AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
ASOS : jusqu’à -50% sur les pièces ...
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Bad girls do bad things. (Caleb)
Jessica Keenan
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Musique d'ambiance

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bad girls do bad things. Feat Caleb Blakemore —


Spoiler:
 
Charlie Roy - comptable - service administratif - n°17.


Une belle lumière de mai perce les voilages blancs suspendus aux larges fenêtres. Il est tôt. Le palais fourmille de matinaux ambitieux et de fonctionnaires désabusés. Au coeur de cette ruche juridique se déroule mille et un secrets. Une talentueuse rousse est coupable de quelques un des plus torrides d’entre eux.

_ « [...] Allez… Charlie... Murmure une voix chaude dans le creux d’oreille qu’une paire de canines vient titiller. Jessica fait lentement couler ses doigts vers la ceinture de cuire. Elle sent la main qui arrête son geste et sourit de plus belle contre l’oreille de sa proie. Elle rit contre lui et contre la main sans avoir à trop forcer. Charlie résiste par éthique. Il sait qu’en cédant il perd. Il ne perd pas que sa dignité. Il prend un risque professionnel grave. Mais, elle sait qu’elle a déjà gagné. Elle recule pour se coller au manteau de la cheminée et l’attire fermement, revenant effleurer la ceinture. L’avocate plonge sa main dans le pantalon de sa victime. Elle voit la jugulaire qui palpite. « Je te revaudrais ça. Lui jure t-elle, avant de faire diversion aux scrupules, par un mouvement langoureux.

_ « ... okay. Mais… c’est la seule fois. Il plonge son nez dans son cou au parfum capiteux. Il a beau savoir qu’elle est experte, l’interdit augmente son excitation. Il est disposé à succombé à ce fantasme primaire. Il pose ses mains sur ses fesses et devient plus entreprenant. Leurs souffles se font plus courts.

Tout à coup Keenan se fige, elle abandonne son si bon travail. Roy cherche dans son regard une explication. Puis, il la trouve qui se reflète dans le reflet du miroir. Une seconde, il croise le regard du Juge. La panique se saisit de lui. Il perd ses couleurs. Il recule en rangeant sa chemise dans le pantalon. La bosse à son entrejambe lui fait honte maintenant. Keenan beaucoup plus tranquille redescend la jupe, cachant les porte-jarretelles. Elle lui prend la main pour y poser la clef-USB.

Puis, elle sort de l’ombre du comptable. Les talons, les bas, le tailleur blanc éclatant, les ongles et la bouche rouge carmins. Le petit échange vient de malmener sa coiffure. Elle repousse une anglaise rousse dans l’une des épingles d’argent. Ensuite seulement, elle offre un sourire impertinent au voyeur. Car si il voit qu’elle est inquiète, il va aller chercher ce qui vient exactement d’être monnayé.

_ « Mr le Juge. Jess se dirige vers le bureau pour récupérer la pile de dossiers qu’elle avait en entrant. Charlie passe furtivement sur sa droite, il fonce vers la sortie la tête basse et la queue entre les jambes. La culpabilité et la crainte lui font faire un très joli sprint vers les escaliers. Il retourne dans les quartiers administratifs sans demander son reste.

Pendant ce temps, Keenan traverse la pièce de sa démarche nonchalante. Elle ne montre aucune de ses émotions personnelles. Bien que ce petit élan de libido matinal a teint ses yeux. Lorsqu’elle se trouve à la hauteur de son aîné, elle s’arrête. Ce n’est pas une femme qui fuit le danger, encore moins un homme, jamais un misogyne comme ceux de l’espèce de Blakemore. Eux, elle préfère en jouer et s’il ne veulent pas jouer, elle trouve comment leur couper… la tête.

_ « Vous aviez besoin de quelque-chose ? Autant savoir tout de suite, si elle va devoir jouer avec le feu. Etant donné l’animal qu’elle a en face Jessica pense tout de suite à ses défenses. Il n’y a rien d'enregistrer. S’il veut faire le malin ce sera un parole contre parole. A ce jeu là ses chances sont plus que raisonnables.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Justice ? Yes. But for you ? "
Jessica Keenan
Jessica Keenan
OBJECTION!
Messages : 1162
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : London
Profession : Avocate
Etat Civil : Célibataire
23rd Mai 2020, 11:47
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Blakemore


► Well well...
Bad girls do bad things.
Jessica & Caleb


Le Juge était au Palais depuis les premiers rayons de soleil, c'est dire à quel point il s'est toujours levé tôt. Mais il a toujours préféré faire ainsi. La circulation dans Londres était moins infernale à ces heures. La berline noire roulait sans accroc, jusqu'à déposer son précieux passager, devant la porte d'entrée de son lieu de travail. Connu comme le loup blanc entre ces murs, Caleb aurait pu passer toutes les sécurités sans presque jamais s'arrêté. Pourtant, il faisait l'effort d'au moins déposé sa chemise en cuir et ses clés sur le tapis roulant, que l'on s'assure que l'homme ne portait pas d'armes cachées. Ce qui n'était pas le cas. Pas aujourd'hui en tous les cas. Le temps était au beau fixe, son genou, sa jambe, ne lui faisait pas un mal de chien, il n'avait donc pas besoin de se balader avec sa canne. Ce qui, déjà, le mettait de meilleure humeur.

Il appréciait aussi d'entendre la vie démarrer petit à petit dans les couloirs, derrière la porte de son bureau. Les téléphones, les discussions. C'était un fourmillement qui ne s'arrêtait jamais vraiment, avant la fin de la journée. La pile de dossier sur son bureau pouvait faire peur parfois, mais c'était parce qu'il prenait le temps d'étudier chaque cas, les uns après les autres. On ne pouvait pas dire qu'il ne prenait pas son travail à cœur, certes, parfois, il pouvait prendre des décisions déroutantes, mais ce n'était pas pour autant qu'il n'avait pas étudié le cas, bien au contraire même...

Un mémo lui rappelait que Jessica Keenan, avocate de son état, souhaitait le voir, pour discuter de certains accords qu'ils pourraient avoir tous les deux, sur certains de ses clients. Puisqu'il était presque l'heure de prendre une pause pour fumer, autant en profiter pour passer par le bureau de l'avocate. Autant savoir ce que cette femme voulait. Il la connaissait, il savait ce qu'elle valait, comment elle négociait, ce qui le rendait plutôt curieux. Les audiences ne commençant qu'en milieu de matinée, il avait le temps de discuter encore un peu.

Jouant avec son briquet dans la poche de son veston, il marchait d'un pas tranquille, pour arriver là où il devait, surprenant une situation plutôt cocasse. Voilà donc comment pouvait finir certains hommes dont le cerveau n'était clairement pas à la bonne place. Ne bougeant pas et laissant les choses suivent leur cour, il était curieux de voir à quel moment, le couple prendrait conscience qu'ils n'étaient plus seuls. Ce fût d'abord la rousse qui arrêta les frais, en croisant son regard. Avant que l'homme, prit en faute, ne file sans demander son reste. Caleb ne connaissait peut-être pas son nom, mais son visage par contre, il n'était pas prêt de l'oublier.

Keenan quant à elle, ne semblait pas plus dérangée que cela d'avoir été prise sur le fait d'une petite sauterie sur son lieu de travail. Il la suivait du regard, tel un félin, sans pour autant que ce qu'il venait de voir, n'ait allumé une quelconque envie chez lui. Pour le moment, il était plutôt curieux de la voir faire comme si de rien n'était, alors que son corps trahissait les prémisses d'un désir arrêté.

- C'est plutôt vous qui souhaitiez obtenir quelque chose, il me semble. Sans doute faisait-il aussi référence à ce qu'il venait de se passer, mais pour le coup, il parlait surtout des clients de l'avocate. Puisque vous êtes sur ma route, je daigne faire un arrêt, mais si je vous dérange... enfin plus à l'instant... nous pouvons reporter le rendez-vous.

Connaissant la dame et son caractère, elle sautera sur l'occasion de l'avoir sous la main, disponible.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Caleb Blakemore
Caleb Blakemore
OBJECTION!
Messages : 25
Date d'inscription : 19/05/2020
Localisation : London
Profession : Juge
Etat Civil : Marié
6th Juin 2020, 23:59
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Keenan
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Musique d'ambiance

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bad girls do bad things. Feat Caleb Blakemore —


Jessica, regarde son vis-à-vis dans les yeux, pendant que son cerveau cherche une information. Non. Chloé n’a pas inscrit de rendez-vous au planning de ce matin. Elle s’en serait rappelé. Elle serait prête pour ça. Ce qui se confirme, dans les paroles de Blakemore qui suivirent. L’emploi du verbe “daigner” va avec le personnage. Les particules n’impressionnent pas l’héritière. Elle connaît la noblesse. Lui il ne l’intimide pas. A l’inverse de toutes les avocates en mal d’estime de soi.

_ « Non. Improvisons. Puisque vous en avez envie. Le renvoie t-elle poliment, mais sûrement dans les cordes. La prendre au pied levé, de bon matin, c’est une jolie fourberie. Stratégiquement c’est bon. Quand une occasion se présente … la saisir. Règle numéro une de toute femme ambitieuse. On ne peut pas dire que Keenan en manque d’ambition.

Pour autant Keenan veut avoir la main sur la situation. Même si celle-ci lui est insidieusement imposée. Aussi, elle décoche un sourire impertinent. Elle avise la veste, la direction qu’il prend. Le Juge est un fumeur. Ce trajet va directement vers la cour intérieure. Parfait. « J’allais fumer. Vous permettez qu’on fasse cela dehors ? Tout aussi réhorique que son compère Jess se saisit de son boitier à cigarettes. « Chloé. Je m’absente une demie heure. Annonce-t-elle à la jeune et jolie assistante, qui est en train de s’installer, dans la pièce adjacente. La demoiselle attrape un feutre noire fait une croix sur un coin de sa main gauche. Puis elle reprend ses préparation. Sans attendre l’avocate ouvre le chemin pour sortir du bureau. Autant avoir un espace neutre.

Tout en marchant, la rouquine saisit son téléphone professionnel, pour envoyer un rapide message à un collaborateur. Maintenant que Roy se charge du souci tout va aller pour le mieux. Ce point réglé, Jess focalise son mental sur la prochaine conversation. Mais, elle ne le lui montre pas. De plus, pour faire diversion, elle rebondit sur ce qu’ils viennent de vivre:

_ « Vous avez apprécié le spectacle ? La voix a beau être d’une totale neutralité, son sourire détrompe. Elle sait ce que ce genre de scène implante dans l’esprit des hommes… et des femmes parfois. On la connaît pour ne pas avoir froid aux yeux. Jessica n’est pas de ceux qui enfouient les choses sous un tapis. De une, elle assume ses actions, toutes ses actions. De deux, si elle doit subir un chantage quelconque, autant le savoir tout de suite.

Ils pénètrent la cour. Il n'y a personne d'autre. A l’ombre il fait encore froid à cette heure. Keenan vise le carré de lumière à l’autre bout. Elle plante ses talons dans les graviers. Elle ouvre le boitier en marchant. C’est un bel et onéreux cadeau. Ses longs doigts de prédatrice attrapent un bâton de nicotine. Jessica en frappe le cul contre le boitier pour tasser le tabac. Elle la coince au bord des lèvres. Elle ouvre le Zipo et d’une flamme embrasse l'extrémité. Le tout avec la désinvolture féline des riches addicts. La première bouffée du matin garde encore un léger effet entêtant, d’autant que ses sens sont encore un peu échauffés par Charlie. Elle pose ses yeux sur Caleb.

La lumière matinale les teinte d’orangé exactement le même que celui d’une tigresse.

_ « Nous avons des amis communs. Petit un redonner le cadre de la négociation. Keenan n’a pas besoin de citer Maître Torres et M. Eirik pour que leurs … présences se fassent sentir. Elle attend trois secondes. « Il serait temps de travailler un peu plus de concert. C’est une simple question d’efficacité. « Je peux vous amener les cas qui nécessitent votre intervention. Comme toujours le plus tôt est le mieux. Jess attend sa première réaction en avalant une bouffée de nicotine.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Justice ? Yes. But for you ? "
Jessica Keenan
Jessica Keenan
OBJECTION!
Messages : 1162
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : London
Profession : Avocate
Etat Civil : Célibataire
7th Juin 2020, 12:36
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Blakemore


► Well well...
Bad girls do bad things.
Jessica & Caleb
Soyons honnête, il y avait peu d'improvisation dans la vie du comte, il faisait attention, il était consciencieux. Il n'était pas seul non plus. Difficile de se laisser porter par toutes ses fantaisies, quand on était un pilier. Certes, il pouvait laisser paraître que sur un coup de tête il s'était arrêté au niveau de Keenan, juste pour faire genre, pour improviser, comme elle disait. Pas tant que ça. Il était curieux, quand même, de savoir ce qu'elle lui voulait. Elle n'obtiendrait sans doute pas grand chose, mais qu'elle essaie. Ce jeu-là, l'amusait. Beaucoup plus que de la voir s'envoyer en l'air avec un des types lambdas du palais, ça n'avait aucun intérêt, aucune saveur, mis à part celle de potentiellement, la mettre dans les ennuis. Mais une parole contre une autre... le Juge préférait les faits et les preuves.

- Venez seulement.

L'invitation était là, mais notre homme savait qu'elle aurait de toute façon sauté sur l'occasion. Il l'attendait patiemment, avant de marcher à ses côtés, gardant une distance tout à fait logique entre eux, il continuait de faire tourner son briquet dans la poche. La question de la jeune femme lui tirait un petit sourire en coin. Elle tentait, encore, c'était sa façon de faire. Ne pas avoir peur d'être vulgaire et de choquer. Mais bien qu'il puisse représenter la vieille noblesse, ce n'était pas pour autant qu'il se retrouvait totalement dérouté par une scène impromptue dans un endroit qui n'était pas fait pour cela.

- Il n'y avait rien à voir. D'un ton plutôt neutre et tranquille, mais la phrase pouvait être cassante. Parce qu'elle démontrait son inintérêt pour elle, en tous les cas, à ce niveau. Et puis, il n'allait quand même pas lui faire le plaisir de dire que ça avait été intéressant. Surtout que vraiment, il avait coupé court à tout ce qui permettait de réellement se rincer l'œil.

L'air n'était pas encore écrasant, l'avantage de commencer tôt, on pouvait encore apprécier les petits courants d'air qui passait dans la cour. Tout comme son interlocutrice, Blakemore sortait son porte-cigare, pour en prendre un, le glissant entre ses lèvres, son briquet venait allumer le bout de ce dernier. En gentleman, il aurait pu proposer de le faire à Jessica, mais cette dernière avait été plus rapide que lui. Il se contentait donc du sien et profitait, dans le silence, de la première - enfin première au palais - bouffée de fumée. Le tout ressortait lentement par les narines, tel un vieux dragon. La voix féminine retentissait à nouveau, son attention toute portée sur elle.

Elle parlait comme s'ils étaient deux comploteurs, il la fixait. Se demandant ce qu'elle cherchait, elle avait certes du culot, mais le culot ne faisait pas tout. Ce n'était pas dans le genre de Caleb, non plus, d'entrer en matière de façon aussi abrupte. Surtout qu'il ne connaissait pas le degré de confiance qu'il pouvait mettre en cette femme. Pour le moment, il était plutôt posé sur le 0. Elle démontrait ce qu'il savait depuis longtemps déjà. Des dents longues, prête à tout pour réussir.

- Des amis communs? Vraiment? S'il le savait, il faisait bien comme si ce n'était pas le cas. Meilleur moyen de voir quelles informations avaient ou pas, la personne avec qui il échangeait. "Il serait temps", vous voilà bien présomptueuse, pourquoi donc ferais-je une chose pareille? Mmm?

Le juge fixait l'avocate de son regard transperçant. Qu'elle lui montre seulement ce dont elle était capable ou qu'est-ce qu'elle serait bien prête à faire pour qu'il daigne lui accorder, ne serait-ce qu'un quart de cet accord qu'elle semblait vouloir faire avec lui.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Caleb Blakemore
Caleb Blakemore
OBJECTION!
Messages : 25
Date d'inscription : 19/05/2020
Localisation : London
Profession : Juge
Etat Civil : Marié
25th Juin 2020, 22:25
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Keenan
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Musique d'ambiance

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bad girls do bad things. Feat Caleb Blakemore —


Cela fait quelques temps déjà que Jessica a conçu une typologie spécifique, au Palais, à ce Palais. Là où les Juges féminines sont le feu, leur alter ego masculins sont la glace. On ne fait pas fondre la glace aussi facilement qu’on chauffe une rivière. Avec des Léandre et des Caleb la seule clef demeure le temps. C’est dans ce genre de défi que leur consoeur se distrait le plus. Parce que c’est moins évident. C’est plus périlleux. Le chemin n’est pas tout tracé. C’est une partie de ce qui la maintient ici.

_ « Vous étiez en avance.» Lui répond-t-elle tout simplement. Car oui, Jess a toujours une réponse à apporter. Non bien entendu un échec n’est jamais de son fait. Quand ça ne fonctionne pas c’est qu’il y a eu une erreur extérieure. Parce que de son côté tout est maîtrisé. Tout le temps.

Elle le voit parfaitement, assis dans un fauteuil de cuir, du fumoir d’un country-club. Incarnation de cette caste que son propre père convoite en terres américaines. Mais cette caste est le passé. Jessica est l’avenir. Pour ça, elle ne renoncera pas de sitôt à l’avenir qui est le sien. Alors, les simagrés sont laissés aux cheveux gris. La rousse n’a pas envie de jouer cette petite comédie dont chacun connaît les répliques.

_ « Vous savez très bien de qui je parle.» Rétorque Jess de sa voix narquoise. Bien trop rompue à l’exercice pour ne pas le voir à l’œuvre. Bien entendu qu’elle exploite les questions pour jauger ce que ses interlocuteurs savent ou non. Deux habitués des jeux de langues et des plaidoiries diront sans doute plus entre les lignes que dans le discours lui-même. Ils demeurent dans la maison de la Justice. Là où la "vidéo-protection" est à tous les murs.

_ « Et ? » La véritable présomption existe lorsqu’il y a un échec. Tout le savoir faire d’un juriste ne repose-t-il pas sur le fait de déjouer ce qui s’annonce comme une défaite. Donc d’être présomptueux ? C’est probablement ce qui fait que Keenan s’en sort bien dans ce métier. Elle est taillée pour ça. Calculer et prendre les risques. Jusqu’ici ça lui réussi. « Je ne fais qu’enteriner. C’est la suite logique. » Jessica n’agit pas sans plan, elle non plus. Si c’est vers ce juge qu’elle vient c’est à raison. Si c’est maintenant, c’est que le moment est venu. Londres est sur le point de basculer. Tout ceux qui sont dans les entrailles noires de la capitale peuvent le sentir.

Les yeux plantés dans les sien, après avoir relâché une autre bouffée.

_ « Vous savez que je suis douée Caleb. Je le suis. Vous n’allez pas vous passer de l’un des meilleurs atouts de ce Palais. » Où est l'orgueil dans une observation des résultats ? Blakemore n’a qu’à observer les faits d’armes londoniens. Elle sait qu’il les connaît. Alors, non, Jessica n’a pas a minauder c’est vrai. Ce n’est pas sur ce plan que cela se joue. De plus, elle a bien compris que cela n’aurait pas de prise sur ce suprématiste basique. Elle a les même dans le pays d’origine. Si ce n’est pirs.

_ « Nous allons mutuellement accélérer nos progressions. Ensemble nous pouvons faire basculer la Balance du côté qu’on le veut. » Lui confirme-t-elle en bonne carriériste. Elle avance d’un pas. La détermination se lit dans les fibres de son être. Jess n’a pas pour habitude qu’on lui dise “non” à la fin. Les détails techniques viendront après, accompagné d'un vrai bon verre d'alcool. Le noble a probablement une cave digne de celle de la Couronne. « Un joueur de votre trempe peut le percevoir. N’est ce pas ? » Pour l’instant Keenan se fit à l'intelligence de son interlocuteur, plus qu’aux défauts programmés d’un mâle dominant. C’est un parti pris. Peut-être est-elle un rien optimiste. La petite victoire matinale la fait se sentir en veine.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Justice ? Yes. But for you ? "
Jessica Keenan
Jessica Keenan
OBJECTION!
Messages : 1162
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : London
Profession : Avocate
Etat Civil : Célibataire
2nd Juillet 2020, 23:14
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: