AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -53%
– 53% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC ...
Voir le deal
22.88 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Echange de bon procédés - [PV Eliot]
Léandre Tyler
Il y avait eut 22 morts et le bilan risquait encore de s'alourdir. C'était un bilan terrible. L'attentat avait frappé dans l'université londonienne, tuant des étudiants et mettant durablement en difficulté l'établissement. Mais si les deux explosions avaient eut là, ce n'était pas les étudiants qui avaient été visés... ni l'opinion public. Bien qu'il y ait peut-être eut un objectif secondaire. Mais c'était le réseau de gouvernance souterrain qui s'était réuni qui avait été visés. Il y avait eut plusieurs groupes mafieux, les Russes, les Chinois... Et les autres ? Le juge n'avait que peu d'information. Et s'il voulait mettre ce terroriste derrière les barreaux, il avait besoin de le trouver et pour cela de connaître ses motivations et donc ses victimes.

Le wolf house était un restaurant de petite taille. Ce n'était pas l'heure du repas, pourtant l'établissement était ouvert. Ils attendaient un client et c'était Léandre. Le juge était calme, attentif à son environnement. Il était habillé de façon classique, essayant de se vieillir un peu. Léandre était accompagné, un homme de confiance lui tenant le bras. Léandre jouait à un jeu dangereux, mais il avait été à bonne école. Il savait que le Norvégien faisait parti de ces hommes de principe, ayant encore un peu de moral... Et le juge avait aussi préparé de quoi se protéger. S'il était abattu ici, il ferait tombé du monde... Et ça ce n'était dans l’intérêt de personne. Tout était en équilibre et pour le moment rien de mal ne pouvait réellement se passer.

Léandre entra dans la cuisine, sachant que le Norvégien était en train cuisiner quelque chose. Le juge pouvait le sentir les odeurs et entendre différentes éléments cuire. Le juge fut laissé seul, se guidant à l'aide des plans de travail et de sa cane blanche. Il y avait parfois de moments où la cécité de Léandre était bien plus embêtante que d'autre. Mais sa vision aveugle faisait qu'il était relativement à l'aise dans les nouveaux espaces. Le juge était tranquille, il salua le Norvégien "M.Eirik, je suis ravis de vous rencontrer de nouveau... Bien que les circonstances ne soient pas les meilleurs. Allez-vous bien ?". Léandre connaissait déjà cet homme, son pouvoir et son réseau. La faute à son ancien maître d'apprentissage. La question du juge était loin d'être innocente, s'interrogeant sur l'état de santé de son interlocuteur. Avait-il était présent ce jour là ? Combien de morts il y avait-il eut chez les mafieux ? Et surtout qu'elles avaient été répercussions ? Léandre n'avait pas besoin qu'il y ait une guerre souterraine supplémentaire. Il y avait assez de chaos comme ça.

Quand au juge, le retour du smog le mettait en difficulté. L'obligeant à augmenter ses séances de kiné et à passer moins du temps au travail... Mais il avait bien la volonté de faire attraper ce terroriste, mais surtout de savoir de quel maux il en était le symptôme.
Léandre Tyler
Léandre Tyler
OBJECTION!
Messages : 67
Date d'inscription : 05/04/2020
Localisation : Londres
Profession : Juge
Etat Civil : célibataire
26th Avril 2020, 17:43
Revenir en haut Aller en bas
Eliott Eirik
Echange de bon procédé. ft. Léandre Tyler


Ce matin-là le Rosewood ainsi que ce cher Mr Walsh se retrouvaient sans le chef. Il arrivait en effet, de temps à autre, que Mr Eirik déserte le bureau pour s’occuper de sa passion secrète : la cuisine. Il avait investi ses biens propres dans quelques établissements de restaurations à travers le monde. Par chance il en avait un sur Londres même. Il regrettait de ne pas pouvoir y consacrer plus de temps. Il aimait beaucoup cuisiner cela lui apporter beaucoup de plaisir et de détente.

Bien qu’il n’ait jamais été diplôme dans cet art gustatif, il s'exerçait avec un amour infini. Il avait la finesse et la patience de tout chef étoilé. Il était même bon derrière les fourneaux. Il avait d’ailleurs envisagé une reconversion au début de son veuvage. Malheureusement, le Réseau et ses liens n’étaient pas les plus faciles desquels divorcer. A l’époque Eliott était encore jeune et on avait besoin de ses talents pour poursuivre l’élaboration des Hôtels Particuliers. Il s’était laissé séduire par le défi à relever. A présent, il était trop tard pour commencer une deuxième vie.

Il s’attelait à la confection d’une macédoine de légumes de saison quand le visage de Mr Tyler se dessina sur l’écran de la vidéo-surveillance:
« Hum. A l’heure. » Eliott trempait un oculaire dans la sauce dans laquelle il venait d’ajouter les trois épices secrètes. Une moue appréciatrice se dessina sur son visage parcheminé. « Parfaite ! »

Maintenant, il pouvait s’occuper de la poule. Il avait déjà tué et déplumé l’animal au petit matin. il s’occupa donc de lui ouvrir le ventre pour la vider de ses entrailles. Il opérait avec calme et efficacité voyant en cela le simple cycle de la vie. La vue du sang et des abats lui faisait surtout penser au résultat final une fois la recette terminée.

« Bonjour Mr Tyler. » Répondait le Norvégien d’une voix sonore et joviale. ll vit l’accompagnateur du Juge repartir et ne dit rien. L’homme était capable, il en avait été un témoin indirect. « Un tabouret vous attend, à trois mètres, sur votre droite. Je dois laver mes mains. Je suis à vous tout de suite. Je vous en prie. » Il attrapait le papier journal pour en faire une boule et la jeter dans la poubelle dédiée aux animaux. Chez lui le gaspillage était interdit. Il tenait à ce que ses règles soient celles du personnels. C’était l’une des premières chose qu’il vérifiait lors de ses visites surprises.

« Aussi bien que faire se peut. » C’était la réponse à la question qu’on lui avait posé. Il s’approchait après avoir lavé ses mains et essuyées sur le tablier blanc. « Il en faut plus pour mettre un vieux loup à terre. »

Il posait une main calme sur l’épaule du jeune homme pour lui signaler sa présence, avant de descendre prendre sa main pour la serrer avec respect. « Vous avez l’air pâle. » Ils connaissaient tous les deux des soucis de santé. Si elles avaient des origines différentes elles les rapprochaient. Eliott était vieux et fatigué. Le métier l’usait. Tandis qu’il trouvait en Léandre une détermination et une résilience admirables. « Voulez-vous revoir mon médecin ? » Il n’y avait point de honte à prendre soin de cette machine formidable qu’était le corps humain. Eirik pouvait la négliger mais il faisait attention aux autres.

Le Directeur du Réseau retournait pour un instant vers les fours:
« Je vous offre un café ? » Il allait chercher les madeleines finies avant la macédoines. Elles étaient encore tièdes. Il était dommage que Léandre ne puisse apprécier leur teinte dorée. Au moins en sentirait-il le parfum rond et gourmand. « J’ai deux équipes qui enquêtent.» Introduction simple au cœur de ce rendez-vous aimablement concédé par le vieil homme.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Eliott Eirik
Eliott Eirik
FUCK THE LAW
Messages : 305
Date d'inscription : 29/04/2019
Localisation : Londres Rosemonde
Profession : Gérant d'Hôtel / Mafieu
Etat Civil : Veuf sans enfant
27th Avril 2020, 19:16
Revenir en haut Aller en bas
Léandre Tyler
Léandre était calme. Il se savait faire face à un des hommes les plus puissants du pays. Le juge n'était pas encore son égal. Il avait du pouvoir, mais il n'était pas la personne la plus puissante du palais de justice. Cela finirait par venir. Il n'avait pas encore 30 ans et continuait de faire grandir son réseau. Léandre voulait être exceptionnel, il voulait marquer le monde de la justice. Et pour cela, il était prêt à prendre tous les risques. Tyler voulait une vie extraordinaire, car il savait à quel point c'était précieux. Le jeune juge avait connu le deuil d’un être cher, mais il avait aussi fait le deuil d'une partie de lui-même. Léandre savait qu'il n'était qu'un mortel, qu'il mourrait probablement bien plus tôt que les autres, alors il avait une ambition dévorante. Il se consumait dans sa recherche de pouvoir, bien qu'encore drapée d'une belle morale. Léandre voulait sincèrement que le monde aille mieux.

Dans la cuisine, l'aveugle pouvait sentir les différentes odeurs se mélanger. Il avait une forte odeur de sang. Elliot Eirik avait une voie énergique et enjouée. Il était bien loin de l'archétype du chef mafieux... On aurait pu lui donner le bon dieu sans confession. Mais Léandre ne se fiait pas aux apparences. Léandre se mit à marcher, une main posée le long du plan de travail et sa canne blanche dans l'autre. Il trouva sans mal le tabouret, puis se posa. C'était un tabouret et non une chaise. Le jeune juge sentait bien qu'il n'était pas en position de force. C'était lui qui avait le plus à perdre... mais aussi le plus à gagner. Mener la résolution de cette enquête permettrait à Léandre de boosté sa carrière. L'aveugle entendit Eliott se laver les mains, puis venir jusqu'à lui.

Le norvégien répondit à la question du juge. Avait-il été impacté directement ou indirectement par les événements ? D'ailleurs, avait-il été visé ? Cet acte aurait très bien pu être là pour créer le chaos, pour accélérer la chute inévitable du vieux loup. Car ce qu'il était : vieux. La vieillesse le rattrapait et un jour le corps ne pourrait plus suivre. La question était de savoir si Eirik avait perdu en poigne. Léandre répondit "Bien.". C'était une bonne chose. Léandre était sincère. Il valait mieux qu'un semblant de paix continue d'exister. A la remarque du Norvégien, le juge répondit "Que voulez-vous ? Londres a un air vicié ces derniers temps.". Le Smog était revenu et la criminalité explosait. Léandre le remercia de sa proposition « Je vous remercie pour cette proposition, mais je suis déjà bien suivi. ». Le juge avait un emploi médical régulier et chargé, il faisait attention. A la dernière question du vieux loup, Léandre répondit « Je veux bien, merci. ». Il ne prenait pas de risque, du moins, si Eliott voulait le tuer, cela arriverait de toute manière.

Le sujet était sérieux et complexe. Il ne fallait rien laisser au hasard. Il y avait de l’enjeu, énormément même. Tyler avait murement réfléchi à ce qu’il allait dire. Il avait horreur de perdre du temps et le Norvégien devait éprouver la même chose. Le juge commença « Nous avons le même objectif : la paix. La Justice chercher à assurer la tranquillité à chacun de nos concitoyens. Mais l’équilibre a été brisé avec cet attentat. 22 morts, 3 personnes dans le coma, 66 blessés légers… Auquel il est nécessaire de rajouter les victimes des vendettas. Et il y a aussi la peur. ». A titre personnel, le juge n’avait pas peur. Mais il savait que cet attentat venait de relancer les tensions, ravivant des feux dangereux. Celui qui avait commandité cet attentat voulait créer le chaos. Léandre continua, parlant toujours avec calme « Je suis votre allié dans cette affaire. ». Il était sincère, Léandre proposait réellement son aide. « Laissez-moi vous aider. ». De cette façon, le juge présentait les choses pour que cela soit Eliott qui est besoin de lui, mais dans la réalité, c’était probablement l’inverse. Léandre était venu dans le but de récolter le maximum d’information.
Léandre Tyler
Léandre Tyler
OBJECTION!
Messages : 67
Date d'inscription : 05/04/2020
Localisation : Londres
Profession : Juge
Etat Civil : célibataire
19th Mai 2020, 23:53
Revenir en haut Aller en bas
Eliott Eirik
Echange de bon procédé. ft. Léandre Tyler


Chacun était d’un côté du siècle. Eliott était la mémoire du passé là où Léandre en était l’avenir. Ce dont le Directeur avait parfaitement conscience. A chaque époque ses rois et ses fous. Lui-même avait donné sa vie entière au Réseau. Si la colère avait d’abord prédominée, elle laissait maintenant place à une acceptation philosophique. Si le monde souterrain ne voulait plus de lui Eirik n’avait aucun problème avec le fait de tirer sa révérence.

Il écoutait le jeune Juge pendant qu’il passait un coup d’éponge sur le plan de travail. Il fallait toujours faire place nette entre deux étapes de travail:
« Nous sommes bien d’accord. »

Les Albanais se calmaient à peine que les Irlandais s’y mettaient. La roue tournait et ne s’arrêtait pas. Ici c’était de façon exponentielle. Pourtant le Directeur ne pouvait éternellement s’occuper de cette ville. Il lui avait consacré déjà beaucoup de temps. Peut-être même déjà trop de temps. il savait qu’en restant ici il prenait le risque que les choses s’empirent ailleurs. C’était une situation pénible.

Une belle cafetière artisanale fût activée. Eliott passait le café. Il apprécia l’odeur du grain. Il demandait à un trafiquant d’ivoir de le lui
« Très bien. N’hésitez pas néanmoins si la situation devait évoluer. »

La raison de cette visite était exposée et ce plus rapidement et efficacement que le firent d’autres confrères de Tyler. Il n’était pas en place depuis longtemps. Cependant, Eirik avait entraperçut ses talents. Il avait demandé son avis à Torres, homme de confiance et confrère du juriste. Ce qu’il lui avait dit n’avait fait que confirmer son intuition. Il pressentait que ce jeune homme aurait de l’influence à Londres. Qu’il vienne si tôt se frotter au Réseau en était d’ailleurs un indice. Il ne pouvait en attendre moins d’un sous-fifre de Blakemore.

Pendant que le café passait, le Norvégien leur servit deux grands verre d’eau plate. Une eau à température ambiante:
« Que proposez-vous Mr Tyler ? » Aider pouvait avoir des sens et surtout des applications très différentes.

Eirik avait fait fructifier des dizaines de collaborations de ce type-là. Il savait comment fonctionnait les agents de la Justice. Il savait aussi que la morale était aussi relative que l’ambition d’un homme. Néanmoins, ce qu’il ignorait encore c’était jusqu’où pouvait aller l’audace de son nouvel “allié”. Le palais était asservi, par un trio de femmes, aussi droites que la Justice. Léandre avait-il assez de tripes pour aller aller là confrontation ?

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Eliott Eirik
Eliott Eirik
FUCK THE LAW
Messages : 305
Date d'inscription : 29/04/2019
Localisation : Londres Rosemonde
Profession : Gérant d'Hôtel / Mafieu
Etat Civil : Veuf sans enfant
21st Mai 2020, 11:59
Revenir en haut Aller en bas
Léandre Tyler
Léandre était calme. Peut-être qu'il aurait dû se sentir stressé ou angoissé, mais ce n'était pas le cas. Il savait où il allait. Le juge prenait des risques, mais ils étaient calculés. Pour le moment Tyler était un juge neutre sur l'échiquier du tribunal et il voulait garder cette place le plus longtemps possible. Léandre voulait sincèrement rendre la société plus juste. Il n'était pas comme Blakemore, du moins pas pour le moment. D'une voix claire et confiante, Léandre répondit :

-Comme je vous l'ai dit, nous avons le même objectif.

Il marqua un temps.

-Je souhaite au tant que vous trouver le commanditaire de cet attentat.

A ce stade, un tel acte avait faisait vaciller la sécurité national. Les choses ne pouvaient qu'empirer. Léandre avait du mal à comprendre où voulait en venir le commanditaire. Etait-ce seulement lié aux mafieux ? Ou est-ce qu'il y avait plus ? Le juge sentait qu'il passait à côté de quelque chose d'essentiel. Il allait devoir se poser et reprendre tous les éléments. Mais le juge Tyler manquait de temps. Pragmatique, Léandre continua :

-Vous avez votre réseau, vos sources d'information. J'ai accès à celui du palais et des forces de l'ordre.

Il arriva rapidement une conclusion évidente :

-Une union de ces forces, aussi disparate soient-elles, permettrait de s'assurer la neutralisation de cet individu.

Léandre n'avait pas parlé d'arrestation. A ce niveau, le commanditaire était forcément quelqu'un de de haut placé... Et de bien protégé. Tyler avait conscience que la justice était parfois limité pour arrêter ce genre de criminel. Le plus important était surtout de mettre hors d'état de nuire cet individu. A ce niveau de gravité, l'assassinat était une option qui ne pouvait pas être encore écartée. Assis sur on tabouret, Léandre avait les mains posées, ne laissait ressortir aucun geste lié au stress. Il était essentiel que ce marchandage réussisse.

-Transmettez moi les informations que vous avez à disposition... Je mènerai l'enquête avec mes collaborateurs et vous tiendrez personnellement informé des avancés.

Le juge Tyler expliqua :

-Et ce, avant que d'autres personnes soient informées. Ce qui vous permettra d'avoir un coup d'avance sur vos adversaires... En plus de connaître l'identité de ce commanditaire.

L'arrangement était intéressant pour les deux parties, à condition qu'ils soient honnête. Mais Léandre avait appris qu'il était nécessaire de l'être lors de tels promesses. C'était la confiance qui était essentiel dans ce cadre. Et le juge Tyler voulait être considéré comme tel, comme une personne de confiance.
Léandre Tyler
Léandre Tyler
OBJECTION!
Messages : 67
Date d'inscription : 05/04/2020
Localisation : Londres
Profession : Juge
Etat Civil : célibataire
4th Juillet 2020, 14:47
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: