AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
-39%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
229.99 € 379 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Le ciel est plus bleu.. @Maxwell
Anton V. Markov
Le ciel est plus bleu...
Max & Anto


A la suite d’un trou noir, le jeune Markov reprenait les rennes, d’autant plus déterminé. Il se présentait au Propaganda, de très bonne heure, pour gérer les affaires courantes. Il faisait ensuite une tournée dans les maisons et les entrepôts de la Famille. Il était présent, sur le terrain et il faisait le travail avec une nouvelle rigueur. Sa présence, et surtout sa brusque autorité, commençaient à faire jaser dans les rangs. Les vieux généraux du Primus murmuraient que le “petit” semblait s’être enfin réveillé. Il serait bientôt prêt pour la guerre des trônes disaient les plus calculateurs.

Intérieurement, Anton vivait la situation de façon très différente. Il ne voyait pas d’évolution du tout. Il voyait un mur. Il se sentait simplement condamné. Il avait résisté à la Destinée pendant dix ans. Sasha l’avait reniée. Il lâchait donc les armes. Il acceptait sa peine. D’ailleurs, il n’avait même pas cherché de réconfort auprès de sa fratrie ou de ses amis. Parce qu’il n’avait rien, plus rien d’autre à faire. Il était d’ailleurs anesthésié. Il n’avait plus accès à ses émotions. Il était soulagé du poids de sa propre humanité. Tout était lisse. Il était lisse lui aussi. Il ne cherchait pas autre chose.

Ce jour là, il avait fermé son bureau de bonne heure pour prendre la route. Il avait une affaire à régler en dehors de la ville. Grégory avait amené la voiture pour le conduire à l'aérodrome et ce sous bonne garde. La menace était encore dans l’air. Les Russes avaient échangé à peine trois mots en une heure. Anton était peu causant. Il repensait à sa dernière virée dans les airs. Wassili donnait très peu de nouvelles. Le cadet n’en donnait pas plus depuis le début de la tourmente avec sa belle. Il se protégeait des paroles dures et de l'absence de soutien fraternel.

Ils arrivaient sur la zone alors que les propriétaires étaient déjà là. C'était une petite structure. Un couple tenait l'endroit depuis une dizaine d'années. Il y avait assez d'espace pour héberger une dizaine de petits avions. Il y avait un employé en plus pour entretenir le matos. Les licencier pouvaient venir tout au long de la semaine. Loin de la grosse cité anglaise la vue était imprenable! Le vrombissement des hélices accompagnait les moutons du coin. Il y avait aussi un espace pour piqueniquer. Le coin avait un petit peu l'air d'un paradis du dimanche.

Un dimanche sur deux ils faisaient des démonstrations pour les curieux et les futurs adhérents au club d’aviation. Ils invitent Markov à faire la démo de temps en temps. Cet expatrié n’avait pas de titre officiel à revendiquer. Mais il était bon pilote. Surtout, il avait la passion et il savait la transmettre aux autres. Il se pliait donc aux circonstances avec bonne volonté, en allant assister au décollage des appareils. Greg restait dans le fond de l’entrepôt aussi silencieux et invisible que ses confrères ninjas.

Quant au mafieux, il se postait à un mètre devant le bâtiment, pour profiter du spectacle. Il était un habitué ici depuis deux ans. On le voyait au moins une fois le mois monter à bord de son avion. Il gardait sa paire de verre fumés sur le nez pour dissimuler son regard à la cantonade. Il était en jeans et sous-pull de marque. Une bague en argent au pouce indiquait son appartenance à la Bratva. Il n’avait jamais arboré ainsi un signe directe de sa mafia. C’était donc une décision délibérée de s’exposer. Cependant, une barbe naissante cassait un peu son image de métrosexuel bon-chic-bon-genre. Cela était nouveau...

« Tu devrais essayer. » Il regardait l’adolescent du coin de l’oeil depuis quelques minutes. Il scrutait sa première réaction l’air de rien. Il reconnaissait dans son regard l’admiration et la curiosité, qui l’avait lui-même poussé à bord d’un appareil. C’était une expérience fantastique. « Il y a tout là Haut. » Anton commentait tranquille en approchant de ce jeune inconnu. Il ne devait pas avoir beaucoup moins qu’Anja. Il avait l’air innocent. En somme, il était à l’opposé de tout ce que le Russe côtoyait dans son monde souterrain et interdit.

En Russe dans le texte

code by exordium.

Anton V. Markov
Anton V. Markov
FUCK THE LAW
Messages : 270
Date d'inscription : 02/08/2019
Localisation : Le Propaganda
Profession : Homme d'affaire
Etat Civil : Célibataire
3rd Mai 2020, 19:27
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: