AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -60%
Samsung Disque Dur Portable SSD Portable T5 (1 TB)
Voir le deal
169.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[CLOS] Retour vers le passé ! + Lydia McRory
Aller à la page : Précédent  1, 2
Lydia McRory
Retour vers le passé !
Lydia & @"Sean"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Tu as raconté ce que tu pensais du Capitaine Miller sans entrer dans les détails. Tu t'es contentée de donner un avis de soldat. «  Si j'ai été blessée ? Oui comme n'importe quel soldat. Ce dernier raid avec toi n'a pas été facile. Un coupe gorge. Une chance qu'on n'est perdu personne ce jour là. J'ai gardé contact avec deux d'entre eux. Ils vont bien. Ils sont encore dans l'armée. Ils passent de temps en temps à Londres et on se boit une bière.  » Entre autre. Mais tu n'allais pas entrer dans les détails.

T'es pas très bien avec le carton dans les mains. Alors tu le poses très vite. «  Ca va...  » Tu le dis vite. Tu le regardes manier la boite. Toi, elle te brûle les mains. Tu te demandes si c'est pareil pour lui. Oui il est nerveux mais c'est normal... Personne ne lui a jamais dit. Et c'est sur toi que c'était tombé... Tu as pas mal de photos la dedans. Avec la compagnie vous en preniez une par mois. Ça te permettait de voir l'évolution de leur état. C'était important sur le terrain. Et puis tu as quelques photos personnelles avec lui. Tu viens juste de t'en rappeler. C'était peut être pas une bonne idée de lui donner la boite... Tu aurais peut être du lui donner en triant.

Au bout d'un moment qui te semble interminable, il ouvre la bouche. Mais peut être aurait il du se taire. Tu ouvres de grands yeux ronds. Une demande en mariage ? PARDON ? Tu as soudainement la tête qui tourne. Tu te lèves avec du mal. Il a vraiment dit qu'il allait te demander en mariage ? Là dans ton salon ? De l'eau. Oui un peu d'eau. Non mais tu arrives même pas à marcher. Alors tu te rassois. Ça t'a scié les jambes.

Et là, il tombe à genoux devant toi, comme une de ces mauvaises comédies romantiques d'un dimanche d'avril pluvieux. Et il pose ses mains sur toi. Ses mains... Tu avais fait une croix dessus. Tu pensais ne jamais les sentir à nous, le revoir à nouveau...Tu frisonnes. Rien que par ce contact. Pardon ? Pourquoi ? Le haïr ? Mais... Il te prend la main et il ose même pas te regarder... Ton surnom revient. Celui qu'il t'a trouvé. T'as le trop plein d'émotion qui déborde. Ta vision devient un peu floue. Tu ne retires pas ta main et de celle qui est libre, tu viens caresser ses cheveux. Un geste apaisant comme tu le faisais sur le terrain après une mission difficile. «  Je ne te haïs pas Sean. Jamais. Tu n'es pas responsable. Chut... Ca va bien se passer. Respire à fond. Ca va passer. Inspire, Expire... Doucement.  »



Eden Memories

Lydia McRory
Lydia McRory
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 178
Date d'inscription : 01/11/2019
Localisation : Morgue de Saint Thomas
Profession : Médecin Légiste
Etat Civil : Célibataire
6th Avril 2020, 23:58
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
Retour vers le passé !
Lydia & @"Sean"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



J’inspire. J’expire. J’inspire.

Me concentrer sur ce geste de survis a l’air de fonctionner. Je sang le taux d’adrénaline qui arrête de monter en moi. Je sens que mes battements de coeur décélérent lentement mais sûrement. La houle qui me fait tourner le crâne se calme. Je sens le tambour de mon coeur dans ma cage thoracique.

Tout s’apaise, tout ralenti en moi. Les gestes apaisants de Lydia me transportent sur le sable brûlant de l’orient. Je suis un autre moi. C’est un peu comme si un mur tombait. Je peux enfin accéder à une pièce intérieure dont j’ai perdu la clef pendant tout ce temps. Mais cette pièce est en désordre. C’est un foutoir sans nom.

_ Où est-ce qu’on t’as amené ? Dans quel hôpital ? Je n’ai pas tous les morceaux. Tout ce que j’arrive à voir c’est le début de notre vol au-dessus des montagnes. L’extraction vers la base de replie. Je cherche. Je fouille. Mais je ne vois que des flashs du transfert aux urgences. Je me souviens de la douleur sourde dans mon crâne. Je me souviens de ma peur pour eux.

Je distingue le visage d’un médecin. Une femme aux cheveux blonds dont le nom me revient.

_ Kent. Le médecin ? C’est ça ? J’ai l’impression d’entendre sa voix, lointaine, un écho du passé. Je ne me souviens plus de ce qu’elle a dit. Ma jambe blessée ne serait pas perdue. Mais quoi d’autre ? Je relâche les mains de Lydia pour me lever. Je fais quelques pas. Je commence à suivre la ligne invisible d’un cercle. Je ne sais pas. Je crois que cela m’aide un peu à réfléchir, à penser. Pourquoi est-ce que je n’ai pas simplement un enregistrement des faits ? Simplement les faits ! Bordel de dieu.

_ Je ne te vois plus. A partir de l’hélico je ne te vois plus du tout dans mes souvenirs. Pourquoi ? Qu’est-ce qui s’est passé au juste ? Je cherche à comprendre le fil de notre histoire. Je sais que je ne l’aurais pas laissée toute seule. C’est impossible. Alors c’est qu’il a dû se passer quelque-chose. Quelque-chose de grave. J’inspire, et enfin, je cherche les yeux de Lydia. J’ai besoin qu’elle me dise la vérité sur ce qui nous ait arrivé.

Eden Memories

Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 287
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
8th Avril 2020, 19:39
Revenir en haut Aller en bas
Lydia McRory
Retour vers le passé !
Lydia & @"Sean"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Tu lui caresses les cheveux, doucement, jusqu'à ce que le calme revienne. Et chez lui et chez toi. Tu respires en même temps que lui. Doucement. Toi aussi tu essaies de remettre de l'autre dans tes idées... «  A l'hôpital militaire... Je ne sais pas quel médecin s'était... Je... Une fois qu'on t'a fait monter, je me suis évanouie dans les bras de Mike... Commotion cérébrale du à la violence de l'explosion... Je suis restée plusieurs joueurs à l'hôpital militaire de la campagne.  »

Tu ne vas pas inventer. Tu ne sais pas ce qui s'est passé entre le moment où il est monté dans l'hélico et le moment où tu t'es réveillée à l'hôpital. Tu le regardes se lever. Faire les cent pas. Il paraît que ça aide à se souvenir... Tu as un sourire triste. «  Si je ne suis plus dans tes souvenirs c'est parce que tu m'as oublié... Quand j'ai été en état de marcher, je suis retournée à Londres, là où tu étais hospitalisé. Tu n'as répondu à aucune de mes lettres. Alors je suis directement allée te voir. Tu ne m'as pas reconnu. Pire, tu as fait une crise... On... On a jugé mieux pour toi que je n'apparaisse plus dans ta vie à moins... Que tu ne te souviennes de moi. Que tu me réclames... Alors je suis repartie. Je t'ai écris... pendant quoi... deux ans ? Je n'ai jamais eu de réponse... Alors... Alors j'ai arrêté.  »

Qu'est ce que tu pouvais faire d'autre ? Deux ans à attendre qu'il veuille bien se souvenir. Deux ans à écrire des lettres à n'en plus finir. Deux ans à mourir à petit feu. Alors tu as juste fini par enterrer le passé. Tout le passé. Sans exception. Tu avais quitté l'armée et tu étais revenu en Angleterre. «  Je suis rentrée au Pays y a... Presque 5 ans. Je suis passée voir tes parents. Apparemment tu allais bien. Mais tu ne voulais pas me voir. Alors je suis partie pour de bon. J'ai intégré la prépa de Médecine et je suis devenue médecin légiste... Ça fait 6 mois que j'exerce à l'hôpital où tu es urgentiste. D'ailleurs je ne le savais pas... Voilà un peu le topo... » T'avais rien de plus à ajouter. Tu ne veux rien ajouter de plus...



Eden Memories

Lydia McRory
Lydia McRory
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 178
Date d'inscription : 01/11/2019
Localisation : Morgue de Saint Thomas
Profession : Médecin Légiste
Etat Civil : Célibataire
10th Avril 2020, 00:47
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
Retour vers le passé !
Lydia & @"Sean"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Mike. Mike et moi on n’était pas toujours d’accord concernant la tactique. On n’a pas eu les mêmes mentors. On nous a formé des stratégies différentes. Mais c’est ce qui a fait la putain d’efficacité de notre bataillon sur le terrain. On n’était pas d’accord dans le QG. Une fois dans le feu de l’action on suivait le plan prévu par l’équipe. Red Fogg c’est la seule fois où j’ai manqué à ça. La seule fois où j’ai été dans l’impro sans aviser Mike ou les autres.

Putain, je suis content que ce soit lui qui ait été là pour Elle. Un jour, pas tout de suite mais un jour, je lui proposerais de se voir. J’ai envie de le remercier d’avoir été là pour prendre soin de la fée.

_ … Mais quelles lettres ? Je n’arrive pas à y croire. De quelle lettre me parle-t-elle ? Je me souviens des courriers que j’ai reçu pendant la période de convalescence. J’ai eu des courriers des Mulligan. Il y a eu des cartes de soutien des potes du lycée. Dans toute cette paperasse je n’ai pas vu une seule lettre de sa main. Si j’avais eu une seule lettre de toi Lily… putain mais je t’aurais répondu !! J’essaye de me souvenir de la visite qu’elle m’évoque. J’essaye mais rien ne me vient. Vraiment. Une onde de rage me traverse de part en part. PUTAIN DE MÉMOIRE DE MERDE ! Je ne me souviens pas Lydia. Je ne me souviens pas de ta venue. C’était quand ? tu te souviens de la date ? Je me souviens à peu prés de la temporalité de mes soins en clinique. Surtout parce que j’ai pu avoir une copie de mon dossier perso et que j’ai appris les dates par coeur à force de les lire. Mais je me rend bien compte que je suis passé à côté de beaucoup beaucoup de choses.

Le déroulé qu’elle me fait me scie les jambes. Une colère noire contre mes parents vient me prendre.

_ ILS NE ME L’ONT JAMAIS DIT ! Je ne suis pas un gueulard. Je cris pour faire entendre ma voix dans un magma de bruits. Je cris pour que mes camarades puissent entendre les infos pertinentes. Mais je ne cris pas pour crier. Sauf ce soir. JE SUIS EN ROGNE !

_ PUTAIN! Oui je sors les jurons. Parce que les émotions sortent à grand flot. Ca ne passe pas par autre chose que la voix. Je n’ai pas l’âme d’un violent. Ce que l’on a bien su me reprocher d’ailleurs dans les rapports de services. Je fais volte face pour lui cacher mon visage congestionné par la colère.

Ils ont pris des décisions pour moi. Mais pas seulement pour moi. Ils ont pris des décisons pour nous.

_ … Tu te rends compte qu’ils ont écrit la suite à notre place. Putain mais j’y crois pas. DE QUEL DROIT ?! Je ne vais pas leur pardonner un truc pareil. Jamais de la vie.

Eden Memories

Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 287
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
13th Avril 2020, 18:42
Revenir en haut Aller en bas
Lydia McRory
Retour vers le passé !
Lydia & @"Sean"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



T
Il a l'air vraiment perdu et étonné. Ca te rend sceptique. Il n'aurait jamais reçu la quarantaine de lettres que tu aurais envoyées? Ca serait quand même étonnant non? Tu le vois s'énerver. Tu lèves une main. " Calme toi tu veux? Je peux pas te répondre si tu cries Sean. Je n'aime pas quand tu te mets dans un état pareil. Je te l'ai déjà dit. " Et là tu te mords la lèvre sous ta bêtise. Tu te rends compte que non il sait pas. Comment il pourrait le savoir d'ailleurs? Il t'a oublié pendant plus de 5 ans.

Tu poses une main sur ton front. " La date exacte je la connais pas. J'ai mis... Deux semaines à sortir de l'hôpital plus deux jours pour prendre l'avion et arriver jusqu'à ton hôpital... Je dirais... Entre 16 et 18 jours après ton admission? " Tu n'en es plus très sûre. Tu as préféré effacer cette partie de ta mémoire. Cela n'avait pas été une période très agréable.

Tu vois bien qu'il est contrarié. Mais qu'est ce que tu pourrais lui dire? Rien. Tu finis par hausser les épaules et poser les mains sur tes bras croisés. Tu les frottes un peu. Tu commences à avoir froid d'un coup. Tu sais pas trop pourquoi. " Ils ont surement fait ce qu'ils pensaient être le mieux pour toi. Ils m'ont peut être jamais aimé. J'étais peut être trop jeune pour toi à l'époque, ou pas assez bien. Ou que sais je encore. Mais ils ont forcément fait ça pour ton bien tu sais. Ce sont tes parents. Ils t'aiment. Et je suppose que si toute la famille ne t'a rien dit c'est que c'était mieux pour toi. Que quelque part, j'étais nocive pour ton rétablissement. " Tu ne veux pas qu'il se fâche avec sa famille. Tu sais à quel point elle est importante pour lui.





Eden Memories

Lydia McRory
Lydia McRory
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 178
Date d'inscription : 01/11/2019
Localisation : Morgue de Saint Thomas
Profession : Médecin Légiste
Etat Civil : Célibataire
26th Avril 2020, 22:54
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
Retour vers le passé !
Lydia & @"Sean"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Okay, ouais, elle a raison… Crier ici ça ne nous sert à rien. Ce n’est pas ça qui va réparer le mal qui m’a été fait. Mais maintenant que le doute est là c’est terrible. Parce que je vois les cinq dernières années. Je les revois avec un angle et maintenant je vois les silences, la gêne dissimulée.

_ Pourquoi je n’ai rien vue ? Punaise. Mais c’est une histoire de fou. Qu'est-ce que je peux dire d'autre, là ?

Je vois qu’elle frissonne la belle. Elle a froid ? Elle a peut-être froid. On a marché dans la nuit. Je ne peux pas la laisser comme ça à avoir froid. Je ne peux pas laisser passer ça. Je fouille la salle de séjour des yeux. Je ne vois pas de pull à elle quelque part. Je n’ai pas envie qu’elle attende non plus. C’est Lydia.

_ Attends... Je vais chercher ma veste. Je la pose sur ses épaules avec le plus de douceur possible. Je lui frotte frixione le dos avec énergie. Je me pose à son côté, sur le bord du sofa, pour continuer un peu plus. Je contemple son profil. Je la vois maintenant. Je la vois vraiment. Est-ce que c’est mieux comme ça ? J’ai envie de la prendre dans mes bras pour la réchauffer.

_ Non. Ils t’aimaient tous. Y a une raison à ça. Elle était celle qui me rendait heureux. Je me souviens maintenant de ma dernière conversation avec mon père. Mon père le premier. Je sens qu’elle se dévalorise. Je ne peux pas laisser passer ça. Ce n’est pas possible. C’est une femme formidable. Celle avec qui j’ai voulu faire le conte de fée. C’est elle qui a le plus souffert de mon cas. Excuse-moi d’avoir crier. Je suis en colère. Pas contre toi… Non. Mais... Je suspends ma main dans le centre de son dos. Je regarde son visage. Elle a vieillie. Je m’en rend compte. Elle a grandie. Elle a avancé sa vie pendant toutes ces années sans que je sois là. Sans qu’on soit ensemble. Elle m’a parlé de son nouveau métier. Lydia une légiste… Et t’es devenue légiste. Toi… T’étais la meilleure sur le terrain. Je ne peux pas cacher ma déception professionnelle. J’ai été son chef aussi. Je sais de quoi elle était capable. J’étais sûre qu’elle ferait une belle carrière à l’armée. Elle a l’étoffe de nos héros.

Je sens mon sang qui bouillonne dans mes veines. Mon coeur doit pomper à fond. Il va falloir que je parle avec Ethan. Il ne va pas y couper. Allez, je dois respirer. La colère ne peut pas arranger les choses.

_ J’ai l’impression qu’on nous a volé. L’aigreur est enracinée. Je crois qu’elle n’est pas prête de partir. … Tu penses qu’on peut se voir ? Et je me fout du diktat des médecins. Je ne veux pas entendre parler de ce qu’y est sage ou ne l’est pas. Mes tripes sont là à me dire de ne pas perdre Lydia. Ne pas la perdre une seconde de plus. C’est super égoïste sans doute. Mais je ne veux pas que cette révélation aille vers autre chose qu’un nouveau lien. On peut … s’enlacer ? J’en crève d’envie. Parce qu’elle est un aimant. Maintenant, je sais pourquoi. Mais là je ne ferais rien sans son accord le plus clair.

Eden Memories
Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 287
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
28th Avril 2020, 15:04
Revenir en haut Aller en bas
Lydia McRory
Retour vers le passé !
Lydia & @"Sean"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Tu le regardes faire les cent pas, bougonner, grogner, mordre aussi. Oh pas toi, mais sa famille. Et t'aimes pas ça. Parce que sa famille, elle a juste fait ce qu'elle pensait juste. Soudain tu te retrouves avec sa veste. T'as son odeur qui te remonte en plein dans les narines. Ça te projette quelques années en arrière, au mariage d'Ethan. Mon Dieu pourquoi c'était si compliqué? Tu sens ses mains dans ton dos, la chaleur qui se diffuse. Et pas que dans ton dos... Tu secoues légèrement la tête pour chasser des images d'un passé plus vivace que ce que tu pensais. "Oui ça va mieux." Tu ne fuis pourtant pas son contact. Tu le connais, ça t'a toujours plus apaisé que n'importe quoi d'autre sur le terrain. A croire que les habitudes ont la vie dure.

Tu ne peux t'empêcher d'avoir un sourire ironique en coin. Non ils ne t'aimaient pas. Si ça avait été le cas tu n'aurais pas été mis de côté comme ça, on t'aurait demandé comment tu allais, si tu avais été touchée, blessée... Mais non. Personne n'a jamais rien demandé. Tu lui souris, un sourire un peu faiblard. " Je sais que ce n'est pas contre moi." Tu entends comme un léger reproche dans sa voix quand il te parle de ton métier. Peut être pas un reproche, plutôt la surprise... " Oui. Médecin légiste. J'ai plus trop supporté le terrain après la mission... J'ai... Je... J'ai le cerveau qui a vrillé. Je supportais plus de voir le nombre de soldats qu'on arrivait pas à identifier parce que le corps était trop abîmé. Et puis, t'avoir vu allongé là, sur le sable, sans vie... Ca m'a retourné. Beaucoup trop. Alors j'ai arrêté. J'suis rentrée au pays dans le but de donner la possibilité aux familles de pouvoir faire leur deuil. La chose qui m'a été refusée en faite. Et du coup, j'ai vraiment l'impression d'aider. Au début je voulais ne faire que les militaires mais je me suis rendue compte que ça touchait tous les niveaux de la société. Alors je suis retournée à la vie civile. Même si je suis encore réserviste... "

Et oui sous le lit, t'as toujours ton paquetage de près, au cas où. Il te dit qu'il a l'impression d'avoir été volé. C'est possible. On peut être volé de plein de façons différentes. Il te demande si vous pouvez vous revoir. " Je... Je ne sais pas. Je sais pas si ça va pas te faire plus de mal que e bien. Et si ça te fait souffrir? Si tu replonges? Je ne sais pas si j'assumerais de te rendre malade." Même là, t'es pas sûre d'assumer. Il te demande s'il peut te prendre dans ses bras. Tu vois dans ses yeux qu'il bougera pas si tu veux pas. Alors tu vas au contact. Tu va écraser ton visage contre son torse alors que tes bras lui entourent la taille. T'as comme une forte envie de pleurer qui te noue la gorge.
Eden Memories

Lydia McRory
Lydia McRory
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 178
Date d'inscription : 01/11/2019
Localisation : Morgue de Saint Thomas
Profession : Médecin Légiste
Etat Civil : Célibataire
15th Mai 2020, 01:05
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
Retour vers le passé !
Lydia & @"Sean"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Un face à face entre Miller va avoir lieu. C’est indispensable pour que je comprenne ce qui s’est réellement passé. Parce que ce soir rien n’a de sens à mes yeux. D’autant que je vois que Lydia n’est pas d’accord. Ils sont en froid. Ce n’est pas logique ça non plus. Je ne vois pas pourquoi mon père l’aurait écarté. Il devait plutôt être content que l’un de nous deux ait toute sa tête ?

_ Je vais mettre tout ça au clair avec eux. Je ne sais pas si elle aura envie de savoir ce qu’ils me diront. Je lui proposerais. Mon histoire est liée à la sienne. Les choix que les uns ont fait ont touché les autres. Dire que j’ai joué avec son frère en ligne tout ce temps sans qu’il ne me lâche rien. C’est… dingue ouais. Je n’ai pas d’autre mot.

Maintenant qu’elle m’explique son parcours je comprends. Je comprends même beaucoup mieux ses choix. C’est assez logique. Il y a de la finesse et de l’humanisme. Oui ça a l’air de convenir pour cette jeune femme. Elle qui vient de m’ouvrir sa porte alors que je fout sa soirée en l’air. Alors que j’amène une tornade du passé avec moi.

_ Tout à l’heure je n’exagérais pas quand je t’ai donné mon regard sur ce job. J’admire. Je suis désolé. Je n’ai pas voulu être critique. J’ai la conviction que tu as été un bon soldat. Je ne m’arrête pas de frotter son dos. Même si je sens qu’elle a moins froid maintenant. J’aime qu’on soit en contact. Je suis généralement un tactile. J’aime sentir l’être humain près de moi. C’est un besoin qui est plus intense devant cette jolie rousse. Maintenant je commence à mieux voir pourquoi. Il faut que je refasse une demande moi. Je suis refusé pour le moment. Chaque fois que je remplie le formulaire je suis refoulé. C’est tellement con. Je n’ai pas tout oublié ! Je sais encore très bien conduire, manier une arme, chercher sur un plan. Je pourrais au moins servir en renfort. S’il arrivait quelque-chose.

_ … Les arguments de Lydia sont valables. Je ne peux pas aller contre l’attention qu’elle me porte. C’est de la pure bienveillance. Je trouve ça généreux. Je suis touché. Il n’empêche que c’est aussi frustrant. A ce stade, je ne me vois pas repartir d’ici et ne plus jamais la revoir. C’est juste quelque-chose qui me paraît impossible. Je sens tellement de choses qui nous relient. Alors que je ne me souviens pas de la moitié des choses. Ca veut bien dire que… Et si c’est moi qui assume ce qui se passe ? Je suis prêt à prendre ces risques là. Si ça peut me permettre de mieux te connaître. C’est à elle de faire le choix. Je ne peux pas forcer les choses. J’ai été le soldat disparu de l’histoire.

Au moins, Lydia nous permet de partager un peu de douceur. Je l’enlace tout de suite. Je frotte lentement son dos de mes deux mains. Je frictionne, cette fois ce n’est pas tant pour réchauffer le corps que pour le décontracter. Instinctivement, mon nez vient dans ses cheveux de feu. J’inspire à gros poumons. L’odeur de ces cheveux a un puissant effet. Je me rend compte que c’est ce parfum. C’est ce parfum que j’ai essayé de trouver dans d’autres chevelures. Cette odeur qui m’a hanté et qui m’a retenu de m’attacher aux autres. Sous mes paupières je vois Lydia, peigner ses cheveux humides. Elle a l’a tenue kakie. Elle sourit.

_ Je t’ai attendue... Je pleure là. Je ne sais pas de quoi. Mais je sens, la tâche noire fondre doucement. Je sens que quelque-chose se remet à sa place. Enfin. T’est là. Mes mots sont mangés dans ma voix roque. Je m’en fiche. Je veux juste que le temps soit arrêté.

Eden Memories

Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 287
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
15th Mai 2020, 11:10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: