AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -11%
Réduction -34% sur la caméra sport DJI ...
Voir le deal
249.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[En pause] En équilibre sur la ligne [Marlon]
Jean-Baptiste Lemoine
En équilibre sur la ligne <<<

Le temps n'était pas au beau fixe, il flottait quelques minutes, puis le soleil faisait son apparition et ainsi de suite. JB avait eu l'impression que cela avait duré toute la journée ou presque. Même s'il n'en donnait pas l'air comme ça, oui, il était en congé. Enfin, il avait posé le badge pour la journée, mais il bossait, encore, se faisant des petits extras. Rien de très grave, mais rien de très légal non plus. Voilà bien des années que le flic avait compris qu'être un beau chevalier blanc n'existait pas, pas dans cette vie, pas dans cette ville, même avec son costume. Il avait intégré la Strike depuis quelques années maintenant et depuis peu, en avait prit la tête. Henry avait pris sa retraite, il avait nommé son protégé à la tête de l'équipe. JB en avait été touché, il s'était donc mis en tête de faire au mieux, malgré son petit côté... ripoux.

Les malfrats comprenaient, tout autant que lui, ce que cela voulait dire d'avoir un mec comme lui dans leurs manches. JB avait fait la connaissance de Noa de Santis, pas de la meilleure des façons au début, mais les deux avaient fini par trouver un terrain d'entente. Il avait manqué de faire tomber une bonne partie du réseau et par cela, finir six pieds sous terre, mais ils s'étaient arrangés. Lui avait besoin d'argent pour finir ses fins de mois et la sicilienne, avait besoin d'un agent pour tenir ses petits commerces hors des radars.

Et voilà, qu'il se trouvait dans une voiture, en planque, mais juste pour s'assurer que la pharmacie qui permettait aux dealers de se charger en drogue en tout genre, aurait la paix pour la journée. Les stups' étaient un peu sur les dents depuis quelques temps, alors son boulot, était de distraire les collègues qui pourraient pointer le bout de leur nez, afin de les envoyer sur d'autres pistes. Il avait toujours une ou deux excuses bidon dans sa poche, pour les faire s'éloigner. Son nouveau statut de chef d'équipe, offrait un plus à ses paroles, on était plus enclin à le croire. Plus difficile aussi, d'appeler un supérieur pour en savoir plus, vu que c'était lui, le supérieur.

Le temps redevenait un peu plus clément, alors notre homme en profitait pour sortir de son véhicule, s'appuyer contre, prendre l'air, s'étirer, regarder l'heure. Encore une transaction et la journée serait finie. Tout s'était plutôt bien passé. Personne n'était venu poser des questions, finalement, l'empire de Santis passait bien sous les radars. Heureusement pour eux.

Mais... son regard fût attiré par une silhouette qu'il reconnaissait entre mille. Lynch, merde... qu'est-ce qu'il venait faire par ici?

*En français dans le texte
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
On est notre seul famille,
si on se lâche,
on n’est plus rien.
Jean-Baptiste Lemoine
Jean-Baptiste Lemoine
PROTECT&SERVE
Messages : 1450
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : Londres
Profession : Inspecteur Chef / Leader de la Strike Team
Etat Civil : Célibataire endurci
5th Mars 2020, 20:52
Revenir en haut Aller en bas
Marlon Lynch
S'il y avait une chose à laquelle le Tank n'arrivait pas à s'habituer depuis son retour au pays, c'était bien les jours de repos. Et ce jour en était un, justement. S'il avait eu la chance de retrouver de suite un job, il l'avait grandement apprécié car rester à ne rien faire le plongeait quasiment dans un état de stress permanent.

Aussi ces jours là, il avait deux occupations majeures quand il n'y avait pas de match de foot. La première, il lisait quantité de rapports de ses collègues pour s'informer au maximum, et quand il n'en pouvait plus il avait pris pour habitude de marcher, et ainsi aller voir les lieux de crime, de trafic, etc. Aucun quartier n'y coupait. Il voulait refaire de sa ville, qui avait bien changé en presque dix ans d'absence quasi continue, son nouveau terrain de jeu, bien décidé à en connaître tous les recoins pour ne rien manquer quand il était de service.

Il s'était fait rincer un quart d'heure plus tôt par la énième averse de la journée. Aussi quand la suivante s'était annoncée, il avait sauté dans un bus pour s'en protéger. Quelques minutes plus tard, le grain passé, il était redescendu pour poursuivre sa marche. Il venait de faire quelques mètres quand au croisement suivant, il reconnut le nom de la rue citée dans un rapport qu'il avait lu le matin même concernant un trafic de stupéfiants. Evidemment cela affuta sa curiosité, et il bifurqua dans la dite rue.

Se balader seul avait un avantage certain, on se faisait bien moins remarquer qu'à se balader avec toute la team. Même s'ils avaient presque plus l'air de malfrats que de flics, la Strike passait rarement inaperçue. Cela ne faisait que quelques semaines qu'il avait rejoint le Yard, mais déjà une certaine alchimie s'était créé. Chose que le Tank appréciait tout particulièrement.

Mains dans les poches, l'air de rien, ou presque, Marlon avançait en observant son environnement. L'endroit n'avait rien de spécial au demeurant, quand le flic approcha du numéro cité, et reconnut la devanture de la pharmacie. Ses sens s'affutèrent comme dans une zone de combat. Vieux réflexes militaires auraient dit certains.
Le colosse sentit un regard sur lui qui le suivait. Son attention fut attirée de l'autre côté de la rue. L'homme fronça les sourcils en reconnaissant son chef d'équipe qui visiblement l'avait également reconnu. Mais qu'est-ce qu'il foutait là?!

Aussitôt, Marlon bifurqua pour traverser, laissa passer une voiture, et pressa le pas pour ne pas gêner la suivante qui arrivait déjà. Arrivé devant son collègue, il le questionna sans vergogne.
- Qu'est-ce tu fous là un jour de repos?

Il ne se doutait évidemment de rien. Mais pour le coup, sa curiosité était piquée au vif. Cela pouvait-il être une simple coïncidence? Assurément si on devait lui poser la question, il répondrait, non.
Marlon Lynch
Marlon Lynch
PROTECT&SERVE
Messages : 604
Date d'inscription : 14/07/2019
Localisation : Entre Watford et le Yard en général
Profession : Poulet crâmé
Etat Civil : Marié, sans enfant.
8th Mars 2020, 00:23
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: