AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -23%
COOKINGBOX – Barbecue 58cm à Charbon de ...
Voir le deal
69.90 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[CLOS] Say cheese ! [BINGO 2 # Louisa&Rackham]
Dice Master

Say cheese !

Louisa Lorca&Jack Rackham


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Situation

Camden town, magnifique Camden town, remplie de vie, de monde, de touristes, de sous, de bars souterrains. Bref, un quartier vivant où il ne vaut mieux pas trop être agoraphobe. Mais l'ambiance est là!

Vous y vaquiez pour vos occupations respectives mes chers Louisa et Rackham, c'était pourtant sans compter sur la présence d'une équipe de télévision, venue exprès tourner un de leurs épisodes, d'une émissions fétiches du pays d'Angleterre. Une estrade a été montée, des badauds s'entassent pour voir ce qu'il s'y passe. Ça attire, bien sûr, quelle idée... à peine arrivé sur place, que vous êtes repérés par l'un des régisseurs, sûrement vos looks respectifs et on vous encourage à rejoindre la scène, un tablier vous est tendu et.... oui, un concours de cuisine, par équipe!

Les applaudissements et les encouragements de la foule, vous empêche de vous éclipser discrètement. Allez.... c'est le moment de nous montrer ce que vous êtes capable de faire avec un fouet!

Non pas ce genre de fouet Jack...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Know the rules:
 
Dice Master
Dice Master
MJ
Messages : 802
Date d'inscription : 20/11/2011
Profession : Lanceur de dés
26th Mars 2020, 11:23
Revenir en haut Aller en bas
Louisa Lorca
Louisa ne pouvait pas expliquer comment elle s'était retrouvée là. Mais elle avait désormais un tablier sur le dos et des caméras en train de la filmer. Et si cela ne se passait pas en direct, la pression était tout de même là avec la foule de badauds. Mais l'adolescente avait l'habitude d'être au devant de la scène. Ce n'était pas le regard des autres qui lui faisaient peur, mais tout l'attirail qui se trouvait devant elle. Des oeufs, de la farine, du lait... Mais aussi un robot, des moules... Il y avait tellement de choses. Surement de quoi rendre heureux tout les cuisiniers ne herbe. Mais pas Louisa. Elle ne savait pas cuisiner. C'était pire que ça, son niveau était négatif. C'était un monde étranger pour elle.

Le présentateur prit la parole, commençant par un grand "EST-CE QUE VOUS ETES PRÊT ?". La foule répondit oui dans un délire proche de l'hystérie. C'était n'importe quoi. Ils s'extasiaient pour des gens qui allaient battre des œufs et mette des trucs dans un four. Louisa ne comprenait pas, étant juste dépité ne pas avoir le même engouement pour ses concerts. Le présentateur continua "Maintenant, un tonnerre d'applaudissement pour nos chefs !". Quatre personnes habillés de blancs firent leur entrée, ils étaient applaudis comme des rocks stars. Louisa éclata de rire devant la situation. C'était n'importe quoi. "Alors pour la première fois de l'histoire de l'émission, nos candidats vont devoir relevé un défis de taille ! Réaliser un dessert avec une brigade uniquement composé d'amateurs.". Le regard des fameux candidats et des chefs en disait long... Ça allait être compliqué. "Et rappelez-vous, cette année le concours est placé sous le signe de l'audace !". Louisa éclata de nouveau de rire, sous le regard réprobateur des chefs.

Les équipes furent constitués par le présentateur. Louisa et Rackham étaient dans la même équipe, leur candidat attribué étant un homme d'une trentaine d'année au visage sérieux. Le présentateur reprit la parole "Vous avez deux heures... Attention, top, c'est parti !". L'épreuve avait débuté et tous se retrouvèrent à se ruer sur le garde-manger, nom donné à un étale de fruit, légumes, farines et autres produits. Leur candidat, Hermann, était surnommé l'Ours venant d'Allemagne. Lui-même étant un amateur, il avait fait un discours émouvant et encourageant sur le fait qu'ils allaient faire une bonne équipe. Louisa s'était mordu les joues, lançant un regard complice à son collègue. Ils allaient pas gagner, c'était certain.

Hermann demanda à Louisa "Va chercher 4 Yuzu !". Elle le regarda et demanda "De quoi ?". "C'est des citrons." "Bas, faut dire des citrons dans ce cas.". Elle le vit changer de couleur. Louisa leva les mains "J'y vais". Ca devait être écrit dessus ? Non ? L'adolescente laissa Hermann et Rackam. Ils étaient en train discuter de la recette. L'adolescente finit par récupérer les fruits, raflant au passage le chocolat.

Louisa posa les yuzu sur le plan de travail et commença à manger du chocolat. Elle les regarda "C'est super bon".
Louisa Lorca
Louisa Lorca
LONDON PEOPLE
Messages : 522
Date d'inscription : 17/10/2019
Localisation : Londres
Profession : se cherche, fait un stage dans une épicerie de quartier
Etat Civil : C'est compliqué
30th Mars 2020, 23:21
Revenir en haut Aller en bas
Invité
"Say Cheeseee"«Le mal que font les hommes leur survit, le bien est souvent enterré avec leurs os.» William Shakespeare.@Jack Rackham et @Louisa Lorca
Tu regardes les gens autour de toi et plus particulièrement les deux zozos de la production qui s'approchent de lui avec un … Tablier. T'ont ils bien regardé ? T'as vraiment une tête à mettre un tablier ou à te mettre derrière les fourneaux ? Non certainement pas. Ils n'ont pas vu tes gants, ton manteau, tes bottes de pirate ? Ou au contraire et du coup, ils font de toi un animal de foire.

Tu soupires bruyamment... Non ùais franchement.. De quoi tu as l'air avec ce tablier ? T'es sûr qu'Apophis se marrerait bien de te voir affublé de la sorte... Mais une fois sous la huée du public avec un fouet dans une main et le regard agard des partenaires pris au hasard comme toi, tu sais que tu ne peux plus reculer. Les a-t-on prévenu que tu étais un piètre cuisinier ? Que s'ils voulaient vraiment avec un Rackham aux fourneaux il fallait aller chercher Maël.

Es-tu prêt pour la mascarade ? Non du tout... Tu es en plus dans une brigade d'amateurs comme toi. Voire pire que toi. Et puis t'en as un qui prend ça beaucoup trop au sérieux. Toi ça te fait juste rire sous cape parce que ça promet d'être infâme comme plat... Fallait qu'il respire le Hermann là... Et c'était quoi ? Allemand ? Depuis quand on avait des allemands ? «  Doucement le Marin d'eau douce... Bon c'est quoi ton idée ?  » Et là... Il te perd à la troisième phrase... T'as absolument rien compris à ce qu'il t'a dit. Tu te demandes même s'il  parle anglais... «  Bon tu sais quoi... On te fait confiance... Dis nous juste avec des mots simples ce qui faut faire... On te laisse gérer la recette. Parce que sinon... Comment dire... Va falloir un dico hein... »

Ou la science infuse mais c'est pas ton cas. Ni celui de ta partenaire. Tu t'avances vers elle. «  Bon moi c'est Rackham. Mais tu peux m'appeler Rack. J'y connais rien en cuisine. Et je veux bien un bout de chocolat pour le moral... L'énervé là... Je crois qu'il s'appelle Hermann ou Armand... Fin un truc du genre. Je crois qu'on va se contenter d'être les petites mains. Couper des trucs, aller chercher des trucs... Parce que j'ai rien compris à ce qu'il veut faire... Je sais pas ce que c'est qu'un ceviche ? Biviche ? Ni une salade de Wakamé ? Banamé ? Baka... Ô fichre. Je sais pas ce que c'est...  »


:copyright:️ DABEILLE

Invité
avatar
Invité
4th Avril 2020, 14:55
Revenir en haut Aller en bas
Louisa Lorca
Louisa écoutait et voyait bien que son partenaire était aussi perdu qu'elle. Dans un sens, c'était rassurant. Elle aimait bien la tête du type et son style vestimentaire. Il était stylé ! Spontanément, elle tendit le pot de chocolat au pirate. "Moi non plus j'ai pas compris ce qu'il voulait dire.". Son expression la fit rire "Attend, fichtre, carrément ? Mais c'est archi vieux comme expression." Elle le détailla... En même temps, il était vieux. Il avait au moins 30 ans quoi. L'adolescente se présenta "Moi c'est Louisa.". Elle n'eut pas le temps de dire autre chose que Herman/Armand les intérompit "Hé vous attendez quoi ? Il faut qu'on s'y mette.". Louisa le regarda, leva les yeux vers Rack, tourna son regard vers les caméra, puis se résigna à s'activer. Maintenant qu'elle était là...

Ils avaient déjà quelques fruits, farines et oeufs sur le poste de travail. Il y avait aussi du chocolat désormais. Ils devaient réaliser un dessert... Herman leur donna des taches à chacun, du genre à éplucher et découper des fruits. S'il fallait réussir à un dessert à trois, c'était parce qu'il fallait en réaliser une bonne quantité. Il fallait que tout soit réussi. Louisa ne savait pas vraiment éplucher tout ce qui était fruit. Les pommes, elle les mangeait comme ça. Alors quand elle vit qu'il fallait en éplucher une dizaine... Louisa leva les yeux au ciel "Mais t'es sérieux ? Faut vraiment tout faire ???". Le cuisinier répliqua "Oui, et dépêche, il n'y a pas beaucoup de temps.". Louisa attrapa un éplucheur et commença à s'y mettre. C'était même pas des épluchures, mais des chips de pomme. Alors que le cuisinier avait mis Rack sur une autre tache, elle s'avança vers lui et demanda "Non, mais vas-y aide moi. Je vais mettre 107 ans sinon.". Et c'était chiant aussi.

Louisa pu voir sur quoi Rack avait été mandaté. On lui avait demandé de faire un bain-marie pour faire fondre du chocolat. Ou cuire, au vu de la tête du mélange. L'adolescente demanda "Attends mais ça va servir à quoi ?". Louisa n'était vraiment pas famillière avec cette univers. C'était pour enrober des éléments de la recette avec du chocolat. Un remix de recette d'orangette ? Louisa soupira et regarda les autres groupes. Ils étaient en train de cravacher et faire des trucs qui avaient l'air vachement technique. Elle regarda Rack "Genre, c'est impossible qu'on gagne. Mais...". Elle grave un sourire dans la pomme qu'elle avait dans les mains, puis le montra au pirate. "... on peut faire perdre les autres.". Louisa avait vu qu'il y avait du sel et du piment dans la réserve. Puis cette histoire de bain-marie de chocolat, ça pouvait aussi donner des idées...
Louisa Lorca
Louisa Lorca
LONDON PEOPLE
Messages : 522
Date d'inscription : 17/10/2019
Localisation : Londres
Profession : se cherche, fait un stage dans une épicerie de quartier
Etat Civil : C'est compliqué
11th Avril 2020, 17:01
Revenir en haut Aller en bas
Invité
"Say Cheeseee"«Le mal que font les hommes leur survit, le bien est souvent enterré avec leurs os.» William Shakespeare.@Jack Rackham et @Louisa Lorca

Tu prends un morceau de chocolat et tu réfléchis... Non tu voyais pas comment te sortir de ce merdier... Tu souris à la petite. " C'est aussi vieux que moi. Enchantée Louisa. Moi c'est Rackham. Mais tu peux m'appeler Rack. Ca ira plus vite. " Tu grimaces quand vous vous faites reprendre par le "chef". " Ca va ça va... On va te les faire tes fruits. Relâche la voilure hein. Tu vas nous péter un mât. " Tu regardes ce qu'il t'a donné comme tâche. Séparer les blancs des jaunes... Une dizaine d'oeufs. Il veut faire quoi? Des gaufres pour tout le quartier?

Tu termines tant bien que mal la séparation des blancs et jaunes sans trop de coquilles d'oeuf puis tu t'attaques au chocolat. Mais c'est quoi un bain Marie? T'ouvres de grands yeux... Le but c'est de faire fondre le chocolat non? Du coup tu fous du chocolat dans une casserole au dessus du feu... Ca à pas l'air d'être ça... Le chocolat fait des bulles... T'es en pleine réflexion quand la petite Louisa te tire la manche pour que tu lui files un coup de main. Tu soupires... " Non mais en vrai il veut faire quoi? J'ai rien compris. Tu sais c'est quoi un bain Marie? Et c'est quoi toutes ces pommes à éplucher? Bon laisse moi les pommes et fais les 3 poires là... Et faudra trouver c'est quoi le Bain à Marie..." T'y vas à la barbare avec un couteau sans cran. Ca tu sais faire. Tu as l'habitude de découper tes pommes au poignard sur le bateau. Quel dommage que tu l'ais pas sur toi tu irais encore plus vite. Bon elles sont pas régulières tes pommes mais tes épluchures sont fines. T'as très tôt appris à le faire gamin pour gâcher le moins possible de nourriture.

" J'en sais rien du tout. J'ai rien compris... " Tu soupires... Puis t'as le sourire qui monte au fur et à mesure que la jeune fille lui parle. Tu l'aimes bien. " T'es finaude toi... Mais je te suis sur ce coup. On gagnera jamais. Mais y a aucune raison pour qu'on soit franchement ridicule... Tu vois là bas? Derrière le Bucéphale? Ouais le gros type baraqué et bronzé? Derrière lui y a du piment oiseau. Dans un tube comme une poivrière. Mais il est tout rouge. C'est l'un des piments les plus forts du monde. Je suis pas cuisinier mais transporter des épices c'est une partie de mon travail du coup... Je sais les reconnaître. Et là bas tu vois l'espèce de bouteille jaune? C'est du jus de citron... Si tu veux saboter un plat tu maries les deux. Il vont grimacer sous l'amertume du citron et pleurer sous la chaleur du piment... Vas y je détourne leur attention..."

Et c'est là que contre toute attente tu vas te rendre totalement ridicule à force de maladresse... Et oui, à toi les pieds dans les fils des caméra, le cul par terre pour avoir glissé dans une tâche de graisse au sol... Bref tu fais bien rire le public quoi, les techniciens aussi. Mais pas ton co-équipé Herman.

:copyright:️ DABEILLE

Invité
avatar
Invité
26th Avril 2020, 17:05
Revenir en haut Aller en bas
Louisa Lorca
Louisa écouta très attentivement le pirate. Il avait vraiment l'air de savoir de quoi il parlait. Elle répondit "ça va être fun.". Ils allaient regretté d'avoir pris des commis dans la foule, clairement. Louisa ne savait peut-être pas cuisiner, mais elle savait faire le spectacle. Elle se dirigea vers les ingrédients, son plan en tête. L'adolescente avait repéré le piment de piaf et le jus de citron, il fallait désormais qu'elle les récupère et qu'elle réussisse à en mettre dans le plat des autres. Il y avait 4 équipes, donc 3 plats à empoisonner. Cela faisait beaucoup. Faisant mine de fouiller dans le garde manger, Louisa récupéra les deux contenants. Elle se retourna ensuite, observant son environnement, comment allait-elle faire ? Rack fut l'homme de la situation, créant une diversion parfaite. Il avait fait une chute magistrale, créant le rire chez les spectateurs, les techniciens mais aussi certains participants. Louisa eut un sourire, mais ne perdit pas de temps. Elle se dirigea vers l'équipe la plus éloignée, profitant clairement de la diversion... Surtout que les choses ne semblaient pas s'arrêter là. Herman, il avait vraiment un nom pourri, n'était pas content et le faisait savoir. Un des chefs se mêlait aussi à la discussion, bientôt suivi par une deuxième chef. Tous les participants étaient désarmais déconcentrés, ne pouvant s'empêcher d'observer la situation. Louisa réussi à mettre un peu de piment et de citron dans le plat de la première équipe, puis de la deuxième, puis de la troisième. L'adolescente était habile, utilisant toutes ses compétences pour empoisonner sa vie des autres. La blonde termina son trajet en revenant près de son équipe, comme si de rien n'était, essayant de nouveau d'éplucher des pommes. Elle fit un sourire à Rack, confirmant en silence que tout était fait. Ils les avaient bien emmerdés, mais la dégustation allait être... mémorable.
Louisa Lorca
Louisa Lorca
LONDON PEOPLE
Messages : 522
Date d'inscription : 17/10/2019
Localisation : Londres
Profession : se cherche, fait un stage dans une épicerie de quartier
Etat Civil : C'est compliqué
2nd Juillet 2020, 17:01
Revenir en haut Aller en bas
Invité
"Say Cheeseee"«Le mal que font les hommes leur survit, le bien est souvent enterré avec leurs os.» William Shakespeare.@Jack Rackham et @Louisa Lorca



Tu la regardes du coin de l'oeil. T'attends qu'elle soit en position et puis tu fais ta Dramaqueen de première catégorie. Te voilà en train de te taper la plus impressionnante gamelle de ta vie. Tellement orchestrée qu'elle en devient comique. Te voilà par terre, levant les bras pour sauver les pommes que tu as mis une éternité à éplucher et couper.

Et alors que tout le monde rit, même vos concurrents qui ne s'occupent plus de la petite Louisa, votre "coéquipier", rouge tomate, en train de te hurler dessus. Il commence doucement à te courir sur la traverse celui là. Alors tu poses ton bol et tu tentes de te relever. Bon t'exagère un peu le fait de galérer et comme il ne t'aide pas tu commences à ton tour à crier.

" Ola mais il va se calmer l'Orchidoclaste? Je n'avais jamais encore connu un Cuistre pareil. Et pourtant j'en ai rencontré des Marauds, des Paltoquets et des Maroufles. Vous savez ce que vous êtes? Un Butor! Oui Monsieur. Un butor! Voire même un Faquin. Que dis-je un Pignouf, un Pisse Froid... Un vrai Nodocéphale... Non mais regardez vous à me crier dessus au lieu de m'aider à me relever. Et vous voulez former un équipage? Mais avec un capitaine comme vous, nous aurions coulé à peine sorti du port... NON ne me touchez pas vilebrequin... Je sais relever mon séant seul... "

Tu te drapes dans de la fausse pudeur et de l’ego par dessus ton bicorne... Ta complice te fait un clin d'oeil. Tu vas te faire noble. " Mais moi je ne suis pas un marin d'eau douce. Non Maraud que tu es... Je suis magnanime. Je vais rester et honorer mon engagement. Foi de Rackham. Et nous allons gagner. Alors prends tes ustensiles, tourneur de tarte, et gagnons dans l'honneur ce qui nous est promis... " Ton discours fini, tu te remets comme si de rien n'était derrière ton îlot de cuisine.




:copyright:️ DABEILLE

Invité
avatar
Invité
22nd Juillet 2020, 02:01
Revenir en haut Aller en bas
Louisa Lorca
Ils avaient hurlé, beaucoup. Louisa se demandait presque si leur cuistot avait pas mangé du piment pour devenir aussi rouge. Quand au discours de Rack, elle n'en compris clairement pas certains mots. Elle essaya de retenir certains mots, notemment certaines insultes, mais elle était loin d'arriver à s'en souvenir correctement. Rackham donnait l'impression d'être sorti d'une autre époque et d'avoir été jeté ici. Dans tout les cas, son cirque avait bien fonctionné.

Louisa épluchait ces fichus pommes, observant la fin de l'échange. Elle attendit que les regards soient concentrés ailleurs pour répondre "Bravo Rack, c'était parfait !". Il avait bien joué son rôle. La suite de la préparation se passa presque bien, si ce n'est que leur cuistot était franc énervé. Ils allaient bientôt arrivé à la dégustation. Louisa jubilait intérieurement... C'était la saison de l'audace, ils allaient s'en rappeler correctement !

Bientôt les chefs furent appelé et les plats présentés au centre la scène. Louisa éprouvait presque de la fierté par rapport à ce qu'ils avaient fait. Armand avait géré, eux moins. Mais avec la diversion de Rakham, ils allaient peut-être réussir à gagner. Les groupes de participants étaient positionnés de chaque côté. Louisa cherchait un moyen de s'échapper. La commentateur commença son speech et la dégustation commença. Le pirate avait eut raison, les chefs tombaient comme des mouches, le regard larmoyant et rouge écrevisse. Ils ne furent pas les seuls à se marrer, la foule étant aussi hilare, mais ils allaient avoir un problème. La dégustation continua, jusqu'au dernier plat, le leur.

La production n'était pas dupe, personne ne l'était plus. Les chefs goutèrent en faisant très attention. Si leur plat ne pouvait pas être qualifié de bon, il était au moins mangeable. Ils gagnaient donc. Armand, le cuisinier était partagé entre stupeur et soulagement. Louisa regarda Rack' avec un sourire en coin. Elle n'avait pu encore filer, mais elle n'allait pas tarder. La blond n'avait juste pas vu comment fuir efficacement, sauf en passant devant les projecteurs et la foule. La production fit passer un replay, et Louisa se vit en gros plan en train d'empoisonner le plats... Bon et bien, griller ! Alors que les regards se dirigeaient vers elle, Louisa se mit en mouvement. Elle vit que le chemin des gradins étaient bloqués, elle se résolu donc de passer sur le devant de la scène. La blonde commençait sérieusement à angoisser, ce n'était plus drôle en fait. Obligé d'éviter un premier individu, Louisa sauta sur un plan de travail et traversa le reste du plateau en évitant les ustensiles de cuisine. Elle allait avoir besoin d'aide pour réellement réussir à filer...
Louisa Lorca
Louisa Lorca
LONDON PEOPLE
Messages : 522
Date d'inscription : 17/10/2019
Localisation : Londres
Profession : se cherche, fait un stage dans une épicerie de quartier
Etat Civil : C'est compliqué
4th Août 2020, 22:16
Revenir en haut Aller en bas
Invité
"Say Cheeseee"«Le mal que font les hommes leur survit, le bien est souvent enterré avec leurs os.» William Shakespeare.@Jack Rackham et @Louisa Lorca


Et ils ont applaudi. Même s'ils n'ont rien compris. Au fabuleux tour de magie de ta nouvelle amie. Tu avais fini par te redresser sous les applaudissements du public et les sourires des techniciens et du réalisateur. Tu rejoins la petite Blondie et vous massacrez les pommes en coeur. Tu lui fais un clin d'oeil le temps de finir les préparations et que les chefs goûtent en se cramant les papilles. Ce qui fait qu'au final, votre plat est meilleur que passable et le gros plein de soupe est fin heureux de sa petite victoire.

Enfin ça c'était avant que le réalisateur ne décide de repasser les émotions fortes du tournage et que Louisa se retrouve en gros plan en train de tricher... Tu soupires. Tous les regards se braquent sur elle et la petite se braque et cherche à se tirer... Tu soupires plus fort encore. Bon tu allais pas sortir ton fleuret quand même... Tu repères une longue cuillère en bois de taille toute à fait honorable. Tu la prends par le plat et tu te mets devant la Miss qui joue à "le sol c'est de la lave". Tu te mets en bouclier entre elle et le reste de la production.

"Hola Hola, Marauds... Doucement avec la dame. On reste courtois. Teu teu teu... Non non vile faquin. Pour cette joute ce sera moi votre adversaire. Ahah... Espèce de malindrin! " Tu venais d'éviter un lancer de cul de poule de la part du gros qui vous servait de patron deux secondes plus tôt. Ton manteau vole élégamment autour de toi. Tu le mets en joue avec ta cuillère en bois et tu prends une position d'escrimeur. Tu fais quelques passes et feinte et tu arrives à lui faire sauter les boutons de sa chemise qui s'ouvre sur sa bedaine proéminente. " Si on n'était pas en prohibition très cher, je dirais que j'ai affaire à un bois sans soif. Mais vu le gras de votre front, la rondeur de vos joues d'hamster, je dirais que vous abusez des bonnes choses de notre gastronomie anglaise... Hola... "

T'évites un coup de pied plutôt virulent en sautant sur le plan de travail. " Oh mais c'est qu'on s'énerve... Attention c'est pas bon pour votre coeur graisseux mon bon ami. Hop, hop. Loupé... Encore loupé. Rohhh mais arrêtez de vous énerver vous visez mal... Non toujours pas... AH... Non loupé... Bon à moi maintenant. " Tu n'as fait que l'esquiver, comme si tu dansais sur le plan de travail. T'es resté très souple à sauter comme ça partout, avec tes talons qui claquent sur l'inox. Non vraiment on pourrait croire que c'est chorégraphié. Enfin jusqu'à ce que tu récupères le cul de poule et que tu l'assommes avec. Tu te penches en avant pour saluer la foule. " Et maintenant si vous voulez bien, j'ai à faire mes bichons. " Tu sautes souplement du plan de travail, poses la cuillère en bois et tu disparais derrière le décor pour retrouver la petit Louisa.




:copyright:️ DABEILLE

Invité
avatar
Invité
24th Août 2020, 23:05
Revenir en haut Aller en bas
Louisa Lorca
Louisa ne pensait pas que les chevaliers servants pouvaient exister. Elle n'avait qu'une très mauvaise opinion de l'humanité en général, pire encore pour ce qui était des hommes. Mais là, elle fut réellement surprise. Rackam avait pris une cuillière en bois et semblait vouloir se défendre avec ça. Ne comprenant pas, Louisa resta un instant là, debout sur une table, à observer cet étrange duel. Puis elle se rendit compte que toute l'intention était focalisée sur eux. Sans aucune remord, Louisa se fit la malle, descendant de l'estrade. La blonde se mit à marcher à contre-sens dans la foule, s'avançant le plus rapidement possible pour fuir cet endroit. La blonde n'était pas très courageuse. Elle ne voulait pas avoir d'ennuis. L'adolescente termina par disparaître dans les ruelles adjacentes, souhaitant ne plus être le centre de l'attention.

La blonde termina par rentrer chez Lemoine, elle ne lui expliqua pas ce qu'il s'était produit. Elle était un peu perdu... Mais cela avait été drôle. Elle se mit à rire toute seule en repensant à la tête du jury. Puis elle fut plus pensive. Rackham lui avait vaguement rappelé quelqu'un... Mais elle avait dû mal à faire un lien avec les personnes qu'elle connaissait. Mais Louisa n'était pas inquiéte, se disant simplement que l'information finirait par lui revenir.
Louisa Lorca
Louisa Lorca
LONDON PEOPLE
Messages : 522
Date d'inscription : 17/10/2019
Localisation : Londres
Profession : se cherche, fait un stage dans une épicerie de quartier
Etat Civil : C'est compliqué
27th Août 2020, 23:09
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: