AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -17%
Microsoft Manette Xbox One sans Fil + Câble pour ...
Voir le deal
49.94 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Amicale de Saint Thomas
Desmond Haughton
Pour un flirt avec toi...

Desmond Haughton avait choisi un costume de couleur... osée. Un orange sombre, ou marron clair, selon les points de vue. Le vendeur lui avait dit que cette couleur lui allait au teint, mais également à ravir avec ses yeux. Le docteur, lui, aimait bien l'ensemble, c'était tout. Une chemise blanche pour réhausser, une ceinture foncée, fine et élégante, des chaussures de villes marron foncé, complétaient sa tenue. Il avait réussi à dompter sa chevelure ébouriffée en temps normal, avec un peu de gel. Il aurait voulu porter un noeud papillon en velours bleu nuit, mais Rosie lui avait fortement suggéré de mettre une cravate à la place. Il avait donc opté pour la deuxième option, toujours dans les tons marrons. Il savait être raccord, le bonhomme.
Rosie, c'était Rosemund Parks. La voisine d'en face, la commère de l'immeuble, la bienveillante vieille dame qui aimait garder sa porte ouverte pour papoter avec le tout venant. Une ancienne couturière, à la retraite, qui adorait le dimanche et la venue de ses petits-enfants, et même bientôt l'arrière ! petit-fils. Desmond, qui vivait loin de sa famille, qui de toute manière n'avait que peu de temps à lui consacrer, aimait beaucoup la vieille dame. Elle avait une saveur... de chez soi. Bref, il écoutait ses conseils.
Il enfilait son trench beige, pour se protéger du froid, vérifia que ses papiers étaient bien dans sa poche ainsi que ses clefs lorsqu'il quitta son appartement. Rosie ne put s'empêche de l'attraper par la tête et déposer un gros bisou sur sa joue, lui souhaitant bonne chance.

Le rouge qui rosissait les joues du docteur n'avait que peu avoir avec la fraîcheur de Décembre qui l'entoura lorsqu'il sortit de l'immeuble. Il prit le métro, qu'il avait gratuit à vie d'ailleurs depuis un incident dont il avait été la victime autant que le secouriste, pour se rendre à l'Hôpital Saint-Thomas. Il n'y allait pas pour travailler ce soir-là. Il y avait le Colloque de fin d'année : l'Amicale. Un rendez-vous annuel du personnel soignant et administratif de l'Hôpital afin de passer du temps ensemble, se côtoyer un peu en dehors du boulot et fêter ensemble la réussite (ou pas) des efforts collectifs pour le bon fonctionnement de l'institution.

Desmond arriva parmi les premiers. Il alla déposer son manteau à son vestiaire, et y pris le temps de reprendre son souffle. Son coeur s'emballait déjà. Ils avaient convenus de se rejoindre directement sur place. Desmond n'avait pas eu le courage, ni même l'idée de lui-même, d'aller la chercher chez elle. Il se traita d'idiot dans le petit miroir accroché à la porte de son casier. Rosie et Sean l'avait sermonné suffisamment à ce sujet. Il devait faire des efforts ! Il le savait. Allez ! Ce soir serait une belle soirée. Il referma son casier et le verrouilla. Il sortit des vestiaires et se dirigeait d'un bon pas vers l'étage administratif. Une salle de réunion avait été changé en salle de réception. Malgré la fête, l'Hôpital ne cessait jamais de tourner.

Lorsqu'il entra dans la salle, il salua d'un petit "Bonsoir." poli les gens qui croisèrent son regard, et se dirigea vers le buffet. Il prit un gobelet et se servit un jus de fruit. Il choisit ensuite un coin où s'installer. Comme ceci, il avait vu sur l'entrée et sur toute la pièce. Pour le moment, il n'y voyait pas Kala. Il soupira légèrement. Mais cela ne calma pas la chamade qui faisait battre son coeur depuis que le Docteur était arrivé sur place.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Retouche by Hope Reed
Desmond Haughton
Desmond Haughton
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 151
Date d'inscription : 04/12/2019
Localisation : St Thomas Hospital
Profession : Médecin Urgentiste
Etat Civil : Célibataire
Jeu 9 Avr - 11:11
Revenir en haut Aller en bas
Kala Avasarala
Lorsque Desmond lui avait proposé de l'accompagner au bal, elle n'avait d'abord pas sût comment réagir dans un premier temps. Elle avait été toute gênée et avait commencé à monter une liste d'excuses qui lui aurait permit de refuser la proposition du médecin sans que que ce dernier ne se vexe trop ou ne se sente blessé. Oh, il était très gentil Desmond, elle l'adorait. Elle aimait son côté doux, très doux et le fait qu'il porte secours à n'importe qui, même si la personne n'a pas les moyens de payer les soins. Desmond avait sût l'attendrir et gagner son respect par ces aspects-là. Mais elle avait eut peur, comme souvent face à ce genre de demandes, que les choses tournent mal. Que cela ne soit pas sincère et qu'elle se retrouve abandonnée. Mais, surtout parce que Sean l'avait encouragé, elle avait fini par accepter la proposition de du jeune homme.

-Tu... Tu es sure que ça ira Inma ?

Kala appréciait beaucoup l'urgentiste qui était pourtant franche et sure d'elle, là où la pauvre Indienne était timide et réservée. Comptez sur Inma pour vous secouer les puces quand elle sent que vous en avez besoin, même si elle n'était pas du genre à prendre des pincettes. Alors que Kala était presque prête à renoncer à aller au bal, d'ailleurs Desmond n'était pas là il avait peut-être trouvé quelqu'un d'autre, Inma l'avait sommée par téléphone de se rendre au bal. Elle avait interdiction de renoncer, de faire demi-tour ou d'abandonner. Si Desmond se comportait comme un goujat, ce qui l'étonnerait beaucoup, elle pouvait lui coller une baffe. Ou appeler Inma pour qu'elle le fasse elle-même, histoire qu'il comprenne son erreur. A court d'arguments, Kala avait fini par se rendre aux arguments de son aînée et s'était rendue au colloque.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Inspirant un bon coup et ramenant le tissu qui pendait à son bras contre elle, la jeune doctoresse pénétra à son tour dans la salle. Elle avait un peu hésité à s'afficher avec autant d'exotisme, mais Inma lui avait affirmé que cela irait très bien, et que comme ça Desmond ne risquait pas de la manquer... Ce qui l'avait fait rougir jusqu'aux oreilles. Elle rougissait d'ailleurs déjà alors qu'elle ne faisait qu'arriver. Du regard, elle chercha Sean ou Inma dont la présence la rassurerait. Elle ne se sentait pas à l'aise, ça faisait longtemps qu'elle n'était pas allée à une soirée ainsi. Après un petit temps de préparation juste avant d'entrée, elle fit le premier pas et pénétra comme une ombre à l'intérieur. Bien qu'il n'y ait que des collègues qu'elle connaissait plus ou moins personnellement, elle se sentait toute intimidée et fini par repérer Desmond à qui elle accorda un signe de la main.
... Non, ça ne suffirait pas.

Alors, elle prit son courage à deux mains et s'avança vers son collègue à qui elle sourit lorsqu'elle fut à ses côtés. Elle le détailla un peu et vit qu'à part son costume qui était nouveau pour elle, il semblait pareil qu'à l'accoutumée. Surmontant sa gêne et sa timidité, elle fini par ouvrir la bouche.

-Bonsoir... Très joli ton costume. C'est... Il te va très bien.

Voilà... Peut-être que Sean y trouverait à redire, mais c'était le maximum qu'elle pouvait faire pour le moment.
Kala Avasarala
Kala Avasarala
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 121
Date d'inscription : 09/04/2020
Profession : Docteur
Etat Civil : Célibataire
Jeu 9 Avr - 20:23
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
Amicale de Saint-Thomas
Desmond, Kala & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je donne un petit coup d’épaule à Betty pour la taquiner. Elle se met beaucoup trop de pression! On a clairement de quoi tenir un siège d’une semaine avec tout ce qui a été fait entre hier et aujourd’hui. Plus qu’à faire le transport des vivres vers Saint-Thomas. Je referme la glacière. J’en empile deux les unes sur les autres. Ce n’est pas lourd. Mais vue ce que ça contient je ne prend pas de risque. La nourriture c’est sacré. En une dizaine d’aller-retour on parvient à remplir l’ambulance. C’est rapide.

_ En route mauvaise troupe! Pour une fois pas de personne malade dans mon dos. Ca change! C’est bien. Je lance la radio. C’est un tube de Rihanna qui passe. En voilà une que je serais curieux de voir en show. Je quitte le parking et en route pour l'hôpital. En milieu d’après-midi le trafic est un peu moins chiant. Le ciel est blanc. On va peut-être avoir un peu de neige ce soir. Ah, tout ça me met de bonne humeur !

Punaise mon badge. Merde. Alors qui est en service ? Ah ça va c’est Bob. Tiens faut que je lui parle du prochain match avec la caserne. Normalement on doit faire un petit tournoi en février. Je pense que ça va être serré. Les uniformes ont eu des nouvelles recrues qui ont l’air de se débrouiller. On va voir ça. Cool ils ont laissé la place près de la porte ouest dispo.

Bon, j’espère qu’il y a d’autres gars en haut qu’on aille vite pour faire l’installation. Je chope les escabeaux au services des radiologues. On est parti pour mettre la déco. On a ressorti les trucs qui sont en stock. Je m’occupe de ce qui s’accroche en hauteur. Je suis l’un des plus grands de la bande. L’ambiance est sympa. Elle me rappelle un peu celle du camp. On a préparé quelques fêtes comme celle-ci avec le bataillon. Ca nous permettait de garder un lien avec le reste du monde…

Vers dix-sept heure j’envoie un SMS à chacun de mes protégés. D’abord un à Kala pour lui dire que je suis là et qu’elle n’a pas à s’inquiéter. Un autre à Desmond pour qu’il pense bien à se faire beau pour sa belle. Je vais récupérer chemise et veste dans l’ambulance. Je passe par les douches du troisième histoire de ne pas sentir le fauve. Un petit coup de rasage pour faire bonne mine aussi. Autant faire bon effet. Ca va avec l’esprit de Noël.

J’ai proposé aux filles de participer au service. On se retrouve à la salle arrière. On installe les plateaux. Je m’occupe d’ouvrir le champagne et de faire le remplissage des coupes de bienvenue. On est repartie. Un plateau sur chaque main, je pousse la porte battant d’un coup de hanche. Ah, y a du monde qui arrive. Je commence la tournée. J’en profite pour échanger deux trois mots avec chacun.

Rapidement, la foule monte de partout des bâtiments. C’est cool. Les gens sont au rendez-vous. J’ai vu Dédé arriver du coin de l’oeil. Je rentre poser le plateau vide. Je préviens les filles que je vais faire une pause. Le temps que j’arrive Kala est là aussi. Voilà qui est parfait!

_ Vous êtes beaux ! Je tend une coupe à Kala d’abord. Je lui adresse un sourire approbateur. C’est une super idée d’avoir amené de la couleur. Elle est très belle. Je tourne ensuite mon regard sur le doux docteur. Je lui donne son verre. Un petit hochement de tête devant sa tenue. Ils ont joué le jeu. A la vôtre. Super que vous soyez là ! Depuis le temps. Je prend ma coupe, je lève pour faire le petit prost de circonstance. J’avoue que je me retiens un peu de faire des grands sourires. Ils sont adorablement coincés. Je baisse ma coupe. Un sujet de conversation pour les lancer. Vous allez avoir le 25 ? Un truc de prévu ? Je regarde alors Desmond de façon prononcée. Allez gars!

Eden Memories

Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 306
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
Ven 10 Avr - 11:41
Revenir en haut Aller en bas
Desmond Haughton
Pour un flirt avec toi...

Desmond se demandait par quel loi physique son gobelet ne s'échappait pas de ses doigts, tant sa main était moite. Et puis, faisait-il vraiment chaud ou serait-ce sa propre température corporelle qui s’élèverait de la sorte ? Il but une gorgée de jus pour tenter de s'hydrater et faire baisser son thermostat interne. En levant la tête ainsi, il put assister à l'entrée du Docteur Kala Avasarala dans les lieux. Un bon reflex physique lui fit avaler le liquide correctement, qui glissa dans le bon tuyau pour entrer en digestion par l'organisme. Manquerait plus qu'il s'étouffe. Desmond avait cependant les yeux rivés sur la belle femme devant lui, et sa bouche était bée. God qu'elle était belle. En tenue indienne, un sari, peut-être ? Elle brillait de milles feux à ses yeux. Elle lui fit un signe de la main pour lui dire qu'elle l'avait vu et elle s'approchait.
Que faire ? Quoi dire ? La chamade de son coeur était plutôt sur un rythme fanfare. Avec les cymbales, la grosse caisse qui lui bourdonnait aux oreilles. What is air ? Elle était tout prêt. Radieuse.

"Epoustoublouissante..." balbutia-t-il, avant de déglutir et reprendre un peu de tenue. Desmond carra ses épaules et s'exprima plus clairement. "Bonsoir Docteur. Vous êtes ravissante, belle, radieusement jolie. Cette tenue vous va à ravir." Il n'avait pour ainsi dire, même pas fait attention au compliment que sa collègue et invitée lui avait fait. Ses oreilles d'homme roux était bordeaux. Il avait le visage en feu.

Soudain, surgit tel un sauveur : Sean Miller ! Il les complimenta et Desmond se referma comme une carpe. Il ne savait plus où se mettre. Le mur derrière son dos lui interdisait toute retraite. Sean venait de donner une coupe à Kala et Desmond s'en voulait de ne pas avoir la même prestance que l'ambulancier. Cette même aisance qui lui avait fait penser à ce détail. Une coupe se présenta sous son nez. De son autre main, Desmond s'en saisit. Le voilà avec une coupe de champagne à sa gauche et un jus de fruits à sa droite. Sean toaste. Desmond ne sachant que faire, leva ses deux verres, gêné. Il ne savait pas dans lequel il devait boire pour respecter la tradition de ce geste. Après un petit temps de réflexion, il opta pour le champagne et y trempa ses lèvres. Ce n'était vraiment pas son truc. La grimace qui apparut sur son visage le fit savoir autour de lui. Mais Sean enchaînait déjà sur un sujet de conversation. Quand leur regard se croisèrent, Desmond se rendit compte que c'était à lui de poursuivre.

"Ah ! Euh... Oh, vous savez..." Il jeta un oeil à Kala qui le regardait poliment.

Puis, il sentit comme un courant d'air, un truc cosmique peut-être, et c'était comme s'il sentait le regard à la fois réprobateur et encourageant de Rosie. Elle l'avait suffisamment préparé pour ne pas qu'il se retrouve sans rien. Mais c'était facile de faire le théâtre dans son salon, bien cosy, chez soi, que dans une salle bondée, guindée, de l'Hôpital avec l'objet de ses pensées - aussi sublime qu'usuellement - à ses côtés, attentive à ses paroles. Bref. Coup de jus cardiaque. Desmond ouvrit à nouveau la bouche.

"Je... J'n'ai personne avec qui fêter le 25 à la maison. Je serais plus utile ici. On sait ce que donne les Fêtes sur les gens et sur l'affluence aux Urgences. Mmé..Mais c'est pas totalement ça. Je pourrais faire le 25 avec ma voi... voisine. Rosie. Elle m'a invité. Si jamais... je... " le reste ne fut qu'un murmure inintelligible.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Retouche by Bud J. Roberts
Desmond Haughton
Desmond Haughton
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 151
Date d'inscription : 04/12/2019
Localisation : St Thomas Hospital
Profession : Médecin Urgentiste
Etat Civil : Célibataire
Dim 19 Avr - 11:39
Revenir en haut Aller en bas
Kala Avasarala
Elle ne pouvait à présent plus reculer... Elle s'était rendue au bal et était à présent avec Desmond à qui elle avait réussi à adresser la parole malgré sa timidité. C'était étrange, elle n'avait pas tant de mal à le faire en temps normal. Mais la situation n'était pas habituelle, ce devait être ça. Inma lui avait dit de ne pas s'inquiéter, mais elle s'inquiétait justement. Et apparemment son compagnon de bal était aussi stressé qu'elle vu le mot inconnus qu'il sorti lorsqu'il la vit. Si elle avait eut la peau blanche, Kala aurait rougit jusqu'aux oreilles aux compliments que le jeune homme lui adressa. Elle commençait à ne plus savoir où se mettre et à souhaiter disparaître dans le plus petit trou de souris qui existe... Avant d'en ressortir le jour suivant pour répondre présente pour aider les citoyens de Londres.
Bref.

-Ah... Euh... Merci ! C'est ma mère qui m'a aidé à choisir la couleur...

Heureusement, un espoir arriva en la personne de Sean Miller qui vint leur apporter des rafraîchissements. Elle trinqua et profita d'être occupée à boire son champagne pour tenter de reprendre contenance. La gène mise à part, elle était plutôt heureuse de se retrouver là, avec ses deux amis. Elle appréciait ce moment. Même si elle aurait du mal à le dire de vive voix. Elle haussa légèrement un sourcil, depuis le temps de quoi... ? Il les attendait ? Au fond ça ne l'étonnait pas tant que ça.

-Je ne fais rien non plus, mes parents sont trop loin... Lorsque John était-là, nous faisions quelque chose chaque Noël mais, depuis qu'il est parti, je préfère travailler à l'hôpital, même si c'est pour aider des pauvres gens ayant trop bu ou s'étant intoxiqué avec des huîtres. Ça permet aux collègues d'être avec leurs proches.


Etant d'origine indienne, sa famille n'avait jamais vraiment fêtée Noël et Kala poursuivait cette tradition. Si elle appréciait les idées que la fête véhiculait, avec plus moins de convictions sans doute, elle ne s'était jamais vraiment sentie attirée par cette fête. Encore moins depuis que le seul petit ami qu'elle avait jamais eut l'avait quitté. Apparemment, Desmond était dans un cas similaire au sien, même si lui avait reçu une invitation. Elle était heureuse pour lui.

-Oh, c'est vraiment gentil de sa part. Tu as de la chance de l'avoir.

Le pire, c'est qu'elle le pensait sincèrement et ne pensait pas que cela pourrait potentiellement bousculé les plans de certains. Elle était seulement heureuse de savoir que Desmond avait une personne qui voudrait partager le 25 décembre avec lui. Elle se tourna ensuite vers Sean Miller pour lui retourner la question.

-Et toi Sean, tu as quelque chose de prévu pour le 25 ? Quelqu'un avec qui passer le réveillon ?
Kala Avasarala
Kala Avasarala
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 121
Date d'inscription : 09/04/2020
Profession : Docteur
Etat Civil : Célibataire
Sam 25 Avr - 17:33
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
Amicale de Saint-Thomas
Desmond, Kala & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ils sont mimis comme des héros de drama coréens. Je vais devoir y aller doucement...

_ C’est une tenue traditionnelle ? Question culture indienne je ne suis pas calé. Les Bollywood donnent la version de “Disney” populaire. Kala ne parle pas souvent de ses racines orientales. Mais ça n’empêche qu’on a plaisir à en savoir plus dans le service. C’est une bonne occas pour en apprendre un peu plus. J’espère qu’elle va oser partager des choses avec nous.

Quant à mon Dédé national aussi gauche que toutes les fois où Kala est dans le périmètre. Il a l’air d’un lapin perdu. Je le déleste de son verre de jus que je pose sur le plateau. Il aura l’air moins gourd! Je lui lance un regard d’encouragement. C’est bien, c’est bien on développe sur les fêtes. Les fêtes c’est un truc positif!

_ Eh bien on sera au moins 3 à être de service le 25! C’est une autre façon de faire vivre l’esprit de Noël, pas vrai ! J’ai eu mon planning de la dernière quinzaine hier. Je m’y attendais un peu. Je suis l’un des rares de l’équipe de nuit à ne pas avoir d’enfant. C’est dans la logique de laisser la place aux parents. Rien d’étonnant non plus pour ces deux-là. Ils ont la vocation du métier. Ils sont de ceux qui pensent au Service avant leur vie personnelle. Exactement comme un Officier. Ca fait partie des éléments qui font qu’on se retrouve.

_ Mais je mangerais avec les parents le 26 comme d’hab ! Les parents, Ethan, sa belle et leurs enfants. Je sais qu’ils vont râler que je sois absent le jour J. Ca ne change pas des autres années. C’est surtout l’occasion de se faire un bon petit repas et de donner des news. Vous voyez ! La bouffe c’est sacré pour les moments festifs chez les Mulligan et pas qu’un peu.

Je regarde autour de nous voir si Betty n’a pas amené un plateau de petits fours. La nourriture ça détend, ça apporte du bonheur. Un vecteur parfait pour délier les langues timides. Sinon, je vais aller en chercher pour mes loulous. Mais vue l’heure du bon docteur… Je peux bien lui donner une autre munition.

_ Il me semble que les Filles vont organisé un petit Buffet pour l’équipe de service. Denise est une pro de l'organisation de ce genre de repas collectif. L’inspiration directe pour Betty et les plus jeunes qui ont préparé le pot de ce soir. Elles ont raison. Ca fait partie des forces des soignants. C’est aussi ce qui motive à se donner à 200%. On sait qu’on est soudés, unis “dans la joie comme dans la maladie” ! Pourquoi ne pas se faire une sortie après ? Genre dans un bar ? Avec mon groupe on va faire un concert! Sûrement au “Red Corner” ! Vous pourriez venir nous soutenir ! Ce serait sympa ! On ne prend pas de cachet pour ce concert. Le prix du billet sera reversé à la Croix-Rouge. On n’a pas besoin de fric. Mais les ONG oui. Ca nous permet d’apporter une petite contribution. Mais mieux pour nos deux tourtereaux, ça leur donnerait le contexte parfait pour un rencard en bonne et dûe forme. Si ce n’est pas du talent ! Je suis assez fier là!

Eden Memories
Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 306
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
Lun 27 Avr - 12:31
Revenir en haut Aller en bas
Desmond Haughton
Pour un flirt avec toi...

Tu as de la chance de l'avoir. sonna comme un glaçon qui descendait le long de son œsophage, pour venir lui geler les entrailles. Ah. Oui, c'était sûr. Il se sentait heureux et chanceux d'avoir Rosemund dans sa vie. Mais Desmond s'était rendu compte du peut-être malentendu qui venait de s'installer. Elle le croyait avec une autre. Du coup, ça laissait libre place à Sean aux yeux de Kala. Lui-même se retrouvant de fait, sur la touche. Le docteur replongea le regard dans ses gobelets, morose.

Jusqu'à ce qu'une main d'homme ne vienne lui retirer son jus de fruits, ne laissant que la coupe dans sa main gauche. Sean parlait. Desmond n'avait plus trop le coeur à écouter, mais était poli de nature. Il releva donc la tête et faisait acte de présence. Il hocha de la tête quand l'ambulancier exprima son intention de donner des nouvelles à ses proches le 26. Cela rappela au bon médecin qu'il devrait lui aussi, écrire un petit mot à l'encontre de ses parents. Même si ce n'était que pour dire qu'il allait bien.

Puis sans trop qu'il ne comprenne comment, Desmond se retrouva invité à un concert. Son corps fit un pas en arrière. Ses yeux s'écarquillèrent. "Ah. Oui. Non, peut-être pas..." balbutia-t-il rien qu'à l'idée de se retrouver compresser dans une foule opaque. Il freinait des quatre fers. Il avait chaud, il sentait une goutte de sueur courir le long de sa tempe et descendre sur sa joue pour terminer sa chute le long de sa mâchoire.
"Vous..Vous savez, je..." commença-t-il, attirant deux paires d'yeux sur lui. "Je ne suis pas très à l'aise avec la foule. Boîte de conserve. Sardine." essaya-t-il de se faire comprendre.

Pitié, qu'on vienne à son secours.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Retouche by Bud J. Roberts
Desmond Haughton
Desmond Haughton
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 151
Date d'inscription : 04/12/2019
Localisation : St Thomas Hospital
Profession : Médecin Urgentiste
Etat Civil : Célibataire
Lun 11 Mai - 10:01
Revenir en haut Aller en bas
Kala Avasarala
Kala n'aime pas beaucoup parler d'elle-même ou de ses racines... Même si paradoxalement elle aime beaucoup la culture indienne et la montrer autant qu'elle le peut. Comme elle avait désiré mettre une robe typique de ce pays malgré le fait qu'elle serait invariablement la seule à en porter. Comme à son habitude, elle se retrouva tout de même gênée de devoir parler d'elle-même. Elle prit toutefois sur elle, après tout les deux hommes étaient ses amis. Elle leur faisait suffisamment confiance pour pouvoir discuter avec eux. Ca lui permettra aussi de ne pas montrer son amusement face à l'incertitude de ce pauvre Desmond avec ses deux verres.

-Oui, il s'agit d'un sari indien. Il en existe différentes sortes.

Ils seraient donc tous les trois ensemble pour les fêtes de Noël, à œuvrer pour que les personnes en détresse pour que les personnes en détresse reçoivent l'aide dont elles ont besoin et à éviter que la douce période des fêtes ne soient pas tâchée par la couleur du drame. Elle cru sentir quelque chose du côté de Desmond, comme si quelque choser qu'elle avait dit précédemment lui avait déplût. Elle s'inquiétait un peu... Vraiment. Parce qu'elle l'appréciait au fond. Elle enfonça pourtant sans le savoir encore plus le clou dans le cercueil du pauvre docteur.

-J'irais voir les miens, pour la nouvelle année. Et toi Desmond tu comptes aller voir les tiens cette année ? Pour leur présenter Rosie.

Toujours persuadée donc que Desmond avait choisit l'élue de son cœur et un peu triste, même si elle ne savait pas encore vraiment pourquoi, elle tentait pourtant de le pousser à continuer s'il en avait envie mais avait besoin d'un coup de pouce. Dévouée aux autres elle l'était, et elle le resterait peut-être éternellement. On s'éloigna ensuite au sujet des fêtes pour se diriger vers un autre sujet. Un concert... Voilà que Sean les invitait à un concert pour le soutenir. Il risquait d'être déçu s'ils ne venaient pas, non ?

-Ça... Ça fait longtemps que je ne suis plus allée à un concert. Je crois que j'ai perdu l'habitude.

Depuis son arrivée à Londres en fait. Elle aurait pu lorsqu'elle s'était retrouvée toute seule, mais ne l'avait jamais fait. Elle n'en n'avait jamais ressenti l'envie.

-Mais... Nous pourrions rester à l'écart, près de la porte avec Desmond. Ainsi nous ne serons pas au milieu de la foule.


Et proche de la porte, Desmond pourrait sortir plus facilement s'il se sentait vraiment mal.
Kala Avasarala
Kala Avasarala
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 121
Date d'inscription : 09/04/2020
Profession : Docteur
Etat Civil : Célibataire
Ven 15 Mai - 16:41
Revenir en haut Aller en bas
Sean Miller
Amicale de Saint-Thomas
Desmond, Kala & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Houla. Pourquoi il nous fait une tête pareille Poil de Carotte ? Hein ? Il a la fille de ses rêves à deux centimètres et il regarde ses verres. … Mec !! Non mais DUDE! Combien de mois qu’il la regarde comme un lycéen amouraché ? Et là, il se dégonfle au bout de cinq minutes ?

Je vais les mettre les putains de sabots.

_ J’pense pas que ce soit Rosie qu’il va présenter en preums aux Haughton. HEIN Desmond ? VOILA. Maintenant, piété qu’il rebondisse. Parce que bon, étant donné le niveau, on va éviter le quiproquo de la mort. Je les vois venir les deux. A s’attendre jusqu’à ce que la Mort les sépare. S’il continue à regarder ses pieds je vais lui en coller une dans les côtes. Un sourire et on remet les pieds bien dans le plat. C’est vrai que les fêtes c’est toujours une bonne période pour faire les présentations. Je ne suis pas un exemple dans ce cas. La seule fille que j’ai un jour présenté à mes parents, je viens à peine de m’en souvenir. Je sens, au fond de mes tripes, que j’ai aimé cette fille. Desmond, y a pas quelqu’un que tu a envie de présenter ? Hum ? Et mon malaxe bien avec les pieds. Punaise, je leur fait de la purée mousline prenum, là.

_ J’pense pas que ce soit Rosie qu’il qu’il va présenter en preums aux Haughton. HEIN Desmond ?

Okay. Pendant un trés, très court instant, mon moi Cartoon s’en prend à Dédé. En mode je te secoue comme un prunier pour que tu sortes de ta bulle. Le côté choupie de sa timidité commence à se transformer en agacement. Il est agoraphobe. Okay ! TRES BIEN ! J’aurais pu m’en douter. Heureusement que Kala est un peu plus aventurière de la life.

On n’est pas couché les gars.

_ On peut prévoir un carré VIP prêt de la porte. Rien que pour vous deux. Allez choue. Je sais bien que tu as la peur au bide. Mais à un moment. Il faut se jeter à l’eau! Comme un grand.

Bon ça tombe bien qu’on parle musique. La sono vient de s’allumer. MERCI les filles. C’est exactement ce qu’il nous faut pour sortir dédé de son mutisme de poisson. On va faire ça bien.

_ On en reparle. Ok ? Là faut que je retourne en cuisine aider les filles. Je chope la coupe de Desmond au vol. J’attrape celle de Kala. Ils ont les mains vides. Bon. Maintenant, j’active la corde empathie des deux. Je leur fait aussi le coup de la générosité. Ça devrait le faire. Je vous met ça de côté. C’est la danse d’ouverture. Les filles se sont démenées pour faire la playlist. Faut leur faire Honneur! Elles comptent sur vous. Ça encouragera les autres à venir, en plus. Je leur désigne la zone de danse. En piste ! On sourit Desmond et on prend la main de sa princesse orientale. Go!

Je me met à trente degrés dans leurs dos. J'attends dix secondes. Maintenant j'y vais avant que l'un d'eux trouve une raison de se dérober au défi. Bon! Il me faut une bière moi. Mama !

Eden Memories



Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 306
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
Sam 16 Mai - 19:16
Revenir en haut Aller en bas
Desmond Haughton
Pour un flirt avec toi...

Son glaçon barbotait maintenant joyeusement dans son estomac. C'était bien ce qu'il craignait, Kala croyait que Rosie et lui... étaient.. ! Dépassé par les événements, le bon docteur ne savait pas comment se dépêtrer d'un tel bourbier. Le devait-il seulement ? Si Kala était plus heureuse avec Sean, en quel honneur Desmond pouvait-il se permettre d'interférer ? Et puis cette idée de concert dans un bar, cuit à l'étouffé... Nope. Mais une fois de plus, l'intelligente jeune femme a ses côtés vint à la rescousse. Elle proposa une solution qui pouvait plaire à tout le monde. Oui, ils viendraient mais en se plaçant proche d'une issue de secours. Cela rassurait Desmond, qui voyait son rythme cardiaque s'apaiser. Si sa belle indienne avait besoin de son soutien pour entendre son aimé en concert, Desmond Haughton répondrait présent.

Mais voilà que Sean revenait sur le premier sujet, avec ses pieds dedans. Desmond le regarda avec des yeux apeurés. Il ne comprenait plus rien. L'ambulancier ne voulait-il pas impressionner Kala ? Pour pouvoir sortir avec elle ? Alors pourquoi dissipait-il le malentendu qui s'était installé ? Le regard interrogateur que lui glissa Kala fit répondre le docteur à son ami. "Oui, non. Je ne comptes pas présenter Rosie de cette façon à mes parents. Ce n'est pas... ce genre de relation. C'est une amie. Ma voisine de pallier. Très gentille. Très retraitée active. Euh..." Il se tourna vers Kala et la regarda droit dans les yeux, dans un instinct de clarifier les choses. "Elle me donne ce qu'une grand-mère donne à son petit-enfant. Un sentiment d'appartenance et de soutien. Je me sens protégé avec elle." Oui bon, ce n'était peut-être pas la chose à dire pour un homme adulte, dans la trentaine, à une femme qu'il compte (tente, essaye) de séduire, mais c'était la stricte vérité.
Sean en remit une couche pour inciter Desmond à dire les choses. Effet du peu de champagne qui coulait dans ses veines, ou regain d'énergie par sa précédente confession (après tout, une fois lancé, hein), Desmond poursuivit donc : "Je préférerai en effet, présenter quelqu'un d'autres à mes parents. Quand ce sera le bon moment." Son regard émeraude était bien appuyé à ses mots... mais il ne resta pas longtemps. Il fila rapidement vers ses mains et son gobelet. Il but une nouvelle gorgée du breuvage pétillant.
Sûrement satisfait par cette réponse, Sean-Cupidon rebondissait sur son idée de Concert et promettait un carré VIP pour les deux médecins. A cet instant là, la musique se mit en route un peu plus fort. On lançait la première danse. Desmond vit disparaître son gobelet dans la main de Sean. Le docteur put voir qu'il faisait de même avec Kala et les poussait vers la piste de danse. Le cerveau reptilien du rouquin se mit en veilleuse. (Il ne chercha plus à analyser et comprendre le comportement de l'ambulancier) Il se laissa donc guider.
Desmond se rappela les films qu'il adorait regarder. C'était toujours à l'homme d'inviter sa promise à danser. Alors il tendit la main, ouverte, paume vers le ciel, vers Kala en une demande silencieuse.

Lorsqu'elle y glissa sa douce main tannée dans la sienne, son coeur fit un bond de joie. Il marcha doucement et se mit là où il y avait de la place. Avec une assurance de cinéma, Desmond se plaça pour danser un slow. La musique, et les paroles, remplissaient la salle. Quand Kala vint se mettre proche de lui, toujours sa main dans la sienne, dans l’alcôve de ses bras, le bon docteur posa sa main gauche, restée libre, dans le milieu du dos de sa partenaire. Comme dans les films. Il se mit à tourner lentement sur eux-même.
Dansant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Retouche by Bud J. Roberts
Desmond Haughton
Desmond Haughton
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 151
Date d'inscription : 04/12/2019
Localisation : St Thomas Hospital
Profession : Médecin Urgentiste
Etat Civil : Célibataire
Dim 17 Mai - 11:08
Revenir en haut Aller en bas
Kala Avasarala
Le malaise était présent, et ne s'arrangea pas lorsque Kala vit leur ami s'en prendre à Desmond, semblant très désireux de lui faire dire que ce n'était pas Rosie que le médecin avait envie de présenter à ses parents. Il y mettait tellement d'entrain que l'espace d'un instant, la doctoresse se demanda si ce n'était Sean que Desmond devait présenter à ses parents. Mais elle compris vite que c'était une idée ridicule, puisque Sean était amoureux d'une autre personne. Elle se senti soulagée lorsque Desmond fini par avouer qu'il avait une autre personne en vue. Même si elle ne savait toujours pas laquelle.

-Oh... Excuse-moi. J'avais mal compris. Eh bien... Tu as tout de même de la chance d'avoir une voisine aussi gentille.

Le regard appuyé de Desmond la met mal à l'aise, il la regarde droit dans les yeux... Comme s'il voulait lui dire quelque chose mais n'osait pas encore le faire à voix haute. L'instant et bref et le médecin fini par baisser le regard, mais c'est suffisant pour désarçonner la jeune femme qui a également remarqué l'insistance de Sean. Mais à quoi les garçons jouaient-ils ? Ils savaient quelque chose qu'elle ignorait ? Mais quoi donc ? Et en plus voilà que leur ami les poussaient purement et simplement à aller sur la piste de danse. Pour le coup, la doctoresse est complètement désarçonnée.

-Quoi ! Mais je n'ai pas dansé depuis...


Trop tard, elle se retrouvait à présent seule avec Desmond. Et dire qu'elle n'avait pas danser depuis quelques années maintenant... Elle avait peur de faire une grosse bêtise. Mais elle n'osa pas dire non à Desmond lorsque ce dernier l'amena avec lui sur la piste de danse de peur de le froisser ou de faire mauvaise impression. Elle accepta donc de danser avec lui avec un sourire hésitant et sincère, décidant de tenter l'aventure et de faire au mieux. Ce n'était qu'une danse, non ? Et ils étaient entre collègues et amis. Il n'y avait pas de raison pour que cela tourne à la catastrophe. Elle imita donc les gestes de Desmond et le duo commença à effectuer des pas de danse sous les regards des autres participants.

-C'est... Sympa.


Elle aurait dû dire agréable mais le mot était encore trop fort pour elle. Elle était trop timide encore... Et si ça se trouve, elle dansait très mal et ça n'allait pas du tout pour son partenaire. Toutefois, elle se sentait réellement bien là, avec lui. Elle se sentait à sa place et espérait presque que cet instant ne s'arrête pas.
Kala Avasarala
Kala Avasarala
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 121
Date d'inscription : 09/04/2020
Profession : Docteur
Etat Civil : Célibataire
Ven 22 Mai - 21:53
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: