AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
-67%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung avec charge rapide sans fil ...
9.99 € 29.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[CLOS] For restful sleep. / Lowri
Zac Sanders

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
For restful sleep
Lowri

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le milieu de matinée amène un flux de passants dans les rues piétonnes. Ils parlent en marchant. La majorité d’entre eux sont pressés par les impératifs du travail. Les touristes se fondent parmi les londoniens.
Zac Sanders ne vient pas souvent dans cette zone de la ville. Il vit plutôt dans les bordures périphériques. Il habite chez sa femme depuis quelques temps. Ils sont loin de l’attractivité. En arrêt depuis un mois Junior a disparu de ses pubs et des bureaux. Il devient invisible. Il n’en reste pas moins un homme d’ici. Alors, il évite les embouchures, les feux, les troupeaux.

La vitrine de la boutique -opal moon- attire le regard du flic. Il repère des mouvements à l’intérieur de la boutique. Il y a du monde. Il stoppe, pas loin d’une poubelle publique, pour balancer son mégot. La dernière bouffée de tabac s’échappe de ses naseaux. Il racle sa gorge pour libérer sa trachée.
Une quinte de toux le prend en traître. Il tousse la manche du bombers. Avec le sevrage l’organisme s’épuise. Zac enchaîne des rhumes. Mais il prend ça avec le reste. Il fait surtout attention à ne pas le transmettre à Matthew ou sa mère.

Une fois le tout calmé le flic entre dans la boutique. La lumière est plus basse. Il retire la paire de solaire et l’accroche la monture à son t-shirt. Impossible de faire du sport depuis la blessure. Il doit se contenter des Résultats de recherche haltères. Il a perdu du muscle et des kilos. Mais, le sommeil est mieux qu’avant. Les cernes diminuent lentement sous ses yeux.
On devine qu’il sort droit de la bouche des enfers à sa façon de déambuler.

-“Salut Phoebe… Ça va ? Joli QG. ” Il vise la jeune femme qui se trouve derrière le comptoir. Une petite blonde au visage joli. Elle a le bon sourire commerçant. Zac, mains dans les poches vient nonchalant vers elle.
L’affaire de Maddie a fait parler à Yard. On a cuisiné Sanders -à distance- pour avoir le nom de l’indic. Autant embaucher un agent du MI6 pour le faire parler. Un Strike n’ouvre pas sa gueule. Lowri et son secret sont en sécurité avec cette tête de bélier.

-“T’es dans un coin sympa.” Il yeute la jeune sorcière en coin. Elle dégage la même aura qu’à leur rencontre. La voir dans son élément lui donne plus d’assurance. Elle a un charisme apaisant. Les gens doivent se sentir bien à son contact. Zac lui sourit un petit peu taquin. “Y a un chat noir ? ” L’humour ne manque pas à ce flic. Il sait qu’il peut se jouer des clichés avec elle sans qu’elle se braque.

Le scintillement d’un bijou attire la pupille grise sur le porte-bracelets. Sanders regarde les modèles qui sont suspendus. Il effleure un bracelet argenté avec des grelots et sourit. Il n’est pas dans ses plans de trouver des cadeaux. Mais il pense à Megara et à Izaline.

-“Y en a des spéciaux pour grossesse ? ” Demande-t-il tout de même au cas où.





" My Family is first."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zac Sanders
Zac Sanders
PROTECT&SERVE
Messages : 710
Date d'inscription : 22/12/2011
Localisation : En ville
Profession : Policier - Strike Team
Etat Civil : Marié - Bientôt 3 enfants
Mer 29 Avr - 11:29
Revenir en haut Aller en bas
Lowri Conway

For Restful Sleep
Zac & Lowri

Ma petite vie avait repris suite à mon intervention chez les flics. J'avais ouvert la boutique, heureusement personne n'attendait devant la porte, et j'espérais que je n'aurais pas de critique incendiaire sur le net comme quoi mon magasin n'ouvrait pas aux horaires indiqués bla bla bla. Les clients sont parfois une plaie... Enfin, la journée s'était passée à peu près normalement, quelques clients, quelques commandes en ligne, et entre mon esprit n'arrêtait pas de vagabonder et de revenir à cette affaire. Cette petite gamine sûrement morte de peur qu'on avait enlevée à tout ce qu'elle aimait et qui lui était familier, et qui se retrouvait aux mains d'un inconnu dans un lieu sombre et froid... Rien que d'y penser, j'avais des frissons à chaque fois. Et je me suis aussi rendue compte que si Zac avait pris mon numéro, moi je n'avais pas le sien, et que je devais attendre qu'il me contacte pour en apprendre plus... Alors j'ai un peu trainé sur le net mais rien... jusqu'à la pause déjeuner où j'ai reçu un message de sa part. La petite avait été retrouvée saine et sauve, juste un peu choquée de ce qui lui était arrivé. Les ravisseurs, qui voulaient une rançon, se sont bien fait couper l'herbe sous le pied.

L'esprit un peu plus serein je laisse la boutique à Hattie et je passe dans l'arrière boutique/atelier pour me mettre à créer certaines de nos bougies aux herbes essentielles et avec certaines pierres semi-précieuses qui marchent plutôt bien, surtout depuis que j'ai commencé à proposer aux clients de leur faire des mélanges sur mesure. C'est un peu long et fastidieux mais j'aime bien jouer à l'apprentie sorcière et savoir que le client va recevoir "sa bougie" en fonction des odeurs/des choses qu'il veut soigner ou guérir. Je termine en fabriquant des bâtons de fumigation à base de sauge et de thym tout en écoutant un podcast et j'aide Hattie à faire les comptes avant de fermer. J'avoue que quand je remonte dans mon appartement, je me sens plus légère et contente, contente d'avoir collaboré avec la police et rencontré Zac, mais surtout que mon aide ait pu sauver cette gamine. J'en apprendre un peu plus en regardant les infos, et puis je me suis écroulée devant une série sur Netflix, Pirate sur les genoux et me couche pas trop tard.

Le lendemain j'ouvre pendant que Hattie a sa matinée de libre, et commence à m'occuper de la routine habituelle : allumer quelques bougies dont l'odeur va inciter les gens à s'en offrir une - en général je sacrifie les moins belles, ou celles que je rate au moment de les fondre, elles sont très bien mais un peu moins jolies- préparer une infusion que je mets à disposition des clients, un peu de musique douce de méditation, parce qu'il faut bien jouer le jeu à fond et par chance je suis assez occupée. C'est une bonne journée pour le chiffre d'affaires même si comme toujours il y a des curieux qui prennent mon magasin pour un musée ou une attraction, et qui se promènent en touchant à tout sans rien acheter. Enfin bon... j'espère à chaque fois que si la boutique leur a plu ils vont revenir plus tard ou faire jouer le bouche à oreilles... Enfin. Et là au milieu des curieux et des clients, je distingue une tête connue alors que le carillon de la porte résonne. Zac. Je ne m'attendais pas à le revoir si tôt, et encore moins ici. Il détonne un peu dans le paysage d'attrape-rêves et de boites d'encens mais ça me fait plaisir qu'il soit là. Je l'accueille avec un sourire, le temps que j'aie fini de servir la cliente face à moi, avant de laisser échapper un léger rire quand il se plante face à moi en m'appelant Phoebe.

Salut Zac! J'avoue je me plains pas, j'aime bien mon antre. Et bravo pour la gamine, j'ai appris que vous l'aviez retrouvée et que tout va bien... J'espère qu'ils ne t'ont pas trop saoulé avec l'origine de tes mystérieuses informations...

J'ai un nouveau rire quand il me parle d'un chat noir et je désigne l'étage supérieur d'un petit geste du menton.

Figure-toi qu'il y en a un juste au-dessus dans mon appart. Il n'a qu'un oeil, il s'appelle Pirate et là il doit être en train de se prélasser sur le canapé...

Je le suis du regard alors qu'il examine un peu tout ce qui l'entoure, et mon sourire se fait un peu plus attendri quand il me demande s'il y a des bracelets de grossesse.

Je dois avoir ça oui... Alors du coup tu sais? Enfin je veux dire, tu as pu lui parler? Tout est plus clair? Si j'ai vu juste... je n'ai pas d'autre chose à te dire que "félicitations" je crois!

© HELLOPAINFUL


Lowri Conway
Lowri Conway
LONDON PEOPLE
Messages : 184
Date d'inscription : 05/04/2020
Profession : Medium, tient une boutique ésotérique
Etat Civil : Célibataire
Ven 1 Mai - 16:46
Revenir en haut Aller en bas
Zac Sanders

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
For restful sleep
Lowri

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les clients passent près du flic sans trop le voir.

-“T’es en grande partie responsable de cette réussite. ” Rappelle Sanders qui n’a jamais aimé trop de modestie. Rendre à César ce qui est à César.
L’assistance de Lowri et de ses esprits a été déterminante. La gamine était séquestrée dans une usine fermée. Elle se trouvait dans la zone de la station de métro. Le pédophile n’avait pas encore eu le temps, de la toucher, à l’arrivée de l’unité. Le pire avait été évité. Maddie s’en sortirait. “Elle a échappé au viol grâce à toi. ” Sans aller dans les détails Junior signifie ainsi l’importance de l’action. Autant être au clair sur la noirceur de l’être humain. Il n’y a qu’ainsi qu’une femme bienveillante peut se prémunir des monstres tapis dans les ombres. La gravité du regard disparaît aussi vite qu’un nuage dans le ciel. “TSi. Ils m’ont fait chier. C’est leur job. Mais le mien c’est de te protéger. Donc pas de souci. Je le fais même avec plaisir... ” Lui dit-il avec un sourire en coin. Junior peut être appelé par de fameux sobriquets. Ils ont souvent à voir avec l’entêtement. La réputation est acquise de façon très solide. Un Strike ne cède pas d’un pouce, ni sous les cajoleries, ni sous le chantage et encore moins sous la pression. “Ca me permet de marchander d’autres trucs. C’est pas mal.

-“Okay. Je te pose la question sur le balais ou on arrête là ? ” Plaisante donc le visiteur. Il rit sous cape. Il a une vision assez rapidement de cette jeune femme en costume d'Halloween. Un chapeau pointu, une cape, la petite jupe plissée et le balais à la main. Il part plus vers les téléfilms des années 90’. Le côté kitch est encore là. “T’en connais d’autres ? ” Il demande aussi curieux que la première fois. Il s’est posé la question des sororités, sabbats, toutes ces activités nocturnes.

-“Des doubles du coup. Oui. Merci. ” Une démangeaison conduit sa main sur sa joue barbue. Il frotte doucement. Le courage manque pour entretenir la zone. Le sevrage est encore un exercice de chaque jour. L’oeil addicte a déjà remarqué deux trois substances à mélanger à la drogue. “On a eu une longue conversation. Très longue. ” Il s’en confie sans calcul. Parler de son enfance avec cette femme a levé un voile. Une confiance naturelle le lie à cet autre esprit pour le moment. “Elle a pas mal de nausées... ” Lui donne-il en précision. Il ne sait pas si c’est utile pour le choix. Il n’a qu’un vague, très vague, souvenir des propriété des pierres. “ Moi c’est plus le sommeil qui merde. Je dors mal. J’arrive pas à récupérer. ” Zac s’arrête. Il a l’air d’un homme qui s’apprête à reprendre la parole. Les mots ne sortent pas. Confiance ou pas, il est encore tôt pour parler de son passif de toxico. Surtout qu’il ne sait pas encore s’il peut en parler au passé. Tout est encore si fragile chez lui. Le sommeil est un bon début.





" My Family is first."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zac Sanders
Zac Sanders
PROTECT&SERVE
Messages : 710
Date d'inscription : 22/12/2011
Localisation : En ville
Profession : Policier - Strike Team
Etat Civil : Marié - Bientôt 3 enfants
Sam 2 Mai - 19:49
Revenir en haut Aller en bas
Lowri Conway

For Restful Sleep
Zac & Lowri

C'est drôle de le voir ici, lui qui pourrait être sorti d'un clip de groupe de rock ou du dernier numéro de Rolling Stones Magazine avec sa dégaine, déambuler au milieu d'attrape-rêves, de bougies et de tisanes. Si on devait jouer à chercher l'intrus, la partie serait clairement faussée... D'habitude mes clients sont surtout des femmes de quarante ans qui ont souvent connu un virage dans leur vie, et qui essaient d'en reprendre le contrôle, ou d'y trouver du sens en utilisant des pendules et achetant des bouquins de développement personnel. Depuis plusieurs années il y a aussi des jeunes, des ados ou à peine la vingtaine qui ont une autre vision de la sorcellerie, plus proche de la méditation, de vivre en harmonie avec ce qu'elles sont, et portent des pierres suivant la lithothérapie, mais dans des bijoux tendance, loin des gros pendentifs des boutiques gothiques quand j'étais ado... Maintenant on trouve des produits plus design et plus raffinés, moins connoté hippie et baba cool ou Mercredi Adams... J'avoue que je trouve ça chouette, cette banalisation de la sorcellerie, vu comme une façon pour les filles de se réapproprier leur féminité et tout le savoir détenu par les femmes qui était mal vu jusqu'à il y a quelques siècles encore, quand on brûlait encore les femmes à l'esprit libre et qui ne suivaient pas assez les moeurs. De faire de la partie de nous un peu sauvage une sorcière, quelque chose qui nous redonne du pouvoir avec des rites, en quelque sorte. Et puis apprendre à s'aimer soi-même et écouter la nature, il peut rien en ressortir de mauvais non? Par contre je refuse catégoriquement tous les bouquins sur des pseudo théories du complot ou le genre de délire comme quoi les aliens ont construit les pyramides.

Je hausse une épaule quand il me dit que je suis responsable de ce qui s'est passé.

On en a déjà parlé mais je me vois juste comme un porte parole. Je peux à la fois les entendre et parler aux autres humains alors... je fais l'intermédiaire. C'est... mon don qui a décidé qu'elle devait être sauvée...

Pourtant je frissonne lorsqu'il m'en dit un peu plus, surtout quand j'entends ce à quoi a échappé cette pauvre gamine... J'ose même pas imaginer, comment peut-on survivre après ça? Comment continuer à grandir après un tel événement, un tel traumatisme? Et bien sûr le fait d'avoir été enlevée et emmenée dans les égoûts, avoir fait l'expérience d'une telle peur, d'une telle crainte, va laisser des traces, mais beaucoup moins que si ce sale type était allé jusqu'au bout. Je sens même la chair de poule courir sur mes bras.

J'espère que le salaud qui a fait ça va croupir en prison, et pour longtemps... Je comprends pas comment quelqu'un peut être attiré par un gamin ou une gamine... Je me demande souvent à quel moment ça a déconné dans son cerveau pour avoir ce genre...de pulsions tu vois?

Il continue à m'expliquer comment il a géré mes "tuyaux" de première main et je hoche la tête, reconnaissante.

Merci... j'imagine que ça a pas dû être facile. Mais après si c'est plus simple pour toi je veux bien retourner au Yard et en parler, à condition que quelqu'un me croie sans me foutre direct à la porte tu vois?

J'éclate de rire quand après ma réponse sur le chat il enchaîne sur le balai.

Te moque pas, je suis une sorcière moderne, j'ai un aspirateur sans fil attends! Et une moto aussi!

Puis on parle de la révélation qu'il a eue, un peu grâce ou à cause de moi, et je suis contente de voir qu'il a l'air beaucoup plus détendu, et surtout remis de l'annonce pour le moins fracassante que je lui ai balancée dans les dents, sans vraiment de préparation. Il a même l'air joyeux, ou impatient.

Oh... je suis contente si... les choses se sont un peu arrangées? Même si j'imagine que ça a dû être un gros...gros choc.

Je souris un peu plus quand il me parle des nausées de sa compagne et je me tourne un peu pour désigner l'étagère remplie de boites de métal remplies d'herbes et de fleurs séchées.

Je peux lui préparer un truc... Faire bouillir des clous de girofle dans de l'eau, et boire l'eau une fois qu'elle a refroidie aide pas mal en général. Je ne dis pas que ça marche à 100% pour tout le monde mais ça vaut le coup d'essayer... Je peux aussi te donner du fenouil, ça aide à la digestion...

Et on embraye un peu sur lui, comme il me l'avait dit par texto, et ses difficultés à s'endormir. Le sommeil est tellement important, et pourtant y'a beaucoup trop de monde qui le négligent et ça peut avoir des répercussions terribles... au point de se flinguer l'esprit et la santé.

Je peux aussi te proposer plusieurs trucs... Une tisane avec de la fleur d'oranger et de la lavande avant d'aller au lit, des huiles essentielles à mettre sur ton oreiller ou en diffusion dans ta chambre... Sinon un bracelet en hématite, qui atténue les comportements autoritaires et colériques, apaise les peurs et favorise un sommeil réparateur. Ou en quartz rose... qui aide l’esprit à digérer les difficultés de la vie. Le quartz Rose est idéal pour les personnes qui se trouvent dans une situation difficile et qui ont besoin de voir les choses plus clairement et plus positivement.

Je lui montre des bracelets très sobres, un simple rang de boules de pierres sans aucune autre fioriture. Un noir orangé pour l'hématite et un rose poudré pour le quartz.

Je te laisse faire ton choix...

© HELLOPAINFUL


Lowri Conway
Lowri Conway
LONDON PEOPLE
Messages : 184
Date d'inscription : 05/04/2020
Profession : Medium, tient une boutique ésotérique
Etat Civil : Célibataire
Lun 4 Mai - 19:52
Revenir en haut Aller en bas
Zac Sanders

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
For restful sleep
Lowri

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ils ne sont sans doute pas dans le meilleur endroit pour philosopher sur les travers de l'être humain. Plantés au milieu de de toutes ces personnes ordinaires. Mais, ce n'est pas ce qui peut empêcher un type comme Sanders. En plus, il a envie de reprendre ce débat d'esprits débuté quelques jours auparavant.

-“Ouais... ” Sanders voit bien la sidération de Lowri. Une réaction ordinaire pour une personne ordinaire. C’est normal de ne pas comprendre quelqu’un qui n’a pas les mêmes codes. “Je me suis demandé pendant longtemps aussi. Mais je n’ai pas eu de réponse satisfaisante. ” Il ragé dans son coin, des jours et des jours durant contre des types pourris jusqu’à la moelle. La Justice anglaise n’a pas assez fait son travail. Zac était entré dans la Strike Team comme on entre religion. Les premières infiltrations il les avaient fait avec la détermination d’un grand comédien. “ Y a des personnes qui ont un truc qui déconne. Tout ce qu’on peut faire c’est les arrêter le plus vite possible.” Il sourit alors à la meduim. “Pas de nouveau signe ?

-“C’est sympa de te proposer. Pas besoin. T’en fais pas. ” Une tête de pioche comme Sanders change rarement d’avis, de position. Un trait de caractère qui est à double tranchant. Mais qui fait aussi qu’on peut compter sur ses serments, ses promesses. Peut-être pas toujours fidèle et pourtant d’une loyauté incorruptible. “Juste… si d’autres “bombes” s’annoncent, je veux bien que tu me prépares la prochaine fois.

Ils se marrent à deux. Zac aime assez tomber sur une nana avec le sens de l’humour et de l’autodérision. Les femmes “légères” ont déserté les derniers temps. Il lui adresse un sourire amusé. Ils ne se connaissent pas encore assez pour qu’il passe au niveau de la déconnade. Mais il a dans l’idée que ça arrivera à un moment donné.

-“Bah on n’a pas été loin d’une bombe nucléaire dans mon cas. Elle le savait depuis quelques temps dans son cas.” Marmonne Zac un rien de ressentiment. Il n’en veut pas à Megara pour son silence légitime. Mais qu’Izaline n’ait pas partagé le secret avec lui le vexe. “Plus qu’à se préparer pour l’invasion... ” La nouvelle est encore fraîche. Sanders a encore du mal à se rendre compte de ce qui les attend à l’automne. Ça lui paraît même irréel… Il n’est pas sûre à 100% que Meg heureuse. Il n’arrive pas à savoir si elle fait face à l’imprévu par vaillance. Ou si elle une part d’elle est enjouée. “ Si t’as des idées de prénoms ? ” Fait-il en haussant un sourcil comique.

Les mains abîmées frottent le comptoir, autant pour découvrir la matière, que cacher les petits spasmes.

-“Okay. Je vais tout te prendre. Elle verra si ça a un effet. ” Il sort une liasse de vingt livres de l’une des poches de son jeans. Junior ne sort pas sans argent sur lui. Il manipule les billets comme riche. Ou plutôt comme un caïd. “T’as les modes d’emploi avec ? Je suis pas sûre de tout retenir. ” Questionne-t-il en déposant déjà deux billets sur le comptoir. Il ne regarde pas à la dépense, de une c’est pour Meg, de deux il a envie de soutenir l’affaire de Lowri. Plusieurs pécules dorment sur des comptes à attendre que l’heure de la retraite soit sonnée. Autant que le fric serve pour des choses saines maintenant.

Il passe de droite, de gauche, pour regarder les étagères. Au cas où une autre bonne idée lui viendrait en voyant les articles.

-“Et on peut faire des mélanges avec tes pierres ? ” Il tend la main pour choisir un bracelet rose. Un reniflement, une petite toux, le coupe. Il se recule pour tousser dans son coude. Il patiente pour être sûre que la crise soit passée. “En fait, je suis en cours de sevrage. ” Ajoute Sanders de sa voix de gros fumeur. Quitte à venir chercher de quoi se soigner… Il faut bien qu’il parle ouvertement du diagnostic. D’autant que s’il écoute son intuition Phoebe ne le condamnera pas au Bûcher.





" My Family is first."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zac Sanders
Zac Sanders
PROTECT&SERVE
Messages : 710
Date d'inscription : 22/12/2011
Localisation : En ville
Profession : Policier - Strike Team
Etat Civil : Marié - Bientôt 3 enfants
Mer 6 Mai - 18:41
Revenir en haut Aller en bas
Lowri Conway

For Restful Sleep
Zac & Lowri

Je hausse une épaule quand il me dit que lui non plus ne comprend pas pourquoi chez certains le cerveau déconne, l'esprit ne va pas bien, et ils se retrouvent à avoir ce genre d'envies et ce genre de pulsions. Mais ce qui m'étonne encore plus, c'est qu'en plus de ça, en plus de ces "urgences" qu'ils ont l'air de ressentir, il y a aussi le passage à l'acte, le fait de savoir au fond d'eux que c'est mal, que c'es répréhensible, puni par la loi, qu'on fait souffrir quelqu'un d'autre et pourtant ils le font quand même... Mais encore une fois, c'est tout un pan de l'âme humaine que je ne comprends pas et que je ne comprendrai jamais, à moins de commencer à bouffer toute une série de bouquins de psycho et sur les tueurs en série... Ca a un côté fascinant et hypnotisant, une sorte de curiosité malsaine de se pencher sur ce que l'âme humaine peut rencontrer et faire de pire, pour voir, prendre conscience, et tenter de sonder l'insondable... Ca me donnerait presque envie de regarder à nouveau Mindhunter tiens... Je finis par hocher la tête à la fin de sa réflexion sur le fait que pour l'instant, tant qu'on n'en saura pas plus sur la psyché humaine la seule chose à faire était de les enfermer pour limiter la casse. C'était triste mais réaliste... puis je secoue la tête quand il parle de nouveau signe.

Non...rien pour le moment... mais maintenant que j'ai un vrai contact dans la police, je n'hésiterai pas à revenir te voir si j'ai de nouvelles informations. Au moins toi tu me crois!

On rit tous les deux, presque comme de vieux copains et je me dis que si notre collaboration continue, ça pourrait être chouette d'apprendre à le connaître un peu plus et d'aller boire quelques bières, au moins avant que sa copine n'accouche, parce qu'après, avec trois gamins, je ne risque plus de le voir beaucoup.

Promis, je préparerai un peu plus le terrain si on me souffle une nouvelle du genre... J'y mettrai les formes, mais je ne pense pas non plus que des trucs comme ça arrivent tous les quatre matins! Heureusement! A moins que t'aies eu une vie hyper mouvementée et qu'il risque d'y avoir d'autres annonces du genre!

Ce que je souhaite pas...

Je sens qu'il a souffert, qu'il a affronté des choses super dures, plus dure que ce que le commun des mortels a à affronter dans une vie normale... Plus ce nouveau challenge qu'il l'attend. Il joue les durs, encaisse bien et est prêt à s'oublier pour les autres mais il a des fêlures... des failles qu'il fait de son mieux pour les planquer... mais n'importe qui peut encaisser seulement jusqu'à une certaine limite et j'ai l'impression qu'il est pas loin de la sienne... On parle donc de l'explication donnée par sa copine, ou sa femme sur les enfants à venir, qu'il a l'air de plutôt bien prendre compte tenu des circonstances, même un peu ravi j'ai envie de dire. Et je trouve ça touchant un mec qui est ému à l'idée de devenir papa...

Ouais, surtout qu'avec ceux qui arrivent, vous serez en infériorité numérique et ça, ça craint! Faites gaffe à pas vous laisser déborder! Et pour les prénoms je dois avoir ça quelque part oui! Ca dépend de ce que tu cherches! Attends!

Je m'approche d'une des bibliothèques et sors un bouquin sur tout ce qui est grossesse et bas âge en lien avec le wicca, lithothérapie, huiles essentielles et autres trucs, dont un chapitre de prénoms.

Tiens... si ça te dit ça peut peut-être vous aider. Enfin si ta copine et toi vous êtes dans ce délire.

Je remarque que par instants il a du mal à contrôler ses gestes, qu'il est agité de petits tics nerveux, comme des impatiences. Il est nerveux à ce point? Ou alors il y a autre chose? Je l'écoute quand il commence à me demander conseil, et au fur et à mesure je glisse le tout dans un petit panier que je dépose sur le comptoir tout en lui expliquant différents trucs, que ce soit pour les nausées de sa copine, et ses problèmes de sommeil. Je souris, à la fois amusée quand il me dit qu'il prend tout ce que je lui ai conseillé, et contente de faire une belle vente avec tout ça. J'attrape un bloc quand il me dit qu'il risque d'être perdu et je commence à tout lui écrire rapidement. Je commence à tout ranger dans un sac en tissu aux couleurs du magasin quand il reprend, d'une voix un peu moins assurée j'ai l'impression, plus hésitante. Je repose le bloc et le stylo et repasse derrière le comptoir pour me rapprocher de lui.

Oui bien sûr! Les pierres se complètent souvent et c'est pas rare de trouver des bijoux qui mélangent plusieurs pierres dans un but précis... Par exemple celui-là contre le stress, qui mélange le quartz fumé, qui éloigne les peurs qui sont pas fondées et les idées noires, avec de la calcédoine bleue qui elle aide l'esprit à se calmer et le corps à se détendre, et avec un peu de rhodochrosite - ouais le nom est chelou je te l'accorde- qui aide à réguler les émotions. Chaque pierre apporte son petit quelque chose... Comme les médocs, si t'as mal à la gorge le médecin va te filer un spray, des antibios et peut-être des pastilles, là c'est un peu pareil! Faut juste me dire dans quel but précis et je peux faire ça!

Je fronce les sourcils, me retenant de tendre la main vers lui alors qu'il tousse, un peu puis beaucoup, avant qu'il se calme finalement et que ses poumons soient un peu plus libérés. Et c'est seulement quand il retrouve son souffle qu'il m'avoue à demi mots qu'il est en train de se sevrer.

Je comprends, pas de soucis. D'abord viens. Allez!

Je lui fais signe de me suivre et l'emmène près de la théière que je mets à disposition des clients, lui remplis un petit gobelet en papier avant de le lui tendre.

Bois ça...ça va te faire du bien. Pour ce que tu traverses, je peux te préparer ça oui, même si j'en ai pas de tout fait sous la main. Et je vais aussi te rajouter des tisanes pour t'aider à virer ces merdes de ton organisme. Ca te dirait? Je... T'en fais pas... y'a de quoi faire pour t'aider, jte promets!

© HELLOPAINFUL


Lowri Conway
Lowri Conway
LONDON PEOPLE
Messages : 184
Date d'inscription : 05/04/2020
Profession : Medium, tient une boutique ésotérique
Etat Civil : Célibataire
Sam 9 Mai - 16:56
Revenir en haut Aller en bas
Zac Sanders

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
For restful sleep
Lowri

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les deux yeux d’acier se plantent dans ceux de la médium. Impossible de savoir ce que les esprits lui ont dit exactement.

-“C’est une vie très mouvementée. Mais là, je lève le pied. ‘Fin j’essaie.” La quarantaine approche à grands pas. Bel âge pour un homme de la Strike. Junior n’est plus un gamin depuis une paire d’années. Il ne se voit pas faire de vieux os dans cette vie. Ceci dit, il n’est pas impatient de quitter la Terre. Il veut voir ses gosses grandir. “ Je suis dans une section spéciale. On est sur les gros coups.” Comment décrire en deux phrases un groupe d’intervention au bord de la ligne.

Sanders regarde distraitement la bibliothèque qui se trouve dans le dos de la vendeuse. Il sourit. La culture livresque a entièrement fait partie de son éducation. Les piles de classiques à lire sur ordre de sa mère. Les discussions qui tournent en fiche de lecture orale.

-“Boarf. En vrai des jumeaux ça devrait aller. Megara et moi on est deux jumelés. Elle a un jumeau et moi une jumelle.” Lui annonce-t-il dans un demi rire. Les chances que ça transpercent pour la génération suivantes sont plus fortes que pour beaucoup d’autres. Ils savent donc ce que c’est que de grandir avec alter-ego. “On a des bases. ” Il hésite a lui préciser qu’ils sont en plus de ça mari et femme devant le Tout Puissant.

-“Merci. ” Zac ouvre le bouquin. Il lit le sommaire en diagonale et va direct au chapitre des prénoms. Il feuillette les deux/trois pages sur le sujet des prénoms. “Ouais, je ne sais pas trop ce que c’est notre délir les yeux prénoms ? Le premier c’est Matthew. ” Le choix avait été facile. Meg avait amené deux arguments sur la table et Zac avait dit d’accord. Cette fois, c’est un peu pareil. Il fait confiance à la mère pour trouver des bonnes idées. Ils ont une piste pour une fille. Le souci c’est qu’il faut hypothétiquement deux idées pour chaque genre. Jusqu’à ce qu’ils puissent déterminer le sexe des bébés. “Je le prend aussi.” Lui dit-il en songeant aux prénoms des grand-mères. Il a toujours aimé le prénom de sa mère. Celui du Pater est plus dur à assumer en 2025. Il est désuet et attaché à une culture aristocratique de laquelle Zac se sent loin. -“ “Lowri” ça vient d’où ?

Lowri s’active pour tout regrouper. Sanders la suit des yeux. Il voit l’agilité de l’habitude. Il ne sait pas à combien va lui revenir cette commande. Mais de toute façon la boutique a l’air d’attirer un public. Elle doit réussir à faire un chiffre d’affaire.
Toutes ces explications sont dites avec assurance. Junior se demande où est-ce qu’elle a apprit ces choses. Il n’a jamais entendu parler d’une école sur les pierres et les herbes médicinales.

-“Qui t’as appris tout ces trucs ? ” Il ne se souvient pas bien de ce qu’elle lui a dit au poste. Il y avait une grand-mère ? “T’as trouvé Poudlard ?” La plaisanterie est facile.

Une fois que Junior a un fil rouge pour déconner, il ne le lâche pas, il tisse. Il peut tenir sur des mois comme ça. Ses coéquipiers ont vue sa pugnacité comique en oeuvre. Un même surnom pendant plus d’un an pour Marlon. Le tout seulement sur la base d’une phrase lancée devant une bière nocturne.

-“Je veux bien tenté, tout ce que tu viens de dire avec tes pierres là. ” Les cailloux sont moins toxiques que les médicaments que Zac prend pour se stabiliser.

Le thé de l’amitié est loin des habitudes du flic. Il s’est toujours moqué des buveurs d’eau aromatisée. Cela alors qu’il a grandit avec des parents cultivateurs de cette culture anglaise. Très tôt, Junior a carburé aux boissons fortes. Il a trouvé des comparses de beuveries. Avec le monde de la rue, les descentes de boissons se font vite. Le Brexit a mit un sacré coup dans les habitudes.

-“J’ai rien à perdre a essayer… ” Lui répond-t-il avec moins de timidité. Il peut voir que la jeune femme ne part pas sur un jugement. Les yeux n’ont pas changés. Elle n’a pas reculé ou craché. Zone safe pour un camé en repenti. “J’ai consommé des gros trucs. ” Lui faire un listing de tout ce qui est passé dans son sang serait long et angoissant. Junior est passé par tout. Parce qu’il a eu accès à tout. L’envie d’aller toujours plus en profondeur dans les abysses. Remonter est difficile, plus difficile, que lors de sa première chute. “Le plus dur c’est le matin. Ne pas prendre un truc pour activer le cerveau. ” Maintenant, le mieux serait d’aller dans une assos’, rejoindre un groupe. Un endroit où Junior pourrait parler de l’aspect mental de la dépendance. Mais, il s’est dégonflé deux fois. Il ne se sent pas encore prêt pour analyser son comportement.






" My Family is first."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zac Sanders
Zac Sanders
PROTECT&SERVE
Messages : 710
Date d'inscription : 22/12/2011
Localisation : En ville
Profession : Policier - Strike Team
Etat Civil : Marié - Bientôt 3 enfants
Dim 10 Mai - 16:23
Revenir en haut Aller en bas
Lowri Conway

For Restful Sleep
Zac & Lowri

Tu m'étonnes qu'il veuille lever le pied... A sa place je crois que j'aurais la même impression, ou au moins le même désir, et sa copine/femme/future mère de ses enfants doit l'avoir encore plus... Ca ne doit pas être évident de voir l'homme qu'on aime, ou au moins le père de ses enfants partir chaque matin la peur au ventre, sans savoir s'il allait rentrer ou pas, et sursauter à chaque coup de téléphone provenant du boulot ou portant un numéro inconnu... J'avoue que j'aurais du mal à juguler avec autant de stress et de pression, et d'incertitude. Alors oui, je sais bien que je risque aussi de mourir en prenant la route, en traversant la rue ou même de voir un avion s'écraser sur mon appart, mais faire un job comme ça multiplie quand même vachement les chances que les choses tournent mal... Surtout quand il rajoute qu'il est dans une section spéciale. Enfin section spéciale... Du genre à être en première ligne sous le feu, on dirait... et du genre à se faire tuer encore plus facilement...

Tu m'étonnes... C'est pas le genre de job qui se concilie bien avec la vie de famille ... J'espère que tu vas arriver à trouver un nouveau rythme et tout... même si ça va pas être évident, au moins au début...

J'ai un léger rire surpris lorsqu'il m'annonce que chacun de leur côté ils ont un jumeau ou une jumelle.

Wow sérieux? Mais les probabilités pour que vous vous rencontriez en ayant chacun un jumeau sont tellement minces, c'est dingue!

La conversation glisse sur les prénoms et je lui tends un bouquin qui pourrait l'aider, avant de trotter dans la boutique, ajoutant dans mon panier tout ce dont il a l'air d'avoir besoin compte tenu des circonstances... et souris quand il décide de prendre le bouquin.

C'est joli Matthew... Lowri c'est écossais. Je viens de là-bas... ma grand mère a le même don que moi, c'est de famille... les chuchoteuses de l'île de Coll... Et Zac?

On continue de se promener, et on parle de pierres cette fois. Je me lance dans de plus amples explications, parce que c'est clair que pour le néophyte, ça peut sembler bizarre qu'un ensemble de cailloux portés contre ta peau puisse avoir une quelconque influence. Pourtant c'est le cas, enfin j'y crois, et ça a marché pour pas mal de monde... Après dans l'absolu, si le fait d'y croire aide les gens et qu'en plus ça ne peut pas faire de mal de porter un bracelet ou un collier... ça coûte rien d'essayer après tout! Je lui propose donc un mélange "sur mesure" de bracelet pour coller avec ce dont il a besoin et j'éclate de rire quand il parle de Poudlard.

Tu vas me faire toutes les références pop culture liées à la sorcellerie? Plus sérieusement, ça vient petit à petit... Au début ma grand mère m'avait dicté des fiches, que je gardais sur le comptoir, avec les propriétés des pierres. Et à force de les lire et les relire, j'en ai bientôt plus eu besoin du tout! Et du coup je te prépare ça avec plaisir. Vu ton job et autres je vais te faire ça sous forme d'un bracelet tout con, juste une série de petites perles rondes à la suite, pas de couleurs flashy, pas de strass, de plumes ou de médaillons et autres conneries. Simple, sobre, efficace. Comme celui-là, dans l'idée.

Je lui montre un bracelet parmi les autres, un mélange d'onyx et d'oeil de tigre, un simple rang de petites billes minérales.

Avec ça tes collègues vont juste se dire que tu mets une petite touche fashion à ta tenue, pas que tu te lances dans la lithothérapie... Si tu vois l'idée!

Mais il est pris d'une mauvaise toux et je n'aime pas ça... ça rajoute encore le clou sur le fait qu'il n'a pas l'air bien... Au vu de son teint cireux et ses cernes, c'est clair qu'il ne dort pas bien, comme il me l'avait dit dans son texto avant de venir, mais en plus ça n'a pas l'air d'être la seule partie de son corps qui a l'air mal en point, ou qui a besoin qu'on s'occupe d'elle. Sans vraiment lui laisser le choix je lui sers un verre de tisane en l'écoutant m'avouer qu'il est en plein sevrage. Tout s'explique, et c'est normal que son corps réagisse aussi violemment en étant privé d'un truc auquel il est habitué...

Je serais bien hypocrite si je commençais à te faire la morale... Je suis pas là pour te juger, juste t'aider à trouver une solution à ton problème... On a tous nos batailles, et on se connait pas assez pour que je me permette de dire quoi que ce soit... personne ne sait ce que chacun doit affronter chaque jour alors... voilà. Pour des tisanes tu as ça et ça...

Je lui montre deux paquets, des mélanges détoxifiants et quand il parle d'activer son cerveau je souris, et me mettant sur la pointe des pieds, attrape un paquet que je lui montre.

Ca c'est du maté. C'est une sorte de thé mais hyper fort en caféïne. Et c'est bien meilleur pour la santé sur le café, sauf que c'est pas super bon... Toutes les instructions sont sur le paquet... J'ai découvert ça pendant mes révisions à la fac, je te garantis que ça aide!

Je glisse le paquet dans le sac bien rempli déjà et reprends d'une voix un peu plus douce pour ne pas qu'on m'entende.

Et un bon truc aussi...si tu peux bien sûr, c'est d'essayer de trouver un truc à faire à la place quand tu sens l'envie arriver. Le manque. Genre te faire une tasse de thé. Manger une pomme. Faire dix pompes. N'importe quoi mais qui va détourner ton cerveau de ses réflexes... Parce que t'as le manque physique, mais t'as aussi le manque lié tout simplement à ces gestes que t'as l'habitude de faire et que ton cerveau comprend plus... Enfin si tu vois ce que je veux dire.

© HELLOPAINFUL


Lowri Conway
Lowri Conway
LONDON PEOPLE
Messages : 184
Date d'inscription : 05/04/2020
Profession : Medium, tient une boutique ésotérique
Etat Civil : Célibataire
Dim 17 Mai - 15:13
Revenir en haut Aller en bas
Zac Sanders

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
For restful sleep
Lowri

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Zac ne dit rien car il ne sait pas exactement vers où il se dirige. Il tente ce sevrage tel un dernier recours. Pour ce qui se passera ensuite, il ne sait rien. Globalement, sa vie est en suspend. Il vit dans son ancienne maison, sans savoir si Megara et lui sont de nouveau un “couple”. Il attend la fin d’un arrêt de travail sans savoir ce qui va se passer après. Lemoine ne demandera probablement pas son exclusion de l’équipe. Mais veulent-ils de lui, encore ?

-“Heureusement que ce n’est pas arrivé la première fois surtout! On était plus jeunes… et moi moins dispo. ” Deux paires d’enfants, oui, rien que dit penser Sanders balise. La seule réponse de sa mère à la nouvelle avait été un sourire et un simple “Tu l’as cherché”. En trois mots Madame avait tout dit. En effet, ils l’ont tous les deux cherchés. “Pour l’instant, j’en suis à cogiter sur l’aménagement des chambres. Ca va. Je pense que je baliserais un peu plus à la fin de l’été.” Il en est même tout à fait sûre.

-“ Les “Chuchoteuses” ? Sérieux ? C’est vrai que ça fait très sorcières. Vous murmurez des sortilèges ? Non mais en tous cas, c’est cool d’avoir eu un parent pour guide. ” Il imagine l’Ecossaise sous une capeline noir, se glisser dans la Land à la nuit tombée. Un cliché tout droit sorti d’une série TV. Mais c’est amusant et ça permet de penser à des choses qui ne sont pas stressantes. Zac se pose mentalement. Il cherche s’il peut lui donner la genèse. “Mon père est Anglais. Ma mère est Américaine. On a la double culture, en plus. Je crois que c’est elle qui a gagné. ” Il pense que sa Lady de mère a choisit ce prénom pour le rapprocher du paternel. Un “Z” pour un autre. C’est certainement ce qui a fait que le “S” de Isaline a été changé en… Z. Il pourrait en parler avec eux. “ Il y a un prénom écossais que tu aimes bien ? On coince surtout pour les mecs pour le moment. ” Pourquoi se cantonner à une seule culture pour trouver une inspiration étymologique ?

Ils rient ensemble des traits d’humour de Junior. Il se targue d’un sourire fier uniquement pour le jeu.

Ouais! ” Les Sanders sont nés un peu tard pour lire Potter and co. Mais la culture anglophone les a très vite rattrapé lorsqu’ils ont migré ici. Zac se souvient de la mania autour des films. C’est bien plus tard qu’il s’est décidé à en prendre connaissance. Maintenant c’est Matt qui veut jouer au Sorcier. “Je t’épargne celle de l’Orient. Ca va encore ! Non mais, je peux arrêter. ” De l’autre côté du monde il y a tout ce pan culturel ignoré. Les Anglais ont colonisés avant d’oublier. Il lorgne le bijou que Lowri lui donne en exemple. Le modèle est très discret. Junior n’a pas de parure. L’alliance il la portait peu. Le seul raffinement, sur sa personne, se présente en dessins d’encre sur bras et dos. Les tatouages sont ses parures. “Je vois ton idée. C’est cool. Ca me semble nickel. Je peux le mettre tout de suite ?

La bienveillance de Lowri ne fait plus aucun doute. Elle tient un discours calme et fin sur la nature humaine. Zac ne s’attend pas à une ouverture d’esprit de ce type-là. C’est une bonne surprise, même une très bonne surprise. Il trouvait cette médium sympathique.

A présent il lui octroie une certaine classe. Pour une fois, la pudeur l’incite plutôt au silence. Il ne répond pas et la regarde s’échiner pour attraper un énième produit supposé aider. La mention du maté évoque un souvenir de jeunesse. Junior n’est pas allé en Amérique du Sud.
Cependant, sa jumelle a eu un tas d’aventures. Il se souvient surtout de la voix grave de la chilienne.

En fait, chez toi c’est un peu la Caverne d’Ali Baba.” Zac se demande si Iza est revenue ici depuis… son retour. Il sait que Lowri pourrait trouver des choses pour l’aider elle aussi. Peut-être pour contrer ses angoisses nocturnes. Il hésite. Mais ce n’est pas à lui de parler en son nom. “Je vois ce que tu veux dire ouais. Je vois même bien. Mais bon, en fait, je suis aussi en arrêt parce que je me suis pris une balle pendant le service. Je suis en fin de convalescence. Donc ça fait chier, mais je ne peux pas me faire des séries de pompes. Je peux tenter les pommes. ” Il arque un sourcil comique. Il la regarde l’air de dire : “ne me dit pas que tu fais aussi fruits et légumes ici.





" My Family is first."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zac Sanders
Zac Sanders
PROTECT&SERVE
Messages : 710
Date d'inscription : 22/12/2011
Localisation : En ville
Profession : Policier - Strike Team
Etat Civil : Marié - Bientôt 3 enfants
Mar 19 Mai - 22:37
Revenir en haut Aller en bas
Lowri Conway

For Restful Sleep
Zac & Lowri

C'est toujours sympa d'avoir une tête connue à la boutique, surtout si c'est quelqu'un que j'apprécie même si je le connais peu. C'est la première fois, depuis que j'ai vraiment décidé d'utiliser mon don pour la bonne cause et surtout de l'utiliser vraiment quand il se manifeste plutôt que de laisser une info anonyme que je croise quelqu'un qui accepte aussi tranquillement ce que je viens lui dire, et que je communique avec l'au-delà. Il m'a écoutée comme si je lui disais que j'avais vu mon voisin mettre le feu à ma poubelle ou qu'on m'avait volé ma moto, sans jouer la carte du choc, du scandale, de la moquerie ou des insultes. Au lieu de ça on s'est même lancés dans une discussion presque théoligico-philosophique autour d'un paquet de bonbons... Même si ce premier contact s'est terminé par une révélation pour le moins explosive. Je souris et hoche la tête quand il me dit qu'il valait mieux que ce soient des jumeaux maintenant que pour la première fois où ils sont devenus parents.

Tu m'étonnes! Je te comprends. Mais si vous pensez que vous êtes à peu près prêts tant mieux! J'espère que vous êtes aussi bien entourés pour éventuellement pouvoir les faire garder et souffler quelques heures, une nuit ou tout un week end. C'est nécessaire ce genre de pauses...

Je hoche à nouveau la tête quand on parle de ma grand mère et mon héritage, en quelque sorte, haussant une épaule quand il me demande si on murmure des sortilèges à cause de notre surnom.

Même pas... Je crois qu'on n'a même pas décidé du nom... Je crois que c'est les gens du coin qui ont commencé à nous appeler comme ça et c'est resté, génération après génération. Et là dedans ma grand mère a été d'une grande aide... je suis très proche d'elle, c'est elle qui m'a aidée à accepter mon don, le contrôler, et qui m'a aidée à démarrer la boutique en me payant quelques mois de loyer et en se portant caution. Avec ma mère c'est plus compliqué, elle n'a pas le don, et je crois que dans un sens ça a déçu ma grand mère... Du coup ma mère a toujours rejeté en bloc toutes ces histoires d'esprits, de légendes et autres pour vivre la vie la plus normale possible. C'est presque l'objectif de sa vie... Enfin voilà...

Je suis surprise de me dévoiler autant et aussi rapidement... C'est rare que j'aborde ce sujet et c'est sorti sans que j'y réfléchisse ou que je m'en rende compte... Il a ce don de mettre les gens à l'aise, de les pousser à se sentir bien à ses côtés, détendus, pour qu'ils soient plus enclins à se confier et ça marche... Au moins avec moi. Mais j'imagine que ça doit lui être sacrément utile dans son boulot... inciter les gens à balancer ce qu'ils savent, se confesser... On dévie ensuite sur lui, ses origines puis on revient aux miennes, cherchant un prénom écossais.

Hmmm attends.... pour les garçons tu as Ewen...Alistair, Logan, Callum...Aindrea...Fingal... Cinaed... Boyd... Ah oui aussi Ian, Douglas...Kenneth ou Glen... C'est les plus connus... Après je peux t'en chercher d'autres, il faudrait juste que je demande à ma grand mère si tu en veux de plus rares!

Il me parle ensuite un peu plus de ce qu'il cherche ici... pas vraiment des idées de prénoms mais une aide, pour dormir, et surtout pour se sevrer de saloperies qu'il a prises par le passé... Et même s'il ne tombe jamais dans l'apitoiement ou le chuinage, je comprends à demi mot que ce qu'il traverse est loin d'être facile, et qu'il mène une lutte de tous les instants. J'ai eu la chance de ne jamais passer par là mais j'ai connu et aidé pas mal de monde pour savoir que le chemin est long et difficile... Et on rechute bien plus facilement qu'on gravit une marche. Je penche un peu la tête par rapport au bracelet avant de la secouer.

Celui-là n'est pas le mieux adapté pour toi, c'est juste pour te montrer la forme et la taille. Vu tes soucis, je vais t'en faire un en choisissant les pierres dont tu as besoin... Du sur mesure quoi! Il sera prêt dans un jour ou deux!

On parle ensuite de boissons et j'éclate de rire quand il compare mon magasin à la caverne d'Ali Baba.

Un peu ouais... mais je te raconte pas à quel point c'est l'enfer quand je dois me taper l'inventaire... Une horreur. Heureusement je réquisitionne les copains et je leur offre une pizza après! Ca aide!

Par contre sa dernière révélation me laisse un peu sur le cul et je le regarde avec des yeux ronds. J'avais senti qu'il avait mal, qu'il portait une douleur en lui, mais apprendre qu'il a été aussi amoché je file un coup. Vivre comme ça au contact de la mort est quelque chose avec quoi je ne pourrais pas vivre. Enfin je côtoie la mort mais de façon cool... j'ai juste à tendre l'oreille pour guetter les signes et voilà tout. Je ne risque pas ma peau... Pas comme lui.

Oh wow... je suis désolée... et ça va? Enfin je veux dire, c'était pas trop grave? Et non j'ai pas de pommes désolée, à part dans une tisane là-bas... C'est bien que je le sache en tout cas, je pourrais rajouter une pierre qui accélère la guérison dans ton bracelet... Histoire qu'il soit optimisé au maximum.

On retourne au comptoir et je range tous ses achats dans le sac au fur et à mesure que je tape le montant des achats sur la caisse enregistreuse. Et je lui fais un rabais de 25% avant de lui annoncer le total. Je peux pas réduire moins sinon je perds de l'argent.

Ca fera soixante-douze livres. Je t'ai fait une petite réduc spéciale flic du Yard qui m'écoute, c'est ton jour de chance! Et sinon plus besoin de rien? J'ai ton téléphone pour te prévenir pour le bracelet de toute façon!

© HELLOPAINFUL


Lowri Conway
Lowri Conway
LONDON PEOPLE
Messages : 184
Date d'inscription : 05/04/2020
Profession : Medium, tient une boutique ésotérique
Etat Civil : Célibataire
Mar 26 Mai - 18:47
Revenir en haut Aller en bas
Zac Sanders

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
For restful sleep
Lowri & Zac

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Zac donne un mouvement d’épaule pour déguiser un spasme musculaire. Il regarde à gauche, à droite. Personne ne regarde dans leur direction. Il n’a pas envie que les clients de Miss Conway se posent des questions.
Peut-être sait-il habitué aux regards de biais des médecins et des collègues.

-“Ma soeur est une super babysitter.” La Strike aussi peut intervenir en cas de pépin. Les ami.es de Megara seront bien là pour aider. Car sans être le couple le plus populaire du monde, ils ont des bras forts sur qui compter. “On a les bons potes. De toute façon… je vais pas faire la même connerie deux fois. Je vais les voir grandir ceux là. ” Pour un homme qui ne pensait pas aller au-delà de la quarantaine c’est une évolution.

La disparition d’Izaline a fait bouger des lignes de fond. Junior est décidé à donner un père à ces enfants. Un véritable père pour qu’ils puissent s’épanouir dans ce monde. Ce qui implique de changer totalement son mode de vie. C’est sans aucun doute le plus gros des défis qu’il a à relever.

-“Ca n’a pas dû être simple. … Et ton père ? Pas trop perdu dans ce monde de femmes mystères ? ” S’interroge-t-il, étant lui-même un homme.
Tant sa mère Amélia, que sa soeur Izaline, sont des fortes têtes. Même à deux contre deux elles arrivaient à avoir le dernier mot. Très souvent. Pour ne pas dire tout le temps. Zac pouvait sentir leur aura, leur “pouvoir” sur le monde qui les entoure. Ce qui lui a toujours fait penser qu’il n’était pas assez.

La sonorité des prénoms écossais ne lui déplait pas non plus.

-“ Oh oui. Demande-lui. ” Si ce n’est pas pour des petits Sanders cela donnera des idées pour d’autres bébés dans la meute. Qui aurait dit que Meg et lui seraient replongés dans ça un jour ? Personne. Aussi Junior s’est promis de ne plus dire “jamais” pour rien.

Lowri est une bonne commerçante. A faire attention au client dans toute sa particularité. Poser les bonnes questions. Ce qu’elle fait peut s’apparenter à du soin. Junior ne serait pas étonné de la voir dans de l’associatif.

-“Je vois le principe ouais. De quoi se faire des bonnes barres et des bons souvenirs à la fin! ” Junior a quelques moments du genre dans son compteur. La Strike n’a pas obligation d’inventaire. Mais il y a eu un nombre incalculable de soirée, nuits, planques, passées ensemble à partager les tâches chiantes… avec de la pizza. “ C’est un bon concept ce petit endroit.

A Londres tout existe. De fait, quand on sait où chercher, il y a toujours l’endroit adapté. Ce qu’apportait l’extérieur avant le Brexit ne manque plus autant. Le pays s’est réinventé. Les commerces se sont ouverts. Il a bien fallu.
Le plus dure reste pour la même frange de la population qu’avant 2016. C’est chez celle-ci que les mafias vont piocher leurs victimes. Là où la Strike doit aller salir ses mains et casser de l’os. Et c’est ainsi que le monde continu de tourner.

On a perdu des hommes. … Mais ça aurait pu être pires. Vraiment pires. ” Trop KO pour aller à la cérémonie Sanders avait fait envoyer cartes et fleurs aux familles des défunts. Rien qui soulage vraiment la perte d’un mari, d’un fils, d’un frère dans un foyer. Cela fait pourtant partie intégrante du métier. Le mémorial de Yard rappelle à chacun pour quoi ils sont signés. “On a pu récupérer notre chef. Il reprend des forces. Je fais pareil. Dans un an ce ne sera plus qu’un mauvais souvenir. ” Un autre mauvais souvenir à bâillonner dans un coin de la tête. “Okay. Bah. Si en plus ça peut m’aider à réduire le tabac. Ouais. Dans l’idéal faudrait que j’arrête. Ce serait pas mal pour les petits. … Je te demande une putain de pierre Philosophale là, hein ?

La liasse est épaisse, tenue par une pince en argent. Un cadeau du Comte De Lascelle pour ses vingt ans. Zac la range dans la poche droite de son jeans. Il a gardé la manie des voyous. Toujours avoir de l’argent liquide sur soit. Au cas où il faudrait payer quelqu’un… ou avoir une dose.

Merci pour la réduc’. T’étais pas obligée.” Sanders comprend néanmoins le geste. Il accepte donc sans protestation le petit coup de pouce commercial. Il donne de l’espèce pour payer son dûe. “Non. On a fait le tour. C’est bon pour moi.” Il lui fait signe de garder les deux livres de “trop”. Une façon de la remercier, lui aussi, pour toute la douceur avec laquelle elle a traité les informations super personnelles. Il ne se serait pas confié ainsi à la première Sorcière venue.

On fait ça.” Confirme le policier en prenant le sac en papier. Il a une pause. Ses yeux gris métalliques se plongent dans ceux de la médium. “Si tu as besoin d’un truc, t’appelles. ” “Truc” pouvant aller d’un outil, à un coup de pouce pour s’occuper d’un chieur. Bref tout ce qui peut venir enquiquiner. Il lui fait un signe de la main et s’éloigne de son pas chalancé.
Il n’y a plus qu’à espérer que Morphée ait un peu de pitié pour sa victime.





" My Family is first."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zac Sanders
Zac Sanders
PROTECT&SERVE
Messages : 710
Date d'inscription : 22/12/2011
Localisation : En ville
Profession : Policier - Strike Team
Etat Civil : Marié - Bientôt 3 enfants
Ven 5 Juin - 16:08
Revenir en haut Aller en bas
Lowri Conway

For Restful Sleep
Zac & Lowri

J'ai l'impression qu'on se dévoile beaucoup alors que rien ne nous y oblige... et sans savoir pourquoi. On dirait que lorsqu'on est l'un avec l'autre, il y a une sorte de climat de confiance, on est à l'aise, dans une sorte d'ambiance confortable et rassurante, le genre roulé dans un plaid près d'une cheminée, ou à lire un livre au chaud un jour de pluie... comme si on avait vite compris qu'on ne se jugeait pas l'un l'autre... et c'est chouette, c'est agréable de pouvoir être soi sans réfléchir à ce qu'on dit ou ce qu'on fait, sans craindre un sale regard ou une réaction de rejet. Bien sûr je connais ça avec mes amis, et heureusement, mais ça m'est rarement arrivée avec quelqu'un que je connais aussi peu. Je souris quand on parle des proches à lui qui pourront l'aider après la naissance de ses jumeaux, avant de l'entendre confier à demi-mots qu'il n'a pas été assez présent, selon lui, pour son premier enfant.

Ah ouais? Tu as été pris par le boulot quand il était petit? C'est pas toujours facile de jongler avec famille, boulot et enfants... Je suis sûre que t'as fait de ton mieux.

Et je le pense, sincèrement. Il émane quelque chose de lui qui me fait juste me dire ''c'est un brave type", pas forcément le mec qui n'a rien à se reprocher, mais celui qui fera toujours les bons choix dans les moments les plus importants. Le genre de mec qui fera toujours passer ses enfants avant lui s'il le faut. Le genre sur qui on peut compter. Théoriquement je ne le sais pas mais c'est ce qu'il m'inspire, là, de suite. Et je me trompe très rarement sur les gens, quasiment jamais même... Je souris quand il me parle de mon père, secouant la tête comme d'habitude.

Oh il va très bien! Le plus parfait et banal moldu qui existe. Il est comptable, adore le rock et le cricket, à quoi il joue tous les samedis après midi... Il le vit bien, même si pour lui c'est plus une lubie, une excentricité, un truc un peu bizarre que je partage avec ma grand mère et qui lui passe totalement à côté. D'ailleurs je vais me noter ça, pour les prénoms, et je lui demanderai la prochaine fois que je lui passerai un coup de fil ou que je l'aurai sur Skype!

On parle ensuite de l'inventaire pas forcément facile à cause de la quantité de trucs qui se trouvent dans les rayons et je souris.

Oui c'est chouette! Ca se finit souvent tard avec de l'alcool dans le sang... Mais chut...

Je me doute qu'il ne sera pas du genre à me coffrer pour une bouteille qui circule de temps en temps - merci Tim!- et mon regard parcourt mon antre et mon univers. J'en ai fait, du chemin, pour en arriver là et je suis fière, même si tout n'est pas un long fleuve tranquille, et que j'ai encore mon lot de galères. La boutique tourne bien en général, grâce au boulot que je fais et c'est chouette. Par contre la suite est plus sombre, quand il me parle de sa blessure lors d'une mission et je pince les lèvres en l'écoutant. Il en parle calmement, sans affect, même si je me doute bien qu'un truc pareil n'a pas pu ne pas laisser de traces... Encore une raison de les admirer et de ne pas vouloir faire ce boulot de dingues.

Oh la vache... c'est terrible. Je suis vraiment désolée... Je sais même pas comment vous faites pour... continuer, malgré tout... Chapeau, vraiment. Tu vas voir je vais te préparer un bracelet aux petits oignons, le plus au point de ma vie. Tu mérites bien ça! Et c'est normal pour la réduc... J'ai bien le droit de te faire une fleur non? Maintenant que j'ai mon interlocuteur privilégié à Scotland Yard!

Je range les deux livres en trop dans la caisse, agréablement surprise et referme le tiroir caisse.

Fais attention toi aussi...T'en as encore plus besoin que moi! Et je te fais signe quand le bracelet est prêt. Courage pour le boulot et pour tout le reste. A bientôt Zac!

Je souris et le suis du regard alors qu'il s'éloigne et sors, faisant tinter le carillon de la porte.

FIN.

© HELLOPAINFUL


Lowri Conway
Lowri Conway
LONDON PEOPLE
Messages : 184
Date d'inscription : 05/04/2020
Profession : Medium, tient une boutique ésotérique
Etat Civil : Célibataire
Jeu 11 Juin - 16:28
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: