AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -29%
Climatiseur mobile et réversible Argo Milo Plus ...
Voir le deal
389 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[CLOS] L’After des musicaus + Nessa
Sean Miller
L’After des musicaus
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



La salle s’est vidée super vite. On passe du triple au simple alors qu’il n’est pas si tard que ça. A peine 23h00 un vendredi soir, à Londres. Le début de l’année c’est souvent comme ça. Les gens ont l’air un peu nases. Ils sortent des fêtes aussi cassés qu’en y entrant. C’est tout l’inverse pour moi. Je ne vais pas fermer l’oeil avant dix/onze heure du mat. Je suis en roulement de nuit ce mois-ci. Ca tombe pas si mal parce que j’ai de nouveau des insomnies de merde. Plus simple de les occuper pendant la journée quand tout est ouvert. Ce qui me fait penser que je dois aller à la banque demain.

Je vois les gars de la scène qui vont voir le patron. Je sais ce qu’il vont lui demander. Souvent après une scène de Nessa ils lancent un boeuf. Ludovic n’est pas difficile à convaincre. Il sait que ça participe à la bonne ambiance. Sacré Cruz. C’est une perle dans le genre. Les mecs vont chercher un micro pour lancer l’annonce à la cantonade. Y a deux types qui se ramène avec leur étuis à guitars. Même pas besoin de pub à force, les habitués savent. Y a des musiciens amateurs qui viennent en partie pour ça.

J’entend la porte arrière qui s’ouvre. Nessa sort des loges. Je lève la main dans sa direction pour être repéré. On s’est dit, avant son concert, qu’on allait se boire une bière en fin de soirée. Je vais dégagé la banquette. Je pose l’étuis de ma gratte sur la chaise. Je vire le cendrier plein à craquer sur la table d’â côté. C’est l’une des premières lois abrogées par le maire une fois sorti de l’UE.

_ Hey la star! Je dis ça pour la taquiner. Elle ne se met pas en avant de cette façon. Pourtant, la vache, elle a un truc. Elle sait occuper la scène. Je suis debout pour venir lui claquer une bise. Beau concert. En même temps, c’est bon ce qu’elle fait. Je n’ai pas été déçu une seule fois. Je suis même impressionné, depuis que j’ai appris qu’elle a un job en dehors de la musique. Je me demande comment elle fait. Où trouve-t-elle le temps de faire les deux ? A côté je suis vraiment un artiste du dimanche!

_ On s’était pas encore vue. Bonne année ! Qu’est-ce que je peux te souhaiter ? Hein ? Toujours pas de label ? Ca aussi c’est une boutade amicale. Ca fait un moment que je la suis. Elle ne parle pas des maisons de disque. Il n’y a pas d’histoire de contrat. C’est une pure indé’ de l’undergrund. J’admire son indépendance. Même si ça a peut-être un petit côté dommage. Je suis persuadé que ça marcherait. Encore plus que je le suis pour Louisa. Elles ne sont pas au même stade faut le dire.

Là-bas, les musicos travaillent les arrangements. Ca grésille dans les micros. Ils débattent sur les canaux et les lumières. J’aime bien cette ambiance de ruche. Les gens ne se prennent pas la tête entre eux. Ils sont juste là pour prendre du plaisir. Ca fait du bien de voir ça. Surtout quand je sors des Urgences. Ce n’est pas tout à fait la même ambiance.

_ Alors ? 2025 ? Tu tentes la conquête de l’Europe ? Je suis près à parier un billet de 100 qu’elle peut faire un carton à Berlin. Elle a le style idéal pour leur plaire. Je le lui ai déjà dit.

Eden Memories


Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 306
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
Dim 12 Jan - 17:17
Revenir en haut Aller en bas
Invité



L’After des musicaus

Sean & Nessa ♣ Life, he realize, was much like a song. In the beginning there is mystery, in the end there is confirmation, but it's in the middle where all the emotion resides to make the whole thing worthwhile. - Nicholas Sparks

La soirée a été tranquille comme toujours. J’aime faire les scènes, c’est cool. Je ne suis pas du genre à m’angoisser quand je chante devant vous, j’aime ce moment et pour moi vous êtes tous une grande famille qui vient me voir et profiter de la soirée. Alors parfois y’a aussi les cousins cons et un peu relous mais généralement on vient rarement écouter une personne dont on n’apprécie pas la musique aussi je passe un agréable moment et vu que j’ai du faire deux ou trois chansons en plus je me dis que vous aussi. Je suis partie à la fin me rafraîchir pendant que les potes enlèvent leur matos. Ou pas d’ailleurs parce que souvent les habitués négocient une sorte de second concert avec ceux qui savent faire un peu de musique. Si y’a besoin je prête avec plaisir ma voix d’ailleurs s’ils ont besoin ou me demandent. On commence tous un jour quelque part alors ce serait con que je ne fasse pas ce qu’on a fait un moment pour moi.

La démarche nonchalante comme toujours, je réapparais avec mon éternel jean noir, ma chemise à moitié ouverte qui dévoile le tatouage que je porte sur le torse et une veste noire. Je m’habille presque toujours pareil, un style très reconnaissable aussi bien sur scène qu’au boulot. Avec ma boucle d’oreille en forme de croix et mes cheveux bouclés en bataille qui me tombent bien souvent dans les yeux. « Hey salut beau mec ! » Je viens te rejoindre en faisant signe au barman de me filer un grand verre d’eau et une bière comme d’habitude. On n’a plus trop le droit de boire quoi que ce soit mais là y’a plus personne à part des habitués alors on peut bien se permettre une petite détente et je le remercie en m’installant sur un des tabourets du bar, te rendant ta bise. « Merci ! » C’est cool si tu as aimé et je bois mon verre d’eau avec plaisir pour me désaltérer encore une fois avant d’apprécier ma bière. « T’as la forme ? De nuit ? » Je fais signe aux gars que je suis là s’ils ont besoin de moi. Pour l’instant ça se marre bien en essayant d’accorder un peu tout ça.

« Ah bah ouais ! Bonne année ! » J’oublie un peu qu’on peut fêter ça tout le mois de janvier moi, je ne suis pas du genre à accorder trop d’importance à ça. La fête c’est un peu dès que j’en ai envie. Je me marre à ta remarque, t’offrant un grand sourire comme d’habitude. « Dois-je vraiment répondre à cette question ? » Je sais que c’est de la taquinerie mais je n’ai jamais voulu m’exporter ou bien devenir pro au point d’avoir une maison de disque avec moi et ça ne va pas changer. Ça voudrait dire arrêter mon taf auprès de la justice et ce n’est pas du tout dans mes objectifs. Je ne pensais pas que la musique prendrait aussi bien mais ça reste une passion pour moi, pas un métier. Même si je fais quelques albums que j’auto finance ou que je finance par des cagnottes je ne désire pas faire plus que ça. C’est toujours un moment agréable de chanter pour les gens et j’ai envie que ça le reste. « 2025 je tente de faire un nouvel album, j’ai quelques chansons qui attendent d’être enregistrées. » Et ce sera cool déjà. « Et toi alors ? Tu nous fais quoi pour la nouvelle année ? Plus de musique et moins de taf ou tu restes addict aux deux comme moi ? »


Codage par Magma.
Invité
avatar
Invité
Jeu 16 Jan - 20:03
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
L’After des musicaus
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Je la vois passer sa commande. J’ai repéré ce qu’elle prend en général. Je lance un “La même chose pour moi” à Ludo. Pendant le service, là-bas, je pouvais descendre des trucs chargés. Des trucs fait en cachette par le paysans. La fermentation de maïs par exemple ça arrache. Je me suis un peu calmé maintenant. Si je demande une bonne bouteille à Rackam c’est surtout pour finir par terre. Souvent autour de la date anniversaire de mon accident. C’est une période où je ne suis pas super bien. Mais c’est comme ça. Tout le monde à ses hauts et ses bas.

_ Je t’en prie ! Je bois aussi le verre d’eau. Je souris parce que Nessa elle a du flaire. Sous ses dehors d’artiste maudite, elle a les pieds bien sur la terre ferme. Elle voit ce qui se passe. Ouais, pour le mois. Je ne vais pas lui parler de la misère du service. De comment l’équipe est sur la corde raide. On en a encore un qui s’est mis en arrêt. Il risque d’être viré s’il ne reprend pas. Mais depuis qu’il n’y a plus de soutien financiers extérieurs ça va mal. Toi aussi ! T’as une belle gueule! Ca va ? J’aime bien son genre. Elle a le truc androgyne assumé qui me plait. Je suis sûre que ce style fait aussi que son personnage fascine ses fans.

_ Nan ! Oui c’est un comique de répétition. Mais c’est pour la bonne entente. Je suis content de voir qu’elle continue d’écrire. Super. Tu fais bien! Tes fans attendent. Si t’as besoin d’un gratteux tu me dis. Je ne suis pas un professionnel. Ceci dit j’ai un bon niveau. J’aide déjà d’autres groupes. J’aime bien filer un coup de main comme ça. Si ça peut aider la bonne musique à prendre le pas sur la merde que j’entends souvent à la radio. J’ai un côté vieux de la vieille concernant la musique c’est comme ça. Encore des chansons d’amour ? Je dis ça, mais je ne sais pas écrire de chanson. J’essaye de temps en temps. Mais je n’ai pas le truc. Que des trous noirs, ou des paroles tellement plates que c’est à pleurer.

_ Oh moi toujours aux deux ouais! Haha! Pour le coup, je suis très au clair sur ça. Je ne veux pas plus que ce que j’ai en musique. Ca me donne juste la dose de plaisir dont j’ai envie. Pas de prise de tête avec ça. Y a déjà assez à gérer avec les urgences et le reste. Je bois une longue gorgée. Si y a un truc qu’on s’est fixé avec des gars du service. Mais on tente de monter en départementale avec mon club de foot. Je m’y suis mis y a deux ans. On est pas mal de l’hôpital à être inscrits là dedans. C’est cool. Moi ça me permet de m’entretenir un peu. Ca et puis la piscine quand je ne suis pas en horaire pourris. Je suis plutôt optimiste. On a une bonne équipe de base. Ca peut le faire. On va voir!

Une acouphène dans le micro général brise les tympans. Aie. Je serre les dents. Je regarde derrière nous. Les mecs sont confus. Ils s’excusent. Ils vont commencer à jouer. Je regarde qui est là. Voir si je reconnais des têtes dans le lot. Je me tourne de biais pour regarder et encourager un peu. Je prend une gorgée encore.

_ Et pour le reste ça va ? Le boulot ? Les amours ? Oui je met tout sur un pied d’égalité. Je le demande parce que c’est une bonne pote et j’aime bien savoir si les gens sont bien dans leur vie. Même si ce n'est pas aussi fort qu'à l'armée. Voilà, la camaraderie, ça me parle. Je suis comme ça. Mais, elle répond bien à ce qu’elle veut là dedans. Je lui offre un grand sourire joueur avant d’aller choper une olive pour la gober. Hop!

Eden Memories

Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 306
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
Ven 17 Jan - 12:44
Revenir en haut Aller en bas
Invité



L’After des musicaus

Sean & Nessa ♣ Life, he realize, was much like a song. In the beginning there is mystery, in the end there is confirmation, but it's in the middle where all the emotion resides to make the whole thing worthwhile. - Nicholas Sparks

« Tranquille » Je vais toujours tranquillement, c’est une base chez moi. Jamais trop vite, jamais trop lentement, toujours à un rythme qui ne prend pas la tête. Y’a peu de choses qui peuvent me rendre irritable de toute façon et je prends soin de moi donc la vie ne peut qu’être douce. Elle le serait certainement plus si l’Angleterre n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui mais je ne suis pas du genre à me prendre la tête là-dessus. Je suis du genre à penser qu’on fait avec ou on se barre. Je suis restée alors je fais avec et j’accepte les bons comme les mauvais côtés de cette situation. Plus de mauvais côtés certes et je sens que cela ne va pas aller en s’améliorant mais c’est ainsi. Je m’installe pour boire mon verre d’eau avant de boire une bonne gorgée de bière en frappant un petit coup dans la tienne. Après tout on fête la nouvelle année non ? « Cheers »

« Oh tu sais j’ai toujours la même équipe » Les mêmes vieux potes qui se quittent pas depuis des années et je ne suis pas prête d’en changer. Je les aime mes relous même si parfois ça gueule. Enfin moi non mais eux on dirait des français là-dessus souvent. C’est moi la meuf du groupe et pourtant je suis de loin la plus chill de toute l’équipe. Franchement ils sont terribles. D’ailleurs ils sont en train de se râler dessus pour une histoire de câblage, je le vois de loin et j’en lève les yeux au ciel. « Toujours. C’est le sentiment qui donne me plus de feelings à chanter » C’est un sentiment beau comme malheureux, on peut chanter tellement de choses sur l’amour que c’est un sujet qui ne s’épuise jamais. Je ne chante pas que cela mais j’assume en effet avoir une grosse partie de ma discographie sur ce thème là. Pourtant je suis seule mais j’ai connu pas mal d’histoires plus ou moins douces. Je ne suis pas callée sur ce sujet mais j’aime aussi à imaginer et me faire plaisir.

« Classe ! » Moi je ne suis pas du tout sportive. Enfin je fais ce qu’il faut pour me tenir en forme donc je trouve ça classe que ton équipe ait décidé d’en faire autant et de monter en ligue. « T’arrives encore à dormir avec tout ça ? » Entre le taf, la musique et le sport. Moi déjà avec la musique et le taf je trouve que mes nuits sont bien courtes parfois alors bon. Je ne me vois pas me rajouter une passion en plus. Bon après la musique me prend certainement plus de temps que toi. Je grimace au bruit des micros alors que les gars commencent à s’entrainer pour pouvoir jouer un ou deux morceaux, espérant être rejoint par d’autres. « Ouais tranquille » Ça se devinait n’est ce pas ? « J’ai enfin réussi à obtenir une formation donc je pars dans quelques jours au Québec. Ca va être cool » C’est pas souvent qu’on arrive à obtenir ça alors j’en profite. Après faut bien se former alors même si ça leur fait mal aux miches… La police et la justice ont besoin de ses formations. « Pour le reste c’est calme. Personne entre mon ukulele et moi » Je m’en amuse. Je n’ai pas vraiment eu d’histoires sérieuses jusqu’à présent, j’ai plus de bonnes amies auxquelles je tiens. Je suis du genre entière mais avec une fâcheuse tendance à apprécier les jeunes femmes qui ont déjà quelqu’un en tête alors bon… « Et toi ? Pas de belles anglaises en vue ? »


Codage par Magma.
Invité
avatar
Invité
Lun 27 Jan - 14:37
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
L’After des musicaus
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Bah elle a raison. L’amour c’est le truc le plus universel. On n’a pas besoin de parler la même langue pour comprendre ce qui vient du coeur. C’est la même chose pour la haine. Ce qui est moche. Mais c’est comme ça. L’être humain est fait comme ça. Je ne veux pas partir sur ça. Ca ne sert pas à grand chose. C’est juste mon obsession d’ancien soldat. Maintenant je sais qu’il ne faut pas en parler tout le temps. Sinon les gens en ont marre. Ils se cassent et on se retrouve comme des cons. Seuls.

_ Nice! T’as raison. Je sais où trouver les dates de ses futurs concerts. Je fais de la pub à chaque fois. Y a une fille ou deux du service 4 qui sont devenues des grandes fans. Je sais que Nessa n’est pas des artistes qui signent les autographes. Mais je verrais si l’ambiance se prêtera à une petite rencontre avec les miss. Je sais que ça leur fera super plaisir.

_ Ouais ça met un peu de défi. C’est pas mal ! On verra ce que ça va donner sur le long. Tu peux venir nous encourager ! Je le dis à chaque fois. Pour moi le sport c’est quelque-chose qui rassemble les gens. Y a des bonne valeurs. Ca fait du bien. En ce moment pas des masses, j’avoue. Mais je suis dans une période d'insomnies. Y a pas des tonnes de personnes avec qui je suis direct. Templeton je lui fais confiance. C’est une nana qui écoute sans juger. Je peux lui dire que j’ai de nouveau un sommeil de merde sans qu’elle parte dans des analyses à la con. C’est un peu le souci de bosser dans le milieu médical. Les collègues ont toujours envie de t’amener devant un toubib pour régler les problèmes. Autant en profiter.

_ Pas trop tôt ! Ca c’est une bonne nouvelle! Tu pars pour combien de temps ? Ca c’est cool. Quand on bosse dans le public c’est chaud pour avoir ce genre de formation. Je suis content que Ness ait enfin un truc. Elle prend son métier à coeur. C’est plus pour nous que ça va être plus chiant dans le coin sans elle. Enfin, c’est temporaire. Je lui souris. Ca aussi faut qu’on le fête. Prête ? T’as besoin d’un drive à l'aéroport ? Tu dis! Ca va lui changer d’air. Je n’ai pas quitté l’Angleterre depuis 4/5 ans. En fait depuis que je suis sorti des soins intensifs. Ouais, ça me manque grave de bouger, de voir du pays. Mais, tous les docs me disent qu’il faut éviter. Pas avant que j’ai amélioré mes fonctions mémorielles. Ca fait chier. Ouais, ça fait vraiment chier.

Je ne sais pas trop ce qu’elle vit sentimentalement. J’ai bien capté qu’elle va vers des filles. Que souvent c’est compliqué, un peu torturé. Mais je ne me permet pas d’être intrusif sur un sujet aussi perso.

_ Tu te trouveras une belle Canadienne. Je la taquine. Mais dans le fond c’est une idée. Une amourette à l’étranger ça peut être sympa, et ça peut faire du bien. C’est aussi le genre d’expérience qu’on peut chercher en changeant de décor. Pour moi ? Bah pour moi c’est le chaos total. Mais du genre complet même. D’ailleurs, c’est tellement la merde que je n’en ai pas beaucoup parlé depuis. Je ne sais pas comment présenter le truc. Non. Une Ecossaise. Mais c’est… compliqué. Comme dans tes chansons. Je liquide un peu de ma bière. Bon alors comment j’explique ça ? C’est une fille que j’ai connu à l’Armée. On s’est recroisés. Ouais, et depuis, je me refais la mission “Red Fogg” toutes les nuits. J’ai des épisodes de paranoïa. C’est gé-nial. On a eu une histoire. Sauf qu’avec ma mémoire de merde… Bah je m’en souviens pas. Ma vie est un putain de roman pour filles. Hahaha! Vaut mieux rire que pleurer.

Eden Memories

Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 306
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
Mer 29 Jan - 12:26
Revenir en haut Aller en bas
Invité



L’After des musicaus

Sean & Nessa ♣ Life, he realize, was much like a song. In the beginning there is mystery, in the end there is confirmation, but it's in the middle where all the emotion resides to make the whole thing worthwhile. - Nicholas Sparks

« Si je trouve cinq minutes je viendrais » Je ne suis pas une grande fan de sport mais pour l’esprit communautaire et te faire plaisir je veux bien venir. C’est juste que le boulot me prend du temps ainsi que les concerts, les répétitions et ma vie personnelle bien entendu. Je n’ai pas forcément de demoiselle à la maison mais j’ai beaucoup d’amis donc ça occupe facilement une bonne partie des soirées et des weekends. « Ah c’est chiant ça. Tu trouves des trucs à faire ? Envoies des sms, ça m’arrive d’être debout au milieu de la nuit » Ce ne sont pas mes affaires après pourquoi tu as des insomnies. Je sais que tu as eu des soucis pendant tes années d’armées et que ça a entrainé une amnésie sur un bout de ta vie et des conséquences mentales du coup. A part ça je ne suis pas du genre intrusive alors je me contente d’écouter quand y’a besoin. De toute façon je ne suis pas psy ni médecin et je ne pense pas que mes compétences en explosif puisse t’aider. Quoique… Si on part dans les caractéristiques de certains composants je peux peut être t’endormir…

« Juste une semaine mais c’est déjà énorme. Je ne sais pas depuis combien d’années je ne suis pas partie » Une éternité j’ai l’impression. « Ils oublient un peu que la fermeture du pays n’empêche pas les technologies d’évoluer et autant te dire que ceux qu’on a en face, ils sont bien au courant des nouveautés alors j’ai hâte de me mettre à la page. » Parce que je n’ai pas l’air conne quand je me retrouve avec une substance nouvelle. Bien entendu internet permet de trouver plein de choses mais c’est quand même autre chose que d’avoir un spécialiste sous la main avec des chimistes et de pouvoir poser vraiment toutes les questions qui te viennent à l’esprit. J’ai commencé d’ailleurs à faire un gros dossier avec tout ce que je dois découvrir. Les derniers procès m’ont demandé beaucoup de recherches et c’est bien ce qui a fini par faire valider à cette formation. Plus la baronne qui a mis son nez dedans histoire d’appuyer ma demande. « Ah ouais je veux bien, ça m’évitera de faire du stop » Comme je ne conduis pas c’est mon moyen de voyager. Ou le taxi au pire si je ne trouve pas.

« Pourquoi pas » Toujours agréable de croiser de belles demoiselles. Je ne cache pas mon homosexualité, ce n’est pas un soucis pour moi, chacun vit et aime comme il le désire. Je profite de la vie, je me fais des amies plus ou moins intimes et je continue mon petit chemin. « Tu vois que mes chansons sont vraies » Je m’en amuse en buvant ma bière tranquilllou et te laissant en parler si tu en as besoin. « C’est comme une chanson chéri, t’as pas besoin d’en copier une déjà existante pour faire un carton. Réécris, réinvente et ça passera tout seul. Si cette fille te colle à la peau, fonces et découvres la de nouveau. Après tout c’est ça le plus cool dans une relation : la phase où tu découvres l’autre. Profites en puisqu’on t’offre une seconde chance de le faire. » Je te pousse un peu de l’épaule pour te taquiner. « Tu te poses trop de questions. » Et puis ça sert à quoi de se rappeler de ce que tu ne peux pas se rappeler franchement ? Ca sert à rien à part se pourrir l’esprit alors voila. Je suis peut être romantique mais si cette fille tu l’aimes, tu n’as pas besoin de souvenir, les sentiments reviendront tous seuls et vous vous ferez une nouvelle vie ici.


Codage par Magma.
Invité
avatar
Invité
Jeu 6 Fév - 21:35
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
L’After des musicaus
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Chiant c’est le mot. C’est aussi une habitude à prendre enfin de compte. Je sais que mon sommeil est détraqué et je fais avec. Je pourrais prendre des médocs pour que ça se règle. J’ai essayé un temps. Les effets secondaires du produits sont trop merdiques. Je dors, ouais, mais avec en prime des cauchemars bien lourds. J’ai trop de mal à les évacuer après. Donc je fais avec et c’est tout.

_ Ca va ouais. Je fais du sport. Ou alors je geek. Ado j’étais un peu trop dans les games en ligne. Ce qui rendait ma mère folle. Les jeux de stratégies c’était mon grand kif. Je pensais aussi m’entraîner pour l’armée en même temps. Et puis il y avait les potes de jeux aussi ! Une fois que je suis devenu soldat je me suis calmé. Mais maintenant j’ai une vie pèpère. Un autre oiseau de nuit ? Cool ! Bah je le ferais ! Ca marche !

_ C’est trop vrai! J’ai dans mes potes des flics. Il y a des experts aussi. Ils disent la même chose qu’elle. Le Brexit nous a bien mis dans les pommes pour ça. Je le vois aussi au boulot. On a beau essayer de suivre avec les parutions sur le net, d’abord on n’a pas accès à tout, et ensuite rien ne vaut la pratique. Ils peuvent dire ce qu’ils veulent les gestionnaires. Quand on a un patient sur la table d’opération on n’a pas le droit à l’erreur. Faudrait qu’ils assouplissent les règles de ce côté, franchement. Je le dis, mais ce n’est pas moi qui lancerait une action. Il y a des syndicats pour faire ça. Voir des assos’. Moi on m’a clairement fait comprendre que ma voix de recaler n’a plus place au chapitre. Bah ouais. Va pas de faire chier Nes’. A quelle heure ? Ah les gens qui n’osent pas demander de l’aide… Je souris. J’ai peut-être trop été habitué à la culture de l’armée ? Pour moi c’est normal de demander un coup de main à son pote.

Punaise mais à la raison la Templeton. On pourrait voir qu’il y a une deuxième chance de vivre quelque-chose avec Lydia. C’est un truc qui est là, présent dans un coin de mon esprit, depuis que je l’ai rencontré… retrouvée ? Punaise je ne sais pas comment je dois dire ! Mais, ouais, je sais que je n’ai pas envie de laisser ça de côté. C’est trop énorme. Quand je vois l’effet que ça me fait, alors que je me souviens plus d’elle.

_ C’est peut-être ça le souci. Je m’en pose trop. T’as peut-être raison... Je la regarde. J’aime souvent ça façon d’analyser les événements. Nessa sait, relativiser de façon positive. C’est peut-être ça qui me manque en fait dans cette vie. J’en sais rien. Je me pose trop de questions, encore ! Punaise Sean arrête la machine ! J’ai bien senti que je lui ai fait du mal à cette fille. Pas volontairement d’accord. Mais même. … Je ne veux juste pas lui en faire encore. Tu vois le truc ? J’ai pas envie de faire du mal aux gens. Ethan est resté tellement vague quand je lui en ai parlé. Je n’ai pas compris. Les parents ça a été pir. Pourquoi ? Leur grand truc c’est de vouloir me protéger du passé. Sauf qu’il me pète à la gueule et que personne ne m’aide à nettoyer. Je suis pas certain que ce soit une bonne idée. Tu penses que ça se fait de proposer un rencard à une fille qu’on a oublié pendant 7 ans ? Ouais, je demande des conseils en amour. Vu la situation… je ne me sens pas de prendre les décisions sans avoir de garde fou. Je le lui ai dis. Je veux être un type bien.

Eden Memories


Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 306
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
Jeu 20 Fév - 14:00
Revenir en haut Aller en bas
Invité



L’After des musicaus

Sean & Nessa ♣ Life, he realize, was much like a song. In the beginning there is mystery, in the end there is confirmation, but it's in the middle where all the emotion resides to make the whole thing worthwhile. - Nicholas Sparks

Bonne idée. Geeker ou faire du sport occupe l’esprit au moins. « Ouais. Je suis pas mal en vadrouille et je n’ai pas besoin de masse d’heures pour être ok donc j’en profite » Je pense que c’est aussi un entrainement. A la base je n’ai jamais été une grosse dormeuse mais en plus j’ai toujours eu l’habitude de faire beaucoup de choses. Les études m’ont occupé, la musique aussi. J’ai essayé de toujours mener les deux de front n’ayant pas envie de les perdre même si mon métier reste le plus important. Alors j’ai appris à entretenir ma santé et mon sommeil pour faire les deux. Rien ne sera jamais plus important pour moi que ça et mes potes alors je veux garder du temps pour tout le monde. Du coup si tu ne sais pas quoi faire et que je suis en train de taffer ou bien en sortie, tu peux m’envoyer des messages.

J’hoche la tête. Ah ça ouais faudrait qu’ils assouplissent les règles car c’est franchement super chiant. Enfin après je suis comme toi je n’ai pas un poids de folie mais heureusement j’ai de bons contacts et surtout avec des gens qui, eux, ont droit de dire merde donc j’en profite de temps en temps. Je ne veux pas de passe-droit mais quand il s’agit de mon taf je ne veux pas d’erreur. Le jour où y’aura une équipe entière qui sautera sur un composant qu’on ne connait pas soudainement y’aura plus personne pour endosser la responsabilité. Voir ce sera pour notre pomme. Je finis par les connaitre à force. Enfin bref je vais pouvoir en profiter un peu pour me remettre à la page et j’en suis bien heureuse. « 6 h » Ouais non mais c’est surtout que j’ai mes moyens de voyager alors je ne vois pas trop pourquoi je demanderais aux autres. Maintenant on me propose je ne dis pas non.

« Et après on dit des femmes » Je te pousse de l’épaule en riant avant de reprendre une gorgée de bière. « Parfois la vie c’est comme une mélodie, faut juste se laisser aller et elle devient belle » Parfois ça devient aussi terrible mais c’est comme ça, on a tous besoin de moments doux comme de moments durs pour avancer. « On change tous Sean. Ce qui ne s’est pas fait hier peut se faire demain et ce n’est pas parce que ça n’a pas fonctionné à un moment que ça ne peut plus fonctionner désormais. Tu as changé, elle aussi. » Je te souris doucement. « A toi de jouer pour ne pas lui faire de mal mais je trouve que c’est un beau challenge non ? » Aimer de nouveau quelqu’un d’une nouvelle manière et justement faire attention à cela. Comme on devrait tous le faire normalement mais parfois on se fait du mal à deux, c’est comme ça. « T’en as envie ? » Je demande simplement en te regardant. « Fonces alors. De toute façon au pire elle te colle un râteau, au mieux tu peux réécrire l’histoire. » Je bois une nouvelle gorgée de bière alors que les gars commencent à jouer et je tapote le bar de mes doigts en mesure.


Codage par Magma.
Invité
avatar
Invité
Jeu 5 Mar - 10:31
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
L’After des musicaus
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Je cherche mon téléphone pour me mettre un rappel électronique tout de suite. J’entre le nom de Nessa, la date, l’horaire.

_ 6h00 devant chez toi ! Je pianote tout en lui demandant les précisions techniques pour préparer correctement notre co-voiturage. Ton adresse ? Tu m’enverra le terminus ? Ca peut être utile pour choisir la fin de notre itinéraire. Selon on peut gagner un temps précieux à ne pas tourner et tourner en rond autour de l’aéroport. Je range le téléphone ensuite. Je reprend la bouteille entre mes mains. Je sens qu’un bout en bas de l’étiquette se défait. Je tire dessus par habitude. L’habitude d’avoir les mains actives à faire quelque-chose ça.

_ Je me charge du petit déj! Oui, je connais la meilleure boulangerie de la ville. Elle est tenue par un type que je ne connais pas trop. Mais la boulangère elle est super sympa. C’est presque une pote à force. Je la trouve gentille Madie. J’arrête pas de lui dire qu’elle devrait être sa propre patronne. Mais je vois bien que c’est comme pour Nessa. Elle s’en fiche de la carrière. Elle veut juste que les gens aiment ses petits pains au chocolat.

_ Un sacré challenge, oui. On ne peut pas dire que je suis un homme timide. Il en faut pour m’intimider. Je ne penche pas non plus pour être un dragueur de bas étage. Je n’aime pas ça. Mais je ne peux pas nier que ce coup-ci je me met moi-même la pression. Je lui rend son sourire. J’en ai envie. C’est clair. Alala Nessa. Enfait ça tombe bien qu’on se soit croisés ce soir. Je crois qu’elle me donne le point de vue dont j’avais besoin pour rester un minimum optimiste devant ce qui m’arrive. Au fond, elle a raison. Le plus grave qui puisse arriver c’est que Lydia refuse de renouer avec moi. Ce serait la plus triste des réponses. Mais, au moins ce serait une réponse. Tu es de bon conseil. Je lui rend un coup d’épaule fraternel. Je suis sérieux. C’est une bonne conseillère. Bon alors que je me prenne un vent ou pas, on se donne rendez-vous après ma tentative ?! Un verre de l’amitié ?

Je la vois qui frappe le rythme de la chanson sur le bord de la table. J’en souris. J’écoute le morceau avec plaisir. Je ne sais pas mais avoir parlé de ce qui se passe avec la jolie rousse m’a fait du bien. Je sens un poids sur mes épaules qui s’est allégé. Parfois c’est aussi bête que ça. J’ai tendance à l’oublier. J’aime écouter les autres. Mais sans la camaraderie militaire je ne sais plus trop faire dans l’autre sens.

_ Est-ce que tu crois que j’aurais plus de chance si je lui écris une chanson ? Je demande autant un avis amical que musical. Je n’écris rien de sensationnel à mon avis. Musicalement je suis plus fort pour me laisser aller aux impros. Mais peut-être que je peux essayer pour adoucir le coeur d’une Fée ? Je ne sais pas. Je la titerais “Lydia tout ce que je n’arrives pas à te dire!” Je fais de l’humour. Ceci dit, il est vrai qu’il y a pas mal de chose qu’on devra bien se dire elle et moi. Je lance un regard vers la bière de Nessa. On se ferait bien une autre tournée avec tout ça !

Eden Memories
Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 306
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
Dim 8 Mar - 16:28
Revenir en haut Aller en bas
Invité



L’After des musicaus

Sean & Nessa ♣ Life, he realize, was much like a song. In the beginning there is mystery, in the end there is confirmation, but it's in the middle where all the emotion resides to make the whole thing worthwhile. - Nicholas Sparks

Je te file toutes les infos en fouillant dans mon téléphone car je n’ai pas forcément de mémoire pour ça mais tu me files un coup de main aussi je ne vais pas te la faire à l’envers quand même. « Cool » J’adore manger en bonne fille d’italiens qui adore la cuisine. Bon après j’ai toujours aussi moyen de te préparer un truc comme j’aime faire à manger. Tiens c’est une bonne idée je te ferais un gâteau histoire de te remercier de me dépanner. Ce sera quand même moins chiant que de faire du stop. Je reprends ma bière en parlant amour avec toi. Finalement je chante l’amour mais je ne le conseille pas trop mal généralement. C’est amusant pour quelqu’un qui est seule mais j’ai toujours eu tendance à rencontrer des femmes qui avaient déjà une personne en tête. Comme un bon moment à deux pour retrouver son équilibre avant d’avancer. Je ne désespère pas de trouver un jour quelqu’un qui voudra vraiment faire un bout de chemin avec moi avec la volonté de fonder quelque chose. Après tout j’ai encore le temps, l’amour arrive quand il arrive.

Mais si tu as l’occasion de l’avoir déjà croisé et que tu penses qu’il est le bon je trouve qu’il faut que tu essaies encore. Surtout que tu n’as pas choisi ce qui s’est passé donc tu ne peux pas savoir vraiment si tu l’aimes toujours ou pas. Tu l’as peut être fait souffrir mais comme tu ne sais pas je te conseille d’essayer de nouveau. De toute façon ça ne coûte pas grand-chose à part un râteau au pire et on s’en relève. « Bien sur ! » Je serais là dans tous les cas de toute façon. Je pense que je vais être surprise de réaliser que je connais parfaitement l’objet de tes désirs mais pour le moment je n’ai pas de raison de faire le rapprochement. Enfin je pourrais vu que tu viens de me donner son prénom mais je ne sais pas, je suis à moitié dans l’écoute de la chanson qui passe, on est dans un bon moove alors je ne pense pas forcément à ma Lydia et pourtant…

Je souris à ta question. « Mais ouais fais ça ! » Je trouve que c’est une superbe preuve d’amour que de chanter l’amour qu’on a pour une personne. Je ne peux être que d’accord avec ça vu le nombre de chanson d’amour que je chante. « Quel que soit le titre je suis sure que ça lui plaira » Qui n’apprécierait pas qu’on lui écrive une chanson ? « Lui chantes peut être pas en public si ce n’est pas son style mais prends ton temps et écris un truc. T’es bon, tu t’en sortiras. » Moi j’aime bien ce que tu fais et même si ce n’est pas parfait c’est un présent extra. « Si jamais t’as pas peur de me montrer les paroles je te donnerais un avis » Parce que ça peut être aussi quelque chose de très personnel donc j’oblige à rien. Saches juste que je suis là si t’as besoin quoi. « Une autre bière ? » Parce qu’on a bien mérité de trinquer à cette décision de te lancer non ?! J’en récupère deux et frappe ta bière avec la mienne. « Allez ! A ta nouvelle chanson ! » Qui est peut être une nouvelle vie, un renouveau qui te fera du bien.


Codage par Magma.
Invité
avatar
Invité
Ven 20 Mar - 23:23
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
L’After des musicaus
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



En même temps, ça va faire trois-quart d’heure qu’elle m’encourage. Ce serait contredire son discours maintenant. Je ne veux pas me faire emporter par le vague à l’âme. Je connais trop bien ses effets et le mal que ça peut faire. C’est fourbe. Ca vous attire, l’air de rien, et après Bam. On prend la tasse. Parfois, on se noie. Je suis tombé dans la dépression au retour au pays. Ca arrive plus souvent qu’on ne le dit aux soldats. Ce n’est pas évident de reprendre des bottes de civil quand on a été faire la guerre à “l’ennemi”.

_ Je suis content qu’on en ait parlé. Je ne suis pas le plus grand des explorateurs des sentiments. Je pense que je suis introvertis naturellement. Je n’ai pas grandi avec des grands causeurs. Mais, je me rend bien compte que cet échange me fait du bien. Il faudrait que j’en parle plus souvent avec les autres. Merci Nessa. Ca fait du bien en fait.

C’est aussi pour ça que je commence à me dire qu’écrire peut être un bon exercice. Ce à quoi elle m’encourage directement. Je n’ai pas grand chose à dire de plus pour comprendre que ça peut être cool. J’ouvre des grands yeux en imaginant mettre Lydia en spectacle avec une mise en scène de film hollywoodien.

_ Je ne pense pas que Lily soit du genre. Son surnom m’est revenu en rêve. Un de mes rares rêve qui ne soit pas affreux. Je ris un peu. Même si je ne suis sûre de rien. Je ne la connais plus réellement. Je n’ai qu’un mélange d’impressions et de souvenirs déformés. Mais je ne pense pas me gourrer de beaucoup. D’abord en privé. Et puis si elle la trouve géniale… on en fera un tube! C’est une bonne blague ma fois. Je ne pense pas que ça arrivera en réalité. Ce n’est pas le but de l’opération. Mais plaisanter sur ça ça rend le sujet moins grave. C’est ce qui me fait du bien pour le moment.

_ Avec l’indulgence de ta talentueuse plume d’écrivain, oui je veux bien. Clairement il va me falloir des retours! Ouais, elle a raison faut célébrer ma prise de risque avec les honneurs.

Je lui laisse la commande de la tournée suivante. Le barman a l’air amusé. Je le suis aussi. Je ne pensais pas du tout en venir à parler de tout ça à la sortie d’un concert. Mais, je me sens ragaillardi. Je ne sais pas si ce sera encore le cas demain matin. En fait personne ne peut savoir de quoi demain est fait. Je frappe le cul de la bouteille contre la sienne. On prend chacun une lampée. Je ris un peu. Il n’y a pas de raison particulière à ça. Juste je me sens de bonne humeur grâce à elle et à son aura.

_ On se fait une impro ? T’en dis quoi ? Peut-être que ça me donnera une ligne musicale pour la chanson ? Ca peut être cool. Pourquoi pas ? Oui la créativité n’a pas d’heure ou de lieu précis. On a ici tout ce qu’il faut pour se lancer dans un chantier de création. Maintenant, je ne sais pas du tout si Nes' a envie d’y retourner juste après avoir été sur la scène. J’attends de voir ce qu’elle en pense avant de bouger ou de faire quoique ce soit d’autre.

Eden Memories

Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 306
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
Mar 24 Mar - 16:09
Revenir en haut Aller en bas
Invité



L’After des musicaus

Sean & Nessa ♣ Life, he realize, was much like a song. In the beginning there is mystery, in the end there is confirmation, but it's in the middle where all the emotion resides to make the whole thing worthwhile. - Nicholas Sparks

« De rien. Ça sert à ça les potes » Non ? En tout cas c’est ce que je pense et je te pousse un peu de l’épaule en te faisant un clin d’œil. C’est ça qui est cool de parler aux gens, ils peuvent aussi te donner leur expérience et t’écouter. Certains ne savent pas le faire mais déjà quand tu arrives à mettre des mots sur ce que tu ressens je trouve que c’est un pas en avant. Alors si en plus tu trouves un bon pote pour juste t’écouter c’est cool. En tout cas moi c’est ce que je fais quand j’ai quelque chose sur le cœur. Ca me fait plaisir de voir que tu vas essayer de mettre en chanson ce que tu ressens. Souvent c’est le meilleur moyen. Ecrire aussi quand on n’est pas du genre à réussir à dire à haute voix ce qu’on ressent. De toute façon, quel que soit le moyen de le dire, le plus important est que ça sorte du cœur et que ce soit honnête. La personne en face appréciera dans tous les cas.

« Si elle te retombe dans les bras ce sera un tube » Pas besoin de le chanter plus que cela et je te fais un nouveau clin d’œil avant de frapper ma bière contre la tienne. « T’inquiètes pas ! Ce n’est pas ma chanson de toute façon, je ne ferais que te donner des conseils. » Le but n’est pas que tu fasses quelque chose de parfait mais quelque chose qui sorte du cœur alors je peux te conseiller sur la rythmique mais je ne serais pas un professeur très dur à contenter. Je ne juge pas mes chansons parfaites non plus, juste vraies. Je regarde les mecs qui sont en train de jouer, de nouveaux chanteurs qui s’essaient un peu inquiets de se lancer devant nous mais je les encourage d’un sourire, d’un geste. S’il y a besoin je prendrais le micro pour les aider à se lancer et ils finiront tout seul. Parfois il suffit juste de faire la première note et le reste vient tout seul. Ce qui est le plus difficile c’est de se lancer.

« Pourquoi pas ! Allez montres moi ce que t’as en tête ! » J’ai toujours du temps pour chanter et créer, c’est une de mes principales passions aussi tu trouveras toujours du répondant avec moi pour ce genre d’exercice. Je me laisse glisser du tabouret du bar avant de venir vers la scène, laissant celui qui chante finir avant de récupérer mon ukulélé et de poser ma bière sur une table. Je te fais signe de lancer ta mélodie, les musicaux se mettant d’accord avec toi avant qu’on commence à se lancer dans une impro.

//FIN//


Codage par Magma.
Invité
avatar
Invité
Dim 29 Mar - 23:07
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: