AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Nike : Promotions Sur Les Chaussures, jusqu’à 64%
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[CLOS] Remember me Ft. Rosario
Rhys Cusack


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Remember me

Rosario et Apophis

Those who do not remember the past
are condemned to repeat it.
George Santayana

Contact.
Février 2025.
A l'appartement de Rosario Gomez.

Une des façons les plus rapides de contacter un mercenaire est de laisser un message au serveur ou barman d’un restaurant où ils viennent manger avec un billet en plus histoire d’être sûr que cela soit transmis. Sinon, faut pas rêver, ils ne vont pas se faire chier. C’est de cette façon que tu reçois avec ton plat albanais un papier. Tu le lis en prenant la serviette que tu poses sur tes genoux. Observateur tu sais qui vient de te donner ce message car tu as vu le regard de la femme se poser sur toi alors qu’elle discutait avec un flic. Tu ne te souviens pas d’elle mais apparemment elle sait qui tu es et a besoin de toi. Bien. Tu froisses le papier que tu mets dans ta poche de jean et manges ton repas sans jeter un regard vers cette étrange tablée. Est-elle flic aussi ? C’est fort possible.

Ton repas se finit assez rapidement, tu n’es pas du genre à perdre du temps à manger, tu le fais juste parce que ton corps ne fonctionne pas sans et tu paies avant de sortir pour attendre dehors. Tu as un doute sur le fait que la jeune femme sorte seule car si le flic est un minimum intelligent il a repéré son manège et t’as pas envie de te faire repérer par la flicaille du coin. Tu te mets donc à distance raisonnable du restaurant et attend qu’ils sortent. Tu laisses la femme s’en aller sans t’approcher d’elle et te contente de la suivre à distance, te méfiant que l’autre puisse la suivre aussi. Tu connais Londres particulièrement bien donc ce n’est pas un souci et tu vas rester assez loin de son appartement en attendant de voir si quelque chose bouge ou pas. Tu n’es pas pressé, tu ne l’es jamais de toute façon.

Tu sais que ta façon de rentrer chez les gens déplaît mais t’attends rarement sur leur pallier de porte pour montrer qu’un mercenaire rentre chez eux ou pour attendre qu’ils appellent les flics aussi tu profites d’un voisin un peu bourré pour rentrer sous couvert de l’aider à marcher et tu l’abandonnes sur le pallier de la porte pour regarder les noms. Tu optes pour Gomez vu le métissage de la jeune femme et les autres noms qui sonnent très anglais. Peut être te trompes-tu. Ça ne t’inquiète pas vraiment mais ça correspond à l’étage où t’as vu de la lumière s’allumer quand elle est entrée. Crocheter la serrure n’est pas le plus compliqué et tu te glisses silencieusement dans l’appartement, repérant les lieux avant de t’approcher d’elle, allongée dans son lit. Tu poses la main sur sa bouche, prêt à la bloquer si elle fait un mouvement de défense, ta lame contre la paume de ta main. « Tais-toi. Je ne suis pas là pour te tuer. » Enfin normalement. Tu attends qu’elle te fasse signe que c’est ok. « Que me veux-tu ? »
(c) DΛNDELION
Rhys Cusack
Rhys Cusack
FUCK THE LAW
Messages : 158
Date d'inscription : 21/03/2020
Localisation : Partout
Profession : Mercenaire
Etat Civil : RAS
11th Mai 2020, 00:45
Revenir en haut Aller en bas
Rosario Gomez
Remember Me
Le passé est immuable, l'avenir est incertain.- Cicéron
Une main sur mon visage qui m'empêche de parler et cette voix que je reconnaitrais entre toutes qui me dis qu’il n’est pas là pour me tuer. Mon coeur s'affole, je me mets à trembler et les souvenirs remontent à la surface. Je ne suis plus à Londres mais à Detroit, il fait nuit, Je me dirige vers ma moto accompagnée d’un de ses bikers qui m’attirait tant et me faisait rêver à cette époque. Qu’est-ce qu'on peut être bête quand on n'a que 18 ans. Puis le temps semble s'arrêter, je vois tomber, comme au ralenti, l’homme à mes côtés, la gorge tranchée. La peur, l'incompréhension et une envie de hurler me submergent. Je n’ai pas le temps de dire le nombre mot qu’une main, cette main me bâillonne et me dit exactement la même phrase. Ce jour-là ma vie a pris un tournant différent.

Hier soir, alors que je dinais avec Marlon, je ne m’attendais pas à le revoir. C’était un fantôme du passé que je pensais à tout jamais disparu. J’étais à table autour d’un bon plat libanais avec Marlon, le flic de la Strike que j’avais rencontré quelques heures plus tôt. Au début il était passé me voir pour parler du dossier de l'enlèvement d’Helen Richards. Ce dossier nous donnait du fil à retordre car les indices n'étaient pas nombreux et peu flagrants. La seule chose qui pouvait nous aider était la description d’un tatouage que portait un des ravisseurs. Un magnifique aigle qui faisait penser à Marlon à l’aigle albanais, mais qui avait remué en moi des souvenirs différents. Cet aigle me faisait penser à ceux qui arborent fièrement les Hell’s que je fréquentais dans ma jeunesse. On était venus dans ce restaurant libanais car Marlon y connaissait une personne qui pourrait surement le renseigner. Lorsque juste avant le dessert, j’avais repéré Apophis assis non loin de nous , je n’y ai pas cru sur le moment. Marlon a dû me voir pâlir, mais je me suis rapidement reprise pour ne pas éveiller ses soupçons. Je ne suis pas sûre de vouloir avouer à tout le monde que nos chemins se sont déjà croisés. Puis j'avais décidé de tenter ma chance, qui de mieux qu’un mercenaire pour trouver des renseignements sur d’autres mercenaires. Et je savais par expérience, qu’il avait déjà vu ce genre de tatouage. Un mot passé par l'intermédiaire du serveur et nous retrouvions réuni en pleine nuit et à cet instant précis je me demandais si j’avais pris la bonne décision.

Je secoue doucement la tête du haut vers le bas, pour lui montrer que j’ai compris le message et que je ne ferais aucun bruit. J’attends qu’il retire sa main de ma bouche et me redresse dans mon lit pour m'asseoir . Je me racle la gorge avant de parler. Je suis directe, sans perdre de temps en vaine discussion, je sais qu’il n’aime pas cela.« J’ai besoin de retrouver un homme avec un tatouage particulier» Je montre de la main mon sac posé sur un des nombreux cartons de déménagement qui envahissent mon studio. « J’ai une photo du tatouage à te montrer si ça te va.» j’hésite un instant avant d’avouer «Je connais ce genre de dessin et je crois que nous l’avons vu sur la même personne, il y a longtemps»
✩ ft. Apophis - ✩ Février 2025
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Rosario Gomez
Rosario Gomez
PROTECT&SERVE
Messages : 573
Date d'inscription : 10/02/2020
Localisation : Londres
Profession : Technicienne de Laboratoire
Etat Civil : Célibataire
12th Mai 2020, 12:02
Revenir en haut Aller en bas
Rhys Cusack


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Remember me

Rosario et Apophis

Those who do not remember the past
are condemned to repeat it.
George Santayana

Contact.
Février 2025.
A l'appartement de Rosario Gomez.

Tu vois qu’elle a compris ce que tu viens de dire aussi tu retires la main lentement de sa bouche. Tu te méfies, tu ne sais pas ce qu’elle est. Flic ou pas, c’est toujours le loto de répondre à ce genre de demandes et tu n’as aucun doute sur le mec qui était avec elle. Il sentait le flic à six kilomètres. Tu gardes donc ta lame le long de ton avant bras, la pointe contre la paume de ta main. Tu t’arranges pour ne pas buter les forces de police, c’est bien trop chiant à se débarrasser de leur vengeance mais tu ne vas pas te faire buter pour rien non plus. « Pourquoi veux-tu le retrouver ? » Parce qu’un mec ça se retrouve toujours mais encore faut il savoir pourquoi elle veut lui mettre la main dessus. T’as pas de soucis à effectuer un contrat mais encore faut-il que tu en connaisses tous les tenants et aboutissants. T’es pas trop le genre de mec à apprécier les surprises.

Tu te redresses complètement. « Montres-moi » Tu vas récupérer ton sac dans lequel tu jettes un œil avant de lui tendre pour qu’elle te montre le tatouage qu’elle cherche. Tu tiques quand elle sous-entend que vous vous connaissez mais ne le montre pas, ton visage exprime rarement des sentiments. Un tatouage que vous avez déjà vu tous les deux… Tu l’étudies un peu plus du regard à cette phrase, cherchant dans tes souvenirs où vous avez pu déjà vous voir. Tu fais rapidement le tour des visages des flics que tu connais mais elle est bien trop jeune pour que ce soit ça. C’est ça aussi, elle est jeune donc tu peux l’avoir connu encore adolescente. Vous avez facilement vingt ans de différence tu dirais. Une latino…

Tu retrouves plusieurs souvenirs de personnes que tu as pu croisé et qui pourrait correspondre à la jeune femme. Surtout que tu laisses rarement de témoins… « On s’est croisés où ? » T’es pas trop du genre à chercher pendant des heures, tu as une vague idée mais tu veux être sûr. Ca va te permettre de savoir un peu à quoi t’attendre mais clairement elle n’a rien dit au flic qui était avec elle, tu ne l’as pas vu dans le coin. Tu t’ennuies contre un des murs de sa chambre, non loin d’elle, attendant de savoir exactement ce qu’elle te veut et d’avoir plus d’informations. Ensuite tu verras comment elle compte te payer.
(c) DΛNDELION
Rhys Cusack
Rhys Cusack
FUCK THE LAW
Messages : 158
Date d'inscription : 21/03/2020
Localisation : Partout
Profession : Mercenaire
Etat Civil : RAS
16th Mai 2020, 23:59
Revenir en haut Aller en bas
Rosario Gomez
Remember Me
Le passé est immuable, l'avenir est incertain.- Cicéron
Je me redresse dans le lit, sans me soucier de ma tenue c’est vraiment la moindre de mes préoccupations à ce moment-là. Ma priorité est de ne pas faire de conneries qui pourraient lui faire croire que cherchent à le trahir d’une manière ou d’une autre. Je connais son efficacité et je ne veux pas le revoir à l’oeuvre. «Il est impliqué dans une tentative d'enlèvement » En temps normal je ne me serais pas plus impliquée dans ce dossier que dans les autres, mais là le tatouage m'a fait revenir des années en arrière j’ai peur de ce que son apparition peut signifier. «Si ce tatouage est bien celui que je pense, j’aimerais juste savoir si cet homme a quitté le gang et s’est exilé ici.» Les tatouages de ce genre sont très significatifs et il n'y a que les membres à part entière qui les portent et leur engagement envers le club est sans limites. «Ce qui m'étonnerait fortement, car ceux qui quittent les MC sont des gens morts très rapidement. Et si ce n’est pas un solitaire, je me demande si une des factions du gang auquel je pense à pour ambition de s’installer à Londres pour le business. Si c’est le cas, ils essayeront de prendre des parts du marché aux autres mafias déjà établies, et cela finira immanquablement dans un bain de sang ». Voilà c’est dit. J’aurais bien exposé ma théorie à Marlon hier soir, mais pour cela il aurait fallu que je lui explique pourquoi j’en savais autant sur les gangs de biker, et je ne suis pas encore prête à ce genre de confidence. Du moins pas sans raison. Si ma théorie se révèle exacte je n’aurai pas trop le choix, mais je choisirai à qui me confier et quand.

Il accepte de regarder la photo dans mon sac, ce qui est déjà un grande avancée pour moi. Je sais bien qu’il doit se douter que je fais plus ou moins partie de la police et il n’a aucune raison de me faire confiance. Je fouille dans mon sac qu’il me tend et lui présente la photo de ce magnifique tatouage d’aigle que je reconnaitrais entre mille. Je laisse le silence se faire entre nous le temps qu’il regarde ma preuve et qu’il décide s'il doit ou non m’aider. Je sais que je prend un risque en faisant appel à lui et que cela risque de me couter cher, mais cela en vaut la peine. Si une guerre des gangs risque d'éclater, je ne peux pas rester les bras croisés. Je joue l'honnêteté jusqu’au bout «Je suis américaine. Nous nous sommes rencontré à Detroit il y a presque 10 ans. Et à l’époque je trainais avec des bikers.» Qu’il se rappelle ou pas notre rencontre n’est pas ma priorité, je préfère le voir se rappeller de ce dessin. Mais je pense que l’un ne va pas sans l’autre malheureusement.
✩ ft. Apophis - ✩ Février 2025
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Rosario Gomez
Rosario Gomez
PROTECT&SERVE
Messages : 573
Date d'inscription : 10/02/2020
Localisation : Londres
Profession : Technicienne de Laboratoire
Etat Civil : Célibataire
18th Mai 2020, 14:39
Revenir en haut Aller en bas
Rhys Cusack


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Remember me

Rosario et Apophis

Those who do not remember the past
are condemned to repeat it.
George Santayana

Contact.
Février 2025.
A l'appartement de Rosario Gomez.

T’écoutes ce qu’elle t’explique. Tout de suite le contrat te revient en tête. Tu ne l’aurais pas reconnu sans cette précision mais maintenant qu’elle te dit l’endroit où vous vous êtes retrouvés et cette histoire de biker tu sais exactement pourquoi elle t’a reconnu. En effet elle a bien changé, elle n’est plus la jeune fille qui voulait se donner des sensations et qui a été témoin de l’exécution que tu devais mener à bien. Un contrat comme un autre dans ta longue vie de mercenaire. Un gang qui avait posé ses pieds là où il ne fallait pas. Parfois ce ne sont pas les gangs rivaux les plus dangereux et quand tu t’amuses à détourner la cargaison d’un milliardaire, il a sa façon de gérer cela. Faire appel à un mercenaire est le meilleur moyen de nettoyer ce qui s’est passé et de récupérer ce qui a été volé. Tu avais trois cibles, ils ont été facile à trouver -comme toujours avec les bikers- et éliminer la même nuit.

Elle était présente, petite jeune fille amoureuse d’un des hommes. Tu ne l’as pas tué parce qu’elle n’avait rien à voir avec l’histoire et parce qu’elle n’était pas un danger. Elle avait bien trop peur de toi pour te dénoncer. T’es pas un homme de cœur mais tu évites les contrats sur les gamins quand tu le peux. Ton regard se pose sur la photo. Pas de doute c’est un tatouage de MC mais il n’y a pas de bikers dans le coin. En tout cas pas de leur gang normalement. Cependant ça ne coute rien d’aller jeter un œil. Parfois des hommes s’échappent et arrivent à ne pas se faire buter. C’est rare mais ça arrive et tu peux toujours avoir une antenne de leur gang qui a perdu la moitié de son équipe et s’est exilée. A voir. Les MC sont des rageux que tu n’as pas envie de voir dans le coin de toute façon donc autant que tu ailles mettre ton nez dans cette histoire pour vérifier ce qu’ils sont capable de faire. « Donnes moi plus de détails sur l’enlèvement. » Tu as besoin de plus en savoir pour savoir exactement à quoi t’attendre car la dangerosité de ta mission dépend de la personne qui était visée.

Tu lui rends la photo, aucune raison de la garder tu as une très bonne mémoire et surtout tu connais très bien ce tatouage comme tu as déjà eu un contrat dessus. Tu l’observes, la lame toujours contre ta main. « T’es flic ? » Histoire que tu sois au courant de tout avant de te lancer là dedans. Tu veux bien lui rendre service, elle t’en devra une, mais tu veux savoir en premier les tenants et les aboutissants de cette histoire. Tu restes loin des fenêtres au cas où quelqu’un regarde chez elle il est inutile qu’on voit ton immense silhouette et reste plutôt dans une ombre pour être tranquille. Tu ne vas pas rester longtemps, tu prends juste le temps d’avoir toutes les informations.
(c) DΛNDELION
Rhys Cusack
Rhys Cusack
FUCK THE LAW
Messages : 158
Date d'inscription : 21/03/2020
Localisation : Partout
Profession : Mercenaire
Etat Civil : RAS
26th Mai 2020, 21:51
Revenir en haut Aller en bas
Rosario Gomez
Remember Me
Le passé est immuable, l'avenir est incertain.- Cicéron
Je lui laisse le temps de se souvenir de notre rencontre s'il le désire et de me resituer. Je n’arrive absolument pas à savoir ce qu’il pense ou ce qui lui passe par la tête à ce moment-là. Je me doute qu’il doit avoir des flashs de cette nuit-là même s'il n’en garde pas les détails en mémoire comme moi. Nous n’avions pas la même vision de la situation à ce moment-là.

Je me concentre un instant pour me remémorer le dossier et pour ne pas passer à côté d'une information importante concernant l’affaire. Dès que je parle boulot, j’oublie qui il est et j’arrive à surmonter ce fond de peur qui persiste toujours dans le creux de mon estomac. Mon côté professionnel prend le dessus. Cela doit se sentir pour quelqu’un d’aussi observateur que lui, car le ton de ma voix redevient ferme et posé. Je visualise mentalement le dossier et lorsque j’ai bien fait le tri je me lance dans mon résumé. «La procureure Helen Richarde a été enlevée un matin en allant à son travail. Les hommes qui ont participé à l'enlèvement semblaient organisés. Ils ont immobilisé son chauffeur particulier chez lui et l’un d’entre eux a pris sa place. Une fois Madame Richards dans la voiture il l’a assommé pour l'emmener dans un hangar loin de tout. Lorsqu’elle s’est réveillée, elle était enchaînée sur une chaise dans un hangar et entourée par 2 hommes. On sait que l’un d'eux s’appelait Marco, car elle les a entendu parler. Enfin, passons les détails, je résume. L’assaut a été donné pour la délivrer, les deux hommes ont été appréhender mais ils se sont apparemment suicidés. Car tout à coup ils sont devenus blancs puis on était pris de convulsion avant de mourir. Je ne sais qui ils craignaient mais il faut avoir une sacrée trouille pour se suicider afin de ne pas parler.» Ce sont les circonstances de ce double suicide qui m’ont fait m’intéresser à ce dossier, mais aussi le fait que des gens commanditent l’élèvement de la procureure. Que lui voulait-il ? Pourquoi ne pas l’avoir tué tout de suite ? Qui voulait absolument l’interroger et surtout dans quel but ?

Je récupère le dessin qu’il me tend et je le range méthodiquement dans mon sac. Bien sûr qu’il devait poser la question sur mon travail. Je suis en train de demander à un mercenaire, d’aider un flic à trouver un autre mercenaire. Quelle idiote je suis, dès que je vais lui confirmer ses doutes sur mon métier, il va me rire au nez et partir. Je n’ai plus rien à perdre mais j’aurais dû y penser avant de lui passer le mot. Je réponds un peu hésitante. «Je suis technicienne de labo au yard. Pas vraiment sur le terrain pour les enquêtes. Je m’attache rarement autant à mes dossiers, mais celui-là fait exception.» De toutes façons, il a des surement des indicateurs partout et lui mentir aurait été une belle connerie.


✩ ft. Apophis - ✩ Février 2025
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Rosario Gomez
Rosario Gomez
PROTECT&SERVE
Messages : 573
Date d'inscription : 10/02/2020
Localisation : Londres
Profession : Technicienne de Laboratoire
Etat Civil : Célibataire
29th Mai 2020, 22:16
Revenir en haut Aller en bas
Rhys Cusack


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Remember me

Rosario et Apophis

Those who do not remember the past
are condemned to repeat it.
George Santayana

Contact.
Février 2025.
A l'appartement de Rosario Gomez.

Tu écoutes le récit qu’elle te fait. Tu remarques en effet qu’elle se fait plus posée quand elle commence son explication même si tu juges qu’elle se perd trop dans les détails. Mais c’est la différence souvent entre le reste du monde et toi. Tu te fous des détails tant que tu as les informations, pas besoin de savoir comment on les a obtenu mais juste de te les dire. Tu commences à réfléchir aux mercenaires que tu connais qui pourraient correspondre à la méthode utilisée. C’est étrange en tout cas si ce sont d’anciens bikers, ce n’est pas du tout leur style. Certainement pas l’IRA non plus. Ca t’arrange d’un autre côté, y’a largement assez de soucis en ce moment avec ces mecs là. Le suicide par poison ce n’est pas le plus courant en tout cas, beaucoup de mercenaires préfèrent largement faire couler le sang.

Tu lui rends la photo en hochant la tête, signe que tu as assimilé et compris tout ce qu’elle venait de te dire. Tu n’es pas du genre à faire des spéculations donc tu ne vas pas lui faire part de tes pensées. Quand tu auras vraiment un nom ou deux tu viendras la voir pour lui donner les informations qu’elle désire. Une technicienne est en effet bien loin de gérer normalement ce genre de chose et tu n’as pas besoin de trop réfléchir pour comprendre que c’est ce tatouage qui l’a fait réagir. Tu ne sais pas pour quelle raison mais, à vrai dire, tu t’en moques aussi tu te contentes de te détacher du mur, signe que tu as tout ce qu’il faut.

« Tu m’en devras une. » Un service contre un service. Et vaut mieux ne pas oublier qu’on t’en doit une. « Files moi ton numéro de téléphone. » Histoire que tu puisses lui filer les informations que tu auras trouvées. Tu ne promets rien. Surtout que si les gars se sont suicidés, c’est certainement un moyen de ne pas remonter aux commanditaires. A voir s’ils ont été intelligents jusqu’au bout et n’ont pas lâché quelques informations au court de la mission. Une fois le numéro récupéré tu recules pour sortir de la pièce et sors de l’appartement pour aller à la recherche d’information. Quoique, tu commenceras demain, ça ne presse et certains bars sont fermés à cette heure ci.
(c) DΛNDELION
Rhys Cusack
Rhys Cusack
FUCK THE LAW
Messages : 158
Date d'inscription : 21/03/2020
Localisation : Partout
Profession : Mercenaire
Etat Civil : RAS
4th Juin 2020, 17:46
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: