AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
-29%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur mobile et réversible Argo Milo Plus – 13000 BTU/H
389 € 549 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(CLOS) Send help ft. Timothy
Tyrgan Campbell
On lui avait toujours dit qu’il pourrait avoir la femme qu’il voulait. Qu’il aurait le choix. Après tout, on est plus au moyen âge. Cependant, il allait de soi qu’elle devrait venir du membre « cercle » que lui. De toute façon, mis à part quelques exceptions ici et là, sa famille avait toujours fait en sorte qu’il ne soit entouré que de gens de son rang, que ce soit à l’école ou ailleurs. Selon son père, c’était dans l’ordre des choses, et Tyrgan ne l’avait pas contredit. La prétendante n’avait pas nécessairement besoin d’être noble. Seulement de bonne famille. Pour le reste il avait « le choix ».

C’est pourquoi il était de toute les soirées mondaines, du moment qu’il était officiellement invité, même si pour lui, il s’agissait plutôt d’une corvée qu’un plaisir. Il fallait bien que son whisky se vende, alors autant faire des rencontres, tant qu’à y être. Habituellement, Tyrgan tentait de se mêler à tous les groupes, passant d’une conversation à l’autre en espérant que ce soit un minimum intéressant.

Ce soir pourtant, on l’avait pris au piège.

À peine avait-il mis le pied dans la salle de réception que Jane MacFarlane, fille du chef du clan MacFarlane, s’était précipitée pour lui parler. Au début, ça l’avait plutôt flatté. Après tout, elle était assez jolie. Cependant, après une heure pénible à avoir écouté Jane vanter et chanter ses propres mérites, Tyrgan essaya poliment de se soustraire. Il avait quelques petites phrases passe-partout pour quitter son interlocuteur sans paraître grossier, du genre : « Mes excuses, je dois saluer monsieur Untel », ou encore « Je dois discuter d’un sujet important avec madame Untelle, mes excuses ».

La plupart des gens n’insistaient pas. Jane, en revanche, refusait de le laisser tranquille, et le suivait partout où il allait, peu importe avec qui il discutait. Tyrgan avait l’impression d’être attaché à un énorme boulet. Que cette soirée se termine, pitié!
Send help ft. Timothy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Tyrgan Campbell
Tyrgan Campbell
LONDON PEOPLE
Messages : 78
Date d'inscription : 05/05/2020
Localisation : Probablement à Londres ou dans son château en Écosse
Profession : Duc d'Argyll, membre de la Chambre des Lords, chef du clan Campbell, avec un petit business de whisky à côté
Etat Civil : Célibataire
12th Mai 2020, 16:09
Revenir en haut Aller en bas
Timothy Cooper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Send Help


“You have not lived today until you have done something for someone who can never repay you.”

-- John Bunyan


Ce n’est pas la première fois que je suis de service pour ce genre de soirées. Cela fait toujours quelques sous en plus et me permet de laisser trainer mes oreilles pour savoir exactement ce qui se passe. Je n’ai pas mis longtemps à repérer les personnes qui m’intéressent et m’occupent surtout des passages de plateau et des désidératas près d’eux. La famille MacFarlane est présente et intéressante par les dernières prises de position qu’ils ont faites. Officieusement bien entendu mais il est dommage de penser que le reste des familles ne s’en rend pas compte. Enfin on ne va pas leur demander de penser, surtout depuis que le patriarche, homme de force et fierté, est mort l’année dernière. Son fils est loin de lui arriver à la cheville, clairement pris à la gorge par des dettes qu’il doit à des étrangers. Cela fait toujours une ombre au tableau et je suis là pour le service mais aussi pour faire passer le message.

Mon regard se pose quelques instants sur les autres familles y compris toi, pas particulièrement surpris de voir la fille MacFarlane te coller. Pauvre de toi. Enfin après tu peux être intéressé, qui sait… Cela ferait encore un héritier qui n’arrive pas à la cheville de son paternel mais un petit sourire nait assez rapidement sur mes lèvres quand je vois que tu essaies plutôt de t’en débarrasser avec des moyens très fairplays. Ah… La noblesse et ses ronds de jambes. Contrairement à ce qu’on pourrait penser je les connais par cœur même si je suis un simple serveur au milieu des autres dans cette assemblée et je reconnais que tu es gentleman. Je profite d’une petite pause pour souffler un peu, prendre un café en sentant que cette soirée n’est pas prête de s’arrêter et reviens après répondu à plusieurs sms d’un pote.

Elle est toujours là, à te tourner autour et je profite de passer non loin de vous et de voir qu’elle va bien finir par t’acculer dans un coin pour intervenir. « Comtesse MacFarlane. » J’incline la tête avec respect avant de me retourner vers toi, Tyrgan. « Monsieur le Duc, je suis désolé de vous importuner mais vous êtes demandé. » C’est une façon dans la noblesse de faire comprendre à demi-mots qu’une entrevue est demandée par une personne qui ne désire pas dévoiler son identité et ce qu’il désire officiellement. La comtesse me jette un regard noir auquel je ne fais guère attention avant de t’indiquer la porte d’un bureau et de t’y conduire comme tout serviteur le ferait. J’ouvre la porte, te laisser entrer et y entre à mon tour, refermant la porte. Bien entendu il n’y a personne dans la pièce et un sourire nait sur mes lèvres. « Profitez. Elle va monter la garde mais n’entrera pas. » Oui je suis joueur mais je peux bien t’offrir quelques instants de tranquillité. Et puis cela m’amuse d’emmerder cette famille.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR astral divinity & oldmiserunt
Timothy Cooper
Timothy Cooper
LONDON PEOPLE
Messages : 865
Date d'inscription : 02/05/2019
Localisation : Partout dans Londres
Profession : Coursier à vélo, serveur & autres petits boulots
Etat Civil : Ronronne
14th Mai 2020, 15:39
Revenir en haut Aller en bas
Tyrgan Campbell
Tyrgan n’était pas du genre à abandonner, mais là, il manquait de solutions. Assis dans un fauteuil Louis XV en face de Jane, il ne portait même plus attention à sa présence, et pourtant, Lady MacFarlane continuait de lui parler comme s’il écoutait. Le regard du duc passait du fond de son verre, à sa montre, et aux tableaux sur les murs, alternativement. L’un des tableaux était un portrait d’un général anglais quelconque, dans un uniforme rouge. Tyrgan n’avait aucune idée de qui il s’agissait, mais en observant la toile, il songea qu’il aurait sans doute préféré se joindre à lui et aller se battre dans la bataille de Peu importe plutôt que de rester ici une seconde de plus. Un autre tableau représentait la campagne écossaise. Putain… qu’est-ce qu’il aurait donné pour être là bas!

Alors que Tyrgan allait demander un verre de ce qu’il y avait de plus fort, le serveur qui s’était approché de la table lui dit qu’il était attendu. Tyrgan plissa les yeux. Attendu? Par qui?

… Puis quelle importance, se dit-il en se levant de sa chaise. Tout était mieux que ça et il était aux anges.

Vous ne m’importunez absolument pas, assura-t-il, une expression de pur soulagement sur le visage. Je vous suis.

Le sourire aux lèvres, Tyrgan avait l’impression qu’on venait de lui retirer un énorme boulet. Enfin! Il allait peut-être pouvoir filer en douce. Suivant le serveur jusque dans un couloir, ce dernier l’invita à entrer dans un bureau. En voyant que personne ne s’y trouvait, Tyrgan fronça les sourcils. Pour être supposément attendu, la pièce était bien vide… Lorsque le serveur referma la porte et dévoila la véritable raison de sa présence ici, le duc éclata de rire.

Ha! Merci beaucoup! Vous devez être la seule personne ici à ne pas avoir de la merde dans les yeux, lança-t-il, avant de s’éclaircir la voix. À avoir eu pitié de moi, plutôt. Pardonnez mon langage, mais je commençais vraiment à désespérer.

Toutes ces formalités, ces bonnes manières et ces politesses excessives finiraient par le rendre fou, mais il fallait jouer le jeu, même si ce n’était pas exactement naturel chez lui. Il préférait largement la franchise à toute cette mascarade que pouvait être ce genre de soirée.

Tyrgan contourna bureau pour s’approcher la fenêtre, et regarder en contrebas. Puis il poussa un soupir.

Dommage. J’aurai pu passer par la fenêtre, mais il y a une rangée de rosiers juste au dessous. Je n’ai quand même pas envie d’abimer mon costume. De toute façon, Lady MacFarlane serait peut-être assez folle pour vous accuser de m’avoir défenestré, dit-il en se frottant les yeux. D’ailleurs, j’imagine que vous attendez une compensation de ma part, n’est-ce pas, monsieur… ?

Tyrgan avait beau avoir déjà vu ce serveur en d’autres occasions. Quant à son nom, il n’en avait pas la moindre idée. Tout ce qu’il savait, ce que la plupart des gens ne font pas quelque chose pour lui par simple bonté.
Send help ft. Timothy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Tyrgan Campbell
Tyrgan Campbell
LONDON PEOPLE
Messages : 78
Date d'inscription : 05/05/2020
Localisation : Probablement à Londres ou dans son château en Écosse
Profession : Duc d'Argyll, membre de la Chambre des Lords, chef du clan Campbell, avec un petit business de whisky à côté
Etat Civil : Célibataire
17th Mai 2020, 18:26
Revenir en haut Aller en bas
Timothy Cooper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Send Help


“You have not lived today until you have done something for someone who can never repay you.”

-- John Bunyan


Un petit sourire nait sur mes lèvres à ta réponse mais je le masque derrière un charmant regard envers la lady qui est en train de me fusiller des yeux, quelques personnes se retournant vers nous comme elle fulmine mais je suis bien trop propre sur moi et souriant pour qu’elle me cause des soucis. Je me contente de m’incliner devant elle avant de t’entraîner vers un bureau pour que tu puisses souffler un peu. Si on attend encore elle va finir par s’installer sur tes genoux, elle en peut juste plus que tu la regardes pas donc autant arrêter tout de suite les frais. Et puis je suis joueur et c’est avec plaisir que je lui mets des bâtons dans les rues. Surtout si ça me permet de mieux te connaitre au passage. La pièce est vide bien entendu et je m’amuse de voir que tu ne t’y attendais pas.

Ta réflexion, plus que directe, me fait sourire. « Ne vous excusez pas. Cette situation avait l’air particulièrement embarrassante. Surtout pour elle à vrai dire… Je pense qu’elle allait s’enflammer sur place tellement elle vous voulait. » Dire qu’elle a le feu au cul est un euphémisme et je finis par avoir assez croisé la demoiselle pour savoir que tu as échappé à te faire coincer dans un coin car tu as eu la bonne idée de te poser dans un fauteuil. Certes tu ne pouvais plus t’échapper mais au moins vous étiez à la vue de tous. « Je pense que ce sont les convenances qui ont empêché les autres d’agir. » Même si je ne suis qu’un serviteur pour beaucoup de vous je suis finalement beaucoup plus libre que vous l’êtes. Je ne vous envie aucunement, je suis particulièrement bien à ma place.

« Cela tombe bien alors que je connaisse quelques passages. » Je me déplace tranquillement vers la bibliothèque et appuie sur un livre qui va débloquer un passage. « Si vous êtes prêt à me faire confiance je vous mène ailleurs » A toi de voir si tu veux partir sans abîmer ton costume. Je ne promets pas qu’il n’y ait pas un peu de poussière et de terre mais ça évitera les acrobaties et les rosiers. « Ne vous inquiétez pas pour la comtesse elle ne me causera pas de soucis » Je suis un serviteur habitué de ce genre d’événements j’ai aussi mes contacts et ne m’inquiète aucunement de ce qu’elle peut dire ou faire. Mon éternel petit sourire malicieux sur les lèvres je te fais signe d’y aller en te tendant une petite lampe à led. « Timothy mais nous verrons cela après. » Mais oui il serait étrange que je le fasse pour tes beaux yeux. J’en serais même plus suspect qu’autre chose et je te laisse t’engager ou pas dans le couloir certes lugubre mais qui peut t’entraîner vers une certaine liberté. « Je peux vous faire récupérer vos affaires. » Un sms à un collègue de la soirée et je récupère ton manteau et ce que tu as laissé au vestiaire. Je prends une autre lumière.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR astral divinity & oldmiserunt
Timothy Cooper
Timothy Cooper
LONDON PEOPLE
Messages : 865
Date d'inscription : 02/05/2019
Localisation : Partout dans Londres
Profession : Coursier à vélo, serveur & autres petits boulots
Etat Civil : Ronronne
22nd Mai 2020, 00:36
Revenir en haut Aller en bas
Tyrgan Campbell
Elle allait s’enflammer? Tyrgan sourit à la comparaison, en se disant qu’elle finirait sans doute par exploser au moment où elle se rendrait compte qu’il lui avait «posé un lapin». Avec un peu de chance, il serait déjà bien loin pour en être témoin. Pour le moment, la chance était loin de lui sourire.

Le jeune serveur prétendit alors pouvoir l’aider à s’échapper, en accédant aux quelques passages qu’il connaissait. Le duc fronça les sourcils. Quels genres de passages pouvait-il y avoir dans un bureau?

Puis, le serveur approcha d’une bibliothèque remplie de livres. Il tendit la main, et appuya sur l’un d’eux. Avec un grincement, l’étagère pivota, et révéla ce qui se trouvait derrière elle. Bouche bée, Tyrgan approcha de l’entrée secrète pour regarder sur quoi elle donnait, mais il ne vit qu’un trou béant. Un long couloir obscur, menant à un lieu inconnu. Bien évidemment, ce n’était pas le premier passage secret auquel le duc avait affaire. Son propre château en possédait un, principalement fait pour fuir en cas de siège. Le clan de Campbell avait eu longtemps beaucoup d’ennemis désireux de prendre leurs terres et les biens, mais le passage n’avait pas servi depuis des lustres, les vieilles querelles entre les clans étant définitivement terminées. En tout cas, pour le moment.

Ainsi, voir ce genre de passage dans une demeure des beaux quartiers de Londres laissait Tyrgan définitivement perplexe. Était-il prêt à faire confiance à Timothy, puisque c’était son nom? Ce jeune homme l'avait peut-être sortit d'une situation malaisante, mais de là à le suivre dans ce couloir sombre... Tyrgan poussa un soupir, et fronça le nez lorsqu'il sentit les relents d’humidité qui se dégageait du passage. Dans quelle merde s'était-il mis?

En même temps, les autres options qui s’offraient à lui n’étaient guère mieux; retourner auprès de la comtesse, ou se jeter dans un buisson de roses pleines d’épines.

Les lèvres plissées, espérant qu’il n’y aurait pas quelqu’un prêt à le démembrer à l’autre bout de couloir, Tyrgan prit la petite lampe à LED que lui tendait Timothy, et s’engagea dans le couloir.

Send help ft. Timothy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Tyrgan Campbell
Tyrgan Campbell
LONDON PEOPLE
Messages : 78
Date d'inscription : 05/05/2020
Localisation : Probablement à Londres ou dans son château en Écosse
Profession : Duc d'Argyll, membre de la Chambre des Lords, chef du clan Campbell, avec un petit business de whisky à côté
Etat Civil : Célibataire
25th Mai 2020, 21:15
Revenir en haut Aller en bas
Timothy Cooper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Send Help


“You have not lived today until you have done something for someone who can never repay you.”

-- John Bunyan


Tu sembles douter si tu dois me suivre ou pas et je reste tranquillement à attendre de voir la décision que tu vas prendre. Le choix n’est pas si facile. Retourner se faire abuser par la comtesse, sauter dans les rosiers ou faire confiance à un joli petit minois qu’on ne connait pas et qui vous propose de venir dans un couloir sombre avec lui. Clairement y’a de quoi flipper. Je me connaitrais pas que je te dirais de choisir les deux autres solutions mais heureusement je ne suis pas un tueur en série et je n’abuse pas des gens non consentants donc tu as une chance raisonnable de t’en sortir sans encombre si tu as le courage de me suivre.

Tu prends la lumière et j’en souris, en prenant une autre. Apparemment tu n’as pas besoin que je récupère tes affaires donc je me contente d’allumer ma lampe pour y voir quelque chose. « Je vais passer devant vous si vous voulez bien ». Je préfère éviter que tu rates une marche ou un faux plafond, j’aurais de gros soucis si je tue un duc sans le faire exprès. Même juste te blesser pourrait me rapporter de gros soucis et j’avance dans le couloir sombre alors que le passage se referme derrière nous. Ca a un petit quelque chose de très lugubre qui me fait sourire, ça me rappelle les passages secrets d’une demeure que je connais bien. Sauf qu’ils sont plus entretenus qu’ici car je repousse assez souvent quelques toiles d’araignée. « J’espère que les toiles d’araignée vous gênent moins que les épines de rosiers » Parce que ça fait moins de dégâts mais ça fait aussi de la décoration.

Je sifflote légèrement pour tester l’écho du couloir, le son s’engouffrant devant nous. « J’adore les demeures avec des passages comme ceux-ci. Vous devez en avoir dans votre château, ils servaient certainement à pouvoir fuir et mettre à l’abri les gens non ? » Je fais la conversation comme toujours. Au pire tu ne répondras pas si tu n’as pas envie ou tu me feras taire. Ce ne sera pas la première fois que je reçois l’ordre d’un noble mais je suis curieux comme jeune homme. « Je doute que le but soit aussi honorable ici. Je pense plus que c’était fait pour faire partir discrètement ce qu’on appelle poliment les jeunes femmes de mauvaise vie voir les maîtresses et amants. Vu que cela permet de ressortir dans la rue un peu plus loin. » Je ne juge pas, cela m’amuse plutôt qu’autre chose.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR astral divinity & oldmiserunt
Timothy Cooper
Timothy Cooper
LONDON PEOPLE
Messages : 865
Date d'inscription : 02/05/2019
Localisation : Partout dans Londres
Profession : Coursier à vélo, serveur & autres petits boulots
Etat Civil : Ronronne
27th Mai 2020, 23:17
Revenir en haut Aller en bas
Tyrgan Campbell
Tyrgan laissa volontiers Timothy passer le premier dans le couloir sombre. Vraisemblablement, l’endroit n’avait pas eu de visiteurs depuis longtemps. N’importe qui ayant une légère tendance asthmatique aurait sans doute été mis KO; la poussière qui s’était accumulée ici tapissait les murs et le sol, tandis que des toiles d’araignées décoraient le plafond. Sans les lumières, ils auraient été plongés dans le noir, mais le serveur marchait avec confiance, dégageant même quelques toiles d’araignées au passage. Décidément, Tyrgan ne regrettait pas avoir laisser passer Timothy en premier…

Toujours sur ses gardes, le sifflement du jeune homme fit sursauter le duc. Comment pouvait-il être à ce point détendu? Peut-être dans une tentative de détendre l’atmosphère, Timothy demanda s’il y avait ce genre de passage au château du duc. Lorsqu’il expliqua dans quel but ce couloir avait été construit, Tyrgan eut un rire bref. Le propriétaire devait être un sacré coureur de jupons, pour faire construire un passage rien que pour faire discrètement évacuer ses amants et maîtresses.

Eh bien… je pense qu’en soit, un passage comme celui-ci a rarement un but particulièrement honorable. Ceux de notre château familial ont été construits pour que l’on puisse prendre la fuite en cas d’attaque. Sans doute aujourd’hui, vouloir protéger sa famille est une chose honorable, mais mes ancêtres préconisaient plutôt le combat que la fuite.

Oui, les clans écossais s’étaient longtemps amusés à se taper dessus, et son père en avait toujours parlé aussi fièrement que s’il avait participé lui-même à toutes ces batailles. Tyrgan n’était pas aussi chauvin que son père sur le sujet, mais effectivement, les Campbell avaient gagné à la loterie de l’ascension sociale au travers des âges. Beaucoup d’autres clans n’avaient pas résisté au passage du temps.

Enfin, chacun fait ce qu’il veut de ses passages secrets, conclu-t-il en haussant les épaules. D’ailleurs, comment savez-vous à quoi servait celui-ci? Vous servez les propriétaires depuis longtemps?... Je ne veux pas avoir l’air sceptique, mais je crois vous avoir déjà vu ailleurs, dans une autre réception.

Certes, il pouvait se tromper. Qu’un serveur connaisse les passages secrets de la maison de ses maîtres pouvait être plausible, même s’il était relativement jeune. Dans le cas des Campbell, il n’y avait que la famille et le majordome qui étaient au courant de l'existence du passage, même s’il n’avait pas servi depuis des siècles.

Send help ft. Timothy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Tyrgan Campbell
Tyrgan Campbell
LONDON PEOPLE
Messages : 78
Date d'inscription : 05/05/2020
Localisation : Probablement à Londres ou dans son château en Écosse
Profession : Duc d'Argyll, membre de la Chambre des Lords, chef du clan Campbell, avec un petit business de whisky à côté
Etat Civil : Célibataire
29th Mai 2020, 21:16
Revenir en haut Aller en bas
Timothy Cooper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Send Help


“You have not lived today until you have done something for someone who can never repay you.”

-- John Bunyan


Je souris en t’entendant rire. Oui je suis du genre à préférer détendre l’atmosphère même si je reste respectueux de vos rangs royaux. Je les ai appris par cœur, je connais les compositions de toutes les familles, les forces et les faiblesses de chacun. C’est le but après tout d’être parfait pour garder sa place en tant que serveur ou bien coursier comme je peux faire en extra. Peu de chose m’inquiète et je connais ce passage même si je l’ai jamais emprunté. Cela se voit d’ailleurs vu son état et je dégage les toiles d’araignées et de poussière pour que tu ne sois pas trop touché par elle. Bon je ne ferais pas de miracles mais je peux t’arranger la vie un peu.

« In My Defens God Me Defend » Devise écossaise. Ma voix est amusée mais je respecte le choix des tiens. Je peux comprendre qu’on préfère mourir en combattant plutôt que fuir, c’est un état d’esprit. Je connais des gens qui sont ainsi et cela m’a toujours imposé le respect. Je serais plutôt du genre à mettre à l’abri les rares personnes qui sont importantes pour moi mais je ne serais jamais un combattant. Je suis une fouine, un chat qui apparaît et disparaît rapidement, toujours à l’affut de ce qu’il peut rapporter mais clairement pas en première ligne. Chacun ses compétences. « Tout à fait, tout le monde a le droit d’avoir ses petits secrets. C’est ce qui fait tourner le monde » Et me fais travailler après tout. Je me retourne un court instant pour te sourire avant d’arriver à un embranchement.

Je m’arrête comme tu me parles, ça me permet de faire appel à ma mémoire aussi, histoire de ne pas nous entraîner dans les égouts. « Vous êtes observateur. » Je me contente de répondre avec un petit sourire sur les lèvres. « Je suis souvent serveur lors de ce genre de soirées. Et coursier aussi. » Ça permet d’arrondir les fins de mois et je n’ai pas de raison de le cacher si tu m’as déjà remarqué. « Les domestiques parlent toujours beaucoup trop. » Ce n’est pas un secret et cette famille n’est pas appréciée de ses gens en plus donc c’est toujours un plaisir pour eux d’en raconter le plus possible pour leur nuire. C’est le « souci » d’avoir toute sa vie gérée par des domestiques, il ne faut pas oublier de les respecter sinon, même aussi insignifiants soient-ils, ils peuvent vous pourrir la vie. « Toujours penser à prendre soin de son petit personnel. » Petit clin d’œil et je tourne sur moi-même avant de partir à gauche mais je vois que ce n’est pas comme on me l’a décrit. « Ah non c’est à droite ! Sinon vous allez m’en vouloir… » Je prends donc le bon chemin toujours aussi chill.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR astral divinity & oldmiserunt
Timothy Cooper
Timothy Cooper
LONDON PEOPLE
Messages : 865
Date d'inscription : 02/05/2019
Localisation : Partout dans Londres
Profession : Coursier à vélo, serveur & autres petits boulots
Etat Civil : Ronronne
3rd Juin 2020, 16:10
Revenir en haut Aller en bas
Tyrgan Campbell
Il ne s’était donc pas trompé; ce jeune homme avait effectivement été serveur lors d’autres événements auquel il avait assisté. Ce n’était pas particulièrement inusité de revoir les mêmes visages lors de ce genre de soirée. Rares sont ceux qui ont assez de personnel ou de domestiques sous la main pour servir et combler les besoins de tous les convives. Il fallait donc engager. Si on peut supporter les demandes parfois exigeantes des maîtres ou maîtresses de maison ainsi que celles des convives, ça pouvait être très bien payé comme boulot.

Quant aux ragots que pouvaient raconter les domestiques, eh bien… Tyrgan devait avouer que certains y prennent sans doute un grand plaisir. Au moins, Timothy était honnête dans ses intentions, même si le duc n’était pas certain de pouvoir approuver. C’était peut-être pour cela qu’il était impopulaire auprès des Lords d’ailleurs. Les conspirations, les coups de couteau dans le dos et les rumeurs ne l’intéressaient pas. Timothy marquait cependant un point. Prendre soin de son personnel était capital, non seulement parce que tout le monde méritait des conditions de travail et un salaire décents, mais surtout, parce que des domestiques heureux faisaient des domestiques loyaux. Il en allait de même pour les employés de ses distilleries clandestines.

Timothy semblait cependant avoir d’autres raisons de s’intéresser aux commérages des domestiques…

Tout le monde a le droit d’avoir ses petits secrets, répéta-t-il à haute-voix, pensif. C’est plutôt ironique de votre part de dire ça, non?

Le duc esquissa un sourire.

Il y a une raison pour laquelle les secrets des autres vous intéressent? Ça vous est utile, ou vous le faites par plaisir? Je le demande par curiosité. Je suis assez peu impliqué ou intéressé aux squelettes qu’il peut y avoir dans les placards des autres, mais peut-être me ferez-vous changer d’avis.

Si ça se trouve, Timothy travaillait pour quelqu’un qui avait besoin de tous ces secrets. Quoiqu’il n’avait pas vraiment la tête d’un informateur…

Send help ft. Timothy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Tyrgan Campbell
Tyrgan Campbell
LONDON PEOPLE
Messages : 78
Date d'inscription : 05/05/2020
Localisation : Probablement à Londres ou dans son château en Écosse
Profession : Duc d'Argyll, membre de la Chambre des Lords, chef du clan Campbell, avec un petit business de whisky à côté
Etat Civil : Célibataire
4th Juin 2020, 18:59
Revenir en haut Aller en bas
Timothy Cooper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Send Help


“You have not lived today until you have done something for someone who can never repay you.”

-- John Bunyan


Je te souris. « Sans ce genre de petits secrets je ne serais pas capable d’aider un Duc à s’échapper. » Oui tout le monde a le droit d’en avoir et heureusement que certains les disent pour faire tourner le monde et me permettre de te faire t’échapper d’une soirée qui commençait à tourner assez mal pour toi. Je ne cache pas que je laisse traîner mes oreilles. Pourquoi le ferais-je alors que tout le monde parle sans faire attention au petit personnel ? Ce n’est pas pour rien que je suis serveur ou bien coursier, on oublie ce genre de personnes. Dans l’univers noble on gagne les confiances en étant parfait et j’ai été formé pour l’être. J’ai fait assez de soirées pour être appelé dès qu’on a besoin. Le jour où je ferais une erreur, je serais rétrogradé mais tant que je n’en fais pas je profite de faire partie d’une petite team qu’on appelle souvent. Et pour tout type de soirées car il ne faut pas croire que la noblesse anglaise n’est pas décadente. Au contraire, le pouvoir entraîne les pires vices.

Je m’arrête pour chercher le couloir qu’on doit prendre en te donnant un conseil. Je ne sais pas comment tu es avec les tiens mais faut attention à ceux qui sont dans votre ombre. Ils sont justement bien placés pour vous entraîner avec eux. « Je ne cherche pas à les avoir Monsieur le Duc mais le personnel discute beaucoup entre eux. » Je réfléchis à ta question, mettant de côté une partie de mes idées personnelles qui ne concernent que moi et le clan que je sers pour répondre avec simplicité et apparemment grande honnêteté. « Après c’est toujours utile. Vous n’êtes certainement pas sans savoir que certaines familles ne sont pas très recommandables, à commencer par celle de votre prétendante. Il est toujours de bon ton de savoir à quoi s’attendre quand on est appelé par une famille pour y travailler. » J’ai du me plier à beaucoup de demandes de la part de tes semblables et certaines n’étaient pas des plus plaisantes.

Une fois le chemin trouvé je reprends, la lumière toujours pointée devant moi. « Sans forcément en connaitre les squelettes vous deviez vous intéresser à ce qu’ils pensent ou la façon dont ils dirigent les leurs. Cela vous apprendrait beaucoup sur eux et vous permettrez de vous protéger. » Ce n’est que le conseil d’un petit serveur de soirée qui t’aide à sortir de la situation compliquée dans laquelle tu t’en fourré mais justement, ils ne vont pas s’arrêter là pour obtenir ce qu’ils désirent. Tu restes une fortune importante même si tu es écossais. Aller chercher les secrets des autres n’est pas forcément une bonne idée mais savoir à quoi s’en tenir quand on rencontre quelqu’un est toujours intéressant.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR astral divinity & oldmiserunt
Timothy Cooper
Timothy Cooper
LONDON PEOPLE
Messages : 865
Date d'inscription : 02/05/2019
Localisation : Partout dans Londres
Profession : Coursier à vélo, serveur & autres petits boulots
Etat Civil : Ronronne
7th Juin 2020, 21:50
Revenir en haut Aller en bas
Tyrgan Campbell
Suivant toujours Timothy, Tyrgan devait avouer qu’il avait un point. Effectivement, il était on ne peut plus reconnaissant d’avoir eu l’aide de quelqu’un pour s’échapper de cette situation gênante, peu importe comment et par qui ce jeune homme avait eu connaissance de ce passage. Sans doute devrait-il essayer de paraître moins suspicieux, et moins curieux, loin d’avoir envie de passer pour un ingrat. Tout de même, il ne pouvait s’empêcher de trouver étrange que ce jeune homme s’intéresse autant à fouiner, sans doute parce qu’au même âge, ce serait bien la dernière chose qui lui serait venu en tête pour passer le temps. Chacun ses goûts, se dit-il en continuant d’avancer.

Quand la question des domestiques reprit, Tyrgan prit le conseil de Timothy avec amabilité. Si les domestiques des MacFarlane devaient s’en donner à coeur joie, ses propres domestiques devaient sans doute s’ennuyer à mourir du peu de péripéties qui se déroulaient au château. Il n’y avait que lui, et rarement son frère qui venait l’emmerder de temps à autres. Du reste, il gardait ses réunions «d’affaires» hors du château le plus possible, et ses livraisons de marchandises étaient toujours effectuées en pleine nuit.

Il n’était pas exclu que quelqu’un ait vu quelque chose, quelque part, évidemment… Le duc essayait d’être prudent, mais il n’avait pas le don d’omniscience.

Mh. Selon moi, même sans être employés par eux, il faudrait être aveugle pour ne pas voir la situation peu recommandable des MacFarlane. J’ai été idiot de parler aussi longtemps avec Jane.

Idiot, et sans doute désespéré aussi. Il avait repoussé la question trop longtemps, mais plus tôt que tard, il devait se marier, et surtout, avoir des enfants. Du tout même, pour être aussi patient avec Jane, il devait être plus désespéré qu’il ne l’imaginait! En même temps, il ne se souvenait pas avoir d’autres femmes libre à la soirée. Que des hommes et des femmes mariés, excepté Jane.

… Ce qui, avec du recul, était sans doute planifié par les hôtes depuis le début.

Furieux d’être tombé dans le guet-apens de ces deux fourbes de MacFarlane, Tyrgan rougit de colère. Il commençait à comprendre ce que voulait dire Timothy, quand il parlait de mieux se protéger des machinations des autres.

J’avoue qu’avoir un coup d’avance sur les autres doit être pratique, dans certaines situations. Ces enfoirés vont me le payer, grogna-t-il entre ses dents.

Et il avait déjà sa petite idée sur le sujet.

Si ce n’est pas trop vous demander, savez-vous le genre de rumeurs qui circulent à mon sujet? S’il y en a…

Il y en avait sans doute, surtout avec son frère dans les parages. Même si Tyrgan n’avait pas les moindres idées des propos que Kenneth tenait à son sujet, il n’avait cependant pas le moindre doute que son frère ne le peignait pas d’une lumière glorieuse à qui voulait l’entendre.
Send help ft. Timothy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Tyrgan Campbell
Tyrgan Campbell
LONDON PEOPLE
Messages : 78
Date d'inscription : 05/05/2020
Localisation : Probablement à Londres ou dans son château en Écosse
Profession : Duc d'Argyll, membre de la Chambre des Lords, chef du clan Campbell, avec un petit business de whisky à côté
Etat Civil : Célibataire
10th Juin 2020, 03:10
Revenir en haut Aller en bas
Timothy Cooper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Send Help


“You have not lived today until you have done something for someone who can never repay you.”

-- John Bunyan


Je ne réponds pas à ce que tu es en train de dire. Je trouve cela pas bien malin en effet. D’avoir parlé autant de temps à Jane vu qu’il était clair que son unique but dans cette soirée était de te mettre la main dessus. Par la séduction en premier… Ce qui ne risquait pas de fonctionner vu la conversation de la jeune femme et surtout sa beauté oubliée certainement avec son cerveau à la naissance… Ensuite ils seraient certainement passés à d’autres moyens pour t’obliger. La drogue dans le verre ou un bon petit scandale si elle avait réussi à te coincer dans un coin loin du regard des autres. Il y a des tonnes de possibilités pour une femme de la noblesse d’obtenir ce qu’elle veut. Même si les hommes sont les plus « puissants » j’ai toujours préféré garder un œil sur les femmes nobles, elle sont capables de beaucoup.

Le couloir se ressert un peu et je te fais signe de faire attention à une sorte de marche avant de continuer. « Ils vont tomber tout seul, comme des grands » Parce qu’à force de jouer on finit par perdre. Il y a des rumeurs disant qu'ils auraient dilapidés totalement leur fortune et auraient empruntés a des familles mafieuses. Vrai ou faux ? A voir mais ils ne vont pas rester très longtemps à leur place à ce petit jeu, surtout s’ils commencent à faire honte a la noblesse et s’en prennent aux autres qui ont des familles plutôt stables comme la tienne.

L’air se fait sentir et je le respire avec plaisir, finissant pour pousser une vieille porte qui va me résister un peu avant de coulisser enfin pour nous faire sortir au milieu d’un petit parc de la ville. Le bruit de l’eau se fait entendre, on est a l’arrière d’une sorte de cascade et je te tends ma main pour que tu la prennes et ne glisses pas. Je me mouille pour te protéger avant de te laisser réapparaître hors de la cascade et prendre l’air. Je passe les mains sur ma veste qui ne ressemble plus à grand-chose. Je me changerais. « Je pense que votre plus gros soucis est votre frère. Les idées d’indépendance de votre pays ne sont pas surprenantes mais peut être plus le fait que vous engrangeriez de l’argent pour mener une action contre notre Roi. »

Je réfléchis avant de sourire légèrement. « Bon les multiples batards je dirais que cela n’a rien d’original par contre. » Franchement… Même si c’était vrai en plus, cela n’a rien de bien extraordinaire. Beaucoup de nobles en ont, mariés ou pas. Je t’entraîne vers la sortie du parc, gardant un œil sur ce qui se passe. « Je vous laisse appeler vos hommes. » Gardes du corps et chauffeur. Je resterais avec toi tant qu’ils ne seront pas, me contentant de m’appuyer contre un arbre dans la pénombre et te laissant faire de même ou te poser sur un banc. « Je n’ai jamais eu l’occasion de visiter votre territoire, il parait que c’est très beau. » Une fin de conversation tranquille avant de retourner au travail.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR astral divinity & oldmiserunt
Timothy Cooper
Timothy Cooper
LONDON PEOPLE
Messages : 865
Date d'inscription : 02/05/2019
Localisation : Partout dans Londres
Profession : Coursier à vélo, serveur & autres petits boulots
Etat Civil : Ronronne
22nd Juin 2020, 21:48
Revenir en haut Aller en bas
Tyrgan Campbell
La lumière au bout du tunnel, enfin. Après avoir forcé une lourde porte à s’ouvrir, ils se retrouvèrent dans un parc, derrière une chute d’eau. Pas très pratique pour sortir de là sans se tremper, se dit-il, saisissant la main tendue du jeune serveur pour grimper sur les rochers. Mais à la surprise du duc, Timothy s’avança près de la cascade, et le protégea de l’eau afin de le laisser entrer dans le parc sans recevoir la moindre goutte sur ses vêtements. L’état de la veste de son jeune sauveur cependant, laissait maintenant à désirer. Mal à l’aise, Tyrgan secoua la tête.

Merci, mais vous n’aviez pas à faire ça! Vous en avez déjà fait beaucoup, dit-il en lui rendant sa lampe-torche.

Il avait beau être duc, il n’était pas dédaigneux au point de se tremper. Après tout, si Timothy n’avait pas été là, il aurait volontiers affronté les épines des rosiers sous la fenêtre. Heureusement, ça n’avait pas été le cas.

En revanche, les épines des roses n’auraient jamais fait aussi mal que connaître les rumeurs que son frère cadet répandait à son sujet. Tyrgan s’était toujours douté que son frère ne devait raconter rien de bon à propos de lui. Cependant, il ne s’en était jamais inquiété. Quiconque étant sain d’esprit ne pouvait croire un mot de ce que disait Kenneth, et ceux qui le croyaient n’étaient que des idiots qui ne méritaient pas que Tyrgan ne leur accorde la moindre importance.

Visiblement il avait eu tort.

Tyrgan perdit ses couleurs en apprenant le genre de rumeurs qui circulaient à son sujet. Les petits bâtards cachés étaient un classique, bien que complètement faux. L’indépendance de l’Écosse, un secret de polichinelle… Mais supposer qu’il voulait intenter à la vie du Roi! Tyrgan se maudit d’avoir cru être au-dessus des rumeurs et des ragots qui se racontaient parmi la bourgeoisie. D’une façon ou d’une autre, il devrait rattraper son retard, et cette fois, se montrer plus rusé que son frère.

Je vous remercie de votre honnêteté, mais je ne compte pas m’en prendre au Roi. L’Écosse est mon pays, et je n’ai aucun bâtard. Pas à ma connaissance en tout cas. Mon frère compte clairement me nuire et salir ma réputation. C’est tout ce que je peux dire, dit-il finalement, avant d’échanger une poignée de main avec son sauveur. Merci à nouveau, pour tout. Si vous voulez changer d’air, passez au château si vous le souhaiter, je vous le dois bien. Vous connaissez l’adresse… Au revoir, monsieur Cooper.

Send help ft. Timothy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Tyrgan Campbell
Tyrgan Campbell
LONDON PEOPLE
Messages : 78
Date d'inscription : 05/05/2020
Localisation : Probablement à Londres ou dans son château en Écosse
Profession : Duc d'Argyll, membre de la Chambre des Lords, chef du clan Campbell, avec un petit business de whisky à côté
Etat Civil : Célibataire
24th Juin 2020, 17:51
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: