AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -35%
KARCHER : promo sur nettoyeur haute pression K5 ...
Voir le deal
241.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Au rapport. [TIM]
Caleb Blakemore


► La curiosité est un vilain défaut
Au rapport.
Tim & Caleb


Caleb avait ses entrées un peu partout et notamment dans des endroits assez difficile d'accès. Le juge avait pour habitude de rejoindre des clubs de gentleman encore existants dans certains coins de Londres, de un pour ne pas avoir affaire à sa femme ou ses maîtresses, de deux pour pouvoir évoluer dans un monde loin de la plèbe et de trois, pour s'occuper de ses affaires qui n'avaient pas à être entendues par des oreilles indiscrètes.

Celui de Hounslow avait en plus cette particularité d'offrir à ses membres, de quoi s'occuper, en plus du salon habituel pour jouer aux cartes, fumer la pipe en lisant son journal, il y avait des chambres individuelles pour le repos, des soins du corps massages, hammams et autres bienfaits pour ces messieurs qui avaient l'argent et le titre pour profiter de ce genre de chose. Le plus important était bien que la discrétion du personnel était primordiale, rien ne filtrait, il fallait être invité pour y entrer, le club était très select, seul une partie très spécifique de la population anglaise pouvait prétendre à entrer ici.

Blakemore avait laissé ses affaires au majordome à l'entrée et s'était rendu à sa place de prédilection, près d'une fenêtre, au salon, dans un coin de la pièce, pouvant ainsi observer à l'extérieur, tout en lisant son journal et fumant son cigare. Ce petit plaisir de pouvoir le faire à l'intérieur, alors que cette ville se targuait d'être l'une des plus sans fumée de l'Europe... dont elle ne faisait plus partie, devait-on le rappeler?

Les gros titres n'étaient pas de meilleures nouvelles. Londres, l'Angleterre n'allait pas bien. Il était impératif que les choses avancent, l'explosion de l'université n'avait fait que des dégâts... il soupirait de l'incompétence qui marquait tous les étages de la hiérarchie. Il lui fallait des coupables. Un bruit pas loin de lui, annonçait qu'il n'était plus seul sur son carré. Sans pour autant quitter sa lecture ou baisser son journal, il s'adressait à celui qui venait de prendre place.

- Alors?

Une question qui ouvrait a beaucoup de réponses possibles. Mais pas de doute que le jeune homme, savait ce qu'attendait son aîné. Ils n'étaient pas là pour le plaisir, tout ceci n'avait rien avoir avec une relation secrète ou en tous les cas, pas de celle qu'on pourrait croire.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Caleb Blakemore
Caleb Blakemore
OBJECTION!
Messages : 25
Date d'inscription : 19/05/2020
Localisation : London
Profession : Juge
Etat Civil : Marié
7th Juin 2020, 00:23
Revenir en haut Aller en bas
Timothy Cooper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au rapport


“Three may keep a secret, if two of them are dead.”

― Benjamin Franklin


Journée rapport. Je travaille parfois pour le club où tu m’attends aussi je me glisse par les entrées du personnel une bonne demi-heure avant que tu arrives. Je prends le temps de passer une tenue correcte, ne pouvant me permettre d’arriver en jean, basket, sweat ici. Une tenue de soirée est mieux, une tenue de serveur comme toutes celles que j’ai pour participer aux fêtes de la noblesse où il faut laisser traîner ses oreilles. Celles-ci et d’autres. On a toujours besoin d’un barman avec de l’expérience. Je rajuste correctement le haut de ma chemise blanche avant de discuter avec d’autres employés. Ici la discrétion est de mise, c’est aussi pour cela qu’on paie et mes collègues savent que c’est ta présence qui me fait apparaître aujourd’hui.

Je te laisse savourer un moment de calme, je sais que tu as tes habitudes et que tu n’aimes pas les changer. Le cigare et bien entamé, ton regard se détache un peu plus de ta lecture aussi je m’avance avec un verre à la main. Pas pour moi bien entendu. Je te tends le verre, habitué de ce mot que tu sors à chacune de notre rencontre. « M. Le Comte. » Pas besoin de plus généralement entre nous et je m’installe à ma place habituelle en réfléchissant aux différents sujets que nous devons aborder aujourd’hui. « Comme prévu la tension contre les irlandais prend de l’ampleur. » Ce qui est une bonne chose même si nous avions prévu d’autres conséquences à cette explosion mais notre pantin était bien trop complexe à gérer pour que je puisse obtenir autre chose que cela. Déjà j’avais réussi à ce qu’il soit au bon endroit et c’est beau. Sa haine de McCormack avait été très complexe à canaliser. « Je me suis assuré que la famille du doyen ne cherche pas plus loin. » Pas besoin d’avoir une famille endeuillé sur le dos en plus.

« Les flics sont à la recherche d’un étudiant qui s’est enfui le jour de l’explosion. Ca nous fait une carte en main si on a besoin d’un bouc émissaire. » Je le trouverais avant les flics de toute façon donc ça peut être une idée comme une autre si on veut assurer nos arrières et finir d’enterrer cette histoire. J’attends de voir ce que tu en penses en regardant aussi par la fenêtre, appréciant le paysage qu’on voit d’ici. « J’ai été à la soirée de Lady Farfax où se trouvait le Duc MacFarlanne avec sa femme et sa fille. Je pense qu’ils s’intéressent de très près au Duc Campbell. Ils cherchent une alliance pour se sortir de leurs soucis. » A force de devoir des sous aux familles mafieuses parce qu’on a dilapidé l’argent de la famille, on doit trouver des solutions. « Quitte à se débarrasser du Duc… » Je n’en serais pas surpris en tout cas et j’ai échangé quelques verres pour qu’ils ne droguent pas le Duc, oubliant comme toujours que le petit personnel est trop malin pour rater cela. Il va être temps de faire du nettoyage, ils vont vraiment créer des soucis. A toi de voir, tu m'avais demandé de garder un œil sur eux, je le fais.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR astral divinity & oldmiserunt
Timothy Cooper
Timothy Cooper
LONDON PEOPLE
Messages : 865
Date d'inscription : 02/05/2019
Localisation : Partout dans Londres
Profession : Coursier à vélo, serveur & autres petits boulots
Etat Civil : Ronronne
9th Juin 2020, 12:37
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Blakemore


► La curiosité est un vilain défaut
Au rapport.
Tim & Caleb
Tim savait être consciencieux, une chose que Caleb lui laissait bien volontiers. Il n'avait guère à se plaindre du travail du jeune. Il le faisait bien et avec dévotion. C'était tout ce qu'on lui demandait. Il connaissait tout autant ses propres habitudes. Le verre qu'on lui tendait en était une preuve. C'était ce qu'il aimait boire. Il pliait alors le journal, après avoir terminé sa lecture, pour prendre le verre tendu, pour le poser à côté de lui, alors que comme souvent, la fumée sortait lentement par ses narines. Une habitude qu'il avait de fumer, depuis bien longtemps. Son regard se posait sur le jeune homme, tandis que ce dernier commençait donc son rapport. Il était ses yeux et ses oreilles, dans toutes les couches sociales de la population londonienne. Une fouine comme on en faisait peu. Et pour que notre noble le pense, c'était que l'impression que lui faisait Cooper, était plutôt bonne. Bien entendu, il ne le lui dirait jamais vraiment.

L'explosion n'était pas réellement une réussite à ses yeux. Elle avait manqué, de loin, l'objectif basique, qui aurait été de couper les têtes d'une hydre énorme... certes, cela aurait été dommage de perdre Eirik, mais pour le reste... il se frottait légèrement la barbe, silencieux, à l'écoute, bien entendu, de tout ce qu'on lui disait. Il analysait en même temps, les bons et les mauvais côtés. Petit hochement de tête alors que la problématique du doyen avait été balayée. Toujours ça de pris.

La piste de l'étudiant pouvait être intéressante en effet, mettre la faute sur quelqu'un d'autre. Mais il faudrait un alibi en béton. Lui trouver des failles, lui en créer au pire, faire bouger les bons alliés et mettre un terme à toute cette affaire.

- Nous comptons sur vous pour le trouver, rapidement.

Tout en sachant que son interlocuteur avait déjà dû commencer à mener son enquête pour le trouver. Mieux valait pourtant dire les choses, pour ne pas faire de mauvais pas. Ils jouaient avec le feu, le comte le savait, ils le savaient tous. Leur force était celle de rester dans l'ombre, un faux pas, et ils pouvaient se retrouver sous les feux des projecteurs, personne ne le souhaitait. Il fallait rester cacher, ceux que l'on ne voyait pas. Une petite moue passait sur le visage de l'anglais. Ce qui arrivait souvent quand on lui parlait de l’Écosse. Pays adverse depuis si longtemps, il n'avait pas confiance en eux, il ne les aimait pas. C'était un fait.

- Bien entendu qu'ils cherchent une alliance. Marquant un petit temps. Je préfère m'entretenir avec lui, avant de prendre une décision finale, essayez de trouver tout ce qu'il y a de compromettant à savoir sur lui. Et faites de même pour les Campbell, je sais qu'ils ne sont pas nos alliés à la Chambre des Lords.

Oui, s'il y avait de quoi les faire chanter, ils n'allaient pas s'en priver. Bien au contraire... Finalement, sa main revenait se fermer sur le verre, pour l'amener à ses lèvres et en boire une gorgée, appréciant le goût contre son palais. Il resta silencieux quelques minutes.

- Et avec notre ami Huang, comment ça se passe? Les rencontres en général?

Tim avait pour mission de s'infiltrer un peu partout, de se rendre indispensable pour certains, tout en sachant se faire oublier quand il le fallait. Un caméléon. Un bon soldat.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Caleb Blakemore
Caleb Blakemore
OBJECTION!
Messages : 25
Date d'inscription : 19/05/2020
Localisation : London
Profession : Juge
Etat Civil : Marié
25th Juin 2020, 23:16
Revenir en haut Aller en bas
Timothy Cooper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au rapport


“Three may keep a secret, if two of them are dead.”

― Benjamin Franklin


Je te laisse réfléchir à toutes les informations que je te donne. Ton temps est précieux, je sais que cette entrevue ne sera pas longue aussi j’essaie de condenser les dernières informations que j’ai prises ici et là. Je sais que la mission de l’université n’est pas ce que tu désirais. Nous étions censés faire d’une pierre un certain nombre de coups et finalement cela n’avait pas fonctionné. Les têtes sont toujours debout, le meurtre par balle du doyen a été vu comme le bâtiment n’est pas tombé comme prévu. C’est pour beaucoup de la faute de Declan mais cela nous permett aussi de faire monter le grogne contre les irlandais, ce qui est quelque chose qu’on cherche. Certains clans sont alliés à McCormack mais d’autres ne voient que ce qu’on leur montre et je ne doute pas que l’irlandais ait à sortir les armes à un moment.

Je me contente d’hocher la tête à ta confirmation pour Jason, je suis déjà en recherche en effet. Il a l’air plutôt malin pour se cacher mais je connais Londres par cœur aussi et j’ai beaucoup de contacts, je finirais par le retrouver. « Il a contracté des dettes auprès des russes, je ne vais pas tarder à en avoir la preuve. J’ai aussi la parole d’un de leur employé pour confirmer qu’ils ont cherché à droguer le verre du Duc Tyrgan Campbell lors de la dernière soirée noble sur Londres. » Cela reste des écossais et je sais que tu ne les portes pas dans ton estime mais cette histoire commence à être complexe, surtout qu’ils commencent à jouer avec des drogues sur Londres. Qu’ils s’étripent au fond de leur château écossais mais là c’est jouer avec le feu que venir faire ça a une soirée londonienne. « J’ai été invité dans le château du Clan Campbell par le Duc, j’y irais pour obtenir plus d’informations. » Je commence à avoir une idée du personnage mais être sur place sera une confirmation de mes soupçons. Je pourrais discuter avec le petit personnel.

Le sujet Huang est plus complexe car il est très difficile d’approcher les asiatiques. Ils ont leur monde, leur tradition et n’aiment pas particulièrement les « étrangers » et j’en fais parti. Heureusement certains proches du dragon sont un peu plus ouverts et surtout ont des faiblesses qu’on peut exploiter. Huang en a, aimant particulièrement les soirées décadences de la richesse londonienne et les jeunes hommes. « L’homme a des faiblesses faciles à exploiter pour pouvoir entrer chez lui et fouiller dans ses affaires. Il est bel et bien un homme de confiance du dragon et je pense pouvoir accéder à son ordinateur sous peu mais il me faut Mnemos pour y pénétrer. » Donc j’ai besoin que tu me valides cette demande comme tout passe par toi. « Que désirez vous que je fasse ensuite ? » Car je ne suis pas loin de pouvoir récupérer le contenu de son ordinateur mais je ne sais pas si tu désires que je reste dans les petits papiers de l’homme, que je cherche à découvrir d’autres membres de l’organisation ou si tu veux que je passe sur autre chose.

Je regarde quelques instants dehors, silencieux, en attendant que tu me donnes tes instructions avant de porter autre chose à ta connaissance. « J’ai sous la main la nièce du patriarche Kasparov depuis peu. Elle n’a clairement pas conscience de l’appât qu’elle peut être car elle sort sans aucun garde du corps. Désirez vous que j’en fasse quelque chose ? » Comme semer le chaos dans la Bratva. Cela ne la fera pas tomber mais cela peut créer une guerre de clan qui sera intéressante à observer et nous fera perdre une des deux familles certainement. C’est toujours ça de gagné et sans envoyer d’hommes. Pourquoi pas ? Je te laisse me donner tes directives.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR astral divinity & oldmiserunt
Timothy Cooper
Timothy Cooper
LONDON PEOPLE
Messages : 865
Date d'inscription : 02/05/2019
Localisation : Partout dans Londres
Profession : Coursier à vélo, serveur & autres petits boulots
Etat Civil : Ronronne
2nd Juillet 2020, 22:41
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: