et bien un vrai travail, sans piège, sans souffrance, et avec un vrai salaire, propre, et même bien gonflé. Le seul soucis, c'était que cet orchestre était payé par le pays, elle a donc dû changer d'identité pour le contrat, pour pas qu'on la retrouve. Alors, en temps que violoncelliste, Jonna se nomme Olympia Yarmola.

FÉVRIER 2024, 27ANS + Aujourd’hui, le temps et l’Angleterre ont permis à Jonna de s’apaiser, reprendre du poil de la bête et surtout, savoir ce que c’est réellement de vivre. Profiter d’une balade dehors, d’une fine brise de vent fraiche avec comme seul fond sonore la neige qui tombe sur les toits. Elle a grossi un petit peu, s’améliore encore dans la langue, et ses blessures ont enfin pu cicatriser et s’effacer, toute cette torture devenant que des mauvais épisodes passés. Elle mange à sa faim, possède une bonne paye et travaille dans sa passion, sereinement. Elle est bien, enfin, et c’est tout ce qu’elle mérite.
copyright Moses. sur Bazzart
Jonna Konstantin
Jonna Konstantin
LONDON PEOPLE
Messages : 17
Date d'inscription : 12/12/2019
Profession : violoncelliste en orchestre
Etat Civil : le coeur qui chavire pour une belle sicilienne.
12th Décembre 2019, 13:22
Revenir en haut Aller en bas
Zac Sanders
Bonjour à toi Miss Poutine ! Bienvenue dans le coin ! T'as fait un long voyage ^^

Voici un départ de fiche qui promet un personnage bien forgé !
On attend de découvrir son passé avec impatience !
Bien entendu si tu as le moindre souci on est là. (C'est Jessica derrière l'uniforme)
Bonne fin de rédac !




" My Family is first."

jonna + la mort a hurlé à sa belle de filer. Blmars22
Zac Sanders
Zac Sanders
PROTECT&SERVE
Messages : 526
Date d'inscription : 22/12/2011
Localisation : En ville
Profession : Policier - Strike Team
Etat Civil : Marié - 1 fils
12th Décembre 2019, 13:35
Revenir en haut Aller en bas
Sasha Diomine
Tu es laaaaaaa !!!
Bienvenue parmi nous et bon courage pour la fin de ta fiche !!! On se retrouve vite en RP ! hardship
Sasha Diomine
Sasha Diomine
FUCK THE LAW
Messages : 308
Date d'inscription : 02/05/2019
Profession : Prostitué de la Bratva (Clan Markov)
Etat Civil : Multiple...
12th Décembre 2019, 13:51
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Lemoine
Ahh la voilà!
Bienvenue parmi nous!
Une fiche bien avancée!
Hésite pas si tu as des questions! Wink




On est notre seul famille,
si on se lâche,
on n’est plus rien.
Jean-Baptiste Lemoine
Jean-Baptiste Lemoine
PROTECT&SERVE
Messages : 1238
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : Londres
Profession : Inspecteur Chef / Leader de la Strike Team
Etat Civil : Célibataire endurci
12th Décembre 2019, 20:14
Revenir en haut Aller en bas
Marlon Lynch
Bienvenue ici! Wink
Marlon Lynch
Marlon Lynch
PROTECT&SERVE
Messages : 604
Date d'inscription : 14/07/2019
Localisation : Entre Watford et le Yard en général
Profession : Poulet crâmé
Etat Civil : Marié, sans enfant.
12th Décembre 2019, 20:43
Revenir en haut Aller en bas
Megara M. Sanders
Bienvenue à toi lovu
Megara M. Sanders
Megara M. Sanders
PROTECT&SERVE
Messages : 276
Date d'inscription : 17/03/2019
Localisation : Commissariat
Profession : Secrétaire du Grand Patron-(Ex) Sco19
Etat Civil : Mariée mais Séparée
13th Décembre 2019, 07:21
Revenir en haut Aller en bas
Rylee Byrd
Ta fiche est parfaite !
Rien à redire comme je m'y attendais donc bon jeu parmi nous !


Tu es validée !

Amuse-toi bien sur le forum !

Bravo! Le plus dur étant passé, tu vas enfin pouvoir jouer.

Mais... pour une expérience optimale voici quelques petites choses à faire:

Il est important de remplir son profil.
N'oublie pas d'aller remplir les différents bottins.
Une fiche de lien est toujours la bienvenue pour bien commencer, sans craindre d'aller chercher des liens chez les autres joueurs.
Si tu recherches un rp, n'hésite pas à passer le coin..
N'oublie pas de lister les tiens ici
Tenir à jour l'évolution de son personnage, permet à n'importe quel autre joueur de tout savoir sur ton personnage en quelques mots.
Si une envie de PV te prend, c'est par et le système de PNJs c'est par ici.
Pour finir, la zone flood, ainsi que la ChatBox sont toujours de bons endroits pour une intégration tout en douceur.

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter l'équipe du staff : Jean-Baptiste Lemoine, Jessica Keenan, Eileen Waterford ou Rylee Byrd.

Bon jeu!





I don't fear death...
I don't fear death so much as I fear its prologues: loneliness, decrepitude, pain, debilitation, depression, senility. After a few years of those, I imagine death presents like a holiday at the beach ▬ Mary Roach
Rylee Byrd
Rylee Byrd
PROTECT&SERVE
Messages : 857
Date d'inscription : 25/02/2019
Profession : Sergent / Membre de la Strike Team
Etat Civil : En couple
17th Décembre 2019, 18:46
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Keenan
Bienvenue officiellement dans la place Miss Poutine !
N'hésites pas à passer qu'on voit quoi jouer ensemble. ^^
Amuses-toi bien !!




jonna + la mort a hurlé à sa belle de filer. Blmars14

" Justice ? Yes. But for you ? "
Jessica Keenan
Jessica Keenan
OBJECTION!
Messages : 978
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : London
Profession : Avocate
Etat Civil : Célibataire
17th Décembre 2019, 18:56
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: