AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -44%
Compresseur digital programmable Michelin 12V – ...
Voir le deal
44.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
"Entre toi et le bleu!" (JB)
Aller à la page : Précédent  1, 2
Jean-Baptiste Lemoine
"Entre toi et le bleu!"
Lemoine écoutait l'histoire qu'on lui contait, sans vraiment être plus touché que cela. Il doutait sincèrement que des esprits vengeurs viendraient les déranger. Surtout qu'ils n'y étaient pour rien. Dans leurs morts. Et puis, notre ami était plutôt très terre-à-terre, il avait du mal à croire à ce monde que l'on ne voyait pas. C'était sans doute, aussi, dû à son éducation. Il avait grandi dans la nature, il avait appris à la craindre Elle, il avait sans doute plus d'inquiétude en rapport à l'orage qui tonnait autour d'eux, qu'à des fantômes dans une crypte. Pourtant, il n'irait pas se moquer de l'inquiétude de Laure. Parce que chacun avait ses peurs. Il eut pourtant un petit sourire quand la voix de l'artiste se fit entendre. Il en rajoutait, c'était pour faire un effet.

- Mmm... les gens aiment bien en rajouter pour faire du sensationnel. Je pense qu'il ne vaut mieux pas trop s'y fier. Avec un petit sourire. Tout en embrassant le front de sa belle. Il était là pour la rassurer, continuant doucement à frotter son dos. Lui faisant comprendre aussi qu'il la protègerait s'il le faudrait. Bien que ce ne soit sans doute pas contre des esprits en colère. Par contre, la suite des paroles ne manqua pas de lui tirer un petit haussement de sourcil curieux. Oh? Vraiment? Il observait alors Laure avec un petit air curieux. T'as fait ça toi? Elle n'avait pas l'air très chaude pour qu'il puisse y jeter un œil. Pourtant, je suis certains que tu t'en sors bien. Thibaut, tu me feras voir. Enfin, si ça ne mettait vraiment pas mal à l'aise la demoiselle. Mais si elle avait été prête à faire entendre sa voix, il espérait qu'elle accepte qu'il découvre ses talents d'actrice.

L'éternuement rappelait à toute cette petite bande qu'en effet, ils allaient tous finir par avoir la crève à force de rester là. Le français observait la pluie qui commençait un peu à se calmer, le vent ne leur balançait pas toute l'eau à la figure. Il eut un petit rire à la remarque de Laure et l'embrassa.

- On peut toujours prendre une bonne douche chaude.

Ce qui n'était pas mal non plus. Car comme elle, il commençait à sentir le froid coller ses habits à sa peau et ce n'était clairement pas agréable. Pas certains que notre militaire ait encore envie de suivre sa belle sur la piste de danse.

- Oh t'inquiète, j'ai les meilleures chaussures de marche. Avec un petit clin d'oeil, elle parlait, après tout, à un militaire, qui avait tout son barda chez lui, prêt à reprendre la route. Les chaussures de marche faisaient parties intégrante de son équipement. Pas besoin d'embêter le paternel ainsi.

Ils pouvaient filer, le calme après la tempête, mais il fallait sans doute faire vite, ça ne durerait pas. JB attrapait fermement la main de Laure, qu'ils courent le plus rapidement possible loin de tout ça. Mais avant, il lui jeta un nouveau regard, un petit sourire en coin.

- Douche donc?

Autant dire que la perspective de finir la soirée en sa compagnie unique, loin de tous, au chaud, dans leur petit nid, lui convenait totalement. Ils auraient d'autres occasions de faire la fête, non?

*En français dans le texte
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
On est notre seul famille,
si on se lâche,
on n’est plus rien.
Jean-Baptiste Lemoine
Jean-Baptiste Lemoine
PROTECT&SERVE
Messages : 1502
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : Londres
Profession : Inspecteur Chef / Leader de la Strike Team
Etat Civil : Célibataire endurci
Lun 18 Mai - 22:14
Revenir en haut Aller en bas
Eva Castelli
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tessier Laure
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FACE IDENTITY : Noemie Watts
IDENTITE : Laure Tessier
GROUPE : L P
RANG : /
AGE :20 ans
ETAT CIVIL : Célibataire sans enfant
PROFESSION : Etudiante en école des Beaux Arts
ETAT DE SANTE : Très bien

LIENS : Etudiants et jeunes militaires de la Côte d’Azur



Ils étaient tous blottis comme des animaux. Laure sentait la main dans son dos palier un minimum au froid. Mais elle sentait aussi ses jambes nues commencer à se raidir de froid et d’impatience. Elle leva la tête pour regarder Jean-Baptiste dans les yeux. Un sourire amusé lui venait alors qu’elle répondait assez pour être entendu.

_ « Ils ont réussi à m’attendrir. » Elle avait petit air en se souvenant de la façon dont la fine équipe avait débarqué pour lui vendre leur projet. Ils avaient eu l’air si convaincu qu’elle n’avait pas eu le coeur à dire non. Le plus compliqué avait été de convaincre docteur Tessier père.

_ « Carrément ! Et la suite. On va se faire ça. Vous amènerez Amélia aussi! » Une fois qu’une idée était posée sur la table, enfin ici dans la grotte, on pouvait être sûre que ce serait fait. Thibault était un mec de parole. Il saluait la compagnie d’un signe de main, tout en battant la capuche de son pull sur le crâne. « On se fait ça dans la semaine! A tout les potos! Les pieds en place pour piquer un sprint, le jeune homme bondissait comme un guépard hors de leur abri. Il avait une belle foulée et disparaissait rapidement dans le noir brouillé. Deux autres suivaient le pas avec moins de vélocité.

_ « Une longue... » Laure disait cela avec un petit air coquin. Parce que c’était bien vrai qu’elle aimait s’attarder dans la cabine avec le jeune soldat. S’il voulait prendre une douche rapide il valait mieux qu’elle ne soit pas dans les parages. Savoir qu’ils allaient bientôt se retrouver au chaud atténuait les sensations désagréables. Elle pouvait faire la causette. « Je préviendrais Amé. Je suis sûre qu’elle a déjà prévu de découcher de toute façon. »

Même si la remarque du Français lui rappelait aussi quel était l’usage de ce super matériel. Il allait partir, défendre son pays, quelque part et prendre des risques… et ne jamais revenir. Heureusement, c’est lui qui coupait court à ces pensées, en lui prenant la main. Lauretta lui lança un regard. Elle découvrait son air malin et toutes ses appréhensions de volatilisent d’un coup.

_ « Oh oui. » Ses doigts se nouaient fermement aux siens. « On fonce ! »Pour l’instant, elle n’était pas prête de le lâcher son JB. Ils échangeaient un regard complice avant de sortir de la grotte à leur tour. Ils remontaient la plage en courant. L’air était frigorifiant, mais la blondinette riait. Même lutter contre les éléments était amusant ainsi. Ils retrouveraient la plage et le sable chaud le lendemain, comme si rien ne s’était passé. En attendant, ils n’avaient plus qu’à profiter et improviser l’un de ces moments de bonheur insouciant.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


FIN
Eva Castelli
Eva Castelli
FUCK THE LAW
Messages : 373
Date d'inscription : 01/12/2011
Localisation : Centre ville
Profession : Trafiquante d'art
Etat Civil : Célibataire
Mer 20 Mai - 10:41
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: