AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Oral-B Vitality Trizone – Brosse à Dents Électrique Rechargeable
12.12 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Peely-wally or not Peely-wally ? + Eileen
Sean Miller
Peely-wally or not Peely-wally ?
@”Eileen Andarsan” & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le service s’est terminé vers 16H00. Je suis sensé reprendre le lendemain à 8h00. Mais, depuis quinze jours le code du travail est mis à la benne. On bosse beaucoup plus. C’est normal. Quand il y a une merde on est les premiers sur le terrain. C’est nous la première ligne. C’est comme quand j’étais à l’armée. En soi ça ne me dérange pas. J’aime être dans le feu de l’action.

En ce moment, je ne sais pas ce qui se passe dans cette ville, mais tout part en vrille. Les maisons qui prennent feu, les stations de métro qui prennent feu… Sérieux ! Cette ville est un volcan permanent. Je dirais bien que, ça m’arrange. Dans un certain sens oui ça me va… Je suis occupé. J’ai moins à penser. Moins de temps dispo pour de l’introspection à deux balles.

Mais de l’autre côté… J’ai beaucoup de mal à être cent/cent opérationnel. Je le vois bien. Et ça, ça me fait chier. Ca fait un petit moment que c’est comme. Je m’en rend bien compte. Je n’ai pas besoin de retourner voir la psy, pour savoir que ça date de la soirée où j’ai rencontré -revu ?- Lydia ? Il y a une corrélation des événements, qui est simple à piger. On s’est vus. De là tout part en couille dans ma tête.

D’ailleurs, j’ai bien été forcé de demander une ordonnance et de reprendre le traitement du début. Sans les inhibiteurs je pouvais dire adieux à mon poste, adieux au sommeil, en fait à tout. Ma chance, c’est que l’expérience aidant, je gère les effets secondaires beaucoup mieux aujourd’hui. Comme je ne suis pas homme à se laisser abattre, j’évite de trop m’isoler. Je vois du monde sur mon temps libre. J’ai lancé un appel aux potes. Voir qui était disponible pour aller boire un petit verre.

Eileen m’a répondu dans l’heure. C’est cool, parce que ça fait un moment qu’on n’a pas eu une opportunité de se croiser tous les deux. Y a parfois des regroupements sportifs, des pots de départs, ce genre de trucs. Mais ce n’est pas tout à fait la même chose. Je lui ai donc proposé d’aller dans un de mes repères, le bien nommé “Red Corner”. A la différence des autres bars clandestins, il n’est pas sous la coupe de la Mafia. On peut se poser là-bas en toute tranquillité.

Je m’y pointe un petit peu en avance. Je n’ai rien d’autre à faire de toute façon. A part peut-être ranger ma piaule… Mais je ne suis pas avec une grande motivation pour le rangement. Je passe la porte. La soirée vient à peine de commencer. A part les piliers habituels, c’est plutôt vide. Je passe par le Bar pour faire une claque amicale à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. On discute cinq minutes pour se donner des nouvelles. Je lui dis que je travaille sur une nouvelle chanson. Une chanson romantique. Ça le fait rire et moi aussi. Il faudra que je me donne assez de courage pour la terminer et l’envoyer à Nessa.

Je prend une des tables qui est à mi-distance de la scène. J’aime profiter de la musique. Je retire ma veste. Le daim commence à s’élimer. Mais je n’arrive pas à m’en débarrasser. Je remonte les manches de ma chemise au dessus des coudes. J’ouvre les deux premiers boutons. Je tape du pied sur le sol en cadence en attendant l'arrivée de la jeune femme.

_ EILEEN ! Je la vois qui tourne la tête dans ma direction. Je lui fait un signe et je lui souris. Je me penche au-dessus de la table pour pousser un peu la chaise face à moi, qu’elle puisse se poser direct. Je contourne la table pour l'accueillir et lui donner une accolade au lieu d'une bise, parce que je sais que c'est ce qui lui va le mieux. Cool d’être venue. Ça va ? Viens, qu’est-ce que tu prends ? Bière ? Je sais que la bière du mois est cool. Autant en profiter! Un peu de détente !

Eden Memories

Sean Miller
Sean Miller
CALL AN AMBULANCE!
Messages : 227
Date d'inscription : 23/10/2019
Localisation : Hopital public
Profession : Ambulancier
Etat Civil : Sans enfant
25th Mars 2020, 16:06
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: