AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
-67%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung avec charge rapide sans fil ...
9.99 € 29.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[CLOS] Don't you have something to tell me? / Megara
Zac Sanders

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Don't you have something to tell me?
Megara

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le serveur versa alors le deuxième café dans le meug blanc. Sanders le remercia d’un regard la main déjà prête à prendre le récipient.
L’odeur a quelque-chose de réconfortant. Elle rappelle un souvenir d’enfance. La mère des jumeaux en train de préparer le café du matin. Elle le faisait religieusement. Le café était plus sacré que la messe. Il y en avait toujours de prêt quelque soit l’heure de la journée. Zac avait adoré y tremper des morceaux de sucre à croquer. Aujourd’hui, la caféine ne fait plus tellement d’effet sur l’organisme. Mais la boisson réchauffe le corps de l’intérieur. Là, il se brûla la langue d’impatience.

Sous la table, le pied droit bat une mesure électrique. Le coup de pied d’un animal énergique et impatient.
Junior est arrivé juste après avoir déposé le petit à l’école. Il a prit le temps, encore, et encore de réfléchir. Il sait la vérité depuis trois jours. Pour ne pas réitérer les erreurs du passé il n’en a pas parlé tout de suite. Non, il n’a pas agit sur un coup de tête, comme le bélier. Il a attendu que le choc passe.

Dès que t’as appelé pour dire que tu voulais venir j’ai compris. Pour que tu fasses la démarche c’est qu’il y avait un truc vraiment important. Au fond je suis soulagée que tu sois au courant. Moi et les secrets ça n’a jamais fait bon ménage. J’ai été impressionné par… ton calme. Je m’attendais à un pugilat. C’est un truc qui m’a rassurée. Je me suis dit que tu étais prêt.
Le plus dure ensuite ça a été de ne pas faire de bourde avec toi Meg.


La lumière d’avril baigne la salle au fur et à mesure que défile la matinée. Junior regarde défiler les minutes sur l’horloge. La pause déjeuner de Megara est d’une petite heure seulement. Ils pourront mordre un peu. Ils prendront le temps.
Ici, là où Zac a fait sa demande en mariage.

-“Hey.” Il la regarde marcher avec attention. Il la regarde encore plus maintenant qu’il sait ce qui se passe. Le petit gonflement ce n’est pas une part de pizza en trop. “Ca a été ?” L’arrêt de travail de Junior est censé s'arrêter dans une quinzaine de jour. Avant ça, il doit aller faire un état des lieux à la médecine du travail. Pour le moment, il ne s’en est pas occupé. Le sevrage physique est quasiment derrière eux. Mais le processus est encore très récent. Il ne veut pas prendre de risques. A l’inverse Meg est au boulot tous les matins. Matt est à l’école. Ils ont un rythme. “Tu veux quoi ? Un thé ?” Propose-t-il en venant déposer un baiser furtif sur le coin de sa bouche.

Junior revient se glisser sur la banquette en sky. Il remonte les manches du sweat sur les coudes. Il avance ses fesses sur le bord. Il pose ses bras sur la la table. Les grandes mains nerveuses nouées l’une à l’autre. Les yeux gris scrute la belle.

-“J’ai un truc à te dire. ” Zac se râcle la gorge. Il a préparé la conversation dans sa tête. Mais il n’est pas sûre des tournures. Pour une fois, il aimerait bien faire passer son message. “Je suis au courant pour ta grossesse. Iza me l’a confirmé. Je sais que je n’ai pas mon mot à dire. Je veux juste que tu saches que… je veux te soutenir. Enfin, je veux dire que je suis là. J’suis pas au top encore. Mais bon je tiens debout maintenant. Donc, bah, tu peux compter sur moi. ” Zac se tait maintenant et attend de voir s’il n’a pas été trop con.






" My Family is first."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zac Sanders
Zac Sanders
PROTECT&SERVE
Messages : 710
Date d'inscription : 22/12/2011
Localisation : En ville
Profession : Policier - Strike Team
Etat Civil : Marié - Bientôt 3 enfants
Mer 29 Avr - 9:51
Revenir en haut Aller en bas
Megara M. Sanders
Don't you have something to tell me? Feat [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Aujourd'hui, Zac t’invite pour le déjeuner. Ça n’était plus arrivé de puis des années. Tu sais pas si c’est une bonne chose ou pas. Et quelque chose te dit que c’est important. T’as prévenu que tu serais peut-être en retard après la pause déjeuner. C’était pas anodin pour Zac de choisir cet endroit. Y a des tas de bons souvenirs ici. C’est un peu chez lui. Tu n’y étais pas retournée depuis votre séparation y a plus de deux ans maintenant. Tu lui avais laissé cet endroit.

Tu avais meilleure mine en ce moment. T’as repris un peu de poids. Tes jeans flottent moins aux hanches et tes hauts sont mieux remplis. T’es sorti de ta phase de maigreur même si tu remanges pas autant qu’avant. Ça reviendra. Si pas, le petit monstre que tu as là dedans le fera pour toi. Aujourd’hui, t’as mis ton jeans noir avec un haut fluide de couleur bleu roi. Tu as troqué les talons contre des vans de la même couleur que ton haut. Souvenir du lycée.

Quand tu pousses la porte il te repère tout de suite. Tu lui fais un petit signe de la main. « Coucou. Oui ça va. Le train train... Je vais plus prendre un multifruit, je suis un peu fatiguée. » Tu t’installes et souris quand il t’embrasse au coin des lèvres. C’est encore bizarre entre vous. Intimes réellement l’être, vous apprenez à revivre en couple. Chose que vous n’aviez pas fait depuis très longtemps. Ça te faisait bizarre aussi d’avoir Zac en homme au foyer. Mais aussi super présent avec Matthews, ça lui faisait beaucoup de bien au petit.

Tu t’installes en face de lui. Tu connais ce regard inquisiteur... Celui qui cherche à savoir ce qu’il sait pas encore. Celui qui regarde comment on réagit. Et puis la phrase tombe. « j’ai un truc à dire ». Ça pue ça non? Tu rentres un peu les épaules en prévision d’une tempête qui finalement ne vient pas. C’est rare que tu le vois autant soucieux. Le reste arrive vite. Le serveur dépose la commande entre temps. Ça te donne le temps de réfléchir à quoi dire. Tu fais tourner ton verre. Tu te sens pas trop bien là tout de suite. Tu t’éclaircis la voix. « Je savais pas comment te le dire... Je ne savais même pas si j’allais le garder ou pas. Je sais même pas si je peux assumer un bébé de plus. Ou si j’en ai envie. Je voulais pas mettre ce poids sur tes épaules. Et je veux pas que tu sentes obligé d’assumer une famille que tu n’as pas voulu... Surtout avec notre passif. » Tu as lâché le verre pour te tordre les mains. Tu voulais pas le mettre à l’écart mais tu voulais pas le forcer à reprendre une vie de famille avec toi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Megara M. Sanders
Megara M. Sanders
PROTECT&SERVE
Messages : 344
Date d'inscription : 17/03/2019
Localisation : Commissariat
Profession : Secrétaire du Grand Patron-(Ex) Sco19
Etat Civil : Mariée mais Séparée
Jeu 14 Mai - 22:34
Revenir en haut Aller en bas
Zac Sanders

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Don't you have something to tell me?
Megara

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les rôles sont inversés. Megara va au travail chaque matin. Zac reste dans l’appart.
Les premiers temps ces quatre murs ont eu l’aura d’un centre carcéral. Etre enfermé, alors que l’on sent tout son corps frémir. Rester dans une pièce à patienter jusqu’à ce que le désir de dope passe. L’envie ne disparaît pas entièrement d’ailleurs. C’est une faim sans fin. Il est possible de la calmer mais jamais de la rassasier.

-“Cool.” Pas de problèmes au travail. Dans le monde de Junior c’est un cadeau. Il ignore comment Meg fait. Lui ne sait pas rester sage. Il comprend qu’elle fait ça pour tenir. Elle fait ça parce qu’il y a un cadre. Mais Zac voit très bien qu’elle n’en tire rien. “ Je t’ai encore réveillé ? ” Parfois, elle ne lui dit pas. Pour les nuits complètes sont encore inaccessibles. Les suées, les poussées de manque, l’impatience des membres. Alors, il va dans la chambre d’ami.es.

Zac remercie sommairement la serveuse. Il n’a d’yeux que pour Megara à l’instant. Il identifie les signes de nervosité chez elle. Il s’attriste de constater que chacune de leur discussion la mette dans un sale état.
Un élément le frappe alors dans son explication. Un point que Zac n’a pas envisagé. Qu’elle n’en veuille pas. Que Meg ne veuille pas de leurs enfants. Cela lui fait drôle. Il ne sait pas s’il est triste, choqué, ou lucide.

- “Ouais. C’est vrai que je n’aide pas. ” Lui dit-il pour aller dans son sens. Ils n’ont pas besoin de revenir sur la grossesse de Matthews. Junior a eu peur. Il a été con. L’expérience a fait sa leçon. La paternité lui fait moins peur. Il ne se sentait pas prêt là, tout de suite, à l’automne. Mais, il ne se voit pas aller à l’encontre de la nature. Après tout, on ne tue pas un enfant à l’Eglise. “Je suis désolé. De compliqué ta vie.

- “On n’avait pas du tout ça en tête de base.” Ses yeux cernés cherchent le regard de cette femme. “J’ai flippé. ” C’est pour ça qu’il garde encore pour lui la prédiction qu’a fait Lowri. Une annonce pareille ne fera qu’enfoncer des portes dans leur dilemme. “Mais après j’ai souris.

-“C’est un peu différent cette fois. Je veux dire. Tu n’en veux pas pour toi, pour ce que tu as prévu de ta vie. Ok. Mais si c’est à cause de moi que tu penches vers le “non” je peux te dire que ce ne sera pas la même chose qu’avec Matt. Je suis là. Je ne pars pas. Je n’ai pas l’intention de partir. Enfin, je ne force rien bien sûre. ” Peut-être que Megara le mettra à la porte.
Plus tard, quand il sera plus solide. C’est une possibilité. Sanders ne l’exclu pas. Il sait qu’il mérite les brimades, les réserves, tant les siennes que celles de Rylee ou d’Iza. Mais, même avec cette hypothèse en tête Zac ne va pas condamner des enfants à venir. S’il y a une petite chance qu’ils soient désirés.

-“Je sais que le boulot m’a changé. Que j’ai beaucoup trop de choses à me faire pardonner de Matt et de toi. Je sais que ça n’arriva peut-être jamais même. Je suis ok avec ça. ” Junior baisse la tête sur sa tasse. Il s’agite. Il inspire, et joue de ses épaules. Les mots qu’il a envie de dire maintenant sont durs à sortir. Parce qu’il redoute de ne pas trouver réponse. “J’aime Matthews. Je t’aime. Je voudrais juste que tu puisses être bien. Alors, je te l’ai dit, c’est toi qui décides et moi, je suis là. Je ne sais pas trop quoi te dire d’autre en fait.






" My Family is first."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zac Sanders
Zac Sanders
PROTECT&SERVE
Messages : 710
Date d'inscription : 22/12/2011
Localisation : En ville
Profession : Policier - Strike Team
Etat Civil : Marié - Bientôt 3 enfants
Sam 16 Mai - 14:54
Revenir en haut Aller en bas
Megara M. Sanders
Don't you have something to tell me? Feat [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Il commence à reprendre du poils de la bête. Ses cernes sont encore là, mais moins marquées que les mois d'avant. Tu sais qu'il fait pas des nuits complètes. Mais toi non plus. Alors t'es habituée. Mais tu sais aussi qu'il va dormir dans la "chambre d'ami" qui est en bordel, qui sert de bureau, de débarras où il ne reste qu'une chauffeuse pour dormir. Tu sais que ce n'est pas confortable. " Tu devrais rester quand tu te réveilles. Ça ne me dérange pas si je vais des nuits hachées. " C'est vrai que c'était fatiguant, les nuits courtes, les nuits entrecoupées. Mais tu préférais être là pour l'aider à surmonter ses crises plutôt qu'il ne se dépatouille seul et sans aide.

Tu finis par lui avouer que quand tu avais appris la nouvelle, tu ne savais pas si tu allais le garder ou pas, si tu en voulais ou pas. Après tout, l'enfant que tu portais n'avait été ni voulu par Zac ni par toi. Il était juste... arrivé. Tu lèves les yeux vers lui. Il t'explique qu'il avait flippé pour Matthews. C'était peut être ça le soucis. Tu savais que pour un gamin que vous avez voulu tous les deux, il avait flippé et il était parti. " Je suis pas sûre de simplifier la tienne tu sais. Et ça depuis le début..." Il était pas le seul à avoir des casseroles, d'avoir été "compliqué" à suivre.

Il t'explique avec ses mots qu'il assumera quoi qu'il arrive, qu'il est pas du tout fermé à l'idée d'avoir un nouveau bébé dans la "famille". Tu penches légèrement la tête sur le côté... Est ce que tu comprends bien le sous entendu? Pense-t-il vraiment que tu allais le laisser tomber après tout ce que vous aviez enduré? Si vraiment tu avais été un jour en état de le laisser, de tourner la page, d'arrêter de l'aimer, tu aurais forcé la procédure de divorce il y a plus d'un an maintenant, quand il avait refusé de signer et où tu avais vu un signe qu'il tenait encore un tant soit peu à toi, à vous...

Tu le regardes se dépatouiller avec ses pensées et la façon dont il te parle te montre qu'il ne veut pas vous laisser, ni influer sur ta décision tout en te précisant qu'il aime son fils, qu'il t'aime toi, qu'il sera là. Peut être que c'est tout ce que tu voulais entendre, peut être que c'est tout ce que tu avais besoin d'entendre. Le soucis avec les femmes enceintes c'est que les hormones sont légèrement sans dessus dessous. Alors tu arrives pas à empêcher les larmes de déborder. Tu es soulagée. Réellement. Parce qu'au final tu avais décidé de le garder. Avec ou sans Zac dans ta vie. Tu frottes tes yeux du bout de tes doigts, évitant de ruiner ton maquillage. " Excuse moi. J'entends bien tout ce que tu me dis et vraiment, je ne demande que cela que tu restes avec Matthews et moi. Je te suis reconnaissante aussi de pas avoir remis en cause ta paternité... Ca représente déjà beaucoup... Et de pas avoir crié. "

Tu tortilles tes doigts... Tu sais pas trop comment te lancer. "Je suis... J'étais un peu perdue. Je savais pas trop comment te le dire, si je devais te le dire. Puis t'as été blessé, t'es revenu à la maison, tu as fait tellement de progrès. Je me suis demandée si tu allais pas craquer ou moi... " Tu soupires et tu passes tes mains dans tes cheveux. "J'ai rendez vous au gynécologue la semaine prochaine... Tu... Tu veux venir avec moi? "
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Megara M. Sanders
Megara M. Sanders
PROTECT&SERVE
Messages : 344
Date d'inscription : 17/03/2019
Localisation : Commissariat
Profession : Secrétaire du Grand Patron-(Ex) Sco19
Etat Civil : Mariée mais Séparée
Dim 24 Mai - 11:12
Revenir en haut Aller en bas
Zac Sanders

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Don't you have something to tell me?
Megara

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Vingt ans qu’ils se connaissent. Vingt ans ce ce n’est pas neutre du tout. Sanders a passé plus de temps avec cette femme dans sa vie que sans. A vingt ans ou quarante leur vie n’a jamais été calme, lisse. Même dans les premières années d’amour tout a été tumultueux. Ils sont fait comme ça.
Megara a eu des dizaines d’occasion de partir. Zac aurait pu signer les papiers de divorce deux ans plus tôt. Chacun aurait commencé une autre vie.

Mais… non. Personne d’autre sur cette terre provoque les mêmes tourment chez Junior. Peut-être parce que Meg était là depuis le début. Ou bien peut-être parce qu’il est trop admiratif de ce qu’elle est. Les remords sont en lui pour toujours. Il ne cherche plus à les enfouir sous de la mauvaise fois. Il cherche à avancer avec ses erreurs.

-“J’veux pas vous perdre. ” Il aura fallu tout ce chemin. Manquer de perdre Izaline. Effleurer la mort une énième fois… Pour qu’il fasse le point sur ses priorités. Les vraies priorités de la vie qu’il lui reste à vivre. Matthews et un autre enfant à venir. Même si Zac a envie de la couper pour répondre. Il s'astreint au silence et à l’écoute. Il sait que cela a contribué à leur malheur. Pour que cela fonctionne entre eux… Il doit changer. “Oui. ” Cette fois, il ne manquera pas les étapes. Il sera le compagnon de route. D’autant qu’il sait que Megara a été malmenée. Elle a besoin de soutien, de présence. Zac ne sait pas s’il sera à la hauteur. Mais, maintenant, il est déterminé. “Je veux que tu puisses de nouveau me faire confiance Meg. ” Ce qui peut prendre des années. Il n’y a pas plus coriace qu’un Sanders qui sait ce qu’il veut.

Zac tend une main pour avoir un geste de compassion. Il ne va pas plus loin. Il ignore encore quel est le cadre de leur relation. Tout est confus. Surtout depuis que Meg l’a accueilli. Le sevrage rend la situation encore plus étrange. Ils sont unis dans une lutte commune contre le Mal. Cela les rapproche indéniablement.
Ils vivent ensemble. Ils dorment ensemble.

Je voudrais une seconde chance. ” Celle-ci ne concerne pas les enfants qu’ils ont en commun. Zac ne parle plus de parentalité. Il a dans les yeux la flamme d’un amour malheureux. Il aspire à rentrer chez lui. Chez lui c’est dans les bras de cette femme. “Je veux réparer ce qu’il y a entre nous. ” L’émotion remonte. Zac est mal à l’aise. Il n’est pas un grand parleur. Il n’a pas l’aisance d’Izaline pour exprimer ses sentiments. Cela fait des jours et des jours, qu’il cherche les bons mots, pour dire ce qu’il a sur le coeur. Ce n’est pas facile. “Je sais maintenant… que sans toi… Je ne suis pas vraiment moi. ” S’il avait le pouvoir de remonter le temps, Junior le ferait. Il effacerait sa première erreur. Il lui ferait tourner les talons au bon moment. “Je … vais me battre pour toi. ” Une promesse qu’il leur faisait à tous les deux.






" My Family is first."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zac Sanders
Zac Sanders
PROTECT&SERVE
Messages : 710
Date d'inscription : 22/12/2011
Localisation : En ville
Profession : Policier - Strike Team
Etat Civil : Marié - Bientôt 3 enfants
Lun 1 Juin - 11:16
Revenir en haut Aller en bas
Megara M. Sanders
Don't you have something to tell me? Feat [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tu es contente d’entendre qu’il ne veut pas vous perdre. Pas seulement Matthews où l’enfant à naître. Mais toi aussi. Il pose la question de la confiance. T’as un sourire un peu triste. « Je ne sais pas combien de temps ça va me prendre de ne plus te regarder d’un œil jaloux quand tu parleras avec une femme que je connais pas. Ni quand j’arrêterais de me demander si tu la trouves jolie... Je crois... Que je ne m’aime plus vraiment tu sais. »

Il te tend une main. Tu lui laisses le droit de prendre la tienne. Tu la lui donnes pour qu’il la serre. Il te demande une seconde chance. Juste entre toi et lui. C’est vrai que depuis qu’il est là ... C’est bizarre chez vous. Vous dormez dans le même lit, des fois vous vous réveillez enlacés sans savoir lequel d’entre vous s’est tourné vers l’autre... Sans parler de l’occupation de la salle de bain...

Il veut réparer ce qu’il a à réparer... Est ce que ton cœur tiendra le choc? Il te promet qu’il va se battre, qu’il est pas lui sans toi... Jamais il ne t’avait dit ça. Même pas au plus fort de votre mariage, même pas quand vous étiez fou amoureux ou que Matthews est né. Tu pleures. Sans pouvoir retenir les larmes. Elles ne sont pas bien grosses ni abondantes, juste chargées d’émotion... De frustration aussi... « Si tu veux vraiment reconstruire quelque chose avec nous... Soigne toi. Vraiment. Fais une cure... Laisse nous deux ou trois mois pour te soigner réellement... Je veux que tu partes avec tes parents après la première échographie. Je veux que tu te soignes Zac... On recommencera une vraie vie de famille, une vie à deux à cette condition. Je veux retrouver le Zac dont je suis tombée amoureuse, le mec droit et fort, le mec aimant, le bon père... Tu me comprends ? » T’es sûrement cruelle, il ne va sûrement pas aimer. Mais c’était ça ou une séparation définitive...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Megara M. Sanders
Megara M. Sanders
PROTECT&SERVE
Messages : 344
Date d'inscription : 17/03/2019
Localisation : Commissariat
Profession : Secrétaire du Grand Patron-(Ex) Sco19
Etat Civil : Mariée mais Séparée
Dim 7 Juin - 20:30
Revenir en haut Aller en bas
Zac Sanders

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Don't you have something to tell me?
Megara

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Zac écoute la vérité jaillit de ces lèvres milles fois embrassées. Par tous les temps, par toutes ces heures écoulées dans le sablier de leurs vies. Un mois plus tôt, ces paroles l’auraient instinctivement braqué. Sans doute se serait-il levé pour couper court. Mais, aujourd’hui, il fait la démarche.

-“... Chaque fois que je t’ai vue aller chez ton DJ. ” Le nom de cet homme, Junior l’a entendu. Megara le lui a dit. Mais il n’a pas voulu le retenir. Trop concentré sur une jalousie presque maladive. A le mettre dans une humeur noire qu’il est incapable d’expliquer aux autres. “Rien que de vous imaginer. ” Le mental se ferme.
L’image se brouille. Parce qu'imaginer Meg, dans les bras d’un autre homme, peut le faire dérailler.

-“Je comprends. ” Il la sonde du regard. Il ignore s’il doit parler de ses erreurs charnelles durant cette période. Est-ce bien utile de lui dire ces choses-là ? Maintenant ? L’étrange intimité qu’ils partagent ne laisse aucun doute possible. Sanders la désir. Il n’a jamais arrêté de la désirer. Mais en plein trou noir. C’est elle qu’il voulait. Qu’il veut. Noël… Noël en fût uniquement la preuve éclatante. “Je ferais tout ce que tu me demandes pour regagner cette confiance.

Les larmes de Mrs Sanders brillent dans celle de son alter-ego. Il renifle vite. Il cherche à évacuer cette faiblesse lacrymale. Il semble qu’il n’a jamais autant pleuré que depuis ces dernières semaines. Les émotions sont à vif en permanence. Alors, il se redresse, en étirant son dos, racle le fond de sa gorge irritée.

Ultimatum de guérison.
C’est un virage auquel le policier ne s’attend pas. Il reste assis, là, sonné. Megara n’a pas eu pour méthode d’imposer ainsi. Une sorte de chantage déguisé pour obtenir un résultat. Ce n’est pas leur style. Ils sont plutôt dans la réaction vive et brûlante. Zac refoule sa première émotion. Il s’exerce au calme. Pour ne pas avoir de geste brusque il écarte lentement sa main. Il les joint, sous la table, coincées entre ses cuisses.

Il frappe du pied comme un lapin énervé. Mais Junior arriva à ne pas parler. A ne pas aller plus vite avec sa langue qu’avec son esprit. Aller si loin de Londres… De Matthews et d’eux deux. Il aurait “profité” de ça avant. Peut-être. Ses yeux gris sont tristes. La tempête interne s’apaise.

-“P***** … oui. Je… comprends.” Il se passe une main à l’arrière du crâne. Il évacua sa trachée. Les poings serrés, contractés sur la table. Ceux sont des efforts sincères pour se contrôler face à la contrariété. “Trois mois d’accord. Mais pas en Indes. Pas si loin de vous. Ça je ne peux pas. ” Sans la conscience de leur présence Zac perdrait de vue la seule raison, qu’il a d’être sauvé. De se sauver lui-même.

-“Je vais le faire Meg. Je vais redevenir celui-là. Cet homme. Je te le promet.” Essayer. Essayer encore et encore, d’être un homme digne de l’amour de cette femme.
Enfin, oui enfin Sanders fait un pas sur le bon chemin. Déterminé à sauver sa peau. S’il n’y parvenait pas, il mourrait l’âme soulagée d’une partie de ses péchés. Voilà ce qu’il allait faire. Être un homme à nouveau.






" My Family is first."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zac Sanders
Zac Sanders
PROTECT&SERVE
Messages : 710
Date d'inscription : 22/12/2011
Localisation : En ville
Profession : Policier - Strike Team
Etat Civil : Marié - Bientôt 3 enfants
Mer 10 Juin - 19:12
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: